Faeris : Le Royaume des Duels

Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Mer 26 Juil - 0:12
Chapitre 21 - La demi-finale partie 1 - Comment compliquer facilement les choses ...

Spoiler:
Dan : 4000 Juliane : 4000

Le Duel vient à peine de commencer que j'angoisse déjà, même depuis les tribunes. Je suis toujours anxieuse quand je regarde un Duel de toute façon, et encore plus quand l'un des Duellistes en question se nomme Dan Lotyuwi. D'ailleurs, je ne suis pas la seule à angoisser. Shizuka et Alicia commencent elles aussi à stresser en voyant leur petit Duelliste préféré à ce stade de la compétition et à un moment crucial d'un Match. Par chance, c'est à Dan de commencer. Espérons qu'il ait une bonne main de départ.

- Allez, Dan, dit Shizuka. J'espère que tu vas gagner ce Duel.
- Allez, Dan chéri, dit Alicia en croisant ses doigts.
- Je vais débuter ce Duel en premier, dit Dan. Alors … Pour commencer … , je vais poser un monstre face verso. Ensuite, comme je n'ai pas d'autre monstres ''Ange Démon'' en main, je peux invoquer Spécialement mon Ange Démon – Cyber Ange Lumineux. Quand elle est invoquée de cette manière, vous allez empocher 500 Points de Vie par carte dans votre main. C'est cadeau …

Dan : 4000 Juliane : 6500

Son adversaire ne répond pas le moindre du monde quand au petit cadeau offert par Dan. Même pas un sourire pour le remercier. En tout cas, le geste de Dan provoque quelques réactions sur le banc.

- Dan devrait arrêter de jouer cette carte dès le début du Duel, dit Veneko. S'il veut faire durer son Duel et le compliquer, il est bien parti.
- C'est vrai que faire gagner 2500 Points de Vie en un seul coup et surtout dès le début du Duel, c'est pas génial, mais souviens-toi de la suite, lui dit Warren. La contrepartie de l'effet du Cyber Ange Lumineux le rend très dangereux.
- Warren a raison, sourit Dan. Pour chaque carte dans votre main, vous allez devoir envoyer la carte du dessus de votre Deck.
- Comme si j'en avais quelque chose à faire, dit Juliane avec un air nonchalant et en envoyant cinq cartes du haut du Deck.
- Elle y va fort, la bonniche, dit Warren après la réaction de Juliane. Dan devrait se méfier. Je ne la sens pas du tout.
- Non, moi non plus, dit Nejma. L'air qu'elle affiche n'est pas rassurant.

Le fait que Warren ait employé le terme de ''bonniche'' eut pour effet de subir un regard des plus noirs de la part de l'adversaire de Dan, limite si elle allait lui sauter dessus pour lui demander une excuse, tout en lui assénant une paire de claques – pas forcément imméritées –. Moi qui peut aisément entendre la conversation, je ne pense pas que Warren se soit rendu compte de ce qu'il vient d'avoir dit, ou alors s'il s'en est rendu compte, il ne devait pas poser ses mots.

- … Bref, j'active une puissante carte Magie nommée Pomme de la Curiosité, reprend Dan. Je vais donc pouvoir regarder les cinq premières cartes du dessus du Deck, en choisir une qui ira directement dans ma main. Je vais prendre … celle-ci et mettre fin à mon tour en posant une carte face cachée.

Dan a décidé de jouer sur la défensive pour ce premier tour. Pour le moment, il semble vraiment sûr de lui. Mais vu le sourire narquois affiché par son adversaire, Dan devrait vraiment y regarder à deux fois avant de s'assurer de sa victoire. Que réserve Juliane ? Est-ce que Dan peut se faire du souci ?

- Bon, à moi de jouer, dit Juliane en piochant une carte. Je vais activer mon Ravin des Dragons et activer son premier effet. Je défausse donc une carte pour pouvoir ajouter un monstre dont le nom contient ''Dragunité'' de Niveau 4 ou moins, comme … Corsesca Dragunité. Je vais poursuivre ma démonstration en activant une autre carte Magie : Cartes de l'Harmonie. En défaussant un monstre Syntoniseur ayant 1000 Points maximum, je peux piocher deux cartes. Donc je vais défausser Corsesca Dragunité.
- Mais à quoi ça t'avance de piocher et re-piocher ?, s'intrigue Dan.
- Tu le verras bien assez tôt.
- Et en plus, elle vire un monstre qu'elle vient de piocher, se dit Warren. C'est un peu stupide.
- Ça ne sent vraiment pas bon pour votre cher Dan, se moque Klothilde. J'ai bien peur que Juliane ne le lamine en un seul tour de jeu.
- On verra, on verra, lui répond Warren.
- J'invoque ensuite mon Soldat de Carte sur le Terrain, tout en activant sa faculté spéciale. Pour chaque carte du haut du Deck que je vais sacrifier, mon robot gagnera 500 Points d'ATK, et je vais en envoyer trois.
- Mais qu'est-ce qu'elle cherche à faire en envoyant toutes ces cartes au Cimetière ?, dit Dan.
- Ça ! Je vais appeler un monstre terrifiant nommé Tidal, Maître Dragon des Chutes d'Eau ! Pour cela, je vais retirer du jeu deux Dragons de mon Cimetière.
- Oh non ! Tu déconnes ?, fait Dan, effrayé. C'est une blague ?
- T'as vraiment l'impression que c'est une blague ?, dit Juliane.

Là, pour le coup, tout le monde connaissant un tant soit peu le jeu sait que Dan risque de passer un très mauvais quart d'heure, pour le plus grand plaisir de Klothilde et de Juliane. Dans les tribunes, Alicia commence à s'énerver contre Klothilde. Les enfants commencent à avoir peur quand le grand dragon bleu apparaît sur le Terrain en rugissant. Quant à Dan, il n'est pas au point de tomber à la renverse mais l'apparition de Tidal a quand même réussi à lui donner un frisson.

- Et comme l'un des deux monstre bannis était Blaster, Maître Dragon des Brasiers, je peux activer une de ses facultés spéciales qui est d'ajouter un Dragon de type Feu à ma main.
- Dis-moi que c'est tout pour le moment ?, dit Dan en commençant à angoisser, ce qui est rare chez lui.
- J'aimerais bien, ricane Juliane, mais je ne peux pas finir là-dessus. Je vais activer la puissante Tour de Livres.
- Et qu'est-ce qui fait que je devrais avoir peur de ça ?
- Tout ce que j'ai à faire, c'est de sacrifier mon Soldat de Carte pour pouvoir révéler des cartes jusqu'à ce que je trouve un monstre dont le Niveau est compris entre un et quatre. Alors voyons … non … non … non … non … pas encore … ah, voilà ! J'invoque le Dragon des Ruines.
- Attends !! Tu viens d'envoyer dix cartes du haut du Deck au Cimetière, juste pour invoquer un petit dragon ?, dit Dan, stupéfié.
- Bien sûr que non, répond Juliane. C'est bien loin d'être fini. Je vais ensuite faire quelques appels de monstres.
- Oh mon dieu, dit Warren en mettant ses mains sur son visage.
- Ne me dites pas que c'est …, dit Kylie.
- Attention au carnage, dit Jeff dans les tribunes.
- Dan !, interpelle Alicia. Fais attention à toi !
- Je sens que je vais adorer ce Duel, dit Dan, ne faisant pas attention aux avertissement qu'on lui donne.

Dan sourit un peu et lève son pouce en direction d'Alicia. Sur toutes les personnes présentes dans l'Arène, je crois que personne ne rigole plus que Klothilde. Les enfants ne comprennent pas tout, à part le fait que ça risque de chauffer pour Dan. Je commence à me ronger les ongles. Puis, Juliane reprend :

- Je vais invoquer Blaster, Maître Dragon des Brasiers, en bannissant un Blaster et un Redox. Je vais ensuite appeler un Redox, Maître Dragon des Rochers en bannissant Soldat de Carte et Cancrelat Maxx. Mais il m'en reste encore un : Tempest, Maître Dragon des Tempêtes en sortant du Cimetière un autre Tempest et un autre Tidal. Tu crois que tu vas adorer ça minable ?

Les trois autres dragons des éléments apparaissent et rugissent tellement, que certains spots tanguent sur leurs barres. À présent, Juliane possède à elle seule cinq monstres totalisant 10000 Points d'ATK, dont quatre gros dragons surpuissants. Dan ne m'a jamais paru autant tremblant en Duel. Tout le monde est un peu bouche bée devant ce spectacle. Leurs adversaires sont tous en train de s'amuser, et Klothilde la première. Les enfants ont vraiment de plus en plus peur pour Dan. Les Flame Charmer sont également inquiets, surtout Alicia.

- Avant d'en finir, je vais activer les effets des monstres que j'ai banni. Tidal et Redox vont chacun m'offrir un autre exemplaire d'eux-mêmes et Tempest va m'offrir un Corsesca Dragunité. Maintenant, je vais passer à l'attaque. Blaster, Tidal, Tempest et Redox! Finissez-moi ce Duel en écrasant ce minus.

Les quatre dragons rugissent tout à tour et expulsent quatre jets de flamme, d'eau, de vent et de roche de leur gueule. Dan baisse la tête et ne fait absolument aucun geste. On pourrait croire qu'il s'apprête à mourir et qu'il souhaite fumer une dernière cigarette avant de rendre l'âme. Une gigantesque explosion retentit dans l'Arène quand les deux monstres de Dan sont percutés de plein fouet par les attaques des dragons de Juliane. Le Terrain est empli de fumée. Là, l'attaque de Juliane avait le potentiel pour gagner le Duel en un seul tour. Nous pouvons entendre le commentateur en train d'annoncer la défaite de Dan. Du fond de mon cœur, je prie pour qu'il ne soit pas vaincu aussi facilement. Deux minutes plus tard, quand la fumée se dissipe, tout le petit groupe, à commencer par Warren, Nejma et Veneko sont en quelque sorte horrifiés de voir Dan dans la situation actuelle. Comment est-il ? Visiblement, les attaque des dragons ont eu un tel impact qu'il a été projeté en arrière et qu'il gît, sans doute inconscient sur le sol. Juliane ne semble pas ressentir une quelconque pitié sur l'état de son adversaire et tourne les talons en lançant un ''Duel terminé !'' qui résonne dans l'Arène, bien silencieuse. Avant de pouvoir porter sa main à son Disque de Duel pour l'éteindre, elle écarquille les yeux après avoir entendu une voix qui dit :

- Une … petite … minute …
- De … de … quoi ?, bégaie-t-elle en tournant légèrement la tête.
- Crois-tu que me battre serait aussi simple que ça ? Je … je ne suis … pas aussi … facile à détruire … Je ne … me laisse … pas avoir comme une bleusaille …

Spoiler:
Cette voix, c'est bien celle que je crois. C'est bien la voix de Dan qui brise le silence pesant de l'Arène. Je ne comprends pas tellement la situation puisqu'il reste toujours allongé par terre, inconscient. Juliane décide de jeter un coup d'œil sur son adversaire de manière prudente. L'arbitre est encore tout chamboulé par la quadruple attaque et il ne fait pas attention à la situation. Je pense même que lui aussi a été sonné. Je me demande à quoi il sert dans ce genre de situation. Lorsqu'elle se trouve à trois mètres de Dan, elle voit qu'il avait toujours l'air knock out mais on entend quand même :

- Ce serait peut-être mieux si je daignais me lever, non ?

Il ouvre les yeux et releva la partie supérieure du corps pour finir assis. On aurait dit un mort-vivant qui émerge de son cercueil. Il a un sourire à la limite du diabolique, presque comme quelqu'un atteint de démence mentale, et il ne peut pas s'empêcher de dévisager la totalité de l'Arène, le fixant avec des yeux étranges. Après, Dan se relève avec un saut carpé, ce qui étonne une partie des spectateurs et surtout ses adversaires, se posant tous tout un tas de questions sur ce qui vient de se passer.

Dan : 2400 Juliane : 6500

- Surprise ! Je ne t'ai pas trop fait peur, Juliane ?, dit Dan.
- Mais ! Tu … ne … devrais plus avoir un seul point de vie ! Comment cela se fait ???, hurle Juliane en retournant à son côté du Terrain.
- Ah ! Tu as remarqué toi aussi ? Je dois dire que c'était des attaques super puissantes mais honnêtement, tu t'es trop précipitée.
- Comment as-tu fait pour survivre ?
- Oui, je vais tout t'expliquer, dit Dan en souriant bêtement. Ton Blaster a décidé de détruire mon Cyber Ange Lumineux, tu t'en souviens ?
- Oui, c'est ça mais après ?
- Laisse-moi finir ! Blaster a bien touché au but. Ensuite, c'est Tidal qui a attaqué mon monstre face caché et il s'agissait de mon Ange Démon – Protectrice du Sanctuaire.
- Et alors ? Elle est au Cimetière …
- Oui et non. Contrairement à ce que tu aurais pu penser, elle n'a pas tellement eu à se plaindre de l'attaque aquatique de ton dragon puisqu'elle a été défendue par la brave - Ange Démon – Cyclon qui a pris toute l'attaque. Ce petit ange est vraiment adorable pour aider ses camarades.
- …
- En résumé, Tidal a envoyé Cyclon au Cimetière.
- Petit enfoiré !!
- Merci. Mais la Protectrice du Sanctuaire n'a pas fait long feu face à Tempest. Puis, pour être gentil, j'ai préféré subir l'attaque de Redox qui m'a … un peu pris au dépourvu. Ça, je dois l'avouer. Voilà comment j'ai fait pour rester debout … enfin, allongé mais il y avait une telle décharge de puissance dans ces attaques que j'en ai perdu l'équilibre. C'était assez clair comme explication ?

Juliane piétine le sol de rage. J'ai cru que Klothilde allait s'énerver et frapper Ulrich qui est assis à côté d'elle, ce dernier étant assez désemparé devant la réaction de sa capitaine d'équipe. Warren souffle, soulagé de voir que son ami est de retour dans la partie. Dans les tribunes, c'est un peu la même chose, sauf qu'Alicia ne peut pas s'empêcher de lancer à Dan : ''T'es le meilleur, Dan ! Continue comme ça !''. Les enfants se mettent eux-aussi à encourager Dan. Puis, tout le public applaudit Dan pour sa superbe manœuvre de défense. La réaction manifestée par Dan là-dessus est plutôt étonnante. Il se contente de hausser les épaules et de hocher la tête. Au moins, il ne prend pas trop la grosse tête, c'est déjà ça. Ce qu'il a fait, c'est un peu comme un duel à l'épée où il se protège des coups les plus mortels, tout en se laissant transpercer à des endroits nettement moins risqués.

- Bon … on reprend ? Mon tour est encore loin d'être terminé puisqu'il me reste encore un monstre qui va attaquer. Dragon des Ruines ! Fais-toi les griffes sur ses Points de - Vie !
- Je laisse passer cette attaque pour ce tour-ci, dit Dan en écartant les bras pour prendre l'attaque de plein fouet.

Dan : 1400 Juliane : 6500

Quel sang froid de la part de Dan ! Il accepte de se prendre une attaque directe sans même broncher. Il m'épate de plus en plus quand il livre un Duel. Là, j'ai vraiment l'impression qu'il ne fait qu'amuser la galerie tout en essayant d'éviter de perdre. Ce n'est pas que je n'aime pas le voir dans un état différent de son calme habituel mais bon … le voir sourire n'est pas quelque chose à laquelle je suis habituée donc voilà … Il s'amuse en Duel et c'est ça le plus important, peu importe l'enjeu de ce Duel, qu'il soit amical ou bien comptant pour l'un des tournois de Duel les plus prestigieux au monde.

- Je vais activer mon Enterrement d'une Autre Dimension. Cela va me permettre de ramener trois monstres bannis maximum comme un Tidal, un Blaster et un Tempest. Je termine mon tour. À toi.
- Dis-moi, Juliane. Est-ce que tu ne trouves pas que tu as fait un tour plutôt décevant ? Non, c'est vrai, je m'attendais à mieux de la part d'une demi-finaliste de ce tournoi. Tu réussis à remplir ton Terrain de super monstres, capable de me réduire à néant au moins deux fois … et pourtant, je suis encore là …
- Mais qu'est-ce qu'il est en train de faire ?, soupire Nejma tandis que Veneko est en train d'en rire.
- Je ne … sais pas mais en tout cas, ça me rend le sourire, répond son frère.
- Tu crois que c'est tes petites mimiques de dur à cuire qui vont me faire peur, dit Juliane. Je peux facilement te briser en deux lors de ce Duel. Je l'ai déjà fait par le passé et crois bien que je peux le refaire. La très grande Klothilde m'a énormément préparé à ce genre d'événement. Alors, si tu as peur de te faire écraser comme un vulgaire moustique, ne viens pas m'implorer pour que je reste magnanime pendant ce Duel. D'accord ?
- Si t'es la plus farouche adversaire de Son Altesse Klothilde, je pense que Warren va gagner en deux-trois tours de jeu maximum. Franchement, je commence à m'ennuyer à mourir pendant ce Duel et je trouve que tu te défends très mal. Alors si Warren doit affronter Klothilde, il risque de s'ennuyer aussi, reprend Dan, ce qui fait éclater de rire son coéquipier … et par la même occasion, faire rager Klothilde qui ordonne à Juliane d'en finir avec ce Duel.

Juliane commence à perdre patience et se décide à aller s'acharner physiquement sur Dan. Heureusement que l'arbitre intervient pour calmer le jeu et ordonner à Dan, Juliane, Klothilde et Warren de se calmer un peu. Le Duel reprend donc.

- CALMEZ-VOUS !, interrompt l'arbitre. Monsieur Lotyuwi, arrêtez de provoquer votre adversaire. Encore un avertissement et vous serez disqualifié. Quant à vous, Mademoiselle Mueller, restez à votre place aussi. Aucun contact physique entre les deux Duellistes. Au prochain avertissement, c'est également une disqualification. C'est également la même chose sur le banc.

Une disqualification ? Dan y a peut-être été trop loin dans ses manœuvres de distraction de l'adversaire. Cette annonce de l'arbitre a eu pour effet de calmer Warren et Veneko. Quant à Klothilde, elle sourit encore plus. Entendre le fait que son équipe peut se qualifier tout simplement avec une nouvelle provocation de Dan, ça la ravit encore plus.

- Bon, c'est à moi, dit Dan. ''Je dois absolument battre ces dragons avant la fin de ce tour, sinon, je suis bon pour les retrouver le tour prochain et perdre le Duel. Mais comment ?
- Commence d'abord par piocher, lui dit une voix féminine dans sa tête.
- Kaly ? C'est toi ?
- Bien sûr que c'est moi, répond l'Ange en apparaissant à côté de Dan. Qui d'autre veux-tu que ce soit ?
- Comment vais-je bien pouvoir battre ces dragons ?
- La solution peut parfois se trouver là où elle n'est pas à ta portée physique. Médite là-dessus et bonne chance. Ne désespère pas. La victoire est toute proche, dit-elle en disparaissant.
- Qu'est-ce qu'elle peut bien vouloir me dire ?, pense Dan. ''Là où elle n'est pas à ma portée physique ?''. Bon, jouons d'abord et voyons ensuite''
- Tu joues oui ou non ?, s'impatiente Juliane.
- Oui, c'est bon, ne me presse pas ! J'ai horreur de ça, dit Dan. Alors, je pioche et je vais activer la carte de Terrain Vallée Lumineuse des Elfes. Elle renferme en elle trois effets assez intéressants et puissants. Pour ce tour, je vais activer son premier effet. En renonçant à 1000 Points de Vie, je peux piocher deux cartes.

Dan : 400 Juliane : 6500

- 6000 Points de Vie d'écart ??, s'étonne Veneko. Comment va-t-il retourner la situation ?
- Faudrait vraiment qu'il arrête de jouer avec le feu, dit Warren qui semblait stresser encore plus. À force de payer des Points de Vie et d'en donner à l'adversaire, ça va mal se terminer pour lui un de ces quatre.
- Y a qu'à espérer qu'il pioche une bonne chose, espère Nejma.
- Alors … espérons que ces cartes vont être excellentes …, reprend Dan. Je vais tout d'abord activer l'effet de ma Protectrice du Sanctuaire qui loge dans le Cimetière. En la bannissant, je peux appeler une autre Protectrice du Sanctuaire depuis mon Deck. Mais elle ne va pas rester longtemps. Pourquoi ? Parce que j'ai l'intention de la sacrifier pour faire appel à un nouvel Ange Démon, l'Ange Démon – Démon Souterrain.
- Mais elle n'a aucun Point d'ATK. Tu te moques de moi ?, fait Juliane, surprise. C'est un monstre nettement faible comparé à mes quatre majestueux dragons. Et quand je dis faible, je veux dire minable …
- Je n'ai pas terminé, reprend Dan. Déjà, sa puissance d'ATK n'est pas nulle mais indéterminée. Ce n'est pas la même chose. Et puisque tu juges mon monstre faible, attends de voir quand il aura subtilisé la puissance d'ATK d'un des monstres venant de … ton Cimetière.
- Quoi ??
- Je la refais. Je n'ai pas été pas trop clair. Mon Démon Souterrain va retirer un monstre de ton Cimetière et s'en servir pour booster sa propre puissance. C'est mieux expliqué ?
- Mouais …
- Bon, qui va être la première cible de mon monstre ? … Pourquoi pas le Blaster, Maître Dragon des Brasiers que tu as fait revenir dans ton Cimetière à la fin de ton tour ?
Donc ton monstre se retrouve avec 2800 Points d'ATK ?
- Perspicace … Je vais ensuite activer la carte Magie Partie de Pêche. C'est une carte assez spéciale. Je vais te dire pourquoi. Chacun de nous va devoir prendre une carte au hasard dans son Cimetière et la révéler.
- D'accord … voilà, dit Juliane. J'ai choisi Espace de Négation. Et ensuite ?
- Alors, comme tu as pris une carte Piège, celle-ci est automatiquement renvoyée dans ton Deck.
- C'est pas une mauvais chose …
- Moi, je n'ai que des monstres dans mon Cimetière, ce qui va me faciliter la tâche. J'ai révélé mon Ange Démon – Cyber Ange Lumineux. Et comme c'est un monstre, la Partie de Pêche m'autorise à l'invoquer Spécialement. Et tu sais ce que ça veut dire ?
- Faut vraiment qu'il trouve une autre méthode pour se défendre, dit Warren. Parce que d'avoir une différence 6500 Points de Vie avec son adversaire n'est pas facile à combler, même quand on est doué.
- Laisse-moi faire, Warren, lui répond Dan. Je sais exactement comment je compte m'y prendre pour la battre.

Dan : 400 Juliane : 7000

- Et la première carte du haut du Deck file au Cimetière, ne l'oublie pas, dit Dan à Juliane, grinçant un peu des dents.
- Tu comptes faire quoi ensuite ?, demande Juliane.
- Eh bien … je vais attaquer. Ange Démon – Démon Souterrain, attaque Redox, Maître Dragon des Rochers avec ta Lance Angélique Obscure !

Dan : 400 Juliane : 5800

Spoiler:

- Tu crois que ça va suffire ?, lance Juliane.
- À t'énerver ? Déjà fait, rigole Dan. Mais restons sérieux … non, ça ne suffira pas. Enfin, pour le moment. À toi de jouer et ramène tes trois malabars en main.
- Pour un bref instant, dit Juliane. Je pioche et je vais poser une carte face cachée. Je vais activer la très célèbre Charité Gracieuse. Tu connais son effet je suppose ? Trois cartes de plus en main et deux au Cimetière. J'active à nouveau l'effet du Ravin des Dragons. En défaussant une carte, je vais ajouter un nouveau Corsesca Dragunité. Et tu connais la suite ? … Je vais bannir Corsesca Dragunité et Redox pour faire appel à Tempest, Maître Dragon des Tempêtes. Puis, je vais faire sortir Cancrelat Maxx et Attaque de l'Épouvantail pour invoquer un autre Redox en mode défense. Enfin, deux Tidal vont laisser place au troisième Tidal, Maître Dragon des Chutes d'Eau.
- Il n'y en a que trois mais ils restent quand même impressionnants, avoue Dan. Mais là, ça va, je commence à m'habituer à tout ça.
- C'est gentil. Tu sais, Blaster n'est peut être pas sur le Terrain mais … je vais activer un effet très puissant. Je vais le défausser ainsi qu'un monstre Feu pour pouvoir détruire un monstre que tu contrôles. Est-ce que tu vois lequel est visé ?
- Vas-y.
- Ton Ange Démon – Démon Souterrain ! … Hé ! Pourquoi ça ne marche pas ?

Juliane est stupéfait de voir que le monstre de Dan reste debout sur le Terrain malgré le crachat de flamme du dragon. Évidemment, Dan rigole de voir son adversaire dans cet état.

- T'aimerais bien … ? Mais désolé de te décevoir. Si tu as dû comprendre, mon monstre ne peut pas être détruit par des effets de carte mais c'est tant qu'il y a au moins un montre ''Ange Démon'' dans le Cimetière.
- Ce Duel m'énerve de plus en plus !!!, hurle Juliane. Tu me gonfles de plus en plus, Dan ! Mes Maîtres Dragons vont te donner une leçon !
- Qu'est-ce que tu comptes faire ?, demande Dan.
- Je vais procéder à quelque chose que tu ne vas pas aimer. Je vais recouvrir Tidal et Tempest pour faire venir un monstre que tu vas vite maudire car il causera ta perte : Voici le monstrueux Numéro 11 : Gros Œil.
- Oh non ! Pas lui !
- Très intéressant, dit Klothilde. Herr Lotyuwi va moins s'amuser sur ce Terrain de Duel.
- Donc, je vois que tu as l'air au courant de ce qui va t'arriver. Je vais activer sa puissante faculté spéciale. En retirant une unité de couverture, un de tes monstres passera sous mon contrôle. Ton monstre va finalement te faire défaut. Au lieu de le détruire, je préfère le prendre.
- D'accord. Si ça peut te faire plaisir.
- Et maintenant, je vais passer à l'attaque ! Ange Démon – Démon Souterrain ! Attaque son pitoyable monstre. Et comme tu es sans défense, mon Dragon des Ruines va en finir une bonne fois pour toutes. Ce Duel a assez duré !
- Oui, ça a assez duré et il est temps que j'y mette un terme. Je vais empêcher ton attaque grâce à ma Protectrice du Sanctuaire dans mon Cimetière qui va en appeler une dernière.
- J'annule mon attaque et je termine mon tour.
- Oui, dit Dan. Je pioche et j'invoque mon Ange Démon – Princesse Obscure. Elle m'apporte 500 Points de Vie par carte sur mon Terrain et il y en a quatre pour le moment.

Dan : 2400 Juliane : 5800

- Il se met enfin à gagner des Points de Vie, c'est pas trop tôt …, dit Warren.
- Je vais ensuite activer le deuxième effet de ma Vallée Lumineuse des Elfes. Je vais donc renvoyer ma Princesse Obscure pour faire venir la Magicienne Capricieuse. Sa faculté spéciale va me permettre de choisir trois cartes Magie ou Piège de mon Deck et tu vas devoir en tirer une et l'ajouter à ma main. Laquelle choisis-tu ?
- Euh …, hésite Juliane en voyant le regard de Dan qui avait subitement changé. Je choisis celle de gauche.
- Parfait. Je commence à comprendre comment battre ce Deck.
- Battre mon Deck ?
- Ouais et tu m'as quand même bien facilité la tâche.

Entre le dernier tour de jeu de Juliane et ce tour-ci, Dan est passé du mode clown au mode Duelliste expert, sérieux, imperturbable et concentré quoiqu'il arrive. C'est comme s'il avait gagné en maturité entre deux tours de jeu. On dirait même qu'il s'est littéralement métamorphosé. Là, je le retrouve tel qu'il a l'habitude de se battre en Duel, un peu comme face à Reizo la semaine dernière.

- Je vais à présent activer cette carte, même si ça va m'en coûter 1000 Points de Vie. Il s'agit de la Ruée vers l'Or. On va devoir piocher des cartes jusqu'à en avoir cinq en main. Voilà la carte qui va sceller ma victoire.

Dan : 1400 Juliane : 5800

- Sympa cette carte, dit Juliane.
- Je termine mon tour, dit Dan. Duel terminé !
- Quoi ?? T'es pas sérieux ???, hurle Warren. Mais qu'est-ce que tu fiches, Dan ?
- Tout à fait sérieux. Je sais ce que je fais, lui répond Dan en souriant. Tu vas pouvoir débuter ton Duel dans de bonnes conditions.

Il a vraiment l'air d'un psychopathe quand il sourit de cette manière, un peu comme s'il vient d'égorger quelqu'un et qu'il se mettait à boire le sang de sa victime – oui, c'est une image très gore. Juliane ne comprend même pas pourquoi. Ce n'est que lorsqu'elle veut démarrer son tour qu'elle se rend compte de quelque chose. Même Klothilde ne comprend pas ce qui se passe. L'air qu'elle affiche est à la limite entre l'horreur et la stupéfaction.

- C'est à moi. … Mais … je … je n'ai … je n'ai plus de quoi piocher !!!, s'étonne Juliane. Ne me dit pas que tu avais prévu tout ça depuis le début ?
- Voilà. L'or est quelque chose de beau en soi mais il corrompt les esprits avec une manière enfantine, répond Dan de manière philosophique. Désolé mais tu as perdu ce Duel, Juliane. Défaite par Deck vide, ça doit faire mal, surtout quand on mène largement le Duel en Points de Vie.

Juliane tombe à genoux, le visage en larmes. Le reste de notre équipe manifeste sa joie après l'étonnante victoire de Dan. Klothilde rage dans son coin, tout en étant retenue par Silke et Ulrich, les autres membres de son équipe. Le public applaudit Dan pour son incroyable performance, les enfants en tête. Dan lève le poing puis va voir Juliane qui se lamente de sa défaite et lui dit :

- Joli Duel, Juliane.
- Qu'est-ce qui n'allait pas dans ce que j'ai fait ?, dit-elle.
- Un peu trop de confiance en soi peut faire toute la différence. Mais pour tout dire, j'ai bien failli y laisser des plumes avec tes dragons.

Après la traditionnelle accolade entre les Duellistes, Dan retourne au niveau du banc de l'équipe, juste sous la tribune où Shizuka, les enfants et les Flame Charmer sont postés pour nous encourager. Dan grimpe par-dessus la barrière et serre les enfants dans ses bras, ensuite Alicia qui l'embrasse sur le front en guise de félicitations pour sa victoire, puis Shizuka et enfin moi. Il m'embrasse doucement sur le front en me disant ''Merci'' à l'oreille. Il redescend dire quelques mots à Warren avant de le laisser entrer sur le Terrain. Ce dernier est en train d'inspirer profondément :

- Bon, est-ce que ça va, Warren ?
- À ton avis ? Je vais affronter une princesse qui manipule les esprits. Comment veux-tu que je reste à 100% d'un bout à l'autre du Duel ?
- En te disant que si tu la bats, après, tu auras peut-être le droit de te défouler sur Sid, Donald et compagnie.
- Ouais, ça me branche comme motivation. Là, je me sens à nouveau à 100%, totalement invincible, prêt à en découdre.
- N'oublie pas,Warren, dit Veneko. Elle ne va pas pouvoir te manipuler trop longtemps si tu l'éclates en deux tours.
- On a confiance en toi pour cette ultime manche, lui dit Nejma avant de lui faire un câlin d'encouragement.
- Allez, dit-il en enfilant son Disque de Duel par-dessus ses gants thérapeutiques, pour la Team !
- Pour la Team !, scandent les quatre Duellistes en chœur.

Au moment où Warren s'apprête à entrer en piste, Dan le retient par le bras, ce qui l'intrigue un peu. Naturellement, une question lui vient à l'esprit.

- Qu'est-ce qu'il y a ?, demande Warren.
- Si tu regardes les tribunes, juste au-dessus de nos têtes, tu verras dix visages rayonnants de joie qui t'adorent et qui veulent te voir battre Klothilde. Alors, si tu sens que ça va mal, oublie le Duel trente secondes et regarde ces visages.
- … D'accord, dit-il.
- Bonne chance ! Ne lui laisse pas l'occasion de te ridiculiser et envoie-la pleurer dans les jupons de sa mère.
- Merci. Ne t'inquiète pas pour ça.

Warren fait face à son adversaire, qui a la rage de vaincre. Le jeune homme est plutôt décontracté, quoique nourrissant quelques doutes sur son adversaire depuis le tirage au sort où il l'a très vivement provoquée. Tout d'abord, Warren doit admettre quelque chose sur son adversaire :

- Vous avez une tenue qui est assez peu commode pour une Duelliste mais elle vous va plutôt bien. Ça doit être la seule chose de gentil que je vais vous adresser avant ce Duel.
- Les compliments ne vous mèneront qu'à la défaite mais merci quand même. Cette robe coûte près de 150000$ et est unique au monde.

En effet, cette robe que porte Klothilde est un pur bijou. Elle est de couleur bleue, incrustée de plus d'une centaine de diamants et de saphirs. De plus, les bords de la robe sont en une espèce de matière toute douce, limite du cachemire brodé en forme de pétale de rose. Elle porte également un collier en or assez épais et un diadème, également en or. Cependant, elle décide de laisser son sceptre de princesse à sa dame de compagnie. Oui, sa robe est plutôt impressionnante et Warren reprend donc :

- Espérons que vous vous battrez mieux en Duel que vous ne me provoquez, lance Warren.
- J'espère que vous aurez de la ressource pour tenir la forme face à ce que je vous réserve. Oh et au fait, de nous deux, je ne suis pas sûre que c'est moi qui provoque le plus.
- C'est pas la quantité des provocations qui compte mais la qualité … et quand vous me provoquez, je m'ennuie copieusement. Mettez-y un peu de cœur bon sang.
- On verra, on verra.
- Oh mais c'est du tout vu ! Ce Duel va mettre fin à toutes vos petites manières de bourgeoise.
- Tenez, mélangez et coupez mon Deck. Faites quelque chose de constructif.
- Voici le mien.

À entendre les deux Duellistes, la joute verbale va bientôt laisser place à un Duel sans doute palpitant. Warren regarde en direction des tribunes et voit Sean qui lui fait un geste de la tête, voulant probablement dire ''Méfie-toi !''. L'arbitre de la rencontre, le même que celui du Duel de Dan et Juliane, procède aux traditionnelles vérifications et demande :

- Est-ce que les deux Duellistes sont prêts ?
- Oui !
- Duel !!!
- Altesse, je vous laisse mener la partie, puisque vous avez envie d'en finir rapidement avec ce Duel.
- Oh, c'est bien aimable … mais arrêtez de vous moquer de la noblesse comme ça.
- Je déconne un peu, certes. Mais sachez qu'il n'y aura qu'un seul perdant lors de ce Duel. Et ce sera … vous, votre Altesse.

Klothilde : 4000 Warren : 4000

Tout le monde est en train de croiser les doigts pour espérer la défaite de l'adversaire, ou bien la moindre erreur qui pourrait coûter la victoire. Qui va venir à bout de son adversaire et envoyer son équipe en finale du Golden Tournament ? J'angoisse encore plus en pensant à cette idée que lorsque Dan livrait son Duel face à Juliane. ''Warren, j'espère que tu sais ce que tu fais. Ne te laisse pas berner par ton adversaire.'', me dis-je. Ce dernier fixe la Princesse droit dans ses yeux bleus. Est-ce qu'il stresse ? Je ne l'espère pas …


Dernière édition par Bloody Maiden le Dim 11 Fév - 18:45, édité 2 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Dim 30 Juil - 0:00
Chapitre 22 - La demi-finale partie 2 - En dents de scie ...

Spoiler:
Klothilde : 4000 Warren : 4000

- Je vous laisse commencer, Klothilde, dit Warren en s'efforçant de rester sérieux. C'est mieux, comme ça ?
- Bof …, répond Klothilde en haussant les épaules. Vous pourriez quand même montrer un peu plus de courtoisie quand on s'adresse à une princesse.
- Et puis quoi encore ? Que je me mette à genoux ? Que je vous vénère ? Que je baisse mon pantalon avec toute une série de phrases vaseuses ? Ou même me coucher à terre et dire haut et fort que j'abandonne ? Vous vous fourrez le doigt dans l'œil jusqu'au cou, répond Warren.
- Faudrait qu'il fasse attention quand même, dit Veneko sur le banc. À force de l'énerver, il pourrait prendre cher.
- C'est Warren, ne l'oublie pas, lui répond sa sœur.
- Mais là, au moins, il provoque utile, fait remarquer Dan.

Dans les tribunes, je peux voir à quel point Warren semble anxieux. Il tremble légèrement et je crois que c'est justifié. Non seulement il joue la manche décisive mais en plus, il a une adversaire réputée redoutable et presque invaincue en face de lui. Et c'est elle qui débute le Duel, donc pas de quoi être plus rassuré.

- Je vais commencer par invoquer ce cher Manju des Dix Mille Mains en mode Attaque. J'active ensuite sa faculté spéciale.
- Sean, toi qui as déjà affronté Klothilde, est-ce que tu l'as déjà vu jouer cette carte avant ?, dis-je.
- Absolument pas, me répond ce dernier. Je connais cette carte, étant donné qu'elle est simple à trouver mais je ne sais pas quel Deck elle joue.
- Je vais ajouter à ma main le Kaléidoscope Nékroz, reprend Klothilde.
- N … Nékroz ?, bégaye Warren. C'est quoi ce truc, là ?
- Connais pas, dit Dan.
- Idem, répond Veneko.
- Je pense qu'on va bientôt savoir ce que c'est, dit Nejma.
- Je vais ensuite activer ce Kaléidoscope pour pouvoir invoquer Rituellement un monstre, reprend à nouveau Klothilde. Et c'est le Nékroz d'Unicore qui va faire son entrée sur le Terrain.
- Eh ! Tu dois sacrifier des monstres pour faire appel à un monstre Rituel, s'exclame Warren tandis qu'un guerrier avec une armure luisante et une cape d'un bleu profond venait d'apparaître sur le Terrain.
- J'en ai sacrifié, se défend Klothilde. Traite-moi de menteuse tant que tu y es !
- Si tu le dis … Menteuse ! Ton Manju est toujours sur le Terrain !
- Je ne l'ai pas sacrifié.
- Comment as-tu fait alors ?
- Laisse-moi t'expliquer. Le Kaléidoscope Nékroz est un peu particulier comme carte Magie Rituelle. Je peux sacrifier des monstres qui logent dans mon Extra Deck, comme le Héraut de la Lumière Arc. Et lorsqu'il est envoyé au Cimetière, je peux ajouter une carte Magie ou Piège à ma main. Et la carte choisie est … le Miroir Nékroz.

Le public commence à avoir peur de Klothilde, Warren évidemment en premier. Son dernier coup est tout à fait hors du commun. Elle vient de sortir un monstre Rituel de plus de 2000 Points d'ATK et ce, dès le premier tour, le tout en accroissant la puissance de feu de son Terrain. Je pense que même Dan ne saurait pas trop quoi faire face à ce genre de cartes. Je demande à Sean ce qu'il pense de tout cela et il ne sait pas trop quoi dire.

- Est-ce que Votre Altesse a terminé son tour ?, ironise Warren, essayant de rester détendu, mais la petite goutte de sueur en dit long sur son début d'anxiété. Je commence à m'ennuyer et j'ai envie de m'asseoir.
- Bien sûr que non, sourit Klothilde. Je vais recouvrir Manju et Unicore pour invoquer le Monstre Xyz Chaîne Lavalval.
- Là, je ne vois pas trop l'intérêt, dit Warren. Pourquoi tu te passes d'un monstre de plus de 2000 Points pour … ça ?
- Je vais activer l'effet de ma Chaîne. En retirant un Matériel, je peux activer son second effet, et je peux donc envoyer un monstre de mon Deck au Cimetière.
- Et c'est quoi le but de la manœuvre ?
- Tu verras dans quelques secondes. Je décide d'envoyer Démon Jinn, Juge des Rituels au Cimetière.
- Mais c'est complètement débile, s'étonne Veneko sur le banc. Elle aurait mieux fait de l'avoir en main pour invoquer Rituellement avec ce monstre.
- Oui, et comme ça, Warren n'aurait pas pu invoquer Spécialement, continue Nejma.
- Oh ! Je vois que vous connaissez bien ce monstre, leur lance Klothilde. Mais, je préfère le garder au Cimetière pour faire … ça. J'active le Miroir Nékroz. Lorsque cette carte est activée, si je veux invoquer un monstre Rituel, je n'ai pas besoin d'avoir de monstre à sacrifier en main puisque je peux en avoir … dans mon Cimetière.
- Elle a bien dit ''dans son Cimetière'' ???, s'exclame Dan.
- Warren va avoir de gros problèmes, dit Jeff dans les tribunes. Maintenant, je comprends sa manœuvre.

Les enfants qui comprennent à peine nous demandent si tout va bien pour Warren. Mais on ne peut vraiment pas leur raconter des mensonges. On évite quand même de leur donner de faux espoirs de victoire écrasante de Warren, mais à voir la tête que ce dernier fait, ses chances de l'emporter s'amenuisent.

- Je vais donc bannir ce cher Démon Jinn, Juge des Rituels pour faire appel à un de mes chouchous, le Nékroz de Claíomh Solais.
- 2300 Points de DEF !!, dit Veneko.
- Et tant qu'il restera face recto sur le Terrain, mon cher Warren, toutes vos invocations Spéciales sont interdites, dit Klothilde. J'ai cru comprendre que votre Deck repose en partie là-dessus.
- …
- Ça ne va pas être trop compliqué, de devoir jouer en ayant un rayon d'action limité ?

Warren ne peut s'empêcher de grincer des dents en écoutant les mots assez durs de son adversaire. Sa seule solution pour l'emporter est maintenant de se débarrasser de ce monstre Rituel assez puissant sur le plan défensif. Et ce qui me paraît le plus étonnant, c'est que personne ne sait quoi que ce soit sur ce Deck étrange, pas même les Flame Charmer. Mais Shizuka doit sans doute connaître deux-trois trucs.

- Hélas, je n'ai jamais entendu parler de ''Nékroz'', me confie-t-elle.
- Dommage.
- Cependant, je me souviens d'un tournoi international qui avait eu lieu il y a vingt ans à Munich.
- Qu'est-ce qui s'était passé là-bas ?, dis-je, toute curieuse.
- Je ne me souviens plus très bien, étant donné que c'était pendant mon séjour irlandais et en pleine préparation pour un Open de Duel d'Irlande. Je me souviens que le gagnant du tournoi recevrait un set de cartes spéciales.
- Des cartes spéciales ? Vous voulez dire ''uniques'' ?, s'intrigue Kylie.
- Oui. Et si je me souviens bien, le tournoi avait été remporté par une jeune fille d'à peine sept ans, une future ''pro du Duel''.
- Une ''pro du Duel'' ayant à peine sept ans ? Vous êtes sérieuse ?, s'intrigue Kylie
- Alors vous voulez dire que ces cartes spéciales sont ces ''Nékroz'' et que la gagnante du tournoi est la Princesse Klothilde ?
- Je n'en suis pas sûre, dit Shizuka.
- C'est effectivement vrai, avoue Klothilde à Shizuka. C'est moi qui ai remporté ce fameux tournoi. C'était mon premier tournoi en tant que Duelliste. Content de voir qu'une grande Duelliste comme vous se souvienne de cela. Mais, fin de la parenthèse historique et revenons au Duel. Je termine mon tour.
- Bon, je vais voir ce que je peux faire, dit Warren en piochant.
- Tu as déjà envie de jeter l'éponge ?, demande Klothilde. Ce serait un geste des plus nobles de ta part.
- C'est ça, c'est ça, ironise Warren. Plutôt mourir, oui. Je vais commencer par activer mon Pot de Dualité. Les trois premières cartes révélées sont … Satellchevalier Altaïr, Satellchevalier Deneb et Illusionniste d'Effet. Et c'est ce dernier que je vais prendre. Je vais ensuite invoquer le Satellchevalier Unukalhai et activer son effet qui est d'envoyer mon Satellchevalier Deneb au Cimetière. Pour finir, je vais poser deux cartes face cachées et voilà.
- Ce n'est pas brillant, tout ça, se moque Klothilde, qui se retient de rire en voyant la réaction de Warren.

On ne peut pas tellement lui donner tort. Warren a un champ d'action assez restreint avec ses invocations spéciales interdites. Il doit se battre exactement comme si c'est un combat de boxe et qu'il doit combattre avec son bras droit attaché dans le dos. Et c'est à Klothilde de jouer donc … la situation ne risque pas de tourner à son avantage, quoique je garde toujours une lueur d'espoir sur sa victoire. Sur le banc, Dan fixe attentivement le Duel tandis que Nejma et Veneko discutent.

- Allez, je vais te donner le coup de grâce maintenant, dit-elle en piochant. Je vais jouer mon Pot de Cupidité. Deux cartes supplémentaires pour moi. Je vais activer le Typhon d'Espace Mystique sur ta carte de gauche.
- Ouais ben je vais l'activer, répond Warren. C'est la Jarre de Cupidité et elle me donne une carte de plus.
- Si ça peut te faire plaisir mais … de toute façon, tu ne t'en serviras pas.
- Tu paries ? Mais en tout cas, je voulais que tu détruises cette carte. Ma petite surprise n'aura pas échouée et elle t'es toujours destinée … fais plutôt attention …
- Tu bluffes ?
- Tu veux parier ? Moi je pense que tu n'auras pas les tripes d'oser invoquer un monstre en mode Attaque. Je ne sais même pas si tu as les tripes pour me pousser à bout dans ce Duel.

Que peut bien tenter Warren en disant ça ? Est-ce qu'il veut influencer Klothilde ? Cela paraît plus être une sorte de manœuvre désespérée pour essayer de gagner un tour de plus. Mais à voir la réaction de Klothilde, ce Duel semble tourner vers un jeu d'esprit, une espèce de ''Mind Game'' de dissuasion, et Warren vient de porter le premier coup. Que va faire la princesse en réponse à cela ? J'espère vraiment que mon ami sait ce qu'il fait.

- Non, je préfère jouer un coup lâche en invoquant mon Senju des Mille Mains en mode Défense.
- M'en doutais, dit Warren en souriant. Ça tombe bien, je ne vais rien lui faire à lui … à part annuler son effet en défaussant mon Illusionniste d'Effet.
- De quoi ? Tu te moques de moi ?
- Tu pensais vraiment que j'avais de quoi le détruire, non ?, avoue Warren. Je voulais juste empêcher son effet, rien de plus. Après, s'il est en mode Défense, incapable de quoi que ce soit, c'est de ta faute, pas de la mienne.
- Tu vas me payer ce petit jeu, Warren ! Je vais élever ce Duel au niveau supérieur !
- Tu vas enfin te mettre à jouer sérieusement ?, ironise Warren. Je m'ennuie autant que Dan en cours.
- Pas mal, celle-là !, répond ce dernier depuis le banc.
- Oui, j'ai été la chercher assez loin, répond Warren en riant aussi.

Les provocations de Warren sont aussi une arme pour lui, afin d'essayer d'influencer son adversaire. Chacune de ses provocations est mesurée avec une extrême précision. Et, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il réussit ce jeu à la perfection. Klothilde commence à s'énerver. Mais est-ce que c'est la bonne solution pour gagner ? Perso, j'en doute un peu.

Spoiler:

- Je vais activer la Préparation des Rites. Je vais ajouter à ma main Nékroz de Brionac depuis mon Deck et Miroir Nékroz depuis mon Cimetière.
- Qu'est-ce que ça peut me faire ?, lance Warren.
- Je vais activer l'effet de mon Nékroz de Brionac. En le défaussant, je peux ajouter à ma main un monstre dont le nom contient ''Nékroz'' depuis mon Deck. Et … celui-là fera très bien l'affaire.
- Je suis censé faire quoi ?, demande Warren.
- Avoir peur, répond Klothilde. Je vais à présent activer le Miroir Nékroz. Pour cela, mon Shurit, Stratège Nékroz va être d'une grande utilité.
- Tu vas invoquer un monstre de Niveau 3 avec une faible ATK ? … Et tu appelles ça ''utilité'' ? Sans déconner ?
- Je me doutais que ton esprit de simplet ne serait pas capable de comprendre. Lorsque j'invoque un monstre Rituel Nékroz, l'unique sacrifice de Shurit permet d'invoquer un monstre Nékroz et … peu importe son Niveau. Voici donc le puissant, le terrifiant, l'immense Nékroz de Trishula !!!!

Un immense guerrier avec une paire d'ailes bleues en une espèce de cristal apparaît sur le Terrain. En fait, c'est plus un homme vêtu d'une armure de dragon de glace. Il brandit une épée en cristal, sans doute extrêmement tranchante, tout en hurlant. Là, Warren ne dit absolument rien du tout et reste figé sur place, comme si l'apparition de ce monstre l'a gelé sur place. Toute l'Arène est admirative devant la beauté du monstre de Klothilde, excepté Dan qui ne se contente que d'un sifflement d'étonnement.

- Là, je dois avouer que c'est un très joli monstre, remarque Warren.
- C'est gentil. Mais tu dois affronter pire que ses 2700 Points d'ATK, à savoir sa faculté spéciale.
- Oh …
- Trishula va retirer du jeu une carte de ton Cimetière, de ton Terrain et de ta main. Trishula ! Illumination de Glace !

L'épée du monstre s'illumine, tout comme ses yeux et le Disque de Warren se met à bouger sans que son propriétaire puisse réagir. Klothilde semble se réjouir de voir Warren qui commence à tétaniser face à ce Nékroz de Trishula. Je ne pense pas que ce soit le seul Duelliste à avoir ce genre de réaction face à ce montre gigantesque

- Je vais virer bien entendu ton Satellchevalier Unukalhai, ton Satellchevalier Deneb du Cimetière et enfin la carte de droite dans ta main. C'est …
- Chaîne Démoniaque, la carte que j'ai pu piocher grâce à ma Jarre de Cupidité.
- Je t'avais dit que tu ne t'en servirais pas.
- Tu crois ?
- Bien sûr. Maintenant, on va passer à l'attaque. Mais juste avant, j'ai omis de te parler de la faculté spéciale de Shurit. Quand il est sacrifié par un effet de carte, je peux ajouter un monstre Rituel Nékroz, comme Nékroz de Valkyrus. Je vais passer Nékroz de Claíomh Solais en mode Attaque. Fini de bavarder ! Nékroz de Trishula ! Attaque directement ! Crystal Blade !

Klothilde : 4000 Warren : 1300

- Nékroz de Claíomh Solais ! Attaque directement à ton tour !

Klothilde : 4000 Warren : 100

- Warren !!!, hurle Veneko.
- C'est fini !, dit Nejma. Il n'a plus que 100 Points de Vie et Klothilde a encore une attaque.
- Là, même moi, je vois mal comment il pourrait s'en sortir, avoue Dan.

Dans les tribunes, les enfants affichent un visage triste. Kuma et Flo me demandent s'il peut encore s'en sortir. Honnêtement, je ne peux me contenter que de baisser la tête et de fermer les yeux. Avec 100 Points de Vie et un monstre adverse qui va attaquer, comment peut-il s'en sortir ?

- Allez ! Finissons-en ! Chaîne Lavalval ! Brouillard Brûlant!

Un épais nuage de fumée envahit le Terrain. Warren tient à peine debout avant l'attaque. Pas sûr qu'il le soit encore après le coup du monstre de Klothilde. Elle se réjouit en levant les bras au ciel mais une voix retentit.

- Pas … si … vite, … Altesse.
- Ne me dites pas que …
- Je suis … toujours là …, dit Warren en surgissant du nuage de fumée.
- Comment ????, hurle Klothide.
- C'est grâce à lui, dit Warren en montrant une carte, la seule qu'il lui reste en main. Le Sujet d'Expérience de Mort Imminente m'a sauvé sur ce coup. Lorsque je suis attaqué directement, je n'ai eu qu'à le défausser pour annuler les dégâts que j'aurais dû subir.
- Coup de chance.
- Je n'aurais pas pu y arriver sans votre aide, Altesse. Sans votre choix sur l'effet de Trishula, je n'aurais pas survécu. Je vous avais dit que je me servirai de ma Chaîne Démoniaque.
- Je vais terminer mon tour. Tu vas me payer ça !

Au moment où Warren veut piocher, il se met à trembler et pose un genou à terre. Je ne sais pas ce qu'il lui arrive. Il se tient la tête et commence à hurler en disant ''Ma tête !!! Ça fait mal !!! Arrêtez !!''. Il se tortille ensuite sur le sol de l'Arène, dans le silence le plus total. L'arbitre ne sait pas quoi faire, pétrifié sur sa chaise. Les enfants, Shizuka et moi sommes inquiets. Sur le banc, Dan et les jumeaux sont également abasourdis. Dans les tribunes, le seul à réagir, c'est Sean.

- Elle est en train de le forcer à abandonner !, dit-il.
- T'es pas sérieux ?, dit Kylie.
- Raaaaah … c'est atroce … qu'est-ce qui se passe ?, pense Warren.
- Tu as osé te moquer de moi et tu vas en payer le prix, Warren Fuzenki, résonne la voix de Klothilde dans la tête de Warren.
- Alors, c'était pas une blague. … Tu … es … télépathe ?
C'est pas le mot adéquat mais si tu veux, oui. Je suis un peu mauvaise perdante et j'aime bien jouer avec les esprits adverses
, dit la voix de Klothilde. Surtout quand ils sont aussi faibles que celui que tu peux avoir.
- Qu'est-ce que tu vas faire ?
- Te détruire mentalement et te forcer à reconnaître ma supériorité. Avec ça !!!
- Dans le genre grosse sal*****e, tu te poses là.
- Insolent ! Montre plus de respect à une princesse ! Je vais t'apprendre les bonnes manières, petite enflure !

Warren continue à se tortiller, un peu comme s'il était pris de convulsions. Klothilde sourit de façon très cruelle, comme si elle prenait plaisir à faire du mal à ses adversaires. On est bien dans le genre de Klothilde, même si on ne la connait pas depuis très longtemps. Et là, c'est Warren qui paye les pots cassés. Est-ce que c'est une pure répartie après les véhémentes provocations de son jeune adversaire ? Possible …

- Ma preuve de respect pour vous tient en quatre mots …
- Lesquels ?
- Allez vous faire voir.
- Espèce de petit salaud !

Warren se tortille de plus belle. Personne ne peut intervenir pour aider Warren. Et le pire, c'est que Klothilde ne peut pas être accusée de vouloir faire quelque chose contre son adversaire. Elle a les bras croisés et fixe Warren d'un regard noir. Je n'aimerais pas me retrouver à sa place mais la souffrance qu'il est en train de subir me fait trembler.

- Tu meurs d'envie que je mette fin à ce petit supplice mental, n'est-ce pas ?
- Un peu, oui, pense Warren en hurlant.
- Abandonne et je te promets que j'y mettrai fin..
- Je ne peux … Je ne peux pas … abandonner. Tant de monde compte sur moi.
- Tiens donc ? Serait-ce tout ce petit groupe au-dessus du banc de ton équipe minable ? Mais si tu ne veux pas abandonner, je te torturerai jusqu'à ce que tu renonces. Alors ?
- Non !
- Premier choc ! Alors ?
- Non. Si tu veux me faire mal, mets-y la manière. Là, tu me chatouilles
- Si tu le demandes. Deuxième choc ! Bon ?
- Aaaargh … non. C'est de la me**e ton truc. Tu n'es qu'une sale bourgeoise toute faible, incapable de battre quelqu'un qui lui est inférieur. Klothilde, tu n'es qu'une perdante ! Admets que tu n'es pas au niveau de ce tournoi.
- Suffit ! Je vais te ramener à ta condition de larve. On va élever le niveau. Troisième choc !
- … … … … … … … … … … … n …
- Pardon ?
- … n … non, gémit Warren après un long hurlement.
- J'ai pas bien entendu. Qu'est-ce que tu viens de dire ?
- N … non … je n'a … abandonnerai … pas.
- Tu te moques de moi ?
- Vas-y … continue à me torturer … j'aime bien … ça me soulage mon mal de dos … c'est vraiment agréable …
- Tu veux que je continue … ? Pas de problème … Quatrième choc !!
- … … Même … pas mal … Tu … tu n'y arriveras pas.
- On verra. Cinquième choc ! Là, ça doit être bon. Je crois que tes parents seraient fiers de te voir à terre. Alors ? Est-ce que tu renonces ?
- Même pas, dit Warren.
- Quoi ?, s'étonne Klothilde.

À partir de ce moment, j'avoue ne pas trop comprendre ce qui se passe. Warren se relève, comme si de rien n'était. Son adversaire n'en revient absolument pas. Mais le plus étrange, c'est Warren lui-même. Je ne l'avais encore jamais vu comme ça, l'air nettement plus serein et sérieux. Ses yeux prennent une couleur ambre luisante et sa voix est nettement plus grave :

- Tu ne feras plus aucun mal, Klothilde, dit Warren.
- M … Mais qui est-tu ?, dit-elle, figée sur place.
- Mon nom est Deneb. Je suis l'esprit qui habite Warren Fuzenki. Par conséquence, lorsque tu t'en prends au corps qui m'habite, tu t'en prends à moi et donc, à tous les Satellchevaliers. Cet affront sera lavé.

Klothilde ne répond pas, cherchant à comprendre ce qui peut bien se passer. Puis, l'esprit de Deneb continue à parler à travers le corps de Warren pour continuer le Duel. C'est quelque chose qui nécessitera une explication une fois le Duel terminé. En attendant, les deux voix se superposent quand Warren se met à parler.

Spoiler:
- C'est à moi de jouer ! Je pioche et activer la carte Aurore Boréale. Je t'explique le principe. Tu vas pouvoir invoquer Spécialement un monstre de Niveau quatre maximum depuis ton Cimetière mais il n'a pas d'effet. Cela va pouvoir me permettre de piocher deux cartes et de gagner 1000 Points de Vie.
- D … D'accord, dit Klothilde, toujours perturbée par ce qui se passe. Je vais rappeler Shurit, Stratège Nékroz en mode Défense.
- Allez ! Warren revient dans la course, dit Veneko en piochant.
- Vraiment étrange et stupéfiant, dit Dan. Mais je dois reconnaître que ce Duel est vraiment passionnant à regarder. Warren donne tout ce qu'il a et il résiste admirablement contre Klothilde. Heureusement que Deneb est là pour rétablir un espèce d'équilibre sinon Warren aurait abandonné.

Klothilde : 4000 Warren : 1100

- Je vais poser une carte face cachée et invoquer mon cher Satellchevalier Alsahm. Et lorsqu'il est invoqué, mon adversaire prend une flèche étoilée, c'est-à-dire 1000 Points de Vie en moins.

Klothilde : 3000 Warren : 1100

- Il reprend du poil de la bête, dit Veneko en se frottant les mains.
- Ce que j'aimerais savoir, c'est comment il a fait pour se relever aussi vite, dit Nejma
- Je crois que c'est son médaillon, dit Dan. Il renferme un esprit qui nous permet de devenir plus fort.
- Oh ! Alors on est nous aussi capable de faire ce genre de trucs ?, demande Veneko.
- Ben étant donné que tu en as un aussi, tu peux le faire également, lui répond sa sœur.

Dans les tribunes, la joie commence à faire son retour petit à petit, tout en se demandant ce qui arrive à Warren. Voir Warren sur ses deux jambes et en forme est un soulagement. Mais je me poserai toujours cette question : Qu'est-ce qu'il s'est passé pendant les dernières minutes ? C'est quelque chose que je ne suis pas tellement en mesure de comprendre pour le moment. Mais pour le moment, je reste focalisée sur le Duel.

- Bon, c'est bien la première fois que ce genre de situation arrive et je vais devoir y remédier, dit Klothilde. À mon tour de jouer. Je pioche et je pose une carte face cachée. Ensuite …
- Si tu veux attaquer, dit Warren. Je te le déconseille. Je révèle ma Grande Vague de Poséidon qui empêche tes monstres de lever le petit doigt.
- Ben je termine.
- À moi. Je vais moi aussi sortir mon Pot de Cupidité et piocher deux cartes. J'en pose une et je passe Alsahm en mode défense. À toi.
- Bon, ce Duel a trop duré. J'active à nouveau le Kaléidoscope Nékroz. Cette fois, c'est un Dragon Poussière d'Étoile qui va laisser place à Nékroz de Valkyrus. Je vais activer son effet pour sacrifier Senju aux Mille Mains et Chaîne Lavalval pour piocher deux cartes.
- Là, elle compte en finir, dit Dan. Elle s'assure deux coups de secours contre ce que Warren risquerait de faire.
- J'attaque ton Alsahm avec Valkyrus !
- Dommage, réplique Warren. Je révèle ma Force de Miroir. Dis au revoir à tes monstres.
- Dommage, répond Klothilde à son tour. J'active mon Livre de l'Éclipse. Tous les monstres passent face cachée. Dis au revoir à ton Piège. Je termine mon tour mais ce n'est pas tout. Ma carte Magie va révéler tes monstres et te faire piocher une carte pour chacun d'eux.
- Ça c'est très gentil, dit Warren en piochant une carte.
- Tu as encore une carte à tirer et je te battrai, lance Klothilde.
- Une carte, dit Warren. … C'est … amplement suffisant. J'active Raigeki !
- C'est pas vrai ????
- Ben si, et ça va faire mal pour toi.
- Scheiße !!!

Les deux monstres de Klothilde volent en éclats. Warren a le champ libre pour attaquer Klothilde. Cependant, cette dernière décide de ne pas réagir en provoquant comme elle a l'habitude de le faire. Elle baisse les yeux et se met à sourire. Elle semble avoir compris quelque chose, sans doute que son Duel face à Warren est d'ores et déjà terminé.

- Bon … On dirait que c'est fini ?, dit-elle.
- Tu crois ?
- Je suis absolument sans défense. Alors essaye d'en finir avant que je riposte.
- Je compte bien riposter, dit Warren. J'active le Renfort de l'Armée.
- Il va gagner, dit Dan.
- J'appelle à ma main le Satellchevalier Rigel que je vais invoquer tout de suite. Et comme il est invoqué, un bonus de 500 Points d'ATK va être accordé … pour lui-même. Le voilà avec 2400 Points et prêt à faire mal. Attaque directement !

Klothilde : 600 Warren : 1100

- C'est tout ce dont tu es capable de faire ?, dit-elle en se relevant. Ne me fais pas rire.
- À quel moment ai-je dit que j'avais fini ? Je vais recouvrir Alsahm et Rigel pour faire venir le Cowboy Gagaga en mode Défense. J'espère que tu sais ce que ça veut dire si j'enlève un matériel.
- Amène-toi, lance Klothilde, toute souriante.
- Cowboy Gagaga ! Gun Ready ! Fire !

Klothilde : 0 Warren : 1100

C'est terminé ! La demi-finale très longue et éprouvante pour les deux camps vient de s'achever. Warren a mis un terme à cela. Il reprend alors ses esprits, sa voix redevenant normale et ses yeux reprenant la teinte grisâtre habituelle. Il est à genoux, les poings serrés et finit par s'allonger en étoile sur le sol de l'Arène, rejoint ensuite par Dan, Nejma et Veneko. Il a renversé la situation en trois cartes. Je ne crois pas qu'il en revient lui-même. C'est un peu comme un combat de judo où l'un des deux opposants domine au sol et qu'il se fait contrer et immobiliser. Les enfants poussent des cris de joie. Toute l'Arène se lève et applaudit Warren et Klothilde pour leur Duel. Puis, Warren se relève et va voir Klothilde, assise en pleurs sur le bord du Terrain. Ses partenaires essayent de la consoler mais sans succès. Quand Warren s'assoit à côté d'elle, il la prend dans ses bras et la princesse continue à pleurer :

- Qu'est-ce qui s'est passé ? Je veux savoir !
- Je n'en ai aucune idée mais en tout cas, j'ai adoré ce Duel.
- Tu es sérieux ? J'aurais pu te blesser avec ces chocs paralysants.
- Ouais, possible mais je ne l'ai pas été. Et ça m'a redonné le moral pour gagner. Mon esprit de Duel est venu à ma rescousse pour m'empêcher de perdre ce Duel.
- Je m'en veux un peu de cet épisode psychique. Toutes mes excuses, Warren.
- C'est vrai que c'était pas génial. Mais je dois vous avouer quelque chose, Altesse.
- Qu'est-ce ?
- Vous êtes une excellente provocatrice.
- Tu n'es vraiment pas mauvais non plus, dit Klothilde en séchant ses larmes.
- Content d'avoir pu être votre adversaire, dit Warren en se relevant puis en posant un genou à terre et en tendant une main à Klothilde pour qu'elle puisse se relever.
- C'était un bel affrontement, dit Klothilde en saisissant la main tendue et en se relevant. Mais bravo à toi pour ta victoire. Je pense que votre place en finale est amplement méritée et la victoire finale est à votre portée vu votre équipe. Au fait, si jamais tu désires un autre Duel avec moi, je suis totalement prête.

Klothilde salue Warren puis le reste de l'équipe et ressort de l'Arène en compagnie du reste de son équipe et de sa garde personnelle. Je débarque sur le Terrain en compagnie des enfants, de Shizuka et des Flame Charmer pour féliciter les finalistes. Les enfants sautent aux cous de Warren et de Dan, ce qui les fait tomber. Au moment où nous allons ressortir du Stade, quelqu'un nous interpelle. En se retournant, nous voyons Sid, Marco, Ryô et Donald qui s'approchent vers nous, accompagnés par les six autres membres de leur petit clan.

- Alors, comme ça, on vous retrouvera dimanche prochain ?, lance Sid.
- Comment ça ?, répond Warren. Ne me dites pas que …
- Ouais, on a battu les tenants du titre sur le même score que vous, mais beaucoup plus rapidement que vous, donc on a pu regarder un peu votre Match, dit Marco.
- Et on s'est un peu ennuyés, sauf quand tu te tortillais sur le sol, Warren, dit Donald. C'était plutôt amusant.
- Eh ! Tu veux que je m'amuse avec toi ?, répond Warren en brandissant son poing fermé. Tu veux que je te fasse tortiller de douleur quand je t'aurai flanqué la honte de ta vie, Donald ?
- Calme-toi !, lui dis-je. Ça ne sert strictement à rien.
- La semaine prochaine, on va plutôt bien se marrer, dit Sid. J'espère que tu seras à la hauteur, Lotyuwi.
- Pareil pour toi, Warren. Et vous aussi, les deux autres microbes qui seront face à nous, dit Ryô.
- Et t'as même un groupe de pom-pom girls qui assistera à votre cuisante défaite, se moque Sid, ce qui fait éclater rire les six autres adolescents derrière lui, à savoir Frank, Rashidô, Jil, Koji, Terry et Toni.
- Et c'est vous qui parlez de pom-pom girl ?, rétorque Kylie.
- Si tu as envie de rire, répond Sean. Alors viens te frotter à nous quatre. Perso, j'aimerais te faire regretter tes mots.
- Contre des gens qui n'ont pas survécu au … deuxième tour du tournoi ? J'aurais peur d'avoir honte, répond Ryô.
- Répète un peu, s'énerve Alicia.
- Vas-y, je t'attends, dit Ryô, avant de s'arrêter en voyant Shizuka qui s'avance face au groupe.

Dan fait un signe pour empêcher à quiconque d'intervenir quand Shizuka est dans cet état là. Elle affiche un regard des plus nonchalants à toute la clique de Sid. Personnellement, je ne l'ai jamais vue dans cet état là … et à en voir Dan, quand elle est dans cet état là, il y a peu de chances d'arriver à la convaincre de se calmer. À en voir les dix autres personnes en face de nous, ils ont dû comprendre qu'il y a une limite qui a été dépassée et que la garde va répliquer … et sûrement pas pour de faux. Je n'ai encore jamais vu Shizuka s'énerver contre quelqu'un et d'après Dan, il vaudrait mieux que cela ne se produise jamais.

- Ça suffit maintenant. Je commence à en avoir marre de vous dix, lance Shizuka, qui s'est bien gardée d'intervenir. Ces personnes sont bien meilleures que vous et n'hésiteront pas à vous coller une leçon des plus magistrales. Si jamais vous avez envie d'un petit échauffement avant de vous faire botter le derrière par ces quatre jeunes gens, je suis la personne idéale. Je peux même vous affronter tous les quatre en même temps, voire même les dix en une seule fois. Je n'ai besoin que de quelques cartes pour vous expédier au tapis. Et je préfère vous prévenir, je ne suis pas du genre à plaisanter. Avec moi, vous risquez de danser. Et même à dix contre une, je suis sûre de vous en coller une. Alors, qu'en dites-vous ? Oserez-vous jouer les fous ?

Shizuka est sans doute tout ce qu'il y a de plus sérieuse quand elle s'énerve. Elle enlève même son manteau et demande qu'on lui passe un Disque de Duel. Va-t-elle réellement faire un Duel contre Sid et sa clique ? En tout cas, ce qu'elle vient de dire a pour mérite de faire peur à Sid, reculant face au défi qu'on vient de lui lancer.

- Allez, on se tire, dit Sid en reculant. À demain au bahut et à dimanche sur le Terrain, bandes de lavettes.

Personne n'aurait pu imaginer ce qui vient de se passer. Shizuka a fait fuir les dix personnes les plus détestables du lycée rien qu'avec une petite provocation, magnifiquement rimée. Tout le monde reste bouche bée devant la gouvernante.

- Non, c'est vrai qu'ils sont assez lourds ces jeunes, avoue-t-elle.
- C'est pour ça que je t'adore, Shizuka, dit Dan. T'as été excellente !
- Tu crois ?, répond Shizuka. En tout cas, c'est gentil.
- Les faire fuir de cette manière, chapeau, dit Warren en faisant comme s'il a un chapeau et qu'il le baisse en signe de respect.

Les enfants font un câlin à Shizuka en signe de respect. Nous l'applaudissons pour ce qu'elle vient de faire. Nous ne sommes même pas sortis du Stade et il y a encore quelques caméras qui traînent et qui ont pris la séquence. Pour le coup, Shizuka se sent gênée et rougit fortement. Mais bon, la fin de la journée se déroule plutôt tranquillement, mis à part que les Flame Charmer nous invitent à dîner dans le restaurant de leur hôtel super luxueux. Donc, tout se jouera dimanche prochain en finale contre Sid, Marco, Donald et Ryô ? Je ne vois pas comment notre équipe pourrait perdre quand on voit ce dont ils sont capable, mais avec la conversation que j'ai pu entendre … Est-ce que cette finale n'est pas le prélude de quelque chose de plus grand ?


Dernière édition par Bloody Maiden le Dim 11 Fév - 19:23, édité 2 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Mer 9 Aoû - 0:39
Chapitre 23 - L'idée d'une désillusion ...

Spoiler:
Le lundi, soit le lendemain de la demi-finale, nous retournons en cours, comme si tout était normal. Bon, à quelques détails près : les profs nous laissent tranquille et les autres élèves du lycée nous font des espèces de haies d'honneur à chaque fois qu'on se déplace quelque part. Déjà, quand nous sommes arrivés au lycée, après les portes d'entrée, on a pu recevoir une salve d'applaudissements et d'encouragements pour le Match décisif de dimanche. Des cris du style ''Battez-les ! … On est avec vous !! … Vous êtes les meilleurs !!'' résonnent dans tout le hall du lycée. Warren ne sait pas tellement où se mettre, mis à part le fait qu'il paraît plutôt content de savoir que les gens commencent à l'apprécier dans l'enceinte du lycée, après le cauchemar qu'il a été. Veneko est plutôt content de voir cela, un peu comme sa sœur mais en plus calme. Et évidemment, Dan ne peut s'empêcher de soupirer et de murmurer quelque chose que j'arrive facilement à distinguer : ''Pas moyen de se trouver un lieu tranquille''. Il décide de tourner les talons et relève la tête. Puis, ce fut le calme plat dans toute l'assistance. Même sans se retourner, Warren ne put s'empêcher de soupirer à son tour :

- C'est moi où l'odeur de perdant se fait sentir dans la place ?
- Tu veux parler de toi ?, rétorque une voix grasse et désagréable à l'oreille.
- Je suppose que tu aimerais très volontiers me mettre une dérouillée dimanche après-midi, Donald ?
- Si tu veux, je peux avancer la date de ton humiliation absolue à maintenant, dit Donald en retroussant ses manches, avant d'être interrompu par Sid.
- Vous êtes tous pathétiques, tous autant les uns que les autres, lance Sid. Encourager des losers dans ce genre, faut vraiment tomber aussi bas. Mais vous avez quand même le mérite d'être arrivés jusqu'en finale, ce qu'on peut vous accorder à votre crédit, mais … en ayant eu un tableau pas trop compliqué. Et vous, bandes de minables lycéens, je ne vois pas pourquoi vous perdez votre temps à soutenir des gens qui ne vous aiment pas et qui … de toute façon, vont perdre.

La tirade de Sid jette un froid dans tout le groupe et des élèves venus nous encourager. Warren et Veneko restent étonnement calme, eux qui ont tendance à partir au quart de tour. Nejma ne réagit pas et Dan plisse un sourcil et pose ses mains sur ses hanches. Sid reprend ensuite :

- Voyez … Aucune réaction, … c'est …
- Ferme-là, répond Dan.
- Quoi ?, dit Marco. Tu n'interromps pas Sid quand il parle.
- Sinon on va te le faire regretter ?, dit Ryô. Pas vrai ?
- Oh la vache !, soupire Dan. Bon, je vais mettre les choses au clair. Tu as peut-être raison sur un point. Perso, je ne suis pas tellement fan des encouragements. On a une finale dimanche et j'aimerais bien la préparer dans le calme le plus profond. Mais de savoir que des gens croient en nous, c'est toujours sympa à entendre. Deuxième point : Dimanche, vous n'aurez absolument aucune chance face à nous. Nous irons jusqu'au bout et … s'il y a quelque chose que je peux t'avouer, Sidounet : si tu as envie de livrer un vrai Duel, je serai ton homme. Et crois bien que mes limites seront mises à l'épreuve … peut-être pas vers des extrêmes mais quand même assez pour te faire comprendre que ta clique de gros durs n'est rien d'autre qu'une blague. Et j'en viens au dernier point, concernant les neuf autres guignols : Arrêtez de jouer les lèche-pompes, ça me donne envie de vomir. Bon, faites comme vous voulez mais moi, je vais passer ma semaine à la maison et ne pas me pointer au lycée.

Déjà que Sid a jeté un vide avec ce qu'il a dit, ce que Dan vient de sortir n'a même pas été envisagé. Il ressort du lycée, sa chaise pliante attachée à son sac, et marche paisiblement en direction de Kamen Street, le tout en fixant le reste des élèves, et surtout Sid. Là, j'avoue ne pas trop savoir où me mettre. Je regarde Warren, pensant qu'il aurait peut-être une idée de ce qu'on pourrait faire. Et c'est là que les surveillants arrivent pour envoyer tout le monde dans leur salle de classe respective. Là, on débute la semaine avec un cours d'histoire avec M. Kanowski, assez calme aujourd'hui.

- Je parie que Monsieur Dan Lotyuwi a été épuisé de son Duel d'hier … Bizarre, j'aurais plus vu Warren se reposer mais bon, je ne vais pas le virer sous prétexte qu'il fait acte de présence … Et … même tout le petit groupe est venu en entier et à l'heure … Bon, je commence le cours …

D'habitude, quand on est avec Kanowski, le cours s'interrompt à de multiples reprises, à cause d'excès de colères intempestives destinées à certains élèves. Mais, étrangement, le cours se déroule d'une traite, sans aucune interruption. On n'a même pas eu le droit d'avoir les traditionnels coups bas de la bande de Sid. Le reste de la matinée suit à peu près la même logique.

Ce midi, nous décidons d'aller manger tous les quatre à la cantine. En passant devant le tableau d'affichage de la CPE, j'ai pu remarquer quelque chose d'attentionné. La direction souhaite bonne chance aux deux équipes finalistes, ce qui est plutôt sympa à lire. Il faut dire que c'est la première fois que deux équipes du lycée se retrouvent propulsées en finale du Golden Tournament. Les autres élèves du lycée nous laissent passer, on a la meilleure table, … bref, on est traités comme des rois dans le lycée. Toute l'équipe semble apprécier cela. Mais cela veut dire qu'ils espèrent nous voir gagner. La pression sur les épaules de chaque Duelliste est de plus en plus conséquente. J'espère qu'on saura la surmonter, enfin, certains plus que d'autres.

C'est sur le chemin du retour que toute cette situation un peu pesante commence à s'estomper. Sur le trajet reliant le lycée à Kamen Street, je discute un peu avec Warren :

- Qu'est-ce qu'il lui est arrivé à Dan ?, questionnai-je.
- Il angoisse …
- Dan ? Angoisser ? C'est pas le genre de mélange qui fonctionne normalement …
- Et pourtant, c'est le cas, avoue Warren. Je ne suis pas censé te le dire mais Dan angoisse beaucoup pour cette finale.
- Pourquoi il stresse ? Et pourquoi il ne veut pas m'en parler ?
- Je peux peut-être te donner quelques éléments de réponse. Il stresse parce qu'il veut faire en sorte que ses parents soient fiers de lui.
- Mais ses parents …
- Shizuka …
- Mais de toute façon, elle est fière de lui, quoi qu'il arrive …
- Tu n'as jamais entendu Dan s'entraîner seul ?
- Ben … non … Pourquoi ?
- Il a fait ça hier soir, juste après la demi-finale. Il venait de souhaiter bonne nuit aux enfants et s'est dirigé en salle d'entraînement. Je l'ai aperçu avec son Disque de Duel et je l'ai un peu espionné sur sa séance. Il s'est enfermé là-dedans au moins quatre heures cette nuit. Je l'entendais livrer chacun de ses Duels avec une rage de vaincre qui ne lui est pas du tout propre. Et des fois, après certains Duels, il se mettait à pleurer, sans raison.
- À pleurer ? Tu es sûr ?
- Évidemment …
- Et Shizuka est au courant de ça ?
- Je n'ai pas tellement envie de lui en faire part. Mais je pense qu'elle doit sans doute le savoir. Là, il a besoin de se reposer et il va rester enfermé dans sa chambre pour au moins quatre jours.
- Et son petit coup de sang face à Sid tout à l'heure, t'en penses quoi ?
- Il devait avoir envie de laisser échapper sa pensée.
- Et les jumeaux le savent, ça ?
- Bien sûr … leurs esprits artificiels ont tout de suite remarqué ça ce matin.

Dan ? Pleurer ? Angoisser ? Peur ? Est-ce que Warren n'est pas en train de me raconter des sornettes ? Visiblement non. La vérité et la sincérité emplissaient ses mots. Je ne comprends pas pourquoi il s'est subitement mis dans cette position de recroquevillement sur soi. Mais la question que je me pose le plus, ça reste … :

- Et pourquoi est-ce qu'il ne m'en parle pas ?
- Ça, je n'en ai aucune idée même si je pense que ça doit le gêner de te faire part de ses états d'âme.
- Ah bon ?
- Tu ne peux pas imaginer à quel point ça le trouble … Mais, fais comme si je ne t'avais rien dit … même s'il le saura quand même.
- D'accord.

Nous continuons notre petite marche vers nos maisons respectives jusqu'à ce que je m'arrête à deux rues de Kamen Street pour demander quelque chose à Warren :

- Et toi ? Est-ce que tu angoisses ?
- Pour quoi ? La Finale ?
- Oui.
- Tu ne peux pas ne pas angoisser à l'approche d'une telle échéance. Mais j'arrive à mettre ça de côté pour pouvoir faire autre chose. Et puis, si jamais j'ai un problème de conscience, je me tournerai volontiers vers toi pour faire le point dessus.
- Oh … c'est gentil ça …
- Bon, on rentre, il commence à faire un peu frais.
- Oui, bien sûr.

Puis, nous nous saluons et retournons chacun dans nos maisons. Avec ce que Warren vient de me révéler, j'ai de quoi réfléchir pour la nuit, en plus d'un devoir maison de maths.

Spoiler:
Warren ouvre la porte d'entrée du 26, Kamen Street et voit que Dan était en train de jouer avec certains des enfants, tandis que les autres sont en train de faire à manger avec Shizuka. Dan a l'air d'être plus souriant que ce matin. Puis, quand Warren entre dans la maison, tous les enfants viennent lui dire bonjour. Dan se lève et vient discuter avec Warren :

- Continuez à jouer sans moi les enfants, je dois parler avec Warren.
- D'accord, disent les enfants en reprenant leur partie de cartes.
- Alors ? Tu te demandes pourquoi je suis resté à la maison aujourd'hui ?
- Sans doute …
- Salle d'entraînement ? On y sera mieux pour discuter tranquillement …
- Si tu veux …

Les deux garçons entrent donc dans la salle et s'asseyent sur les fauteuils afin de parler. Les mots que Dan avait sorti étaient empreints d'une certaine morosité. ''Il a dû passer sa journée à dormir …'', se demande Warren.

- Bon, maintenant qu'on s'est déplacé pour être tranquille, est-ce que tu peux m'expliquer pourquoi tu joues à ce petit jeu d'isolation ?
- Bien sûr …
- Au fait, pas besoin de me dire que tu angoisses pour le Match de dimanche. Je dois t'avouer que j'ai pu entendre ta petite séance d'entraînement d'hier soir.
- Ouais, y a de ça mais pas que. Je suis en proie à des inquiétudes sur autre chose ?
- Elhahr ?
- En grande partie, oui. Je sens qu'il a de gros problèmes et que son expédition est déjà un échec.
- Et si c'était le cas ?
- Kaly m'a dit qu'il y aurait déjà des répercussions dans notre monde.
- Quel genre ?
- Aucune idée mais d'après elle … ça risque d'arriver dans quelques jours. Après la finale, apparemment.
- Et c'est à cause de ça que tu as décidé de rester à la maison pendant une semaine ? C'est une blague ?
- Mais non, il n'y a pas que ça. J'ai juste envie de faire un break avec le lycée.
- Sérieux ? Et comment tu fais pour les cours ? J'ai jamais tellement compris d'ailleurs.
- Ah, c'est vrai que j'en ai encore jamais parlé. En fait, c'est M.Kanowski qui charge Mina de me donner tous les cours de la journée.
- Il te fait envoyer tous les cours ?
- Ouais. Pourquoi tu crois que j'ai passé toute ma scolarité au même endroit et que je l'ai eu comme prof pendant toutes ces années ?
- Mais pourquoi il fait ça ?
- Shizuka doit le savoir mais je ne le lui ai jamais demandé.
- D'accord … et moi qui pensais avant que tu payais l'administration pour qu'elle te fasse accéder à la classe supérieure.
- T'en as d'autres comme celle-là ?
- Je ne suis pas le seul à l'avoir pensé …
- Faut vraiment en avoir pour sortir ce genre de débilités …
- Et sinon, pourquoi tu veux faire un break pendant la semaine ?, continue Warren.
- Mon corps m'implore de faire une pause.
- ''Mon corps m'implore de faire une pause'' ? Tu peux me la refaire sans trembler des genoux celle-là, dit Warren en rigolant un peu.
- Marre-toi mais je suis extrêmement fatigué tous les jours. Et le fait d'aller en cours me fatigue beaucoup. Mais je sais que tu dois te dire que si je suis crevé en ne brassant que de l'air, c'est qu'il me manque une case, pas vrai ?
- Ah, tu progresses … bien joué. Mais sinon ?
- Ben voilà, je ne saurais pas tellement expliquer mais ça me gonfle d'aller au lycée. Je ne sais pas pourquoi mais je pense que je ne suis pas fait pour les études, même en étant premier de la classe. Tu sais que j'aimerais devenir Duelliste de Ligue Pro ?
- Non, mais c'est quelque chose qui me passionne également, surtout depuis quelques semaines.
- J'ai envie de passer ma vie à livrer des Duels plus passionnants les uns que les autres plutôt que de continuer dans des études où je ne sais pas tellement dans quoi m'orienter. Le monde des Duels me paraît idyllique quand je vois le reste du monde professionnel. T'en penses quoi ?
- C'est pas faux. Mais, je dois te dire quelque chose. C'est pas pour te mettre la pression mais on a des exams en fin d'année et l'année prochaine. Tu comptes quand même les faire ?
- Ben, je suis bien obligé, sinon l'administration va me radier à vie de l'académie.
- De quoi ?? T'es pas sérieux ?
- C'est un accord que j'ai signé avec l'administration. J'ai le droit de sécher autant que je veux, du moment que je me pointe aux exams. Et tu vois, là, j'ai juste envie de louper trois-quatre jours de cours. Mais faut pas que tu t'inquiètes pour ça, je ne passe pas mes journées à pleurer et à bouder dans ma chambre. Les enfants adorent quand je passe du temps avec eux.
- Oh mais moi je ne m'inquiète pas. Y en a une qui se fait beaucoup de souci pour toi et tu sais pertinemment de qui il peut bien s'agir.
- Mina … ouais. À un moment, faudra bien que je lui rende toutes ces semaines de services.
- Ça fait combien de temps en tout ?
- Presque deux ans. Ça va me valoir très cher au bout du compte.
- Tu comptes lui offrir quoi ?
- Aucune idée … Bon, on va manger, je commence à avoir faim.
- Ouais, moi aussi.

La discussion avec Dan a germé plusieurs inquiétudes dans l'esprit de Warren, si bien qu'il en fait part à Shizuka au moment où Dan montait prendre une douche. L'adorable gouvernante est un peu surprise de voir Warren s'inquiéter de quelque chose.

- Tout va bien Warren ?
- J'angoisse pour dimanche.
- Oh, la finale … Ne t'inquiète pas pour ça. Tu ne dois pas avoir peur de la défaite. Au contraire, tu dois l'affronter.
- Ça, c'est du conseil. Merci beaucoup. Mais, Dan m'inquiète aussi.
- Oh, de lui non plus tu ne dois pas t'inquiéter. Là, il ne va pas aller en cours cette semaine. Demain, il va commencer à s'ennuyer et va passer sa journée en peignoir à faire des Duels pour passer le temps. Puis il va jouer avec les enfants et s'entraîner à nouveau. C'est une routine pour lui.
- Mais je ne comprends pas pourquoi il décide de sécher les cours comme ça.
- Je ne peux pas t'expliquer, Warren. Ce n'est pas quelque chose que j'aime évoquer. Désolé.
- Oh, ce n'est pas grave. Encore merci pour le conseil et bonne nuit.
- Il n'y a pas de quoi et bonne nuit à toi aussi.

Warren monte dans sa chambre et s'attaque à ses devoirs, des problèmes de maths en tout genre, de quoi l'énerver vite fait. Puis, vers 23h, il décide d'aller dormir un peu.

La semaine se déroule tranquillement, mis à part le fait que je dois me coltiner à nouveau les pages de cours à photocopier pour Dan. Ça, c'est quelque chose qui ne m'avait pas trop manqué depuis le mois de janvier … en fait, depuis le Duel entre Dan et Warren. C'est dire si c'est vraiment un événement marquant. Rien que depuis cette date, il y a eu tellement de changement dans nos vies. Warren a changé. On a fait la connaissance de Nejma et Veneko, des Flame Charmer et des enfants. En plus, on prend part au Golden Tournament et on est même en finale. Tout ça en moins de deux mois, c'est dire si c'est du rapide.

Mais, vendredi, quelque chose a marqué toute l'équipe. Vendredi soir, en quittant le lycée, après le cours de maths jusqu'à 18h, quand Warren, Nejma, Veneko et moi nous apprêtons à sortir, Sid et son équipe nous interpellent, et de façon assez sarcastique :

- Ben alors … nous avons une demeurée, une lavette, une cruche et un traître … mais où peut bien être l'épouvantail balafré ?, lance Sid, ce qui fit éclater de rire tous ses compères et quelques gamins du lycée, supportant nos adversaires.
- Bon, là, pas besoin d'essayer de me retenir, …, dit Warren en serrant le poing.

Il assène une droite massive dans la mâchoire de Sid, laissant entendre un gros craquement, signifiant sans doute que la mâchoire de Sid vient de se déplacer. Là, pour le coup, pas mal de monde a assisté à la scène, les yeux grands ouverts. Je porte la main à ma bouche, afin de m'empêcher de crier. Les compères de Sid sont plus que surpris de voir cela. Ils ne s'attendent pas à voir Warren réagir comme ça. Sans se mentir, eux-mêmes doivent se douter que Sid l'a bien cherché. Bref, la droite laisse Sid assis à terre et Warren est de marbre devant ça. Donald, Koji et Marco relèvent Sid, se tenant toujours la mâchoire, tandis que Jil, Frank et Rashidô s'avancent devant Warren.

- Qu'est-ce qu'il y a ? Vous en voulez aussi, toutes les trois ? Hein, mes petites pom-pom girls ?, dit Warren d'un air moqueur.

Est-ce que Warren est en train de chercher les embrouilles avec le groupe de Sid ? Il faut noter que les trois personnes se tenant devant lui sont assez trapus et corpulents, ce qui veut dire que Warren devrait plutôt faire attention.

- Essaye un peu, répond Jil.
- Laissez-le, dit Ryô. De toute façon, il payera ce geste un jour ou l'autre.
- Allez, juste une petite série de coups, j'en meurs d'envie, dit Rashidô, d'un air assez dérangé.
- Si tu t'en prends à lui, tu t'en prends aussi à moi, dit Veneko.

Étant donné que Veneko est considéré comme une lavette incapable de se défendre, les dix personnes en face de nous sont littéralement étalées par terre, éclatant de rire. Nejma ne bouge pas du tout et laisse son frère agir. Marco s'avance vers lui, un sourire narquois sur les lèvres :

- Tu prends tes petits airs, maintenant ?
- Tu veux parier ?, répond Veneko.
- VENEKO !, hurle Nejma quand Marco saisit son frère à la gorge et le soulève.

À croire que le cri de Nejma a été prémédité puisque Marco relâcha son étreinte, ce qui profite à Veneko pour asséner un coup de pied fulgurant dans l'entrejambe de Marco. À la manière d'un commentateur de match de boxe assez passionné quand il parle, certains élèves qui assistent à la scène poussent un ''Ouuuuuuuuuuh !!'', en fermant les yeux.

- Bon, là, je n'attends pas dimanche. Je vais leur casser la gueule à ces deux-là, dit Donald.
- Un geste et toi aussi tu auras le droit à la même chose que tes copains, lance une voix.
- Me dites pas que …, dit Nejma.
- Que j'ai décidé de me pointer ici. Oui, dit la voix. L'épouvantail balafré, comme dirait Sid, je suis là.

Je ne m'attendais pas à voir Dan venir au lycée après les cours, encore moins un vendredi soir, moment de la semaine qu'il choisit d'habitude pour rester cloîtré dans sa salle cinéma. Warren esquisse un sourire, tout comme les jumeaux et moi-même.

- Ben alors, on n'attend pas Dan ?, dit-il en rigolant. Je croyais qu'on se fritait devant l'entrée du lycée et pas dans le lycée.
- Et d'un loser de plus, soupire Sid.
- Si tu ne veux pas voir ta mâchoire détachée du reste du corps, je te conseille vivement de la boucler, lui répond Dan d'un ton sec et de manière totalement impulsive. Bref, si je suis là, c'est avant tout pour vous prévenir que l'équipe d'Alicia est à la maison pour une petite séance d'entraînement.

Nous laissons donc la clique de Sid en plan dans l'entrée du lycée, encore sous les yeux de certains élèves du lycée, visiblement à fond dans notre petite rivalité en vue du Match de dimanche. Au moment où nous nous trouvons au niveau du portail du lycée, à une quinzaine de mètres de l'entrée du bâtiment, Sid, se tenant toujours la mâchoire, nous interpelle à nouveau :

- Vous ne vous en sortirez pas vivant dimanche. Et toi Warren, ton cas sera réglé bien avant ça. Tu peux me croire !

Warren ne daigne même pas tourner la tête pour jeter un coup d'œil à son interlocuteur. Je le regarde et le vois sourire, prenant cet avertissement pour une promesse en l'air. Puis, nous rentrons chez Dan le plus vite possible pour retrouver nos amis. Une fois arrivés, Alicia se jette au cou de son petit protégé bien que l'ayant vu quelques minutes avant qu'il vienne nous chercher au lycée. Kylie et Jeff sont en train de jouer avec les enfants tandis que Sean discute avec Shizuka. On peut voir JM et Trotski sur les épaules des deux adultes qui couraient un peu partout dans le salon, tout en rigolant. Visiblement, ils ont l'air de bien s'intégrer à la maison.

Notre petite séance d'entraînement, ''la dernière'' selon Dan, se déroule tranquillement. Chacun y va de son petit Duel contre l'ordinateur de Dan. Étant donné qu'on ignore quels Decks seront joués contre nous dimanche, toutes les options ont été vérifiées. Même les Decks les plus lumineux sont passés au crible. ''On ne sait jamais. Des fois qu'ils auraient envie de vous illuminer.'', dit Jeff. Dan reste plutôt en retrait, toujours autant calme. Alicia vient alors lui parler :

- Je sais que tu as peur Dan.
- Même pas vrai, se défend ce dernier.
- Je connais bien cette réaction de défense. Tu es même terrorisé à l'idée de perdre ton Duel contre Sid après-demain.
- Qu'est-ce que ça peut faire ? Tu ne veux pas que je te laisse ma place ?
- Et puis quoi encore ? Que notre équipe prenne votre place ? Cela dit, ils payeront la petite pique qu'ils nous ont lancé la semaine dernière … Mais c'est votre Duel, pas le nôtre.
- Alicia a raison, dit Sean qui vient rejoindre le poste de commande. Cette réaction est parfaitement normale et tu n'as pas à te cacher d'avoir peur.
- Après tout, reprend Alicia. La peur n'est qu'un choix que l'on décide de faire face au danger. Mais je serais toi, j'éviterais de partir défaitiste. Ça risque d'altérer ton jeu. Un petit Duel ?
- … Pourquoi pas ?, dit Dan, après une petite réflexion.

Alors que je me trouve en compagnie de Nejma pour quelques exercices de relaxation, j'entends la voix de Dan, comme quand il affrontait Reizo ou Juliane. Son ton de voix paraît imperturbable, sans aucune hésitation ni bégaiement.

- Je vais attaquer directement tes Points de Vie, lance Alicia. Le Duel est perdu pour toi …
- Et encore une fois, tu m'obliges à briser tes jolis petits espoirs, coupe Dan en souriant. Ma carte va empêcher mes Points de Vie de chuter. Le Duel est terminé.
- Eh bien tu vois, dit Alicia. Vois ce que tu es capable d'accomplir quand tu te bats sans peur. On dirait un chevalier au combat.

À ce moment, Shizuka entre dans la salle d'entraînement, accompagnée des enfants qui ont également envie d'assister à notre petite réunion.

- Est-ce qu'on peut admirer le chevalier sans peur en Duel ?, dit Shizuka en plaisantant.
- Pas de problème, dit Dan. Warren ?
- Qu'est-ce qu'il y a ?, dit ce dernier en se réveillant de sa petite sieste.
- Un double ?
- J'arrive …, dit-il en se relevant. Qui face à nous ?
- J'en suis, dit Kylie. Jeff ? Une petite danse ?
- Ma foi … pas de problème.

Le Duel entre les quatre personnes était très beau à voir, chacun se donnant à fond. Et c'est Warren qui assène le coup final pour assurer la victoire de son équipe. Il tape ensuite dans la main de Dan. Tout le monde applaudit les quatre Duellistes. Ensuite, nous décidons d'aller manger quand les Flame Charmer décident de tous nous inviter à manger au restaurant de l'hôtel Saint-John. Évidemment, les enfants sont très content d'aller manger dehors et Shizuka peut laisser échapper un : ''Ouf ! Je ne savais pas quoi faire à manger pour ce soir.''. La soirée est très paisible et dans une bonne et joyeuse ambiance.

Spoiler:
Le lendemain, donc samedi, on reste tous chacun de notre côté, voulant profiter d'une journée plutôt tranquille. Dan reste la journée entière dans sa chambre pour se reposer. Nejma passe l'après-midi avec moi dans le centre-ville pour faire du shopping. Veneko reste également chez Dan, ou plutôt dans sa salle d'entraînement. Enfin, Warren décide d'aller au cinéma.

Sur le chemin du retour aux environs de 20 heures, il croise deux jeunes filles qui l'ont reconnu et qui lui demandent un autographe. ''C'est moi ou je suis devenu populaire ?'', pense-t-il. Puis, il se met à pleuvoir dans Akinokuwa. ''Super … de la flotte …''. Il se hâte de rentrer à Kamen Street. Mais, arrivé au niveau de Yew Terrace, il voit plusieurs silhouettes vêtues de noir s'interposer devant lui.

- Et allez …, soupire Warren. Je vais être encore trempé.
- Tu as d'autres problèmes que la flotte sur tes vêtements, dit l'une des six silhouettes face à lui.
- Et c'est reparti …, dit une autre silhouette. Prépare-toi à souffrir, Warren.
- Rien qu'à la purge que me procure vos voix, je sais qui vous êtes … bande de pom-pom girls, rétorque Warren.
- Fais attention à ce que tu dis …, dit une autre silhouette, frappant Warren dans le dos.

Ce dernier pose un genou à terre et se tient le haut de l'épaule droite. Ce qu'il a dit avant de tomber s'avère être parfaitement juste. Les six silhouettes relevèrent leur capuche et laissent place aux visages sarcastiques de Terry, Jil, Frank, Rashidô, Koji et Toni. Warren soupire et se met à rire :

- Pourquoi tu te marres ?, demande Toni, celui qui l'a frappé.
- Parce que vous étiez déjà pathétiques avant mais là … vous frisez des records. La seule chose que j'ai trouvé plutôt classe, c'est la manière sont vous vous êtes présentés.
- Tu te moques de nous ?, dit Frank en serrant le poing.
- À part l'arrivée, oui, je me moque de vous, répond Warren en riant.
- Et ben on va rire tous ensemble, dit Koji. Les gars ! Préparez-vous ! Maintenant !

Les six personnes jaillissent sur Warren, l'assaillant de coups. Secoué de tous les côtés, Warren ne peut absolument pas se protéger ni même se défendre. Il reçut une quinzaine de coups dans le ventre, dont un en plein dans le plexus, ce qui lui coupe la respiration. Puis, Warren finit par s'effondrer, sous la pluie battante. Ses six agresseurs décident de le déposer dans un coin où il ne serait pas retrouvé par quelqu'un.

- Attends, dit Frank. Il ne faut pas qu'on lui injecte cette chose que Sid nous a passé ?
- Ah si, j'avais oublié, dit Toni. Tiens, Koji, je te laisse faire ça.
- Et c'est quoi cette chose ?, demande ce dernier en tenant une seringue.
- Du curare, répond Toni.
- Du quoi ?, s'intrigue Koji.
- D'après Sid, c'est un neuroparalysant assez efficace qui va empêcher Warren de faire le moindre geste en Duel.
- C'est généralement ce qu'on veut dire quand on signifie ''neuroparalysant'', dit Frank.
- Tu connais ce mot ?, s'étonne Jil. Et moi qui te prenais pour un débile.
- T'en veux aussi ?, répond Frank.
- Et les effets durent combien de temps ?, demande Rashidô.
- Généralement, j'en ai aucune idée, mais au bout d'une demi-heure, ça bloque les muscles.
- D'ici une demi-heure, il sera réveillé et il sera 21 heures, fait remarquer Frank.
- Et si je lui applique un bon vieux coup de chloroforme ?, demande Toni.
- C'est pas faux, dit Jil. Je vais l'appliquer.
- Mets la dose quand même, qu'il se lève aux alentours de 13-14 heures.
- Tu n'as pas peur qu'il meurt sous le coup ?
- Aucun risque, c'est pas mortel.

Toni retire la seringue de curare de la veine puis Jil applique une demi-bouteille de chloroforme au nez de Warren. Après s'être assuré qu'il n'était pas en mesure d'esquisser le moindre geste, les six personnes le cachent dans l'impasse dans laquelle ils se trouvent. Puis ils repartent retrouver Sid. Sur le chemin, le portable de Toni sonne et il regarde l'adresse de son correspondant.

- Tiens, c'est Sid. Allô ?
- Alors ?
- C'est bon, on s'est bien occupé de lui. Il est allé rejoindre le marchand de sables … et pour un bon bout de temps.
- Bon boulot. Allez ! Dépêchez-vous de rentrer, on vous attend pour fêter la victoire de demain.

À Kamen Street, les jumeaux décident de passer la nuit à la maison, tout comme moi. Vers 22 heures, j'essaye d'appeler Warren pour savoir où il se trouve … Pas de réponse.

- Il est sûrement allé manger quelque chose en ville. Il fait souvent ça pour alléger la vaisselle de Shizuka, dit Dan.
- Oui mais quand même, il devrait être rentré depuis au moins dix minutes, dis-je.
- Il a peut-être rencontré des fans dans la rue et il doit signer des autographes, dit Veneko.
- Alors que moi je m'inquiète, vous êtes assis dans un fauteuil sans vous demander où Warren peut bien être, dis-je en commençant à m'énerver.
- Calme-toi, Mina, dit Dan. Si tu veux, je vais le chercher mais il fait nuit, et demain, on a la finale.
- Et alors ?
- Veneko ? Tu viens avec moi ?
- Ben … si tu veux, répond ce dernier. Il doit s'occuper dans son coin. Ne te fais pas de souci pour lui.
- Eh ben vous voyez quand vous voulez, dis-je, toute rassurée.

Dan et Veneko s'habillent pour sortir tandis que je reste avec Nejma pour m'occuper des enfants. Dan prend un parapluie étant donné que la pluie est battante dehors.

- Bon, où est-ce qu'il peut bien être ?, demande Veneko.
- On a qu'à aller au cinéma, propose Dan.
- Pourquoi tu veux aller voir un film ?, répond son ami de manière niaise.
- Parce que c'est là qu'il était.
- Ah … d'accord.

Un quart d'heure plus tard, les deux personnes arrivent en face du guichet du cinéma et s'adressent au guichet.

- Excusez jeune gens mais la séance a débuté depuis un quart d'heure.
- Ce n'est pas pour ça, dit Veneko.
- Est-ce que vous avez vu ce garçon aux alentours de 21 heures ?, demande Dan en présentant une photo de Warren, à la manière d'un détective faisant son enquête.
- Hé mais je vous reconnais !, dit le type de l'accueil. Vous êtes les finalistes du Golden Tournament.
- Oui, c'est nous, dit Veneko en souriant.
- Alors est-ce que vous l'avez vu ?, demande Dan. Il est également un des finalistes.
- Attendez, dit le type en prenant la photo. Je me souviens de lui car c'est le seul gars qui m'a demandé trois pots de pop-corn ainsi qu'une place à tarif étudiant. Je lui ai demandé une carte d'identité et je me souviens d'avoir vu ''Warren Fuzenki'' dessus. C'est bien celui que vous cherchez ?
- Oui. Est-ce que vous l'avez vu repartir ?, demande Veneko.
- Ben oui, il s'est arrêté à la sortie du cinéma pour signer des autographes à deux jeunes filles à dix mètres d'ici et il est reparti dans cette direction, dit-il en désignant le chemin qui mène à Yew Terrace.
- D'accord. Merci beaucoup, monsieur, dit Dan en reprenant la photo.
- Pas de problème. Et bonne chance pour demain, répond le type.

Dan et Veneko saluent le type et prennent la direction de Yew Terrace. Arrivés dans le quartier, ils s'étonnent de quelque chose sur laquelle n'importe quel personne aurait protesté :

- C'est moi où il n'y a pas d'éclairage public dans cet endroit ?, s'étonne Veneko.
- Et je ne connais même pas ce quartier, dit Dan en posant une main sur son front.

Les deux garçons essayent d'avancer mais … dans le noir, c'est pas pratique. C'est alors qu'une voix surgit de nulle part.

- Un peu de lumière ?, dit-elle avec un certain accent.
- Leo ?, demande Veneko. C'est toi ?
- Et qui veux-tu que ce soit ?, dit ce dernier avant d'apparaître, un peu à la manière d'un hologramme.
- On cherche Warren. Tu peux nous aider ?
- Ben évidemment. Mais pourquoi tu ne m'as pas demandé avant ? Je te rappelle que ton médaillon est lié à celui de ton ami.
- Attends, j'essaye de savoir où est-ce qu'il se trouve, dit Dan.

Il ferme les yeux puis dit : ''… une ruelle sombre … une impasse … allongé derrière un petit muret …''. Puis, Dan rouvre les yeux et dit :

- Et comment on va la trouver cette impasse ?
- Ça, laisse-moi faire, dit Veneko en souriant.
- Tu te souviens de la formule ?, demande Leo.

Il ferme les yeux à son tour et prononce quelque chose en elfique, ce qui surprend Dan, puis son corps devient phosphorescent.

- Wow ! Ne me dis pas que c'est ton médaillon qui te permet de faire ça ?, dit Dan.
- Bien sûr. Et il me permet même de voir dans le noir, répond Veneko. Bon, guide-moi.

Ils avancent, Dan servant de GPS à Veneko, jusqu'à la ruelle indiquée par les visions de Dan. Au bout de la ruelle, Veneko aperçoit justement le corps inanimé de Warren. Mais, quelque chose est étrange dans cette scène. Deneb est agenouillé devant le corps de son ami et essaye de le réveiller.

- Deneb !, dit Leo. Tu ne peux rien pour lui.
- Il n'est pas …
- Mais non, il n'est pas mort. Il est juste profondément endormi, dit Veneko.
- Ce qui est absolument anormal étant donné que Warren ne dort jamais avant au moins une heure du matin, ajoute Dan. Donc, il a été …
- Empoisonné. Mais par quoi ?
- Oh, à en voir le bout de chiffon, c'est du chloroforme. Et celui qui a fait ça n'y est pas allé de main morte.
- Comment on va faire pour le ramener chez toi ?, dit Veneko. On ne va pas le porter quand même.
- Je vais le faire, dit Dan.

Veneko réussit à soulever Warren, bien aidé par Deneb et Leo, et à le poser sur les épaules de Dan. Ils décident de rentrer à Kamen Street, Warren toujours inconscient. Environ une heure plus tard, les trois personnes sont finalement arrivées à Kamen Street. Dan regarde à la fenêtre et dit ensuite :

- C'est bon, Mina et Nejma sont allées se coucher.
- Mais comment on va faire pour le mettre dans son lit sans faire de bruit ?, demande Veneko.
- On va se débrouiller.
- T'es vraiment sûr qu'il n'y a personne d'éveillé dans la maison ?
- Shizuka est en train de lire dans le fauteuil.
- Un bon vieux mensonge et tout passe.
- Faut espérer.

Et aussitôt dit, aussitôt fait. Les trois personnes entrent dans la maison. Et par chance, Shizuka est elle aussi assoupie dans le fauteuil. ''Là, c'est ce que j'appelle de la chance.'', pense Dan. Ils montent l'escalier, Warren étant toujours sur le dos de Dan. Puis, dix minutes plus tard, Warren est finalement étendu sur son lit. Veneko part se coucher tandis que Dan reste assis sur une chaise.

- Qu'est-ce qui a pu t'arriver ?, dit Dan. Quand tu vois le souci que Mina se fait pour toi, j'espère que tu vas te relever. L'équipe a besoin de toi pour gagner cette finale. Tu as raison, je suis vraiment stressé pour cette finale. Je n'ai pas arrêté d'être malade cette semaine, c'est pour ça que je ne me suis pas pointé en cours. J'ai peur de me retrouver sur le Terrain demain après-midi. Je ne sais vraiment pas quoi faire. Ne nous lâche pas comme ça, Warren …

Dan finit par prendre sa tête dans ses mains et va s'allonger sur le petit canapé de la chambre pour s'endormir. Le tout sous les yeux de Kaly, la larme à l'œil devant cette petite scène. ''Ne t'inquiète pas, Dan. Je suis là …'', pense-t-elle en posant sa main sur le front de son ami, endormi.


Dernière édition par Bloody Maiden le Dim 11 Fév - 20:39, édité 2 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Sam 19 Aoû - 23:51
Chapitre 24 - La Grande Finale partie 1 - Warren en difficulté ...

Spoiler:
Je ne sais pas pourquoi je me mets à ouvrir les yeux en pleine nuit. Je regarde mon réveil : 4h30 du matin. ''Et on est dimanche aujourd'hui …'', me dis-je en me laissant tomber sur mon oreiller. J'essaye de me rendormir mais … pas moyen. Je me mets à penser à la Finale qui a lieu dans quelques heures. Est-ce que les autres trouvent le sommeil ? Je l'espère. Pour rien au monde, j'aimerais qu'ils soient tous les quatre dans une forme olympique. Comment vont-ils gérer l'équipe de Sid ? Tout un tas de questions semblent se presser à la porte de ma réflexion quand mes yeux finissent par se refermer.

En face, au 26, Kamen Street, tout est extraordinairement calme. Il y a beau avoir dix-sept personnes dormant dans la maison, aucun bruit ni aucune lumière n'est à remarquer. Tous les enfants dorment paisiblement, tout comme Shizuka. Nejma et Veneko sont eux aussi tranquilles. La seule exception reste Dan. Depuis qu'il a ramené un Warren inconscient de Yew Terrace, il semble se faire beaucoup de souci à propos de son ami. Il est allongé dans un petit canapé, histoire de veiller sur l'état de santé de Warren, mais il s'était endormi depuis plusieurs heures et n'arrête pas de se tortiller. Il se réveille, haletant de sueur en jetant un coup d'œil au réveil qui affiche 5h18. Dan se frotte les yeux puis marche à pas de loup en direction de la salle de bains afin de se rafraîchir le visage. Au moment où il se décide à retourner dans la chambre de Warren, il est pris d'un violent mal de ventre et se met à vomir puis cracher du sang dans les toilettes. Des larmes se mettent à couler sur son visage. C'est le moment que choisissent Kaly et Deneb pour apparaître.

- Dan, dit Deneb. Va te coucher. Je peux m'occuper de veiller sur Warren. Toi, repose-toi !
- Écoute-le, insiste Kaly. Tu as une mission importante aujourd'hui. Tu dois être en forme alors va te reposer. Là, tu n'es même pas en état de tenir debout plus de quinze secondes.
- Si … tu insistes, dit Dan avant d'essayer de se relever.

Dan réussit tant bien que mal à rejoindre sa chambre et à se poser sur son lit. Il porte toujours les vêtements qu'il avait quand il est allé chercher Warren en compagnie de Veneko. Avant de parvenir à la porte de sa chambre, il titubait et sa vision semblait se brouiller. La seule chose dont il pouvait être sûr, c'est que quelqu'un dans la maison l'observait. Une nuit éprouvante avant une finale de tournoi, c'est parfaitement normal ou non ?

De l'autre côté du miroir, chez Sid, tout le petit groupe n'a pas du tout l'air enclin à stresser. Au contraire, c'est plutôt un avant-goût d'une célébration de victoire. Les quatre Duellistes semblent être assurés de leur victoire contre l'équipe de Dan. Donald félicite les six autres membres du groupe qui ont réussi à paralyser Warren.

- Alors là, chapeau !, avoue Donald. Faciliter notre victoire, c'est vraiment la meilleure chose à faire.
- Tu l'as dit, ajoute Ryô. Ils vont se faire bouffer sur le Terrain.
- Allez ! Un toast à notre victoire !, lance Sid avec son verre.
- À notre victoire !, répondent les autres en trinquant.

C'est alors que quelqu'un frappe à la porte de chez Sid. Personne ne s'attendait à être dérangé à cette heure là. Marco décide d'aller ouvrir la porte. Une fois ouverte, on peut distinguer un type avec un air menaçant, fumant une cigarette et dont le visage était caché par un sweat à capuche noir. La seule chose d'autre qui peut être notée sur cet inconnu, c'est juste les taches de sang qui maculent son jean gris plutôt délavé. Il lance d'une voix glaciale :

- Je vois que ça s'amuse bien ici.
- Qui êtes-vous ?, demande Ryô.
- Ça c'est un comble, répond l'inconnu. Je suis celui qui vous a fait connaître aux yeux du monde.

L'inconnu relève sa capuche et laisse la place à un visage atypique : crâne chauve, yeux violets, deux-trois rides qui se promènent sur le front, un petit bouc et trois anneaux à l'oreille gauche.

- Eyazon ? Qu'est-ce que vous venez faire ici ?
- Voir comment ça se passe de votre côté …
- Et qu'en pensez-vous ?, demande Donald.
- En apprenant que vous avez affaibli sérieusement l'un de vos adversaires, celui qui semble le plus répugnant, et en humiliant verbalement chacun de vos adversaires, je suis en droit de nourrir doutes … mais bon, vous avez accompli les trois-quarts de votre mission, c'est déjà pas mal. Mais je serais vous, je n'hésiterai pas à aller faire quelques Duels d'entraînement, histoire de ne pas passer pour une bande de quiches aux yeux du monde entier … surtout quand on veut le dominer.
- Oh, faut pas s'en faire, tente de rassurer Donald. Des Duels, on ne fait que ça depuis quelques semaines et c'est pas Dan et son équipe de bras-cassés qui vont nous intimider.
- Et tu crois qu'il y a de quoi ne pas être inquiet ?, répond Eyazon.
- Ouais, se défend Marco. On va les pulvériser, Warren en tête.
- J'aurais aimé prendre votre place, dit Eyazon. C'est vrai que j'ai une petite dent contre ce Warren. Ce sale …
- Pourquoi ?, demande Ryô, visiblement perplexe.
Laisse tomber, tu ne pourrais pas comprendre. Bon, je vais vous laisser, il me reste encore quelque chose à faire avant de voir vos Duels. Et rappelez-vous que l'échec n'est pas une option … ou vous le paierez assez cher.

Une flamme rougeoyante envahit le corps d'Eyazon. Puis il disparaît en même temps que la flamme, laissant les dix autres personnes sans voix. Sid l'est sans doute plus que les autres. ''Qu'est-ce qu'il veut dire par ''le payer cher'' ?'', se dit-il.

Du côté de Kamen Street, vers 11h30, Shizuka décide d'aller réveiller Dan et Warren, qui dorment encore. Nejma et Veneko étaient levés depuis un peu plus d'une demi-heure et sont en train de prendre leur petit-déjeuner. Tout d'abord, Shizuka entre dans la chambre de Dan et remarque que son rideau, qu'elle avait remis il y a une semaine après l'avoir décroché, n'était pas tiré. Comme le temps est plutôt ensoleillé pour un début de mois de mars, Shizuka se demande comment Dan a réussi à dormir. Elle s'assied sur le bord du lit et lui dit doucement :

- Dan ? Tu sais quel jour on est ?
- Mmmh …, répond-t-il en tentant d'ouvrir un œil. Non …
- Non seulement c'est la finale du Tournoi mais … bon anniversaire mon grand.

Dan se retourne lentement et ouvre les yeux pour regarder qui s'adresse à lui. Il sourit quand il voit le visage angélique de Shizuka. On croirait vraiment voir une mère qui vient réveiller son fils. Dan se redresse péniblement et serre sa gouvernante dans ses bras. Il a beau avoir dix-huit ans aujourd'hui, la manière dont il va dans les bras de Shizuka est plutôt enfantine. Elle agit vraiment comme une maman pour Dan, ce qui ne semble pas lui déplaire. Ensuite, Dan se lève décide d'aller voir, en compagnie de Shizuka, si Warren est réveillé lui aussi. Au fond de lui, Dan espère que Warren sera en mesure de se lever pour aller se battre en Duel. En ouvrant la porte de la chambre, les deux personnes sont choqués de voir Warren à terre, en train d'essayer de se lever pour atteindre la porte.

- Warren ! Qu'est-ce qui t'arrive ?, dit Shizuka en s'agenouillant pour aider Warren à se relever.
- J'en … J'en ai aucune idée …, répond ce dernier, haletant.
- Qu'est-ce qui s'est passé hier soir ?, demande Dan. On t'a trouvé à Yew Terrace, inerte.
- De quoi ? Comment ça ''inerte'' ?, s'intrigue Shizuka.

Warren peine à essayer de s'asseoir mais il y parvient avec l'aide de Shizuka et de Dan. Posé à côté de son lit, il peut enfin parler normalement.

- Hier soir, en revenant du cinéma, j'ai voulu me dépêcher de rentrer car il pleuvait. Et je suis tombé sur des gars en noir un peu étranges.
- ''Étranges'' comment ?, demande Dan.
- Ils étaient entièrement vêtus en noir mais rien qu'à la voix, que j'aurais reconnu entre mille, c'était les six pom-pom girls de Sid. L'un d'eux m'a frappé et puis j'ai senti une sorte de piqûre, un peu comme si c'était un moustique et … le trou noir jusqu'à ma tentative pour sortir de mon lit.
- Mais qu'est-ce qu'ils fichaient, ces gars-là ? C'est clairement de l'anti-jeu. On devrait les faire disqualifier pour ça, dit Dan.
- Impossible, répond Shizuka. Pour deux raisons. D'une, ce ne sont pas les quatre membres de l'équipe qui ont fait le coup. Et de deux, je suis vraiment désolé mais il n'y a aucune preuve que ce soit ces six personnes qui ont fait le coup. Warren, je te crois concernant ton aggression mais le Comité ne prendra pas mon parti.
- Je le sais bien, dit-il en voyant Nejma et Veneko débarquer dans la chambre.
- Et tu comptes faire quoi ?, demande Veneko.
- Quelle question … eh bien … me battre sur le Terrain. C'est pas parce que j'ai atrocement mal dans tout le corps que je vais renoncer à la finale. C'est à quelle heure déjà ?
- 20h30, dit Nejma. J'espère que tu seras prêt, Warren. Ça va que demain, il y a une autre réunion administrative et que le lycée est fermé.
- Non, dit Veneko. C'est la semaine prochaine. Demain, on a cours.
- Je devrais pouvoir être fin prêt, dit Warren en tentant de se lever.

Il tente de se lever mais il n'y arrive pas. Chaque tentative se solde inévitablement par un échec. Dan finit par l'aider à se mettre debout. Warren tente de faire un pas, chose qu'il réussit à faire après un effort physique qu'il juge considérable. Dan et Veneko le guident jusqu'à la salle de bains. Après qu'il soit ressorti de la salle de bains, Shizuka lui demande :

- Tu as parlé de ''piqûre''. Mais qu'est-ce qu'on t'a injecté ?
- Je n'en sais absolument rien. Un paralysant musculaire sans doute, j'ai du mal à plier les bras et à marcher.
- Je devrais pouvoir trouver ça dans la bibliothèque.
- Warren, tiens, utilise ça, dit Nejma.
- Qu'est-ce que c'est que ces choses ?, répond ce dernier.
- Des béquilles.
- Jamais. Je n'utiliserai pas ce genre de choses pour marcher. Je préfère tomber et me relever plutôt que d'avoir recours à ce genre de truc.
- Tu ne peux même pas te relever quand tu tombes, répond Veneko. Réfléchis un peu, Warren. Soit tu prends des béquilles, soit c'est un fauteuil roulant, soit tu fais une croix sur la Finale.
- … Passes les béquilles, dit-il, dépité.

Au moment où j'arrive chez Dan pour voir toute l'équipe, ma première réaction est la stupéfaction en voyant Nejma, Veneko et Dan porter Warren dans les escaliers. Il a les yeux grands ouverts en me voyant entrer dans la maison. Je n'ai pas vu Warren depuis hier après-midi et là, je me demande bien ce qui peut se passer.

- Qu'est-ce qui vous arrive les gens ?, dis-je.
- Que du bonheur …, répond Warren de manière plus qu'ironique.
- Ouais mais encore ?
- Il a été paralysé par quelque chose d'assez puissant, ajoute Nejma.
- Et du coup, il bouge beaucoup moins, ironise à son tour Veneko.
- Qui t'a fait ça ?
- Je suis sûr que tu as bien une petite idée derrière la tête.
- D'accord. Mais comment tu vas faire pour le Match de ce soir ?
- Me battre … avec des béquilles. C'est pas génial mais c'est la seule option possible qui me vient à l'esprit.

Je ne sais pas quoi lui dire. Il est quasiment raide, le moindre mouvement des muscles lui fait mal. Il est obligé d'être porté pour pouvoir se déplacer. Et là, il compte quand même aller faire un Duel. Est-ce que c'est du courage ou tout simplement de la folie furieuse ? Je n'en ai aucune idée. Une fois installé sur une chaise, il peut enfin souffler.

- Et il faut que ça arrive aujourd'hui, soupire-t-il.

''Dépité'', je pense que c'est le mot qui convient le plus à la situation de Warren aujourd'hui. Il peut à peine plier les jambes. Veneko suggère de le laisser manger allongé, comme chez les Romains, ce à quoi Warren le fusille du regard. Les enfants, qui ont également assisté à la scène, restent autour de Warren pour lui demander si tout va bien et s'il pourra battre ses adversaires ce soir. Après avoir levé les yeux au ciel, il leur répond :

- Je ne vais pas le battre mais je vais l'aplatir, blague-t-il.

Au moins, il essaye de garder le sourire et en tout cas, les enfants adorent le voir comme ça. Puis, Shizuka apporte le repas et sert tout le monde, excepté Warren. Une fois qu'elle a fini, elle retourne en cuisine pour apporter deux grands milk-shakes à Warren.

- Je sais que tu aurais aimé prendre des frites mais tu es dans l'incapacité partielle de faire le moindre mouvement et je crois que tu n'aimerais pas qu'on te donne à manger comme un bébé … donc j'ai essayé de faire un compromis.
- Ben … c'est super sympa …, répond Warren, un peu déçu.
- Ne t'inquiète pas. Avant de partir pour le Stade de l'Aurore, je vais finir par trouver ce qui t'a été injecté … en espérant pouvoir trouver un remède.

Warren soupire à nouveau et se décide à finir ce que Shizuka lui a préparé. Là, j'ai vraiment pitié de lui. Visiblement, ça doit vraiment le gêner d'être dans ce genre de posture avec les jambes raides. Tout le monde le regarde avec un air mêlant inquiétude et fascination, ce à quoi il essaye d'éviter de répondre.

Spoiler:
L'après-midi reste extrêmement calme, Nejma et moi faisant quelques exercices de détente, Veneko et Dan jouant avec les enfants et Warren passant l'après-midi allongé dans le canapé. Puis, vers 16h30, les Flame Charmer arrivent à la maison, accueillis à bras ouverts par les enfants. Au moment où Jeff s'assied dans le canapé, il est surpris d'entendre Warren lui hurler dessus :

- Jeff … C'est pas contre toi mais est-ce que tu peux te lever de ce canapé ?
- De … de quoi ? Pourquoi ?
- Tu es assis sur mon ventre et sans te vexer, tu n'es pas une plume.

Jeff se relève aussitôt et s'excuse auprès de Warren, ce qui fait rire les autres Flame Charmer. Vient ensuite l'explication de la situation avec les questions habituelles. Ensuite, Alicia fait remarquer quelque chose à toute notre équipe :

- Au fait, est-ce qu'on vous a prévenu que les équipes finalistes doivent se présenter deux heures en avance au Stade ?
- Ben visiblement non, s'étonne Dan. Pourquoi ?
- Parce que la Finale est retransmise à la télévision et que ce sera une sorte de … spectacle.
- Je me souviens du nôtre, dit Sean. On avait le droit de choisir une musique pour l'entrée dans l'Arène de Duel.
- Sérieusement ?, s'étonne Veneko. Et y a pas une tenue adaptée tant qu'on y est ?
- Si tu payes un peu plus, tu peux en avoir une …, répond Kylie en souriant.
- À la limite, je payerais juste pour avoir de quoi cacher ces horribles béquilles, dit Warren en essayant de se relever.
- On vous emmène ?, demande Alicia.
- De toute façon, je dois venir aussi, en tant que marraine du tournoi, dit Shizuka. Et je suis sûre qu'ils ne vont pas laisser les enfants dehors.
- Bon ben on y va, dit Dan.

Après avoir réussi à faire plier les jambes de Warren pour le faire rentrer dans la voiture de Shizuka, ce qui nous a valu une série de jurons. Les cinq voitures filent en direction du parking du Stade de l'Aurore, où nous arrivons pour 17h10. Là, un des vigiles nous guide vers le parking souterrain, histoire d'éviter toutes les groupies de notre équipe, attroupées devant l'entrée principale du bâtiment. ''C'est bien … ça ne nous file pas du tout la pression … '', soupire Dan. Une fois tous descendus des voitures, quatre personnes se dirigent vers nous, deux hommes et deux femmes. L'un des hommes est facilement reconnaissable puisque c'est le Président du Comité d'Organisation, M.Takahatsu. Il salue chacun d'entre nous et dit :

- Bienvenue chers Duellistes. Vous êtes un peu en avance par rapport à l'heure prévue mais ce n'est absolument pas grave.
- On l'ignorait, dit Veneko d'un air ahuri.
- Oh, je vois … Bon, alors, je vais vous faire un petit briefing de l'avant-Match. Vous irez avec les trois personnes qui m'accompagnent, M.Kotsû, Mme Isaki et Mme Sansa. Ce sont eux qui vont s'occuper de vous pour votre Match.
- D'accord, dit Dan.
- Quant à vous autres, reprend le Président en s'adressant aux enfants, Shizuka, aux Flame Charmer et à moi, vous pouvez rester un peu avec eux et vous serez assis aux meilleures places.
- Oh, c'est gentil, dit Shizuka.

Les enfants ont vraiment l'air ravis de pouvoir assister au Match, surtout en apprenant qu'ils pourraient avoir des bonbons et des glaces. Puis, M.Takahatsu nous laisse en compagnie des trois autres personnes. Les Flame Charmer emmènent les enfants et Shizuka faire un petit tour dans l'Arène Alpha, où aura lieu le Match tandis que M.Kotsû nous invite à le suivre dans une grande salle, un peu comme un vestiaire de star avant un concert. On montre tout un tas de tenues à toute l'équipe, assez hébétés devant certaines d'entre elles. Le premier à réagir, c'est Warren :

- Dites, je ne veux pas paraître grossier mais … vous croyez réellement que je vais pouvoir enfiler ces trucs-là ?
- Ah non, pour vous, dit Mme Isaki, on va opter pour quelque chose de soft. Vous devrez vous passer de vos béquilles.
- Je ne peux pas tenir debout sans …
- Eh bien on va les transformer …
- Du moment que ce n'est pas un déambulateur ou un fauteuil roulant, je suis pour.
- Et pour vous ?, demande M.Kotsû aux jumeaux.
- Vous n'auriez pas une sorte d'armure type spatiale, demande Nejma, un peu rougissante.

Je ne peux m'empêcher de sourire en voyant Nejma essayer toute sorte de costumes de scène plutôt bien faits pour finir par la voir porter une sorte d'armure un peu comme les monstres ''Constellée'' qu'elle joue, avec des protections aux bras assez luisantes, un casque, une épée et un plastron, le tout assez phosphorescent. Elle essaye de mettre son Disque de Duel mais …

- On a oublié de vous dire que ces costumes ne sont pas faits pour faire un Duel, dit M.Kotsû.
- Sympa de prévenir, dit Nejma. En tout cas, moi je pense prendre ça.
- Et vous, jeune homme, reprend M.Kotsû en s'adressant à Veneko.
- Oh … je vais voir … alors … pas ça … pas ça … ça non plus … ah … non, trop grand … et pourquoi pas celui-là, dit-il en brandissant une tenue un peu spéciale.

Spéciale, je n'irai pas jusque là. C'est une tenue noire, gilet plus pantalon, un peu tout ce qu'il y a de plus normal. Mais Veneko a remarqué quelque chose, une sorte de bouton sur une petite télécommande. Il appuie dessus, sans doute par curiosité, et sa tenue s'embrase avec des flammes artificielles. Surpris, il ne peut s'empêcher de manifester sa joie :

- Je prends ça, dit-il avec un large sourire.
- Et vous ?, dit Mme Sansa à Dan.

Là, elle s'attaque à un morceau plus difficile. S'ils doivent choisir un costume en fonction de leur Deck, on risque de voir Dan avec des ailes. Moi, personnellement, je trouverais ça plutôt mignon et même trop chou. Il réfléchit et semble même hésiter pendant quelques minutes avant de dire quelque chose à l'oreille de Mme Sansa. Puis, il nous fait signe de sortir de la salle le temps qu'il enfile son costume de scène. Là, je ne comprends pas tellement. En même temps, Warren est dans la petite pièce d'à côté avec Mme Isaki pour ses béquilles. Puis, une dizaine de minutes plus tard et nous pouvons finalement entrer pour contempler Dan. Il nous dit :

- Alors ? Vous me trouvez comment ?
- …

Sans voix, c'est le moins qu'on puisse être. Il est tout simplement … incroyable. Il porte un long et magnifique manteau Mackintosh d'un vert des plus sombre, lui arrivant aux genoux. Il porte également un haut-de-forme et une sorte de masque style Fantôme de l'Opéra avec des dorures. Il a également une canne à pommeau en bois d'ébène et en or. Dessous, il porte un magnifique costume d'aristocrate anglais du milieu-fin du XIXème siècle. En se retournant, on peut facilement voir que ce costume est ''encadré'' par une grande cape grise.

Enfin, nous pouvons finalement admirer Warren porter une sorte de grande cape dorée et étincelante. On dirait vraiment de la poussière d'étoile. Ses béquilles ont été remplacées par une épée et une canne à pommeau. Et un casque jaune luminescent prend place sur le crâne de Warren.

- Je commence à retrouver ma motricité …, dit-il péniblement. Mais, avec une canne, ce sera nettement mieux qu'avec les béquilles.
- Tu ne vas quand même pas parcourir tout le couloir avec cette canne ?, dis-je.
- Non, je crois qu'on m'a prévu un char.
- T'es sérieux ?, lance Veneko.
- C'est ça ou un fauteuil roulant. Et mon bras, où mon Disque de Duel se trouvera, est relié à cette canne. Comme ça, je ne peux pas tomber.

La dernière heure de préparation avant le Match est plutôt réservée à la détente et à une petite interview de la part de Kyle Styles pour ''Soir de Tournoi''. Puis, l'heure fatidique arrivant dans dix minutes, Warren se prépare pour son Duel face à Donald. Moi, j'étais déjà repartie depuis une demi-heure dans les gradins de l'Arène Alpha. C'est une arène un peu dans le style Kaiba Dôme, sans bancs pour le reste de l'équipe. C'est ici qu'ont lieu les principaux événements comme les grandes affiches des Ligues Professionnelles.

Dans le couloir, Warren prend place dans le char qui l'accompagnera jusque au milieu du Terrain de Duel. Il inspire profondément tandis que Dan lui dit :

- Tu vas le faire. Ne t'en fais pas.
- J'espère bien. Au fait, est-ce que Shizuka a trouvé ce qu'on m'a injecté ?
- Curare.
- De quoi ?
- Du curare. Un paralysant …
- Et ça se soigne comment ce truc ?
- Fallait lui demander tout à l'heure.
- C'est pas faux. Bon, ça va être à moi.
- Démonte-lui sa face à ce Donald, lance Veneko.

Dans l'Arène, tout le monde fait le compte à rebours avant le début de la première manche. Puis, le speaker qui n'est autre que Kyle Styles annonce l'entrée des deux premiers Duellistes. Donald est le premier à entrer, vêtu d'une sorte d'armure d'Orc. Lui aussi visiblement est venu sur un char. Des flammes jaillissent sur l'allée qui mène l'entrée au petit plateau qui représente les limites du Terrain. Les spectateurs semblent impressionnés par cette entrée … flamboyante. Donald descend de son char en enlevant son casque et son plastron. Puis, les lumières s'éteignent et laissent place à une sorte de planétarium. Le char de Warren est la seule trace de lumière dans ce ''planétarium'' lorsqu'il fait son entrée. Une fois arrivé, il descend un peu péniblement, ses muscles devant encore lui faire mal, et se dirige vers Donald qui enlève le reste de son armure, laissant place à une de ses tenues habituelles couleur bordeaux. Warren détache sa cape et enlève son casque puis arrive face à Donald, au milieu du Terrain. Kyle Styles refaisant à nouveau les présentations, Warren étant le plus applaudi, les deux Duellistes sont contraints de se serrer la main, chose faite mais de manière assez froide.

- Êtes-vous prêts ?, demande l'arbitre, une fois toutes les procédures accomplies. DUEL !

Donald : 4000 Warren : 4000

Spoiler:
- Je me permets d'engager les hostilités, dit Donald. Je commence par jouer Transactions du Monde Ténébreux. Comme je sais que tu n'es pas futé, je t'explique. On va tous les deux piocher une carte, puis en défausser une.
- Si ça peut te faire plaisir, dit Warren en piochant très lentement et en envoyant une carte au Cimetière.
- La carte qui a été envoyée est Grapha, Seigneur Dragon du Monde Ténébreux et je vais invoquer Beiige, Avant-garde du Monde Ténébreux.
- C'est prodigieux, s'exclame Dan dans les vestiaires, toujours avec Nejma et Veneko. Warren risque d'avoir des gros problèmes. Ces monstres ''Monde Ténébreux'' ont l'air assez dangereux et quand on voit ce que vient de faire Donald, on peut nourrir de gros risques.
- C'est tout ce que tu as ?, demande Warren, sarcastique.
- Marre-toi. Je vais reprendre mon Beiige pour invoquer Spécialement Grapha, Seigneur Dragon du Monde Ténébreux depuis mon Cimetière.

Un espèce de grande dragon apparaît sur le Terrain, avec des volutes de fumée violette, grises et noires. La lumière des spots baisse d'elle-même. C'est au tour de Donald d'avoir un rictus, plutôt glacial. Dans les tribunes, les enfants ont un peu peur du monstre invoqué par Donald.

- Je pose une carte face cachée et j'active la carte de Terrain Portail du Monde Ténébreux. Elle va offrir 300 Points d'ATK et de DEF à tous mes monstres de type Démon. À toi de jouer.
- Trop aimable mais ne me dis pas ce que j'ai à faire, dit Warren en piochant assez difficilement.
- Il a encore du mal à bouger ?, demande Kylie en notant la difficulté avec laquelle Warren a pioché.
- Visiblement, je pense que le curare qu'on lui a injecté a encore son petit effet, dit Shizuka.

Tout le petit groupe regarde Shizuka puis Warren avec un œil inquiet. Est-ce que Warren va tenir tout le Duel ? Il a plutôt l'air mal en point … et à voir les grincements de dents qu'il affiche, c'est mal parti …

- Bon, je vais jouer, dit Warren. Purée … tenir des cartes en main c'est une horreur …. Bon, je vais poser quatre cartes face cachées.
- Là, il prend vraiment un gros risque, fait remarquer Dan. Si Donald pioche une carte style Violent Orage ou Plumeau de Dame Harpie, Warren est encore plus mal.
- Plus j'allège ma main, plus ça ira … même ces gants sont inefficaces contre le curare. Je vais invoquer le Satellchevalier Véga en mode Attaque. Et son effet va me …
- Je réponds avec la carte Cohue Cérébrale, interrompt Donald. Je vais sélectionner une nom de carte et si tu l'as dans ta main, tu le vires.
- Si tu veux …
- Satellchevalier Deneb ?
- Tu ne sais pas réfléchir … et je ne sais même pas si tu en es capable mais non, tu t'es loupé. Tu sais ce que tu dois faire …
- Je défausse Broww, Chasseur du Monde Ténébreux. Et sa faculté spéciale s'active et je peux piocher une nouvelle carte.
- … Bon, je reprends, dit Warren. Véga me permet d'invoquer Unukalhai. Son effet s'active et j'envoie un Deneb au Cimetière. Je vais terminer mon tour.
- Il pourrait invoquer Numéro 101 pour prendre son Grapha. Pourquoi il n'a pas fait ça ?, s'étonne Veneko.
- Ce Duel l'épuise de plus en plus, remarque Nejma. Il ne peut plus faire beaucoup de geste. Et le fait d'invoquer un monstre Xyz lui aurait coûté une énergie considérable, surtout quand on voit l'état dans lequel il est.
- Bon, début du deuxième round. Je pose une carte et je vais activer le Pot de Cupidité. Je pioche donc deux cartes. Ensuite, j'active une de ces deux cartes : Sacrifice
Inutile. Je vais envoyer une carte de mon Deck au Cimetière. … Voilà … Après ça, je vais jouer Entraîné dans la Tombe. Montre-moi ta main, dit Donald en souriant bêtement. Il va être obligé de défausser Beiige.
- Tiens …, dit Warren en transpirant et en grinçant des dents, je vais te retourner ça : Stellnova Alpha. Je vais sacrifier Véga pour annuler et détruire ta carte … et au passage, en piocher une autre.

Donald grince lui aussi des dents mais pour une autre raison. Warren n'arrête pas de s'appuyer sur sa canne et doit souffrir atrocement. On entend une voix de femme s'élever dans les tribunes. Tout le monde se retourne et voit la Princesse Klothilde en train de se lever et d'hurler à Warren :

- Allez ! Warren ! Je sais que tu es capable de gagner ce Duel ! Laisse ces douleurs de côté et bats-toi comme un homme digne d'être un Finaliste de ce tournoi ! Où est celui qui a réussi à me battre ?

Warren se retourne et regarde Klothilde, assise dans une des rangées derrière lui. Comment sait-elle que Warren est en train de souffrir ? Est-ce qu'elle vient d'utiliser ses pouvoirs psychiques pour pouvoir se rendre compte de l'état de santé de Warren ? Selon Sean, ce serait effectivement le cas. En tout cas, pour une fois qu'elle utilise ça à bon escient … Warren tente de se ressaisir et lance à Donald :

- Bon … tu joues ou non ? Je commence à m'ennuyer sévèrement.
- Parle pour toi, répond Donald d'un air sarcastique. C'est pas moi qui me pavane avec une canne parce qu'il ne peut pas marcher convenablement.
- Tu vas voir où je vais te la coller cette canne … tu marcheras tout aussi convenablement que moi.
- Je ne sais pas ce qui me retient de te laminer et d'inonder le sol de ta pauvre carcasse de loser, dit Donald.
- Les noix …

Il fait un petit signe de la main à Donald en désignant l'entrejambe, tout en esquissant un petit sourire narquois. La vulgarité des propos de Warren n'aura jamais été aussi utile que lors de ce Duel. Tout le monde laisse échapper un ''Ouuuuh !!'' et se moque de Donald. Ce dernier commence à rager et reprend le fil du Duel :

- Tu veux jouer … ça tombe bien, je reprends. J'active l'effet de mon Portail du Monde Ténébreux. Je vais bannir Broww de mon Cimetière puis je vais défausser Beiige en main. Cela me permet de piocher une carte. En plus, je peux faire revenir Beiige. Mais il va à nouveau revenir pour laisser place à un deuxième Grapha, Seigneur Dragon du Monde Ténébreux.
- Il vient d'où celui-là ? Tu ne peux l'invoquer comme ça que depuis ton Cimetière …
- C'est la carte que j'avais expédié avec le Sacrifice Inutile.
- Oh, la bébête …, ricane Warren. Je vais la pulvériser celle-là aussi.
- Tu crois ça ? Mon pauvre Warren, j'ai bien peur que le fait de ne bouger que très peu t'ait altéré le peu de neurones qui te restait … Qu'en penses-tu ?
- Fais gaffe, parce que j'ai qu'une hâte : griller le peu de matière grise qui te reste et ainsi fait, remporter ce fichu Duel. Après, j'aurai bien mérité un peu de repos.
- Tu ne gagneras rien, toi et ton équipe de bras-cassés. Tu comprends que tu n'as pas ta place dans ce tournoi et que tu ne dois être réduit qu'à ramper aux pieds de ceux qui ont un tant soit peu de charité pour avoir ne serait-ce qu'une once de gentillesse envers toi …
- Tiens, je t'exprime la seule forme de gentillesse que je vais avoir pour toi pendant ce Duel … là voilà !

Warren baisse la tête, la relève et tend un doigt à Donald. Je pense que ce n'est pas la peine de vous désigner lequel. Il décide alors de retirer la canne qui lui permet de tenir parfaitement debout et réussit difficilement à rester sur ses deux jambes.

- Quand ce Duel sera fini, tu le seras également, Donald. Finis ton tour que je t'achève.
- Tu ne vas pas survivre à ces attaques.
- Tu veux parier ?
- Avec joie. Je rêve de te détruire. Je vais invoquer Beiige, Avant-garde du Monde Ténébreux. Finissons-en ! Beiige ! Attaque Unukalhai.

Donald : 4000 Warren : 3900

- C'est tout ? Je suis déçu …, dit Warren. J'active la carte Piège Pretium Doloris. Tu vas voir ce que ma douleur peut faire.
- Qu'est-ce que c'est que cette carte ?, demande Donald.
- J'ai le droit de l'activer quand je perds un monstre au combat. Je peux détruire le monstre qui a attaqué, puis piocher deux cartes et gagner 800 Points de Vie.

Donald : 4000 Warren : 4700

- Puissante, cette carte Piège, dit Sean dans les tribunes.
- En tout cas, Warren tient toujours bon dans ce Duel, dit Kylie.
- Y a plus qu'à espérer qu'il va faire quelque chose pour réduire les dégâts des deux Grapha, fait remarquer Shizuka. Le total des Points d'ATK s'élève à 6000, soit 1300 de plus que les Points de Vie de Warren. Si les deux attaques touchent leur but, c'est fini pour lui.

Les enfants me demandent si Warren va perdre. Mais on leur garantit que ce ne sera pas le cas, que Warren va tout d'abord résister aux assauts de Donald puis l'emporter.

- Grapha numéro un ! Attaque Warren avec ton Crachat de Flammes du Monde Ténébreux !
- Impatient ! Trop prévisible ! Tu ne vois pas les cartes face cachées, lance Warren.
- Et alors ?, dit Donald tandis qu'une petite goutte de sueur perle sur son front.
- Dispositif d'Évacuation Obligatoire, ça te dit quelque chose ?
- J'ai compris … mais ne t'estime pas gagnant trop vite. Mon autre Grapha a envie de te faire brûler. Crachat de Flammes du Monde Ténébreux !

Donald : 4000 Warren : 1700

J'aurais cru que Warren ne pourrait pas tenir à cette attaque. Le jet du monstre de Donald l'a touché de plein fouet et étant donné qu'il peut à peine se stabiliser en étant debout, il a dû tomber. Enfin, c'est ce que je crois vu qu'une épaisse fumée noire a envahi le Terrain. Une fois entièrement dissipée, le Warren qui se trouve sur le Terrain n'est absolument pas le même. Il titube tellement pour éviter de tomber à terre. Ses jambes ne sont pas comme scotchées entre elles mais il semble éprouver tellement de mal à essayer de les ancrer sur le sol. Puis, au bout d'un effort qui a dû lui paraître titanesque, au vu de son état physique, il finit par s'arrêter de bouger et regarde Donald droit dans les yeux. Ce dernier lui répond :

- Magnifique ta petite danse.
- Tu vois …, lui répond Warren en haletant. J'ai … fini par … survivre à tes attaques.
- Je termine mon tour, dit Donald en grinçant des dents.
- Ce tour … sera le dernier, dit Warren en piochant sa carte. Qu'est-ce … qui m'arrive ? J'ai … du mal … à voir … mes cartes. Allez … un petit effort. Je vais terminer ce satané Duel. Je vais … activer le Sacrifice Inutile … pour envoyer Alsahm au Cimetière. Ensuite, j'invoque … une seconde Satellchevalier Véga. Son effet me permet d'appeler depuis … ma main le Satellchevalier Altaïr. Il va faire revenir depuis mon Cimetière …
- Pas si vite dans ta démonstration assez lente, interrompt Donald. J'active mon Piège : le Brouillard des Ténèbres.
- Ça ne te … servira à rien, dit Warren.
- Peut-être mais au tour suivant qui sait.
- Altaïr ! Fais revenir Alsahm !
- Et c'est devant cette petite lopette que je devrais avoir peur pour ce Duel ? Laisse-moi rire.
- Tu vas moins te marrer quand j'aurai ordonné à Alsahm de t'enlever 1000 Points de Vie.
- Euh …

Donald : 3000 Warren : 1700

- Et maintenant, dit Warren, de plus en plus en plus essoufflé et en titubant encore plus. Je vais …

Il n'aura rien fait de plus. Pas un seul pas de plus ne sera fait par Warren. Un silence mortel prend place dans l'Arène quand Warren s'écroule, comme s'il était entièrement vidé de son énergie. Il finit sur le ventre. Pas un bruit ne résonne dans la salle. Dans notre groupe, l'effroi est total. Je n'ose même pas imaginer la réaction de Dan, Nejma et Veneko dans les vestiaires. Quant à celle de Sid et compagnie, elle doit mêler stupéfaction et joie intense. Shizuka est la seule personne à se lever et à se déplacer en direction du Terrain de Duel. La seule voix qui finit par briser le silence est celle de Warren pour dire les deux mots les plus difficiles à dire pour un Duelliste, surtout à ce moment là d'un Tournoi :

- J'abandonne.
- C'est la première chose sensée que tu dis depuis le début du Duel, répond Donald.

L'expression sur le visage de Donald change du tout au tout, passant du sourcil froncé au sourire le plus diabolique. L'arbitre, visiblement à la ramasse, déclare ce dont on n'avait pas envie d'entendre :

- Le vainqueur du Duel, sur abandon, est Donald Sanderson. La manche suivante aura lieu dans un petit quart d'heure.

Warren a abandonné ! Je n'arrive pas à y croire. Je ferme et ouvre les yeux, me repasse la séquence une dizaine de fois … pas moyen de me faire croire à la réalité. Une larme commence à couler sur mon visage. Les enfants, quant à eux, ne savent pas quoi dire, mais leur visage trahit leur pensée. Eux aussi sont tristes de voir Warren étendu sur le sol. Des médecins arrivent en quatrième vitesse pour s'occuper de Warren, assistés de Shizuka. Il est raccompagné dans les vestiaires sur une civière. Puis, ce qui me surprend, c'est qu'il réussit à se relever de la civière, à s'asseoir dessus et à poser les pieds par terre. Il tente de marcher par lui-même en direction des vestiaires, avec le moins d'aide possible mais trébuche à peu près tous les deux-trois mètres parcourus. Chaque fois qu'un médecin tente de l'aider, Warren le repousse d'un petit geste du bras et continue à marcher péniblement. Pour ça, toute l'Arène l'applaudit et scande son nom. Shizuka se trouve derrière lui, facilement reconnaissable, car elle porte la magnifique robe rouge qu'elle s'était achetée. Quant à Warren, dans le silence de l'Arène, il ne peut s'empêcher de verser une larme tout en baissant la tête. Son adversaire lui lance :

- Je ne retire aucune satisfaction. J'aurais pu te battre les yeux fermés. C'était trop facile mais bon, comme c'est Warren, ça peut aller. T'as été admirable avec cette décision. Je ne peux que te louer.
- La ferme, espèce d'ordure, laisse échapper Warren entre deux soupirs.

Il finit par s'effondrer à nouveau une fois dans le couloir qui mène au vestiaire, sur le dos et les mains sur le visage. Il accepte finalement d'être transporté sur une civière. Dans les vestiaires, Nejma et Veneko sont assis chacun sur une chaise, se préparant mentalement à leur Duel qui va bientôt commencer contre Ryô et Marco. Dan est également en train de se motiver car il sait qu'il devra faire son Duel contre Sid si les jumeaux l'emportent. Mais le souci le plus prioritaire est de savoir si Warren ira mieux. C'est pourquoi ils sortent tous les trois du vestiaire pour aller jusqu'à l'entrée vers l'Arène. Arrivés devant Warren, à moitié en pleurs et en grimaçant, ce dernier adresse aux jumeaux :

- Je compte sur vous, les jumeaux. Vous êtes capables de l'emporter. Ne perdez pas confiance en vous.
- Pas de problème, dit Nejma en faisant un câlin à Warren, imitée ensuite par Veneko.

Nejma et Veneko retournent dans les vestiaires pour prendre leurs Disques de Duels, tandis que Dan et Shizuka allongent Warren sur un lit style lit d'hôpital pour faire une prise de sang. Shizuka sort de son sac un petit flacon avec un étrange liquide vert.

- Qu'est-ce que c'est ?, demande Warren.
- Ce qui va te permettre de stopper les effets du curare, dit Shizuka. Bois ça.
- Euh … d'accord, dit Warren.
- Maintenant, tu restes allongé pendant une petite heure, le temps que ça fasse effet.
- Et le pire, c'est que j'aurais pu l'emporter … avec deux cartes, il était fichu … je m'en voudrai éternellement …

La première manche de la Finale ne place pas l'équipe dans de bons auspices. Warren a perdu son Duel. Évidemment, le premier a en être content, c'est Sid. Pendant que les jumeaux se préparent pour leur entrée en scène dans ce qui pourrait être notre dernière manche, Kaly apparaît pour faire part de son inquiétude totale concernant le Match et surtout l'avenir du monde si les jumeaux viennent à perdre. Un miracle, on n'en n'est pas encore là mais si on veut l'emporter, c'est ce qu'il nous faut.


Dernière édition par Bloody Maiden le Dim 11 Fév - 20:54, édité 2 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Mer 6 Sep - 21:02
Chapitre 25 - La Grande Finale partie 2 - Une équipe ressoudée ...

Spoiler:
Encore quelques minutes et ce sera à Nejma et Veneko de remettre l'équipe sur le droit chemin. Dans les vestiaires, ces derniers sont assis chacun sur une chaise, Nejma fermant les yeux pour se concentrer et Veneko la tête dans les bras. Warren est toujours allongé, le temps que l'antidote de Shizuka fasse effet. Cette dernière lui adresse :

- J'aurais dû te le donner avant le Duel … je suis navrée …
- Ce n'est pas grave … je ne t'en veux pas, dit Warren, le goût amer de la défaire ressortant à travers ses paroles.
- Bon, dit Dan, ça va être à vous les jumeaux.

Veneko se lève d'un coup. Il inspire une dernière fois, avant de regarder une nouvelle fois sa tenue d'entrée. Nejma est toujours assise sur sa chaise. Son frère s'approche d'elle et lui dit :

- Je sais que tu as peur de perdre ce Duel. Mais, Nejma, tu ne dois pas avoir peur. Tu dois affronter cette peur et la vaincre. On a besoin de toi pour remporter cette manche et cette finale. Ce que tu vas faire, c'est te lever et me suivre. On a un Tag Duel à gagner. Tu me suis ?
- … Bien sûr, Veneko, répond Nejma en saisissant la main que son frère lui tend.
- Allez … faites-nous rêver, dit Dan.
- Ouais. Montrez à ces deux débiles qui sont les patrons du Tag Duel, lance Warren.

Les jumeaux quittent le vestiaire pour le long couloir qui mène au Terrain. Les deux Duellistes avancent pas à pas dans ce couloir. Un mètre, un autre, encore un autre … les voilà arrivés au niveau du petit sas avec les ingénieurs techniques prêts à lancer les effets pyrotechniques pour Veneko et pour Nejma.

Dans les tribunes, je me demande bien si les jumeaux vont surmonter leur anxiété pour livrer ce Duel. Il faut dire que cette manche, c'est pas n'importe laquelle. Si elle est perdue, on risque de perdre bien plus que la finale du Tournament selon Kaly et Dan. Sean a dû remarquer que j'angoisse et me dit :

- Ne t'inquiète pas pour eux, Mina.
- Mais oui, dit Kylie en posant ses mains sur mes épaules. Je trouve que tu as fait un excellent travail de relaxation avec eux.
- Ça je confirme, dit Jeff. Ils étaient vraiment motivés pour tes exercices. Ah, les Duellistes arrivent …

Tout d'abord, Kyle Styles qui est commentateur annonce l'entrée de Marco et de Ryô. Des jets de fumée, suivis de quelques pétards et d'une musique plutôt métal précèdent les deux Duellistes. Je sais que ça me fait mal de les voir mais ils sont plutôt impressionnants. Ils ont chacun une sorte de long manteau gris-noirâtre sans manche. Ils ont également un espèce de plastron avec quelques petites pointes métallique. Ils avancent en même temps, je crois même qu'ils sont parfaitement synchronisés dans leurs pas.

Quand Kyle Styles annonce leur nom, Marco et Ryô lèvent les bras au ciel, acclamés par une petite centaine de spectateurs sur les plus de deux mille de l'Arène. Puis, c'est au tour de Veneko d'entrer d'abord. Deux petits rideaux de flammes bleues surgissent du sol. On arrive à le distinguer, portant sa veste pourpre avec deux longues écharpes dorées nouées au corps. Puis, ces écharpes s'embrasent. Je parie qu'il a délibérément appuyé sur le petit bouton de la télécommande pour impressionner le public. En tout cas, ça marche, étant donné que tout le monde réagit avec de la surprise. Une certaine détermination se dégage du regard et de l'attitude du jeune homme. Il a dû appuyer à nouveau puisque les flammes deviennent plus intense. Après qu'il se soit arrêté au pied de la petite surface surélevée qui constitue le Terrain, les flammes qui servaient de couloir à Veneko laissent place à des petites fontaines desquelles des étincelles jaillissent.

Marco et Ryô paraissent totalement impressionnés par l'entrée de Veneko mais celle de sa sœur a sûrement dû les laisser bouche bée. Elle avance dans son armure luminescente, toute souriante, jusqu'à ce que des étincelles se mettent à tomber du plafond de l'Arène. Nejma est en train d'avancer, les bras déployés, entre deux ''rideaux'' d'étincelles. Tout le monde à l'air impressionné devant tant d'assurance de la part de la jeune fille. Pour le moment, je ne me sens pas trop le besoin d'angoisser sur le Duel ou sur les jumeaux.

Une fois arrivée à hauteur de son frère, les deux Duellistes accèdent ensemble sur le Terrain de Duel puis enlèvent leur costume, tout comme leurs adversaires. L'arbitre du Duel les oblige à se serrer la main avant de commencer, ce qui se fait de manière plutôt glaciale. Puis, chaque Duelliste se place à un coin du Terrain et allume son Disque de Duel.

- Hé, Ryô, lance Marco.
- Quoi ?
- Qu'est-ce qui se passe quand on associe une mauviette à une demi-portion ?
- Sais pas …
- Une équipe de losers et un bon moment de déconne pour nous.

Tandis que Ryô et Marco rigolent de cette blague, Nejma reste impassible à cette tentative d'humour mesquin. Veneko regarde ailleurs, l'air un peu moqueur vis-à-vis de ses adversaires. Puis c'est à son tour de parler :

- C'est bon ? On a fini de rigoler comme deux blaireaux ? On peut passer à autre chose ?
- Oh … mais c'est qu'on est impatient de se faire laminer par meilleur que soi ?, répond Ryô.
- Ceux qui vont pleurer de cette défaite, c'est vous, dit Nejma. Là, on va vous montrer de quel bois on se chauffe. Faites gaffe à ne pas perdre le rythme.
- DUEL !, disent les quatre Duellistes.

Nejma & Veneko : 8000 Marco & Ryô : 8000

- C'est bon … la première manche décisive a commencé, dit Dan.
- Tu crois qu'ils vont être capable de gérer leurs angoisses pour ce Duel ?, demande Warren.
- Il faudra bien, répond Dan en regardant son Deck.

Sur le Terrain, Nejma semble prête à en découdre.

- Je commence, dit Nejma. Je vais poser deux cartes face cachées et invoquer le Leonis de la Constellée. Je termine mon tour.
- À moi, dit Marco. Je vais invoquer l'Alligator Berceau-Gris …
- ''Berceau-Gris'' ? Mais qu'est-ce que c'est que cette chose ?, demande Kylie dans les tribunes en voyant le petit monstre vert invoqué par Marco.
- Aucune idée, répond Jeff.
- Je pose une carte face cachée et j'active ensuite la carte Magie Impact Berceau-Gris. Et histoire de s'amuser, je vais activer son effet. Deux cartes sur le Terrain vont disparaître, comme la carte que tu as posée à gauche, petite lavette, … et … Alligator Berceau-Gris.
- De quoi ?! Mais qu'est-ce qu'il fait ?, s'étonne Veneko.

Dans les vestiaires, Dan et Warren ont également stupéfaits devant la manœuvre de Marco. Pourquoi un Duelliste choisirait de détruire un monstre qu'il vient juste d'invoquer ? À moins qu'il y ait …

- Vous vous demandez pourquoi j'ai fait tout ça ?, demande Marco.
- Devine, répond Veneko.
- Alors, demi-portion, sache que mes monstre ''Berceau-Gris'' possèdent une faculté spéciale qui s'active lorsqu'ils sont détruits au combat ou par un effet de carte, ici en l'occurrence une carte Magie, ils vont faire ce que tu vas voir dans quelques secondes.

Nejma et Veneko sont totalement abasourdis en voyant ce qui se passe. Dans les tribunes, les ''Flame Charmer'' assis à côté de moi sont un peu … hébétés. Une sorte d'hologramme ou de spectre, représentant le monstre de Marco, l'Alligator Berceau-Gris, est en train d'encercler le monstre de Nejma et pénètre au niveau de son cœur. Leonis s'agite, comme transpercé de lances, et la couleur de ses yeux passe au rouge écarlate. Il se déplace jusque devant Marco et se retourne pour faire face à Nejma.

- Vous avez compris ou est-ce qu'il faut que je vous refasse toute la manipulation ?

Pas de réponse provenant ni de Nejma ni de Veneko. La stupéfaction est totale dans le camp des jumeaux. Dans les vestiaires, les deux autres Duellistes sont également surpris. Marco est en train de sourire, tout comme Ryô.

- Allez, la demi-portion, à toi de jouer, adresse Ryô à Veneko.
- Si ça peut te faire plaisir ! Je commence par poser une carte face cachée …
- Et c'est tout ?, s'étonne Ryô.
- Tu la boucles et tu me laisses jouer !, s'énerve Veneko, ce qui fait ricaner Marco. Je vais activer Formation Feu – Tensu. Comme je ne possède aucun monstre sur le Terrain mais que j'ai une ''Formation Feu'' sur le Terrain, je peux faire venir mon Confrérie du Poing du Feu – Coyote sur le Terrain. Tensu me permet d'invoquer deux monstres Normalement, donc … voici les Confrérie du Poing du Feu – Coq et Esprit.
- Wow ! Trois monstres minables, dit Ryô.
- Ah ben … des demi-portions jouées par une demi-portion …
- Qui se ressemble s'assemble, dit Ryô en ricanant, tout comme son coéquipier.
- Tu vas voir la demi-portion … Je vais synchroniser Coyote, Coq et Esprit. Cela va me permettre de faire venir des profondeurs des flammes le terrifiant, le puissant, le monstrueux Dragon Infernal !!!

Une secousse prend place sur le Terrain, Marco et Ryô commencent à être perturbés en ayant conscience de ce qui risque de se passer. Puis, le sol du Terrain explose d'en bas, une sorte de geyser de lave en fusion jaillit du trou causé par l'explosion. Au sommet de ce geyser, deux yeux pourpres rayonnent. Puis, la colonne de lave laisse peu à peu place à un dragon géant, aux écailles plus résistantes que l'acier, plus tranchantes que des couteaux aiguisés, plus éclatantes que la surface polie d'un miroir. C'est au tour de Nejma et Veneko de rigoler face à la détresse de leurs adversaires.

- Il a … invoqué un monstre Synchro de Niveau 10 totalisant 3300 Points d'ATK lors de son premier tour de jeu …, constate Marco, les yeux ébahis.
- Qui c'est la demi-portion maintenant ?, lance Veneko.
- Ouais ? La petite lavette semble s'être transformée, raille Nejma.
- C'est pas pour autant que vous allez l'emporter, dit Ryô. C'est une question de fraternité …
- La fraternité est ce qui m'amène à pousser mes limites. Et c'est pas deux branleurs dans votre genre qui vont rompre le lien fraternel qui me lie ma sœur et moi. Dragon Infernal ! Fais en sorte qu'ils tremblent devant ta puissance !

Aussitôt dit, aussitôt fait, le monstre nouvellement invoqué par Veneko pousse un rugissement sonore qui fait reculer Marco et Ryô. Le renversement du rapport de force au niveau provocation n'échappe pas aux partenaires de Nejma et de Veneko. Warren retrouve le sourire en voyant les adversaires des jumeaux trembler devant ce monstre. Dan reste un peu plus calme, ne regardant le Duel que d'un seul œil, et dirigeant l'autre vers un pot de peinture corporelle. Warren regarde ensuite son ami filer vers les toilettes et lui demande :

- Qu'est-ce que tu fais, Dan ?
- Je me prépare pour mon Duel, répond ce dernier.
- Ne me dis pas que tu …
- T'occupe, dit Dan en souriant. Dis-moi si les jumeaux continuent dans cette voie.

Dans les tribunes, tout le monde est impressionné par le puissant monstre joué par Veneko. Je me demande si ce Duel va être vite plié.

- Mon monstre possède plusieurs facultés spéciales. La première s'active lorsqu'il est invoqué, reprend Veneko. Il peut bannir autant de cartes sur le Terrain que j'en ai utilisé pour le faire venir. Donc, je vais bannir la carte face cachée, Impact Berceau-Gris et Alligator Berceau-Gris.
- Le monstre de la lavette va finir au Cimetière comme Alligator a quitté le Terrain, remarque Marco.
- La deuxième faculté spéciale de mon Dragon des Enfers me permet de choisir un type de carte. Tout d'abord, je retire mon Coyote de mon Cimetière. Je pioche la première carte et si elle est du même type que j'ai choisi, je l'ajoute en main et vous perdez 1000 Points de Vie. Sinon, je perds 1000 Points et la carte ira directement au Cimetière. Cela me fait une chance sur trois soit 40% de chance …
- 33%, lui répond sa sœur.
- Ah oui … les maths ne sont pas mon fort. Elle est pour le zapping celle-là, dit Veneko en souriant niaisement. Bon, restons sérieux, je choisis le type Magie et … oh ! Formation Feu – Tenki. Là, je suis sûr de ne pas me tromper en vous disant que mon Dragon va vous faire perdre 1000 Points de Vie.

Nejma & Veneko : 8000 Marco & Ryô : 7000

- Je termine mon tour et le dernier effet de mon Dragon Infernal va s'activer. 500 Points de Vie vont être retirés à chaque joueur.

Nejma & Veneko : 7000 Marco & Ryô : 6000

- C'est vraiment un monstre surpuissant, dit Alicia.
- Ouais, ils sont vraiment dangereux dans ce début de Duel, remarque Sean. J'attends de voir la suite.
- À moi, dit Ryô. Je pose une carte face cachée et j'invoque Gobelindbergh. J'active sa faculté spéciale. Je peux faire venir un monstre de Niveau 4 sur le Terrain, puis mon monstre passera en mode Défense. Alors … qui vais-je choisir ? Léo, Bête Héraldique en mode Attaque. Je vais ensuite défausser mon Aigle à Deux Têtes, Bête Héraldique pour faire venir Amphisbène, Bête Héraldique. Je vais recouvrir mes trois monstres pour faire venir Numéro 69 – Emblème Héraldique. Je termine mon tour.

La première ronde vient de s'achever et sans appel, l'équipe en train de dominer est bien celle de Nejma et Veneko, en partie grâce au puissant monstre invoqué par Veneko. Marco n'a plus rien sur son Terrain et Ryô a un monstre qui paraît pâlot face à celui de Veneko. Je me dis : ''C'est bien, leur angoisse commune semble disparaître. Ils commencent à se battre comme un seul Duelliste. J'espère qu'ils vont continuer comme ça … Mais Marco et Ryô m'inquiètent. Les monstres de Marco sont très dangereux tandis que ceux de Ryô n'augurent rien de bon. J'espère que les jumeaux vont l'emporter … Dan … j'espère que si cela arrive, tu seras prêt pour ton Duel …''.

Spoiler:
Dans le vestiaire de l'équipe, Warren est toujours étendu sur un lit qu'on réserve aux massages et aux examens médicaux. Il jette un coup d'œil en direction des toilettes et remarque que la lumière y est toujours allumée. ''Qu'est-ce qu'il peut bien faire là-dedans ?'' se demande-t-il. Il lui pose la question et …

- Je sais qu'ils vont l'emporter, prophétise Dan. Et quand je devrai aller sur le Terrain de Duel, je veux que tu éteigne la lumière et que tu détournes le regard. Est-ce que c'est clair ?
- Euh … D' … D'accord. Et je … je suppose que je n'ai pas à poser de question.
- Pas pour le moment …, dit Dan. Je veux juste que tu me commentes le Duel.
- D'accord. Tout va bien pour moi mais pour certains … je doute fort qu'ils s'en remettront.

''Il agit de plus en plus bizarrement, pense Warren. Faut que je m'inquiète ? Prévenir Mina ? On va lui envoyer un message pour la rassurer ?'', se dit-il en saisissant son portable. Il tape un message.

Je reçois un message de la part de Warren sur mon portable. Je lis l'expéditeur et prends un air étrange.

- Qu'est-ce qu'il y a, Mina ?, me demande Shizuka.
- Regarde ce que m'a envoyé Warren, dis-je en tendant mon portable.
- ''Dan étrange. Enfermé dans toilettes. Pot de peinture. Surprise pour Sid. Pas de lumière après.'', lit-elle. C'est vrai qu'il pourrait faire des phrases.
- Et sinon ?, demandai-je.
- Aucune idée de ce qu'il peut manigancer, me répond-t-elle, tout en constatant l'air intrigué de l'équipe d'Alicia.

Je préfère laisser cela de côté et me concentrer sur le début de la deuxième ronde, lancée par Nejma :

- Allez ! Début de la deuxième ronde, lance Nejma. Bien, comme je n'ai pas de monstre sur le Terrain et qu'il y en a sur le Terrain adverse, je peux invoquer Siat de la Constellée. Ensuite, j'active Charité Gracieuse. Je pioche trois cartes et j'en défausse deux.
- Elle commence plutôt bien, dit Sean. Leur équipe commence vraiment à être plus que performante.
- J'active la carte Magie Berceau d'Étoiles de la Constellée.
- Je défausse cette carte, dit Marco.
- Je vais récupérer les deux monstres que je viens de défausser. Je sacrifie ensuite Siat pour invoquer cette chère Virgo de la Constellée. Son effet s'active et je peux appeler Zuben Eschamali sur mon Terrain. L'effet de Zuben Eschamali me permet d'ajouter Ras Alhague en main. Ma carte suivante sera la Carte du Ciel de la Constellée, donc quand un monstre Xyz ''Constellée'' fera son apparition, je pourrai piocher une carte.
- Là, quelque chose me dit que Nejma va faire quelque chose de grand pendant ce tour, dit Kylie.
- Dommage qu'elle ne puisse pas attaquer ce tour, ajoute Jeff.
- Passons aux invocations multiples, reprend Nejma. Je vais recouvrir Zuben Eschamali et Virgo pour invoquer Pléiades de la Constellée. Ensuite, je peux recouvrir Pléiades pour invoquer Ptolemy M7 de la Constellée.
- C'est tout ?, fait remarquer Ryô. C'est pas génial …
- Que tu crois, dit Nejma en souriant. Je vais recouvrir Ptolemy M7 par un monstre assez … dangereux : Apparais ! Ptolemy M7 Déchaîné de la Constellée !

Le monstre de Nejma se transforme, un peu comme une métamorphose. Les différentes plaques qui constituent le premier monstre éclatent pour laisser place à des écailles de dragon bleutées et dorées. Les ailes se déploient pour couvrir une bonne partie de l'Arène. Tout le monde est visiblement sous le charme du monstre de Nejma.

- Wow ! Quel monstre !, dit Veneko.
- 3200 Points d'ATK ?, s'étonne Ryô. C'est pas vrai !!
- Ils ont deux monstres avec plus de 3000 Points, s'étonne Marco. Là, on est mal.
- Voilà. Pour le moment, je viens de piocher trois cartes. Maintenant, je vais activer l'effet de M7 Déchaîné. Quand il est invoqué, je peux rappeler un monstre ''Constellée'' du Cimetière. Voici à nouveau Leonis de la Constellée. Et je vais activer son effet pour faire venir Sheratan de la Constellée. Et comme je l'ai fait venir, je peux ajouter Kaus en main. Et maintenant, je vais pouvoir recouvrir Sheratan et Leonis pour faire venir Hyades de la Constellée. Et encore une carte en plus en main. Je finis mon tour en posant une carte face cachée.
- Ça c'est un tour de jeu, dit Shizuka. Vraiment dommage qu'elle ne puisse pas attaquer.
- Merci pour toutes tes invocations, dit Marco. J'avais défaussé Cancrelat Maxx après que tu as activé Berceau du Ciel de la Constellée. J'ai pu piocher six cartes.
- Houlà, ça risque de se corser quand on voit ce qu'il a comme monstres dans son Deck, dit Sean.
- À moi de jouer, dit Marco. Je pioche et j'active Double Invocation. J'invoque deux monstres : Aigle Berceau-Gris et Cobra Berceau-Gris. Ensuite, j'active l'effet de Slime Berceau-Gris. Je vais détruire Cobra et Aigle pour invoquer Slime. L'effet de mon Aigle va s'activer et je peux prendre possession de ton M7 Déchaîné.
- De quoi ?!, s'écrie Nejma.
- C'est pas possible ?!, s'étonne Veneko.
- Mais si c'est possible, dit Marco en riant. Le gros monstre de la mauviette est à moi, maintenant.

Encore une fois, un monstre de Nejma change de côté. Mais cette fois, c'est le monstre qu'il ne fallait pas. Un monstre de plus de 3000 Points d'ATK qui change de contrôleur, c'est pas génial. Dans les tribunes, j'ai les mains collées contre mon nez, un peu comme une prière. J'espère que ça ne va pas trop perturber Nejma. En tout cas, son adversaire est aux anges.

- Et comme j'ai invoqué Slime Berceau-Gris de cette manière, je peux invoquer mon Alligator depuis le Cimetière. Je vais ensuite synchroniser mes deux ''Berceau-Gris'' pour invoquer mon Dragon Berceau-Gris.
- Qu'est-ce qu'il est laid, remarque Veneko.
- Tu vas moins rire quand il va détruire autant de cartes que de monstres que j'ai utilisé pour invoquer ce monstre, donc adieu à ta carte face cachée, demi-portion, et également celle de l'autre mauviette. … Ceinture de la Constellée et Transporteur Interdimensionel de Matière … Y a mieux … Bref, Dragon Berceau-Gris va détruire Hyades de la Constellée. Explosion Berceau-Gris !

Nejma & Veneko : 5900 Marco & Ryô : 6000

- Ensuite, je vais demander à Ryô s'il peut me prêter son Numéro 69, reprend Marco.
- Ah mais volontiers, répond ce dernier.
- Numéro 69 ! Flash de l'Horreur sur la mauviette !

Nejma & Veneko : 3300 Marco & Ryô : 6000

- Et maintenant, je vais envoyer ton petit monstre te détruire, dit Marco.
- Et j'active une carte Piège ! Arrêt de Combat ! Elle va annuler ton attaque si tu as la possibilité de défausser un monstre.
- Je n'en ai pas, dit Marco en demi-teinte.
- Quel dommage, plaisante Nejma.
- Je termine mon tour, dit Marco.
- On va jouer avec le feu, dit Veneko. Vous voulez un autre tour impressionnant ? Eh bien vous allez être servis.
- Joue au lieu de parler dans le vide, réplique Ryô.
- Méfie-toi de ce que tu veux dire, lui répond Veneko. Je pioche et j'active mon cher Pot de Cupidité. Deux cartes de plus pour bibi, et sans plus attendre, j'active l'une d'entre elles : Formation Feu – Gyokkou. Une carte face cachée va être bloquée tant que Gyokkou va rester sur le Terrain.
- Sympa, dit Ryô.
- J'invoque Confrérie du Poing du Feu – Dragon. J'active ensuite une puissante carte Magie : Formation Feu – Tenki. Un monstre Bête-Guerrier de Niveau 4 va venir en main. Alors, dites bonjour à Confrérie du Poing du Feu – Ours.
- C'est tout ? C'est vraiment pas fantastique, dit Marco. ''Jouer avec le feu'' n'est-ce pas ? Il est plutôt faible ton feu, il a du mal à prendre.
- Tu sais quoi ?, dit Veneko. Je vais pouvoir utiliser l'effet de Tensu pour faire venir mon Gorille. Et comme j'ai activé une carte ''Formation Feu'', mon Dragon me permet de poser une carte Magie ou Piège ''Formation Feu'' depuis mon Deck. … Voilà … Bon. Après, je vais pouvoir activer un autre effet de mon Dragon. Je vais envoyer Gyokkou et Tenki pour invoquer mon Coq en mode Défense. Et comme mon Coq a été invoqué Spécialement, je peux ajouter mon Léopard à ma main.
- Et alors ? On s'ennuie, dit Ryô.
- Ben là, tu vas te réveiller, reprend Veneko. Je vais activer l'effet de mon Ours. J'envoie Tensu au Cimetière pour détruire un monstre. Et j'ai choisi de détruire M7 Déchaîné. À toi de jouer Nejma !
- Comment ça ?, demande Marco.
- En effet, dit Nejma. Quand mon M7 Déchaîné est envoyé au Cimetière, je peux rappeler un monstre Xyz ''Constellée'' de mon Cimetière. Alors, je vais donc rappeler mon Ptolemy M7 de la Constellée en monde Défense. Et comme un monstre Xyz est revenu sur mon Terrain, je peux re-piocher une nouvelle carte.
- Ça c'est du Tag Duel, s'exclame Jeff.
- J'avoue, ajoute Sean. Veneko rassure Nejma avec cette manœuvre.
- Ils sont vraiment dans une forme olympique, dit Shizuka.

Honnêtement, je suis super heureuse de les voir jouer avec le sourire. Je sens que j'ai réussi du bon travail en passant énormément de temps avec eux à les remotiver, à les aider à lutter contre leurs angoisses et à faire des exercices de relaxation. Veneko joue à la manière d'un Dan et cela semble donner de l'assurance à Nejma. Leur équipe est de plus en plus soudée, au point d'insuffler un frisson dans l'équipe adverse. J'espère que Dan est en train de regarder à quel point les exercices de Duel qu'il a fait avec eux et Warren portent leurs fruits.

- C'est bon. Là, on est vraiment dans une bonne phase, pense Nejma. Mina a l'air contente de nous voir dans cet état là. Elle est vraiment formidable comme prof de relaxation. Veneko a l'air aussi content que moi. Je sais qu'on peut battre ces deux minables en face.
- Je commence vraiment à adorer ce Duel, se dit Veneko lorsque Nejma pioche sa carte. En même temps, ce Duel, c'est celui qu'il ne faut pas perdre. S'il faut être impitoyable, on va bien s'amuser avec Nejma. Dan et Warren doivent être content de voir Marco et Ryô en train de perdre.
- Vous avez fini de sourire comme des guignols ?, raille Ryô.
- Oh que non !, répond Veneko. Je vais recouvrir Ours et Dragon pour faire venir un monstre très puissant : Confrérie du Poing du Feu – Roi Tigre.
- Il n'a pas l'air si dangereux que ça, dit Marco quand le monstre de Veneko apparaît sur le Terrain.
- J'ai encore un monstre qui a un petit rôle à jouer dans ce tour de jeu.
- Lequel ?, dit Ryô.
- Tu demandes ? Pourtant, c'est pas le moins visible … J'active l'effet de mon Dragon Infernal ! Je retire du Cimetière Confrérie du Poing du Feu – Esprit. Je choisis la Carte Piège. Alors … c'est … Tiens, je ne me souviens pas avoir eu cette carte auparavant. C'est celle de …

Je ne comprends pas ce qui se passe mais Veneko regarde sa sœur d'un air plutôt perplexe. Nejma lui sourit et son frère sourit également. Qu'est-ce qu'ils peuvent bien mijoter ? En tout cas, Veneko me lance un clin d'œil et là, … j'ai enfin compris.

- Alors ? Quelle carte ?, râle Marco.
- La carte piochée est … L'Acte de Rébellion Pacifique. Donc ça veut dire qu'un petit crachat de flammes va vous tomber sur le coin de la figure.

Spoiler:
Dans les vestiaires, Warren a réussi à se redresser pour s'asseoir sur la table sur laquelle il était allongé et il commente chaque action du Duel.

- Si je me souviens bien, c'est une carte que Nejma avait jouée, dit-il. Ils n'ont quand même pas procédé à un échange de cartes avant le début du Duel.
- Mina les a si bien coachés, répond Dan, toujours dans les toilettes.
- Qu'elle est formidable cette Mina, répond Warren. En tout cas, ils sont en forme.
- Formidable, dit Dan.
- Tu as toujours besoin d'utiliser les toilettes ?, demande Warren.
- La peinture c'est sérieux, dit Dan.
- La peinture ?, s'étonne Warren.
- Ne t'occupe pas de ça et raconte le Duel.

Pendant que Nejma et Veneko semblent touchés par la grâce, je reçois un nouveau message de Warren qui me dit : ''Dan fait de la peinture''. Je suis de plus en plus surprise en lisant ce message. Mais, pour le moment, je focalise à nouveau mon attention sur le Duel.

- 1000 de vos Points de Vie vont s'envoler, lance Veneko.

Nejma & Veneko : 3300 Marco & Ryô : 5000

- Je pose une carte face cachée et Dragon Infernal, attaque Numéro 69 : Emblème Héraldique ! Vague de Lave Infernale !
- Je vais te donner un petit coup de main, dit Nejma. J'active la carte Magie Flèches Anti-Magie. Aucune carte Magie ou Piège ne peut être activée pendant toute la durée des combats.
- C'est pas possible !?, s'énerve Ryô.

Nejma & Veneko : 3300 Marco & Ryô : 4300

- Comme mon Léo, Bête Héraldique a été envoyé au Cimetière, je peux activer son effet. Je vais ajouter mon Unicorne en main, dit Ryô.
- Ensuite, Roi Tigre ! Rugissement Enflammé du Tigre directement sur Ryô !

Nejma & Veneko : 3300 Marco & Ryô : 2100

- Je vais terminer mon tour sur l'effet de mon Dragon Infernal. Vous ne l'avez pas oublié j'espère. 500 Points de Vie vont partie en fumée pour chaque joueur.

Nejma & Veneko : 2300 Marco & Ryô : 1100

- C'est à moi, dit Ryô. Je vais activer la carte Pioche Express. Pour chaque monstre sur le Terrain, je peux piocher une carte. Et comme il y en a quatre …
- Là, ça risque de faire mal pour eux, dit Shizuka. À voir le sourire narquois de Ryô, je pense que ce qu'il a pioché va faire mal.
- Je commence par invoquer Unicorne, Bête Héraldique. Et comme un monstre a été invoqué Normalement, je peux faire venir Kagetokage sur mon Terrain. Je vais recouvrir ces deux monstres pour faire venir Castel, le Mousquetaire Chasse-Ciel.
- Pas Castel !, s'écrie Nejma.
- Qu'est-ce qu'il fait le moineau ?, plaisante Veneko.
- Veneko …, dit sa sœur. Castel peut renvoyer un monstre dans ton Deck.
- De … de quoi ?
- Tu ne te souviens pas l'avoir vu ?
- Je devais être à l'hôpital à ce moment là.
- Et la mauviette a raison, dit Ryô. Je vais détacher les deux Matériels pour virer ce maudit Dragon Infernal.
- Oh non !, dit Veneko.
- Ça fait un peu de vide maintenant, dit Marco. C'est le moment de le re-remplir.

Le monstre de Ryô se met en joue et tire une balle de mousquet qui atteint le Dragon Infernal en pleine tête. Le dragon pousse un hurlement sonore et disparaît dans un nuage de fumée. Le Terrain est dégagé mais pas du bon côté …

- J'active la carte Magie Art Héraldique Avancé, dit Ryô. Je peux faire revenir deux monstre ''Héraldique'' de mon Cimetière. Donc voici à nouveau Léo, Bête Héraldique et Aigle à Deux Têtes, Bête Héraldique.
- Et alors ?, dit Veneko, qui semble ne pas se remettre de la disparition de son dragon.
- Je vais ensuite les recouvrir pour faire venir Numéro 18 : Patriarche Héraldique.
- Il n'est pas vraiment flippant, dit Nejma. Et il n'est vraiment pas beau.
- C'est pour ça que je vais faire monter le niveau du Duel, continue Ryô. Je vais activer l'effet d'Unicorne. En le retirant du Cimetière, je peux rappeler un monstre Xyz de type Psychique.
- Et il y en a beaucoup ?, dit Nejma.
- Numéro 69 : Emblème Héraldique ! Reviens parmi nous !
- Et alors ?, dit Veneko. Qu'est-ce que tu vas faire avec ces deux monstres pitoyables.
- Tu devrais te méfier de ce que tu dis, lance Ryô. Je vais te faire trembler en activant la carte Magie Force de Barian Magie-Rang-Plus !
- Qu'est-ce que c'est que cette carte ?, demande Veneko.
- Connais pas, dit Nejma.
- Je vais choisir un monstre ''Numéro'' sur le Terrain, explique Ryô. Ensuite, je vais le recouvrir par un monstre ''Numéro C''. Ensuite, je peux détacher un Matériel Xyz d'un des monstres sur le Terrain et je vais l'attacher au monstre qui va apparaître. Donc, dites adieu à Numéro 69 car il va se transformer … en Numéro C69 : Emblème Héraldique de l'Horreur.

Une sorte de symbole s'illumine au-dessus du monstre choisi par Ryô. Une colonne de lumière violette sombre s'abat sur ce monstre, des éclairs apparaissent un peu partout. Une vingtaine de secondes plus tard et la lumière s'éteint. Le monstre qui a pris place sur le Terrain est plus étincelant et semble plus dangereux.

- Il a … 4000 Points ?, s'étonne Veneko, les yeux écarquillés.
- Eh oui !, jubile Ryô.
- Ça c'est du monstre, dit Marco en s'inclinant devant la manœuvre de son coéquipier. Là, je pense qu'on va gagner.
- Et il y a plus impressionnant que ses 4000 Points de Vie, dit Ryô. J'active sa terrible faculté spéciale. En détachant un Matériel, à savoir celui que j'ai emprunté à ton Roi Tigre, je peux choisir un monstre Xyz sur le Terrain comme Ptolemy M7. C69 va empocher autant de Points d'ATK que le monstre choisi en possède à l'origine. Il va également gagner son nom et son effet.
- De … de quoi ? Tu n'es pas sérieux ?, hurle Nejma.
- Tu crois que je vais me gêner ?, dit Ryô. Numéro C69 passe désormais à 6600 Points d'ATK. Et je vais faire usage de son effet spécial. Je vais renvoyer un monstre du Terrain au Deck … comme Ptolemy M7. … Et comme tu es sans défense, mauviette. Je vais pouvoir t'attaquer directement. Éclat Héraldique du Chaos !

Le monstre de Ryô expulse un rayon de lumière rouge, avec un bruit de perceuse ou de scie rotative qui oblige Nejma à se boucher les oreilles. Elle est totalement désemparée face à l'attaque du monstre qui lui arrive.

- J'active une carte Piège !, hurle Veneko.
- De quoi ?, s'étonne Ryô.
- L'Acte de Rébellion Pacifique va empêcher Nejma de subir cette attaque et donc, de nous épargner la défaite. Elle met automatiquement fin à ton tour.
- C'est pas vrai !, râle Marco.

Nejma s'assied et se passe le dos de la main sur le front. Elle laisse échapper un soupir et inspire un grand coup. Veneko respire aussi tout en s'asseyant. Nejma lui adresse :

- Merci, grand frère. Heureusement que tu es là.
- Pas de problème, répond son frère.

Tandis que les jumeaux sont rassurés, Marco et surtout Ryô sont énervés comme pas possible. C'était l'attaque qui aurait pu tuer le Match. Dans les tribunes, tout le petit groupe respire à nouveau.

- Encore heureux que l'attaque ait été annulée, dit Sean. 6600 Points d'ATK de plein fouet, c'est pas souhaitable.
- Veneko me fait peur, à force de jouer avec le feu, dit Alicia.
- Encore heureux que les effets gagnés par le monstre de Ryô s'arrêtent à la fin du tour, philosophe Jeff.
- J'espère que Dan et Warren ne sont pas trop stressés en regardant le Duel, dit Shizuka.
- Ben apparemment, dis-je, Dan se prépare à son Duel face à Sid et c'est Warren qui lui commente le Duel.
- Dan stresse ?, dit Alicia, intriguée.
- D'après Warren, il est en train de faire de la peinture.

Tout le groupe, excepté les enfants qui sont absorbés par le spectacle, s'interroge sur l'expression ''faire de la peinture'' pour Dan. Qu'est-ce qu'il peut bien faire avec de la peinture ?

Dans le vestiaire de l'équipe, Warren s'allonge à nouveau, tout angoissé devant le sauvetage in-extremis de Veneko. Il dit à Dan :

- Il me fera flipper jusqu'au bout du Duel, dit Warren.
- Ah bon ?, dit Dan.
- Ouais, il est doué en Tag Duel mais c'est vraiment risqué.
- Et en plus, ils vont devoir faire attention au monstre de Ryô.
- Pourquoi ?
- Parce que si Nejma ou Veneko décide d'attaquer, Numéro C69 peut détruire toutes les cartes sur le Terrain.
- T'es pas sérieux ?, s'étonne Warren. Comment est-ce qu'ils vont faire face à cette chose ? Tu pense toujours qu'ils vont l'emporter ?
- Absolument …
- D'où est-ce que cette prédiction te vient ?
- Je sais qu'ils peuvent gagner contre ces deux minables.
- T'es optimiste …
- Regarde le Terrain, Nejma a quelques cartes en main, Veneko a plusieurs monstres sur le Terrain, Marco n'a quasiment rien et Ryô a un Terrain monstrueux.
- Et alors ?
- C'est à Nejma de jouer …
- Tu crois qu'elle va renverser tout le Terrain de Ryô en un seul tour.
- Assurément.

Warren regarde en direction des toilettes et réussit à voir l'ombre de Dan projetée par une lampe. ''Qu'est-ce qu'il fait ? Il est en train de se peindre ? Il a vraiment que ça à faire ?'', pense Warren. Est-ce que Dan décide de faire cela uniquement pour s'amuser ? En tout cas, il paraît différent. Warren décide de se concentrer à nouveau sur le Duel et le début de la troisième ronde lancée par Nejma, sans doute décisive.


Dernière édition par Bloody Maiden le Dim 11 Fév - 21:11, édité 2 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Ven 8 Sep - 22:55
Chapitre 26 - La Grande Finale partie 3 - Balance rééquilibrée ...

Spoiler:
Sur le Terrain, l'ambiance est assez pesante. Les deux équipes ont les compteurs de Points de Vie qui commencent à flirter avec la barre des 1000 Points où c'est généralement le moment de s'inquiéter selon Warren. Marco et Ryô semblent concentrés sur le fait de devoir rétablir l'équilibre entre les deux équipes. C'est bien la première fois que j'arrive à les prendre au sérieux. Les quatre Duellistes ont demandé cinq minutes de pause pour pouvoir souffler un peu, chacun estimant qu'ils en ont besoin. Marco et Ryô sont en train de se concerter pour assurer une stratégie commune, sans doute pour achever la Finale, et ainsi épargner à Sid le fait de devoir livrer un Duel face à Dan. Est-ce que Sid a peur de Dan ? Visiblement, je pense qu'avec l'air qu'ils affichent, Sid doit leur mettre une grosse pression pour ne pas à avoir à se déplacer du vestiaire jusqu'au Terrain. Ça veut dire que Dan doit quand même lui faire un petit effet, ce qui est toujours bon à savoir. Du côté des jumeaux, la pause est du côté rafraîchissement, chacun ayant une petite bouteille d'eau gentiment donnée par Shizuka et attachée à la ceinture de leur costume d'entrée. Ils sont tous les deux assis et boivent tranquillement. Puis, estimant avoir assez récupéré pendant la petite pause, les quatre Duellistes se remettent à leur place et Marco lance :

- J'espère que vous avez assez bu parce que ça va se corser pour vous deux.
- Tu crois ça ?, dit Nejma.
- Quelque chose me dit qu'on va vous expédier hors de ce Terrain avec une bonne raclée sur vos derrières, pour rester poli, ajoute Veneko.

Là-dessus, Marco et Ryô explosent de rire devant les provocations de leurs adversaires. Ils rient aux larmes devant Veneko qui les regarde en fronçant un sourcil et en leur disant ensuite :

- C'est sûr que quand on est en train de se prendre une dérouillée face à des gamins qu'on traite de demi-portion, ça incite à se marrer comme des baleines.
- … De quoi ?, dit Ryô en s'arrêtant de rire, imité par son coéquipier.
- Vous avez bien entendu, dit Veneko. Je vous dis que vous ne serez pas capable de nous faire mordre la poussière.
- Veneko, calme-toi, lui dit sa sœur.
- Je vais te faire mordre la poussière, tu vas voir quel goût ça a, envoie Marco.
- Marco, calme-toi, on a déjà de quoi l'humilier, lui et sa demeurée de sœur, glisse Ryô, histoire d'envenimer la situation.

Juste après la réflexion peu intelligente de Ryô, je n'ai pas osé imaginer la réaction de Nejma, facilement émotive quand on la provoque. Je l'observe attentivement et la seule chose qu'elle exprime, c'est un sourire, chose assez rare quand elle est dans cette situation. Ryô semble assez méfiant face à la réaction de son adversaire. Veneko regarde sa sœur et a l'air de comprendre qu'elle ne craint plus ce genre de provocation. Une partie du public est en train de scander ''Ne t'laisse pas faire !'', ce qui lui laisse échapper un petit rire. Une partie du public soutient notre équipe, pas loin de la sortie du couloir qui mène au vestiaire de l'équipe. ''Il y a vraiment une bonne partie du public qui la soutient et c'est plutôt bon pour son moral.'', me dis-je. Nejma lève son point gauche et le pointe en direction des spectateurs qui l'encouragent.

- Elles sont marrantes vos provocations, lance Nejma à ses adversaires.
- Qu'est-ce que tu veux dire ?, lance Marco.
- Que vous n'êtes vraiment pas capable de maîtriser l'art de la provocation. Donc, je n'ai qu'une seule chose à vous dire à ce sujet : Est-ce que ça vous dérangerait de la fermer une bonne fois pour toute ?
- Oh … mais qu'est-ce qu'elle a, la demeurée ?, répond Ryô. Elle se rebelle ?
- Elle va faire beaucoup mieux que se rebeller, dit Veneko. C'est grâce à elle que vous allez vous faire laminer.
- Eh bien voyons ça, dit Marco.

Dans les vestiaires, Warren est encore étendu sur le lit et se délecte des petites piques lancées par les jumeaux. Il ne peut pas s'empêcher d'en parler à Dan :

- Tu sembles être devenu une source d'inspiration, répond Dan d'un air plutôt joyeux. Faut dire qu'ils ont dû prendre des notes quand tu as remis Klothilde à sa place l'autre jour.
- Tu crois ?
- Sûr …
- Sinon, tu as bientôt fini de faire de la peinture ?
- Presque, il me reste encore deux-trois trucs à peaufiner …
- Mais qu'est-ce que tu peux bien faire à la fin ?
- Une surprise … continue à me commenter le Duel

Le Duel reprend après quelques dernières phrases lancées par les jumeaux à l'égard de leurs adversaires.

- Allez, reprenons les hostilités, dit Nejma. C'est à moi de jouer. Je pioche et j'active le Pot d'Avarice. Je vais renvoyer cinq monstres de mon Cimetière à mon Deck, le mélanger et piocher deux cartes de plus.
- Pas mal, dit Jeff dans les tribunes. Elle va avoir l'occasion de remplir encore plus sa main.
- Et en plus, elle récupère ses monstres les plus puissants, ajoute Sean.
- Je renvoie M7 Déchaîné, Zuben Eschamali, Siat, Pléiades et Sheratan dans mon Deck et je pioche deux cartes … Tiens, je ne me souviens pas l'avoir eue dans mon jeu.

Veneko fait un clin d'œil à sa sœur, tout comme elle l'avait fait pour lui tout à l'heure. Là aussi je comprends également. Les jumeaux ont dû procéder à quelques permutations de cartes dans les Decks.

- Je vais continuer mon joli tour de jeu en utilisant la carte Magie Double Sort. Ça, c'est de la carte Magie, moi je vous le dis. Pour la jouer, il me suffit de défausser une carte Magie de ma main.
- Et alors ?, dit Marco, qui attend avec impatience la fin du tour de Nejma pour jouer.
- Le fait d'activer Double Sort me permet de cibler une carte Magie dans le Cimetière de mon adversaire et cette carte va reproduire son effet. La carte que je vais cibler, c'est la Double Invocation que tu as joué au tour précédent, Marco.
- De quoi ?, répond ce dernier.
- Tu m'as bien compris … je vais pouvoir invoquer normalement deux monstres pendant ce tour. Voici Ras Alhague de la Constellée et Algiedi de la Constellée.
- Pas mal grande sœur !, lui dit son frère.
- Lorsque Algiedi est invoqué normalement, j'ai la possibilité de faire appel à un autre monstre ''Constellée'' de Niveau 4, comme Kaus.
- Trois monstres faibles, dit Ryô, je tremble.
- J'active l'effet de Ras Alhague. En le sacrifiant, je peux faire revenir ma chère Virgo sur le Terrain en mode Défense. J'active ensuite l'effet de Kaus pour augmenter le Niveau d'Algiedi de un, pour le faire passer au Niveau 5.
- Ne me dis pas qu'elle va …, dit Kylie en souriant.
- On va revenir à des méthode traditionnelles, dit Nejma. Je vais recouvrir Algiedi et Virgo pour invoquer à nouveau mon cher Pléiades de la Constellée.
- Vraiment pas mal, dit Shizuka. En plus, elle a le droit de piocher une nouvelle carte avec sa Carte du Ciel.
- Je vais ensuite activer la carte Magie Gobelin Parvenu. Je pioche une carte mais … on doit vous offrir 1000 Points de Vie.

Nejma & Veneko : 2300 Marco & Ryô : 2100

- Nejma … Nejma …, dit une voix dans la tête de Nejma.
- De … de quoi … qui est-ce qui me parle ? Virgo ? C'est toi ?, pense Nejma.
- Oui, c'est moi, dit cette dernière en apparaissant à côté de son amie. Je suis là pour te prévenir …
- Me prévenir de quoi ? Il y a un problème ?
- Ce monstre … Numéro C69 … il dégage une aura obscure. Il provient d'un autre temps …
- Un autre temps ? Qu'est-ce que tu veux dire, Virgo ?
- Je le sens, c'est tout. Tu ne dois pas le laisser ici. Il ne doit pas rester sur le Terrain.
- Si tu le dis … Je vais ensuite faire revenir un vieil ami. Je vais recouvrir Pléiades pour invoquer un monstre que vous connaissez bien … Réapparais, Ptolemy M7 Déchaîné !

Le grand dragon de Nejma fait son retour sur le Terrain, tout aussi étincelant que la première fois où le public l'a vu. Il pousse un hurlement tonitruant et reproduit à nouveau la petite scène du tour précédent, à savoir le petit frisson chez Marco et Ryô. Nejma est à nouveau toute contente de voir son monstre le plus puissant débarquer à nouveau sur le Terrain.

- Et comme un nouveau monstre Xyz ''Constellée'' a fait son apparition, j'ai la possibilité de piocher une nouvelle carte. Je vais ensuite activer l'effet de mon M7 Déchaîné. Et comme il a été invoqué, je peux également faire revenir un monstre ''Constellée'' depuis mon Cimetière, comme Leonis de la Constellée.
- Quel Terrain !, s'exclame Jeff. Nejma fait vraiment le Duel de sa vie. Elle est à fond dans chacun de ses coups. Elle a une vraie complicité avec son frère et ils mériteraient de l'emporter pendant ce tour.
- Je vais activer à nouveau l'effet de Kaus. Mon Leonis va passer au Niveau 4. Je vais encore faire venir un monstre Xyz en recouvrant Kaus et Leonis, cette fois pour faire venir Praesepe de la Constellée en mode Défense, ce qui me fait encore piocher une carte.
- Ça en devient lassant, soupire Ryô.
- Pour gagner un Duel, il faut savoir jouer de manière la plus totale. J'active la carte Magie Énergie Xyz. En détachant un Matériel de Praesepe pour détruire Numéro C69. Tu trouves ça lassant ?
- De … de quoi ? Tu n'es pas sérieuse ?, hurle Ryô.

Le monstre gigantesque de Ryô vole en éclats au moment où le rayon étincelant de la carte Magie le percute. Nejma joue comme une pro. Pas une seule de ses manœuvres est inutile.

- Je crois que les séances d'entraînement avec Dan ont dû lui faire quelque chose, dis-je.
- Lui aussi est un excellent prof, ajoute Alicia. Vous iriez très bien ensemble.

Je continue à fixer les jumeaux, tout en écarquillant les yeux et en rougissant très légèrement. Je dois dire que je ne m'attendais pas à l'entendre, celle-là. Je ne prête pas attention aux éventuelles remarques de la part des autres Flame Charmer qui semblent sourire, limite d'un air de dire ''Elle a raison''.

- Maintenant, je vais activer l'effet de M7 Déchaîné. Tu sais ce que ça veut dire, Ryô ? En détachant un Matériel, je vais te contraindre à détruire un de tes monstres. Lequel va tirer sa révérence ?
- Je n'ai pas tellement le choix. Je vais renoncer à Castel.
- Si c'est ce que tu désires … M7 Déchaîné ! Unlimited Constellar Power !

Le dragon de Nejma expulse un puissant rayon lumineux, chargé de poussière d'étoile, transperçant le monstre de Ryô, ne le laissant plus qu'avec un seul monstre. En deux cartes, Nejma a considérablement affaibli la défense de Ryô, pourtant si impressionnante à la fin de son tour je dois dire. En attaquant le dernier monstre de Ryô, Nejma pourrait ensuite demander le contrôle du Roi Tigre de son frère pour terminer le Duel, et ainsi laisser Dan finir le travail.

- Et maintenant, si on passait à la partie démolition ?, propose Nejma.
- Vas-y !, lui dit son frère. Ne te retiens surtout pas !
- M7 Déchaîné ! Est-ce que tu pourrais détruire le petit monstre de Ryô, Numéro 18 – Patriarche Héraldique ? Et comme son effet a été activé, il gagne 1000 Points d'ATK.
- Là, on est mal !, disent Marco et Ryô simultanément.

M7 Déchaîné est en train de charger son souffle destructeur sur le monstre de Ryô. Tout notre petit groupe retient son souffle. La victoire est proche. Nejma claque des doigts et son monstre projette ce rayon victorieux sur Numéro 18. Deux secondes avant qu'il ne percute sa cible, Ryô se met à rire et dit de façon plus qu'arrogante :

- J'attendais ce moment. J'active ma carte Force de Miroir Violente !
- Qu'est-ce que c'est que ça ?, dit Nejma.
- Un briseur d'espoir ! Avec cette carte, je peux … oh, je vais vous laisser admirer le spectacle.

Un miroir géant entoure le monstre de Ryô et le rayon projeté par M7 Déchaîné se fracasse dessus, mais le miroir le renvoie en direction de son expéditeur … et également en direction du Roi Tigre de Veneko ! Les deux monstres sont percutés de plein fouet et émettent chacun un hurlement sonore puis disparaissent. Les jumeaux sont abasourdis devant ce triste spectacle.

- Vous avez compris ce qui vient de se passer ?, lance Ryô. Vos monstres se sont envolés loin d'ici.
- On peut toujours activer leurs effets comme ils sont au Cimetière, dit Veneko.
- Ah mais ce n'est pas Force de Miroir, dit Marco. C'est Force de Miroir Violente. La différence est que tous les monstres en mode Attaque de nos adversaires sont renvoyés dans les Decks.
- C'est pas possible !, s'écrie Nejma. Mon tour quasiment parfait …
- Ce n'est pas grave, Nejma, lui dit son frère pour la réconforter. Je vais mettre un terme à ce Duel grâce à ce que tu auras fait.

Dans les tribunes, tous les supporters des jumeaux ont la tête dans les mains. Ils ont déployé une banderole sous leur tribune avec écrit dessus à la bombe rouge : ''Si Nejma, Veneko, Warren et Dan perdent, on fait une émeute !''. Le ton est donné de leur côté. Nejma met fin à son tour, l'air déçue. Déçue, c'est le mot. Elle a accompli un tour quasiment parfait et aurait pu achever ce Duel sans la maudite carte Piège de Ryô qu'il a posé au premier tour et que … Nejma avait bloqué lors de l'attaque de Veneko au tour précédent. C'est maintenant à Marco de jouer. Espérons qu'il ne fasse pas un massacre sur le Terrain.

- Je commence par jouer Grue Grue. Lorsqu'elle apparaît sur le Terrain, un monstre de Niveau 3 fait son retour. Donc voici à nouveau Aigle Berceau-Gris. Je vais ensuite jouer la carte Surface. Elle me permet de faire revenir n'importe quel monstre Aqua, Serpent de Mer ou Poisson de Niveau 3 maximum … comme mon Alligator Berceau-Gris. Et maintenant, je vais recourir mes trois monstres pour faire venir le terrible monstre Xyz César Requin.
- J'adore les ailerons de requin, dit Veneko. Ton monstre me donne faim, je dois l'avouer.
- Je pense plutôt que c'est lui qui va se délecter de vos Points de Vie, ricane Marco. En retirant un Matériel, je lui offre un Compteur Requin. Maintenant, Dragon Berceau-Gris, occupe toi de ce minable Praesepe !
- Oh sûrement pas, mon gars !, s'énerve Nejma. Je révèle ma carte Piège ! Dispositif d'Évacuation Obligatoire ! Dis adieu à ton monstre !
- Non ! Pas ça !, râle Marco en voyant son dragon disparaître à son tour.
- Simple répartie, rigole Nejma.
- Ne crois pas que ça t'assure encore un peu de répit ! César Requin ! Mâchouille Praesepe !

Le monstre de Nejma est littéralement avalé par celui de Marco, la laissant sans défense, sans aucune carte pour se protéger. Et comme il s'agit d'un Tag Duel, Marco a encore une possibilité d'attaquer pour l'emporter … et elle se trouve chez Ryô.

- Ryô ? Est-ce que je peux ?
- Lamine cette demeurée !
- Numéro 18 ! Attaque Nejma directement !

Nejma & Veneko : 100 Marco & Ryô : 2100

- Pas possible, ils ont encore 100 Points de Vie !, râle Ryô.
- Ne t'inquiète pas ! Ce sera toi qui leur portera l'assaut final ! En attendant, je mets fin à mon tour.

Spoiler:
100 Points … 100 Points … c'est tout ce qu'il reste aux jumeaux pour essayer de remporter ce maudit Duel. Marco est passé à deux doigts de l'humiliation pour ses adversaires. Il est en train de se ronger les ongles, tout plein de frustration. Veneko est assis, suant à grosses gouttes et passant la main sur son front. Ryô est également frustré et se mord les lèvres. Veneko finit par se lever et Nejma reprend ses esprits. Le tour de Marco a fait extrêmement mal au moral des jumeaux.

C'est maintenant à Veneko de jouer le tour décisif de ce Tag Duel passionnant. Marco et Ryô regardent attentivement Veneko et ce dernier et tête baissée, les bras pendants. Même sa sœur le fixe en se demandant ce qui peut bien lui arriver. Il se met à rire aux éclats et son ton de voix se met subitement à changer, comme Warren face à Klothilde :

- Alors comme ça vous aimez jouer avec le feu, dit-il d'une voix d'adulte. On va jouer et je vais bien m'amuser.
- Veneko ? Est-ce que tout va bien ?, demande Nejma.
- Qu'est-ce qu'elle a la demi-portion ?, ricane Marco.
- Il y a qu'elle va te faire regretter tes actions ! Je pioche et j'active ma carte Magie Formation Feu – Tenki. J'ajoute ainsi Confrérie du Poing du Feu – Buffle. Ensuite, je vais invoquer Confrérie du Poing du Feu – Léopard. Et là, je vais frapper très fort.

Veneko semble retrouver ses esprits au moment où son monstre a fait son apparition. Il se retourne vers son contrôleur et esquisse un sourire. De leur côté, Marco et Ryô sont en train de rire.

- Zéro points ? Tu parles d'une menace, dit Marco.
- Je vais recouvrir Léopard et Coq, dit Veneko. Et je vais vous laisser face à mon Confrérie du Poing du Feu – Empereur Lion.
- Il n'est pas plus effrayant, dit Ryô.
- C'est pas son effet que je vais activer, dit Veneko. J'active la carte Magie Formation Feu – Yoko. Je vais défausser un monstre de Type Bête-Guerrier comme Buffle pour cibler une carte sur le Terrain comme … je ne sais pas … Numéro 18 – Patriarche Héraldique, et ensuite le détruire.
- Comment ?!, s'écrie Ryô.
- Tu as bien entendu ! Je vais pouvoir le détruire. Et en plus, pour pimenter un peu la fin de ce Duel, je vais révéler ma dernière carte face cachée : Formation Feu – Tensen. Elle va offrir 700 Points d'ATK à Empereur Lion ce tour-ci, en plus de gratifier tous mes monstre Bête-Guerrier de 300 Points. Et … j'oubliais … Yoko et Tenki donnent chacune 100 Points d'ATK à mes Bête-Guerrier. Donc, faisons un petit calcul …
- Je vais calculer à ta place, Veneko, dit Nejma. Ça fait en tout 3400 Points d'ATK. Fins-moi ce Duel !
- Puisque tu le dis ! Empereur Lion ! Charge Impériale !

Le monstre de Veneko fonce en direction de Ryô à toute vitesse, laissant une traînée de flamme à chaque pas. Ryô reçoit un coup qui l'envoie à terre. Marco pose également un genou à terre quand leurs derniers Points de Vie tombent à zéro.

Nejma & Veneko : 100 Marco & Ryô : 0

Ils ont gagné le Duel ! Le Match n'est pas fini ! Nejma et Veneko ont été admirable d'un bout à l'autre du Duel. Plus qu'une véritable équipe, c'est une volonté fraternelle qui a été à bout de Marco et Ryô pour remettre les deux équipes à égalité. Nejma n'en revient pas. Veneko vient la relever puis la serre dans ses bras. Elle est littéralement en train de pleurer de joie dans ses bras. Le commentateur du Duel exprime également sa joie à l'annonce de la victoire des jumeaux. J'arrive à distinguer : ''Ces deux enfants sont la fraternité incarnée … leur victoire est amplement méritée, d'un bout à l'autre, ils ont été incroyable …''.

Veneko lève les bras au ciel puis manifeste sa joie avec un cri de joie. Puis, ces derniers viennent nous voir dans les tribunes, tous les deux émus. Je suis la première à les féliciter, en les serrant dans mes bras simultanément. Tous les deux me remercient pour l'aide que j'ai pu leur donner. Ils tapent dans la main du reste du petit groupe. Ensuite, ils se dirigent vers le vestiaire, saluant au passage toute la tribune qui les soutient. Juste avant de retourner au vestiaire, Veneko grimpe sur la barrière et vient saluer certains supporters, principalement des lycéens. Nejma vient le rejoindre et salue également quelques supporters qui l'ont trouvé super jolie lorsqu'elle est entrée sur le Terrain.

De notre côté, tout le monde est soulagé de voir les jumeaux l'emporter. Les Flame Charmer sont content de les voir tellement joyeux. Kylie et Jeff sont super fiers d'eux, étant leurs partenaires d'entraînement au Tag Duel. Les enfants sont tous content à l'idée de voir Dan se battre sur le Terrain. Moi, je suis super heureuse de les voir comme ça. Ils m'ont absolument épatée et ce, tout au long du Tournoi. Au premier Match où ils étaient un peu hésitant en passant aux semaines d'hospitalisation de Veneko, à leur fantastique Duel face à Katsue et Okura en finale de Tableau, au Duel qu'ils ont perdu en demi-finale, ils ont connu tellement d'émotion. Ils ont tellement travaillé en équipe pour en arriver à ce moment … et là, ils permettent à toute l'équipe de garder espoir en la victoire dans le Tournoi, et ainsi, écrire leurs noms au palmarès de ce Tournoi prestigieux.

Dans les vestiaires, Warren réussit à se remettre debout sans l'aide de béquilles. L'antidote de Shizuka fait effet et il est en train de manifester sa joie. De son côté, Dan ne dit rien, apparemment toujours occupé par la peinture. Il s'est juste contenté d'un petit ''Excellent !'' quand Warren lui a annoncé la victoire de ses coéquipiers. Quelques minutes plus tard et Nejma et Veneko entrent dans le vestiaire, applaudis par Warren et Dan, même si ce dernier est toujours cloîtré aux toilettes. Warren serre les jumeaux dans ses bras et les félicite.

- Vous avez été incroyable, dit Warren.
- Merci beaucoup, dit Veneko.
- Qu'est-ce qu'il fait, Dan ?, murmure Nejma à l'oreille de Warren.
- De la peinture … , répond ce dernier.
- De la peinture ?, s'étonne Veneko.
- Ça y est ! J'ai fini, dit Dan. Mon Duel commence dans combien de temps ?
- Il y a vingt minutes entre les deux Duels et … là, il doit bien rester une dizaine de minutes, dit Nejma. Mais tu as fini quoi ?
- Mon costume d'entrée … Maintenant, je veux que vous éteignez la lumière et que vous détournez le regard.
- Mais pourquoi ?
- Ouais, non, en fait, je vais vous laisser admirer mon œuvre …

Dan ressort enfin des toilettes et les trois autres personnes ont les yeux grand ouverts face à ce qu'il a réalisé. Bouches bées, les trois Duellistes semblent subjugués par la réalisation de Dan. Ce dernier se retourne pour leur montrer l'autre partie de l'œuvre qu'il a réalisé pendant le Duel des jumeaux. Warren ne dit rien, se contentant de se frotter les yeux pour être sûr que ce qu'il voit est bien la réalité et non une quelconque illusion. Quant à Nejma, elle semble un peu désemparée, limite un peu effrayée. Seul Veneko ose prononcer un mot, et encore :

- Comment tu as fait pour … ?, dit Veneko.
- Technique secrète …, répond Dan. Bon, je vais enfiler ça et je vais me préparer dans le couloir.
- Attends Dan, dit Warren, reprenant ses esprits et ses mots. Je crois que ton portable vient de vibrer, sans doute des messages d'encouragement.
- Eh bien je vais les lire, dit Dan en allant s'asseoir sur le lit où Warren était étendu plus tôt, son portable à la main.

Il va sur sa messagerie et effectivement, trois messages viennent d'arriver. Il ouvre le premier, celui d'Alicia et lit assez haut : ''Sur tous les Duellistes que j'ai affronté, y en a un seul qui m'ait donné autant de joie. C'est toi Dan. Fais-moi rêver en livrant ce Duel. Tu es plus qu'un très bon ami, tu es mon idole. Love, Alicia.'', ainsi que deux smileys, un qui fait un clin d'œil et l'autre qui adresse un baiser. Et enfin, il y a même un petit cœur.

- Tu vas voir que si Mina le lit, elle va encore râler, plaisante Warren. Elle va vraiment être jalouse, ou du moins, pas plus que d'habitude quand elle s'agrippe à ton bras.
- Tu m'étonnes …, dit Veneko.
- D'ailleurs, faudra que tu m'expliques comment tu fais pour ne pas trouver Alicia lassante au bout d'un moment, demande Warren.
- Je ne la trouve pas lassante parce qu'elle sait bien qu'elle fait ça pour me taquiner un peu, moi et Mina. Et puis avec le Duel que j'avais livré face à elle dans sa chambre, elle a insisté pour que je lui fasse la conversation.
- Je comprends pourquoi Mina râle un peu beaucoup quand elle vous voit comme ça, soupire Nejma.
- Justement, le deuxième vient d'elle, continue Dan.
- Et elle dit quoi ?, questionne Nejma.
- Elle dit ''Dan ! Il ne t'arrive pas à la cheville. Fais-lui regretter de s'en être pris à nous. Tu es le meilleur ami que je n'ai jamais eu et le meilleur Duelliste que j'aie connu.''
C'est beau pour le début mais sympa pour nous sur la fin du message, dit Warren en continuant à plaisanter.
- Clair mais ça a le mérite de me faire rire, dit Dan.
- Et le dernier ?, demande Nejma.
- C'est de la part de Shizuka.
- Celui-là doit être touchant, dit Veneko.
- Elle me dit : ''Fais-le danser Dan. Sois plus majestueux qu'une valse de Vienne, plus rapide qu'un reel irlandais, plus gracieux qu'un paso doble espagnol. Fais-le danser jusqu'à ce qu'il ne tienne plus sur ses jambes. T'es le meilleur mon grand. Je suis fière de toi. Tes parents seraient absolument fiers de voir quel Duelliste tu es devenu. Je suis ta plus grande fan et je sais que tu pourras l'emporter haut la main. Gagne ce Duel et surtout … amuse-toi le plus possible. Shizuka''
- C'est vraiment mignon de sa part, dit Nejma.
- Elle est vraiment adorable, dit Warren. Je suis sûr qu'elle croit en tes chances de battre ce pauvre Sid – c'est une litote.
- Ça va qu'elle t'a appris à danser, dit Warren. Tu pourrais danser pour manifester ta victoire ?
- Je ne suis pas sûr que dans cette tenue, le fait de danser soit des plus crédible. Mais bon, je lui accorderai une danse si j'arrive encore à tenir debout. Et de ce côté, c'est vrai que j'ai eu une excellente prof. Bon, maintenant, je vais enfiler ça et sortir faire mon petit Duel.

Les trois Duellistes éprouvent une expression qui mêle la stupéfaction, la fascination et la peur. Ils se contentent de souhaiter un ''Bonne chance'' plutôt timide à Dan, toujours sur le coup de l'intimidation qu'il projette sur ses amis. Ce dernier finit de se préparer et s'engouffre en dehors du vestiaire, et s'avance lentement dans le couloir. ''Allez … c'est parti pour un bon Duel'', se dit-il. Il prend un chewing-gum à la menthe dans sa poche, le déballe et se met à le mâcher. Le bruit qu'il produit est semblable à un battement de cœur très sonore. Chaque technicien l'ayant croisé dans le couloir semble éprouver la même expression que les coéquipiers de Dan. Une fois arrivé dans l'espèce de petit sas qui mène au Terrain, il donne quelques consignes au techniciens qui se chargent de l'entrée sur le Terrain, en ce qui concerne les lumières et d'autres accessoires.

Spoiler:
Le Duel opposant Dan à Sid va démarrer dans quelques minutes. Je suis tellement impatiente de voir ce qui va se passer. Le bruit dans l'Arène laisse place aux commentaires de Kyle Styles qui annonce le début de la dernière manche de la Finale. Tout le monde a repris sa place dans les gradins. Le premier à rentrer est Sid. Il entre avec une musique métal et des flammes violettes artificielles, un peu comme pour Veneko. Il est vêtu d'un grande cape pourpre et porte également une tenue assez sombre. Il a des épaulettes avec des piques et un casque en forme de crâne avec des cornes de démon. Il lève les bras en l'air et pousse un cri en direction de la tribune qui soutient leur équipe. Puis, le sol commence à prendre une couleur rouge sombre, comme si le Terrain de Duel était encerclé d'une mare de sang avec … des os qui émergent. Il a l'air d'être prêt pour livrer son Duel. Une fois arrivé sur le Terrain, il jette son casque et retire sa cape, dévoilant des espèces de lanières en cuir noir qui font une sorte de croix sur son torse. Il essaye d'impressionner toute l'Arène, ce qui semble marcher pour une partie des spectateurs.

- Il n'a pas l'air de faire peur, dit Jeff.
- J'ai hâte de voir Dan lui régler son compte, dit Alicia.
- Ben tiens, ça va bientôt être à lui de faire son entrée sur le Terrain, fait remarquer Shizuka.

Les spots lumineux se dirigent vers le couloir d'entrée. Une espèce de fumée blanche commence à emplir le Terrain et Dan apparaît, une canne à pommeau à la main. Il porte une tenue de gentleman aristocrate britannique de la fin du XIXème siècle. Un chapeau haut-de-forme couvre son visage. Il a un manteau Mackintosh et par-dessous, un costume-cravate qui fait plutôt ancien. Il entre avec une musique plutôt classique, style Beethoven. Dan est extrêmement élégant dans cette tenue. Personnellement, il ne fait pas tellement son âge dans ce costume. Dedans, il fait plutôt mature, ayant plus de la trentaine. Mais il n'a que dix-huit ans, depuis aujourd'hui. Entre nous, je le verrais bien dans cette tenue-là pour m'inviter à boire un verre.

Il avance lentement avec sa canne à pommeau puis s'arrête et sort une petite fiole en cristal avec un liquide rouge à l'intérieur. Il l'ouvre et avale le contenu. Puis, la fumée commence à devenir plus importante. Dan commence à trembler, sa canne tombe par terre et il se prend la tête. En même temps, des sortes de voix plutôt étranges, limite psychotiques, résonnent dans l'Arène : des voix mêlant des sortes de grognements, des gémissements humains et d'autres qui le semblent nettement moins, et tout un tas d'autres sons qu'on pourrait croire sortir d'un enregistrement d'un exorcisme, ce qui commence à me faire flipper.

- Mais qu'est-ce qui lui arrive ?, dis-je.
- Aucune idée, dit Alicia, plus qu'inquiète.

Tout le monde assiste, impuissant, face au spectacle inquiétant qui se déroule sous nos yeux. Après Warren tout à l'heure, c'est au tour de Dan de se sentir mal. Sid est bien évidemment en train de ricaner. Dan finit, après quelques minutes d'agonie, par s'effondrer inerte sur le sol, sous les réactions d'effroi de la part des spectateurs. L'Arène est entièrement pétrifiée face au malaise de Dan. Mais qu'est-ce qu'il lui arrive ? J'ai l'impression que je vais pleurer en voyant cela. Les enfants devant moi sont tous sans voix devant ce triste spectacle.

Dans les vestiaires, Nejma et Veneko sont choqués de voir Dan s'effondrer juste avant d'entrer sur le Terrain.

- Ne me dites pas qu'il a été empoisonné avec ce qu'il vient de boire ?, dit Veneko.
- Il n'est quand même pas en train d'agoniser ?, dit Nejma. Veneko, viens, on va aller voir ça.
- Ne bougez pas !, dit Warren. Détendez-vous. Tout va très bien pour Dan. Il m'a expliqué ce qu'il ferait quand il sera dans l'Arène.
- Mais qu'est-ce que tu dis ?, s'étonne Nejma.
- Vous allez voir …

Ce qui se passe est extrêmement étonnant. La lumière s'éteint quelques secondes après que Dan se soit effondré. On entend un hurlement à glacer le sang et d'autres bruits étranges. Puis, une faible lumière rougeoyante éclaire le sol et la fumée. On entend des battements de cœur super fort. Mais d'où proviennent-ils ? Un rugissement semble provenir de l'endroit où Dan est étendu. Les battements de cœur se font de plus en plus rapide et s'arrêtent. Une musique plutôt hard rock, avec des rythmes de guitare électrique et de batterie, résonne dans toute l'Arène, une musique quasiment sortie des Enfers. Un spot lumineux éclaire Dan … où plutôt … ce qui a pris sa place. Tout le petit groupe est dans l'incompréhension. Qu'est-ce que Dan est en train de faire ? Est-ce que c'est vraiment lui qui gît sous le spot de lumière ? Je … Je crois que c'est le cas … mais …

Dan est absolument incroyable. Il ne porte plus sa tenue de gentleman aristocrate britannique et porte une sorte de tenue noire qui couvre … est-ce que c'est une tenue au moins ? À présent, je comprends les messages que Warren m'a envoyé. Dan a dû se peindre le corps. Il a dû peindre sur son torse. Son visage est peint en noir, avec deux petits traits blancs au niveau des yeux et quelques traits rouges sur les joues. Il a des triangles blancs sur la partie supérieure du corps, dont certains au niveau de ce qui semble être les joues et la bouche, jusqu'au niveau des pectoraux. Une sorte de trait rose avec des petites divergences part de son torse au niveau du poumon droit et arrive un peu au-dessus des abdos. Il semble qu'il ait réussi à tracer des mots sur le flanc droit. J'arrive à distinguer différents kanjis formant les mots ''démon'', ''ange'', ''Dan'', ''peur'', et même des mots en anglais, en latin et en grec. Son dos est également peint. Je me demande comment il a fait pour réussir à peindre à cet endroit. Ça fait des espèces de losanges gris horizontaux sur les vertèbres avec des espèces de petits traits un peu comme les méandres d'un fleuve, ressemblant plus à des veines. Ses poignets sont gantés et ont des espèces de triangles blancs dont la base est au poignet et le sommet au niveau des doigts. Sa tête est assez étrange, en plus de la peinture. Il a une sorte de bandeau avec une quinzaine de lanières bleu marine, rouge sombre, noir et vert sombre. En plus, il a teint une partie de ses cheveux en rouge, ce qu'Alicia a remarqué. Je note qu'il a toujours son pendentif autour du cou, le diamant plus que scintillant.

Il est en train de marcher un peu comme une bête, en s'appuyant sur ses jambes et avançant des fois à quatre pattes, rampant quasiment par moments. Il se relève et je comprends le sens des triangles blancs et du trait rose. Il s'agit … d'une bouche immense, avec des dents pointues. Plusieurs spots de lumière plutôt faible l'éclairent à chacun de ses pas. Là, Dan est absolument menaçant surtout en voyant le contraste réalisé entre le visage sombre et ses yeux clairs, avec sans doute des lentilles de contact qui paraissent jaunir ses yeux, le rendant encore plus effrayant. Les spectateurs sont tous impressionnés devant l'œuvre de Dan. Il avance un peu en rythme avec la musique : quand elle arrive sur une note assez haute sur deux secondes, Dan lève les bras, imité par une partie du public. Quand il fait ça, on a l'impression qu'il pousse un rugissement. Cette petite scénette est ensuite suivie par la guitare électrique qui reprend. Dan fait le tour du Terrain en fixant Sid du regard, histoire de lui insuffler une certaine intimidation. Quand la petite scénette reprend, tout le monde, y compris nous-même, imitons le geste de Dan, posté juste au-dessous de la tribune où nous sommes postés. Les enfants ont l'air plutôt content de faire comme Dan.

Je regarde Alicia et elle est vraiment toute joyeuse de voir Dan dans cet état-là. Idem pour les autres Flame Charmer. Quant à Sid, il fixe Dan d'un regard sombre. Dan lui répond d'un regard plutôt menaçant et se met à sourire de façon plutôt narquoise. Dan continue ensuite à marcher de cette façon étrange, jusqu'à arriver devant le Terrain de Duel où son Disque de Duel est posé. Il s'accroupit, le fixe et le saisit des deux mains, se relève quasiment immédiatement avant de le mettre à son bras. Il monte de manière plutôt acrobatique sur le Terrain de Duel et s'approche de Sid, toujours de manière limite animale. La petite scénette revient au moment où Dan est face à Sid. La plupart des spectateurs lèvent les bras, nous compris.

Puis la musique diminue petit à petit et la lumière normale revient dans l'Arène. La fumée s'est dissipée et on peut enfin voir Dan faire face à Sid. Dan a recouvert la grande partie de son torse et de son dos de peinture, ne laissant apparaître que quelques espaces immaculés. Son cou, tout comme son visage, est recouvert de peinture. Par contre, il porte un espèce de pantalon noir ample, avec un peu de peinture. Je comprends pourquoi Warren me disait qu'il s'était enfermé dans les toilettes pendant tout le Tag Duel de Nejma et Veneko. Les spectateurs soutenant Dan l'acclament et applaudissent son travail de peinture.

- Pas mal la peinture, avoue Sean. Mais c'est censé représenter quoi ?
- On dirait un peu Docteur Jekyll et Mister Hyde, dit Kylie. Tu connais, Sean ?
- Non …
- En gros, le Docteur Jekyll boit une potion qui le transforme en Mister Hyde, résume Kylie. Et Dan a reproduit un peu la même chose, et de manière plutôt artistique je dois dire.
- Il est phénoménal, dit Alicia. Je l'adore quand il est comme ça.
- La dernière fois que j'ai vu une entrée aussi incroyable, c'était des néo-zélandais qui avaient fait un haka inimaginable dans toute l'Arène il y a quelques années, dit Shizuka. Une grande partie du public avait réalisé le haka en même temps, ce qui était super impressionnant. Il y avait au moins cent cinquante personnes qui frappaient des mais sur leurs cuisses simultanément en hurlant le cri de guerre maori. Mais là, je n'aurais jamais imaginé que Dan serait capable de quelque chose dans ce style et de captiver l'attention de la foule. Il est tout bonnement démoniaque quand il s'agit d'insuffler l'admiration chez les gens.
- C'est un véritable artiste, dit Sean. Vous l'avez vraiment bien entraîné.
- Vous croyez ?, demande Shizuka, toute gênée quand on lui parle de son petit protégé. Je n'ai fait que m'occuper de lui, c'est tout. Par contre, je me demande comment il a fait pour se peindre tout seul dans le dos.
- Vous êtes quelqu'un de formidable, Shizuka, dis-je. Dan me dit souvent qu'il est super content de vous avoir à ses côtés. Quand il fait un Duel, il veut toujours savoir où vous êtes assise, comme ça, il est sûr que vous le regardez. Il veut que vous soyez fière de lui, de voir où vous l'avez mené depuis que vous vous occupez de lui.

J'ai eu l'impression que Shizuka allait pleurer en écoutant ce que je lui dis sur Dan. Et je crois même qu'elle a la larme à l'œil en apprenant que Dan est vraiment comme un petit enfant qui a besoin qu'on lui montre une certaine forme d'affection familiale, chose qu'il ne peut trouver qu'en Shizuka. Je suis en train de la regarder et … elle a vraiment les larmes aux yeux et laisse échapper tout bas, tellement bas que je pense être la seule à avoir entendu : ''Vas-y mon chéri ! Je suis vraiment fière de toi. Tes parents seraient super fiers de toi. Gagne ce Duel pour eux.''.

Sur le Terrain, Sid est en train de toiser Dan, plus petit que lui. Dan le fixe avec ses yeux grand ouverts, toujours avec les lentilles jaunes. Il a enlevé le bandeau avec les lanières qu'il avait sur la tête, montrant une bonne partie de sa tête peinte en rouge sombre et en noir.

- C'était plutôt sympa de te voir flirter avec le sol. Ne t'inquiète pas, tu le retrouveras bien assez vite, dit Sid.
- Ça te plairait de m'humilier, dit Dan. Mais tu dois être conscient que si je suis là en face de toi, tu risques plutôt de flirter avec une force assez dévastatrice.
- Tes petits amis ailés ne font pas le poids avec ce que je leur réserve.
- Avoue que je te fais peur …, dit Dan en souriant.
- Tu crois que tu me fais peur avec de la peinture corporelle ? Arrête de déconner. Tu ne ressembles pas à grand chose.
- Tu n'en es pas moins effrayé à l'intérieur de toi-même. Tu transpires en ayant à l'idée que tu ne vas pas seulement perdre, mais que tu es sur le point de te faire écraser par quelqu'un de plus fort que toi.
- Je suis plus fort que toi !
- Ce Duel va être plus qu'un affrontement entre nos deux équipes … il va permettre de déterminer le destin du monde tout entier.
- …
- Sid, devant les milliers de spectateurs dans l'Arène et devant les millions qui regardent à la télévision, je vais te faire redescendre sur Terre, et de façon plus que brutale. Prépare-toi à la plus grosse raclée de ta vie.
- Faire un Duel contre toi, c'est un peu comme regarder pousser le gazon … c'est d'un ennui.
- …
- Je tremble à l'idée de me faire écraser par … Dan Lotyuwi, l'homme qui a tellement la flemme de venir en cours tellement qu'il s'estime être le meilleur, celui qui n'éprouve jamais rien qu'on croirait un caillou … aussi inexpressif l'un que l'autre. Tu as une équipe de minables, un pseudo-staff de minable, des supporters pathétiques mais … le pire, c'est toi. Tu n'es rien d'autre qu'une lavette balafrée qui tente de se donner des airs avec de la peinture sur le corps. Tu n'es qu'un sale fi …

Il est rapidement coupé par Dan qui le fait taire d'un geste de la main, se rendant vite compte de ce que Sid s'apprêtait à dire. Il plaque quasiment sa main devant le visage de Sid puis fait un autre geste, signifiant ''Vas-y ! Je t'attends !''.

- Et si on faisait parler les cartes ? Au fond, tous ces discours ne sont qu'une perte de temps, dit Dan en se plaçant à une des extrémités du Terrain.
- Je vais expédier de Duel en quatrième vitesse. Tu ne vas rien sentir.

Dan : 4000 Sid : 4000

Le Duel, que dis-je, la manche décisive vient de commencer. Le ton a été donné et on ne va pas s'attendre à voir une partie de rigolade. Le Duel devient un enjeu de pouvoir et il n'est nul question d'un divertissement … enfin, pour ceux qui s'en rendent compte. Le reste du public reste naïf et se conforte à l'idée d'assister à un Duel qui a pour simple but de divertir et de faire un petit coup de publicité pour la ville, les Duellistes qui sont sur le point d'en découdre, ainsi que pour le tournoi de l'année prochaine. Dan semble avoir la rage de vaincre et désire mener les débats. Sid est plus confiant, toisant à nouveau Dan, comme s'il ne semble pas avoir peur de lui. Est-ce que toute cette splendide mise en scène n'est qu'un mind game de la part de Dan pour atteindre l'esprit de son adversaire, pour ainsi mieux jouer avec ses nerfs comme il a l'habitude de faire ? Dans les tribunes, tout le monde a les yeux rivés sur Dan, plus prêt que jamais à en découdre. Je ne sais même pas s'il a été aussi motivé pour un Duel qu'à cette occasion. Il a la victoire au bout des doigts. J'ai entièrement confiance en lui pour battre Sid.

Dans les vestiaires, Warren et les jumeaux sont également concentrés pour regarder le Duel. La tension semble être à son paroxysme avec cette confrontation verbale entre les deux adversaires. Si leur ami l'emporte, ils gagnent le Tournoi. Le stress semble insurmontable. Chaque erreur peut coûter la victoire aux deux Duellistes. Heureusement pour eux, l'erreur ne cite quasiment jamais chez Dan. Mais la seule question réside dans ce que Sid a préparé pour affronter Dan. Quel Deck possède-t-il et est-ce que Dan serait capable de l'emporter ?


Dernière édition par Bloody Maiden le Dim 11 Fév - 21:22, édité 1 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Dim 17 Sep - 12:45
Chapitre 27 - La Grande Finale partie 4 - Un Duel infernal ...

Spoiler:
L'arbitre vient de donner le départ de la toute dernière manche du Golden Tournament. Je suis des plus angoissées dans tout notre petit groupe. J'observe chacun des membres de notre groupe et tout le monde est également dans la même situation. Le tournoi peut vaciller à cause d'une simple mauvaise manœuvre. J'ai peur que ce genre de situation arrive à Dan. Je l'observe particulièrement et je ne comprends pas du tout quel sentiment émane de l'attitude qu'il dégage. On dirait un mélange de détermination, de peur et de confiance absolue en soi.

Dan : 4000 Sid : 4000

- Alors, Sid, dit Dan. Tu veux toujours tenter l'acte suicidaire en te mesurant à moi ?
- C'est surtout que si tu te mesures à moi, tu risques de faire face à une puissance très dangereuse, et face à laquelle tu vas regretter d'en être arrivé là, toi et ton équipe de bras-cassés.
- Ce que j'aime bien chez toi, et c'est bien la seule chose, c'est la manière avec laquelle tu essayes de te défendre face à moi.
- Alors … prêt à souffrir ?, lance Sid.
- J'ai gagné le lancer de pièce donc je vais pouvoir entamer le Duel en premier, dit Dan en s'accroupissant au niveau de son côté du Terrain, et penche la tête vers l'arrière pour dévoiler la bouche béante qu'il a peint sur son torse.

Franchement, je dois avouer que Dan est un excellent peintre. Je ne savais pas qu'il maîtrise la peinture corporelle. D'après Shizuka, c'est elle qui le lui a appris. Elle m'a raconté que lors d'un Halloween, lorsque Dan avait trois ans et demi, Shizuka avait peint le visage de Dan pour en faire un petit diable. Elle et les parents de Dan s'étaient également peint le visage pour sortir dehors. C'était le dernier Halloween que Dan a passé avec ses parents, étant donné qu'ils ont mystérieusement disparu près de six mois plus tard. Depuis, Dan adore la peinture corporelle, estimant, selon Shizuka, que ça ''lui permet de s'évader vers un monde plein d'imaginaire''. Et elle m'ajoute, juste avant que Dan débute le Duel, que ''là, Dan décide d'user de son talent comme d'une arme lui permettant de déstabiliser son adversaire pour mieux le maîtriser.''. Je regarde Sid et je confirme qu'il semble être un peu intimidé, voire totalement apeuré face à Dan. Mais de toute façon, je sais que Dan a toujours représenté la seule force pouvant dissuader tout ceux qui osent s'en prendre aux plus faibles au lycée. C'était le cas quand Warren établissait sa loi dans le lycée, et je pense que c'est toujours le cas après que Warren a changé après son Duel.

- Bon, et si je commence ce Duel ?, propose Dan.
- Je n'attends que ça, que tu te magnes !, dit Sid.
- Puisque tu le demandes aussi gentiment, je vais m'exécuter.
- Ah …

Dan tire sa main de départ et semble se mordre la langue en voyant les cinq cartes qu'il vient de piocher. Cela n'a pas échappé à Sid qui ne prête même pas attention à ce qu'il a pioché, pour fixer des yeux son adversaire.

- On dirait que ce Duel va être vite plié avec une main aussi déplorable, dit Sid. Je me trompe ?
- Ce n'est pas parce que j'affiche un air plutôt désappointé que je suis forcément déçu de ce que j'ai pioché, dit Dan.
- Essaye de me prouver le contraire avec tes minables petits monstres ailés.
- Fais attention à ce que tu dis sur mes monstres, dit Dan. Je commence par activer la carte Magie Ange Démon – Renfort. Je vais donc piocher trois cartes et mes Points de Vie augmenteront de 400 pour chaque monstre ''Ange Démon'' que je vais piocher.
- Fais attention. Cette carte pourrait être inutile vu comment ta chance à la pioche est faible.
- J'inspire … je saisis trois cartes et … je pioche, dit Dan en fermant les yeux. Alors … qu'avons-nous ? Trois ''Ange Démon'' … donc 1200 Points de Vie supplémentaires et également le droit de faire appel à un des monstres piochés. Dis bonjour à l'Ange Démon – Guerrier du Clair de Lune.

Dan : 5200 Sid : 4000

Je crois que Sid n'arrive pas à croire le fait que Dan ait réussi à tirer trois monstres ''Ange Démon'' par le biais d'une seule carte. Il ne fait que laisser échapper un ''Que de la chance, rien de plus'', ce à quoi Dan répond par un petit sourire narquois.

- Je reprends. Je vais invoquer la douce Ange Démon – Jeune Fille Solitaire. Mais ne crois pas que c'est la dernière invocation de mon tour.
- Qu'est-ce que tu veux dire ?
- Que je vais mettre un bon moment avant de finir ce tour de jeu, voilà tout, dit Dan.
- Je risque surtout de perdre patience et de te coller une droite en pleine face.
- Je vais payer 700 Points de Vie pour faire appel à un troisième Ange Démon : Ange Démon – Protectrice des Eaux.

Dan : 4500 Sid : 4000

- Maintenant, je vais utiliser l'effet de mon Guerrier du Clair de Lune pour réduire l'effet de ma Protectrice des Eaux de un et la faire passer à présent au Niveau 4.
- Et je dois être impressionné ? Tu n'as fait qu'invoquer des monstres et tu joues avec leur Niveau, c'est une blague. Tu es une blague. Je me demande encore comment tu as pu arriver à ce stade du tournoi …
- Je vais synchroniser mon Guerrier du Clair de Lune avec ma Jeune Fille Solitaire. Ça te permettra de gagner 700 Points de Vie.

Dan : 4500 Sid : 4700

- Et à présent, je vais te laisser discuter en tête-à-tête avec une de mes chouchoutes : Ange Démon – Jeune Fille Sanglante.
- Merci pour les Points de Vie en plus mais ton monstres me paraît inoffensif, rien de plus.
- Tu sais quoi ?
- Non …
- Comme je n'ai plus de monstres en main, je peux faire appel à un énième monstre ''Ange Démon'' qui répond au nom de Ange Démon – Cyber Ange Lumineux. Je crois que tu te souviens très bien de celui-là, pour l'avoir utilisé contre Warren lors de notre Duel. Si tu te rappelles de son effet, tu sais ce qui t'attend mais, par souci de précaution, je vais quand même te le rappeler. Pour chaque carte dans ta main, tu gagnes 500 Points de Vie mais … autant de cartes du haut de ton Deck filent tout droit au Cimetière.

Dan : 4500 Sid : 7200

Encore une fois, Dan a recours à ce monstre pour épuiser le Deck de son adversaire. Mais encore une fois, il utilise cet effet en début de Duel, quand son adversaire a tous ses Points de Vie. Je ne sais pas s'il fait ça exprès mais en tout cas, à voir le sourire de Sid, il ne doit pas tellement se soucier d'envoyer quelques cartes au Cimetière. Je parie que Warren doit encore râler devant le fait que Dan s'obstine à jouer le Cyber Ange Lumineux en début de Duel. La dernière fois contre Juliane, ça avait servi parce que Dan a réussi à épuiser son Deck mais, là, ça semble être une autre paire de manche.

- Et je pense que tu ne te souviens pas de l'effet de la Jeune Fille Sanglante. Lorsqu'un monstre ''Ange Démon'' fait son apparition, elle te prélève 300 Points de Vie.
- Si ça peut lui faire plaisir …
- Il n'y a qu'à demander. Bloody Split !

Dan : 4500 Sid : 6900

- Et comme je n'ai pas fini de jouer … je vais ensuite recouvrir mon Cyber Ange Lumineux et ma Protectrice des Eaux afin de faire appel à une autre vieille connaissance. Tu te souviens de l'Ange Démon – Roi de l'Apocalypse ?
- Il ne me fait pas peur du tout …
- Et j'espère que tu n'oublies pas le Bloody Split …

Dan : 4500 Sid : 6600

- Je vais ensuite poser trois cartes face cachées et je vais terminer mon tour.
- Ah … une bonne nouvelle.
- Mais avant, je dois activer la contrepartie de la carte Magie que j'ai utilisé, la carte Ange Démon – Renfort. Les deux cartes du haut du paquet sont envoyées au Cimetière … Intéressant … ces ''Ange Démon'' pourront être utile. À toi de jouer, Sid.

La situation du Duel après le premier tour de Dan ne va pas tellement dans son sens. Il a beau avoir deux monstres assez puissants et avec des effets plutôt sympathiques. Sa défense est bien organisée mais … il n'a plus de cartes en main et ses Points de Vie sont nettement en défaveur. Ce que je redoute, c'est le type de Deck de Sid. Les cartes qu'il a été obligé d'envoyer au Cimetière ne lui ont pas trop fait d'effet.

Dans les tribunes, les Flame Charmer et Shizuka sont en train de commenter le tour de Dan. C'est Sean qui lance le débat :

- Il a décidé de commencer directement en quatrième vitesse.
- Visiblement, il veut faire en sorte que ce Duel soit vite plié, dit Kylie.
- Mais cela peut lui faire mal, remarque Jeff. Il n'a plus de cartes en main et c'est à son adversaire de jouer. Il a utilisé sa carte Ange Démon – Renfort dès le premier tour de jeu, ce qui n'est pas forcément une bonne chose.
- J'espère qu'il va facilement survivre au tour de Sid, dit Alicia, les mains jointes en-dessous du menton et en contemplant son idole.
- La raison pour laquelle il s'est débarrassé de ses cartes en main est facile à comprendre. Il veut limiter le champ d'action de Sid avec des cartes Pièges. Et toute sa ligne d'attaque à été spécialement pensée pour à la fois se renforcer et limiter les possibilités d'action adverses, explique Shizuka. Je ne suis pas sûre qu'il a eu de la chance en piochant trois monstres avec sa carte Magie. Il a simplement cru en son Deck et son Deck le lui a rendu. Après, c'est vrai que donner 3200 Points de Vie à son adversaire dès le premier tour, ce n'est pas quelque chose de forcément fantastique … mais c'est ce que Dan veut. Il a envie de s'amuser un peu avec son adversaire, de jouer non pas avec ses cartes mais avec ses nerfs. Il veut sans doute expédier ce Duel mais il va le faire avec la manière la plus adéquate, la plus chirurgicale possible, généralement en deux coups directs maximum.

Je suis épatée par l'analyse de Shizuka. Je ne pense pas qu'elle connaisse le Deck de Dan dans sa totalité mais ce qu'elle vient d'expliquer suffit à convaincre les Flame Charmer du bon premier tour de jeu de Dan. C'est vrai qu'en définitive, il donne des Points de Vie à son adversaire dans le but de faire durer ce Duel, et surtout de s'amuser avec ses cartes.

- Tu sais, Dan, dit Sid. Tu as bien fait joujou avec tes petits monstres à plumes que tu appelles ''Ange Démon''.
- Et encore ce n'est pas fini, j'en ai tout un tas d'autres qui n'ont qu'une envie, c'est de te botter le derrière.
- Et je crois que leur désir ne va pas tellement avoir l'occasion de se réaliser.
- Et pourquoi ?
- Parce que tu vas faire la connaissance de certains monstres venus d'un autre temps et qui ont vraiment envie de te faire mordre la poussière.
- Je les attends tes petites horreurs, s'exclame Dan.
- Y a qu'à demander, comme tu dis. Je pioche et je vais activer la carte Magie Gobelin Parvenu. Une carte de plus …
- Mais 1000 Points en plus pour moi.

Dan : 5500 Sid : 6600

Je vais ensuite invoquer le Soldat de Carte.
Ça me rappelle mon Duel face à Juliane. Ne me dis pas que tu joues les mêmes monstres Dragon qu'elle ?
Non, les miens sont mille fois pire. J'active l'effet de mon Soldat de Carte. J'envoie les trois cartes du haut du Deck pour lui donner 1500 Points d'ATK de plus.
Je suis pas tellement impressionné, dit Dan.

Sid se met à rire, un rire plutôt sardonique. Je ne suis pas tellement persuadée que ce rire est totalement de bonne augure pour la suite du Duel. Il penche la tête en arrière comme s'il s'étire. Il laisse échapper quelques craquement d'articulations et un mini-rugissement. Puis, il se relâche et son visage arbore un rictus des plus dérangeants.

- Allez, je vais te présenter quelques uns des démons les plus dangereux de tous les temps.
- J'attends de voir ça.
- Je vais commencer par invoquer Infernoid Décatron en mode Défense.
- In … Infernoid ? Qu'est-ce que c'est que cette chose ?
- Le début de la fin. Je vais activer sa faculté spéciale. Je vais pour cela retirer de mon Cimetière le monstre Infernoid Harmadik. Cela étant fait, le Niveau de Décatron va augmenter de celui de Harmadik. De plus, Décatron gagne le nom et l'effet du monstre que j'ai retiré. Et sans plus attendre, je vais activer sa nouvelle faculté spéciale. Je peux cibler un monstre sur le Terrain et le détruire. Donc dis adieu à ton Roi de l'Apocalypse.

Le monstre de Dan vole en éclats. Qu'est-ce que c'est que cette chose que Sid a fait venir sur le Terrain ? Je n'ai jamais vu ce genre de créature auparavant. Et je suis pratiquement sûre que Shizuka et les Flame Charmer n'en ont également aucune idée. Dan commence à se méfier de plus en plus à l'attitude de Sid et au monstre qu'il vient d'invoquer.

Spoiler:
Dans les vestiaires, les trois autres membres de l'équipe assistent à la manœuvre de Sid, dans le calme le plus glacial. Ce n'est que lorsque Leo, Virgo et Deneb apparaissent que les explications commencent à affluer :

- Est-ce que vous avez vu ce genre de monstres auparavant ?, demande Warren.
- Et je crois que j'aurais préféré ne plus les voir, avoue Leo.
- Pourquoi ?, demande Veneko.
- Parce que ces monstres sont les sbires du Démon, dit Deneb. Lors de la Guerre qui a sévi en Endlenda, ces créatures ont dû ravager une grande partie du pays avant d'être difficilement vaincus. Ils avaient été scellés dans une roche tellement difficile à casser que personne ne pourrait les faire resurgir.
- Et ils sont si dangereux que ce que Sid essaye de le faire croire ?, questionne Veneko.
- Là, il n'a fait venir que l'un des plus faibles, remarque Leo. Les plus puissants ne semblent pas être sortis de son Deck.
- Est-ce que Dan va gagner ?, demande Nejma. Je crois que je peux utiliser mon médaillon pour entrevoir l'avenir …
- Essaye, pour voir, dit Virgo. En te concentrant comme je te l'ai montré, tu peux essayer de voir à quoi ressemblera le futur.
- Alors …, dit Nejma en fermant les yeux. … … … … Je vois … une victoire … mais beaucoup de douleur dans les deux côtés …
- Et qui l'emporte ?, demande Warren. Dan ?
- Je n'arrive pas à distinguer la personne qui va l'emporter … mais en tout cas, le Duel risque d'être très disputé.
- Mais je sens quelque chose, dit Veneko en tenant lui aussi son médaillon. Je sens la présence d'un mal très puissant, pas loin du mal à l'état pur. Et il vient des cartes que Sid est en train de jouer. … Je sens même la présence d'une force très puissante qui s'apprête à faire son entrée sur le Terrain.
- On dirait que vous commencez à comprendre comment vos médaillons fonctionnent, remarque Deneb.

Sur le Terrain, le rire de Sid devient de plus en plus dérangeant. Il prend une des cartes qu'il a en main et la contemple pendant quelques secondes. Il dit ensuite.

- Je vais à présent retirer deux monstres Infernoid de ma main pour faire appel à ce monstre : Infernoid Attondel.
- Oh la grosse bê-bête, ricane Dan. Il me tarde de l'envoyer au Cimetière.

Un monstre mesurant près de quatre mètres de haut, semblable à un dragon, vient de faire son apparition. Autant Sid est content de le voir arriver mais Dan n'a pas l'air de se sentir trop apeuré devant cette créature. Je constate qu'il possède quand même 2800 Points d'ATK ce qui est nettement suffisant pour détruire le monstre de Dan.

- Et maintenant, je vais te montrer un petit aperçu de ce qu'est la ''destruction totale''. J'envoie Attondel attaquer ta Jeune Fille Sanglante.
- Non ! Pas elle !, s'exclame Dan en voyant son monstre réduite en cendres par le souffle d'Attondel.

Dan : 5000 Sid : 6600

- 500 Points de Vie en moins ? C'est tout ce qu'il sait faire ? Sais-tu que lorsque la Jeune Fille Sanglante est envoyée au Cimetière. Elle t'enlève 100 Points de Vie pour chaque carte ''Ange Démon'' présente au Cimetière, et il y en a en tout neuf, donc fais le calcul.

Dan : 5000 Sid : 5700

- Voilà qui est fait, tu es content ? Maintenant, tu es sans défense. Parfait pour activer l'effet spécial d'Attondel.
- Effet spécial ?, s'étonne Dan. En plein combat ? Ça ne peut vouloir dire qu'une seule chose …
- Attondel peut attaquer à nouveau lorsqu'il a envoyé un monstre au Cimetière.
- T'es sérieux ?, dit Dan en reculant de deux pas.
- J'ai l'air de mentir ?

Dan : 2200 Sid : 5700

- Et tant qu'on y est … n'oublie pas mon Soldat de Carte. Il a une petite puissance de feu qui va te faire très mal …
- Oh oh …

Dan : 300 Sid : 5700

- Bienvenue en Enfer, lance Sid à Dan qui est projeté suite aux deux attaques directes qu'il vient de subir. Je te souhaite un agréable séjour.

Les deux attaques ont méchamment amoché Dan. Il gît sur le dos, inconscient, à quelques mètres de l'endroit où il a été touché, ce qui correspond à la limite de la petite plateforme du Terrain de Duel. Il ne bouge pas, comme si ces deux attaques l'ont pétrifié ou pire … l'ont abattu. Sid est en train de se moquer de l'état de santé de son adversaire, ce qui est tellement logique de sa part. Dans les tribunes, les spectateurs sont sous le choc. Encore, l'entrée de Dan avec son pseudo-malaise a été formidablement reçu de la part des spectateurs mais là … je crois que tout le monde se rend compte que Dan n'est pas en train de jouer la comédie. L'arbitre se lève de sa chaise pour aller voir si Dan est en mesure de se lever. Il s'approche de lui, s'agenouille et lui prend son pouls. Il se relève et déclare :

- Monsieur Lotyuwi a exactement vingt secondes pour se relever et se replacer sur le Terrain ou il sera disqualifié.

Je n'arrive pas à croire ce que l'arbitre vient de dire. Vingts secondes pour se relever ? Dans l'état où est Dan, il lui faudrait plutôt vingts minutes. Il a cessé de réagir au moment où il a reçu l'attaque du Soldat de Carte de Sid. Mais je crois qu'il est également en état de choc. Étant donné qu'il est torse nu, pour montrer les peintures corporelles qu'il a réalisé, j'arrive à voir qu'il est en train de respirer de grandes bouffées d'air. Sa poitrine gonfle un peu comme on gonflerait un ballon de baudruche – on est au premier rang et il y a moins de dix mètres entre le Terrain et les gradins, mais il y a surtout les caméras qui retransmettent le Duel sur le grand écran. L'arbitre commence à compter Dan.

- Un …
- Allez, Dan … relève-toi …, me dis-je en le regardant dans cet état.
- Deux …
- Dan

Les ''Flame Charmer'' se lèvent en même temps, tout comme Shizuka et les enfants, les yeux ébahis et commençant à encourager Dan pour qu'il se relève. Les autres spectateurs dans les tribunes imitent notre petit groupe. On entend donc des cris d'encouragement à l'encontre de Dan.

Dans les vestiaires, au moment où l'arbitre en est au compte de quatre, Warren a les mains posées sur la tête. Nejma, au contraire, a la tête dans les mains et ne veut pas voir l'effroyable suite. Veneko se lève et imite le même geste que Warren.

- Cinq …, dit l'arbitre.
- Allez Dan ! Bordel ! Lève-toi !, hurle Warren en direction du poste de télévision.
- Lève-toi, Dan ! Tu peux le faire !, dit Veneko.
- Six … , compte l'arbitre.
- Je ne veux pas voir ça, dit Nejma, la tête toujours dans les mains. Rien que d'entendre les chiffres, j'ai peur.
- Sept …

Veneko prend sa sœur dans ses bras et essaye de la réconforter en lui disant que Dan va forcément se relever avant le décompte de vingt.

Sur le Terrain, Sid est en train de jubiler. Il lève un poing en direction de la tribune qui encourage son équipe, qui est en train de chanter et de compter avec l'arbitre.

- Huit …
- Reste par terre, lance Sid. C'est là qu'est ta place …
- Neuf …
- Tu ne mérites pas d'être dans ce Tournoi. Et je pense même que tes parents seraient dégoûtés d'apprendre que tu as perdu en Finale parce que tu ne sais pas tenir debout.
- Dix …

En entendant la provocation de Sid, j'ai cru que Shizuka allait péter un plomb. L'une des choses qu'elle supporte le moins, c'est qu'on manque de respect à ses deux meilleurs amis, qui sont par ailleurs les parents de Dan. Sid se retourne vers Shizuka et lui adresse pendant que l'arbitre en est à onze :

- Vous devriez être contente de voir à quel point vos protégés ne valent pas autant que vous voulez le faire croire. Je suis sûr que les cinq tournois que vous avez remporté n'est que le fruit de la chance et d'adversaires tout aussi faibles les uns que les autres. Même en Duel, vous n'avez pas l'air de vous défendre aussi bien que votre minable gamin qui adore se prélasser sur le sol.
- Douze …
- Là, c'en est trop, je vais aller lui régler son compte à ce blanc-bec, dit Shizuka en prenant un Disque de Duel et en chargeant son Deck. Tu veux un Duel ? Alors que dirais-tu d'en découdre ici et maintenant ? Je ne te laisserai pas m'insulter, ni Dan et encore moins ses parents !

Le public a l'air heureux de voir Shizuka vouloir régler son compte à Sid et scande : ''Shizuka va te tuer.''. Et quand elle se lève, tout le monde l'acclame Les Flame Charmer bloquent Shizuka au moment où elle s'apprête à sauter par dessus la barrière pour défier Sid. Ce dernier ne peut pas s'empêcher de critiquer le manque de lâcheté de la part de la gouvernante qui est totalement en train de céder aux provocations, chose qu'elle déteste le plus. Sid lance même un doigt d'honneur à tout notre groupe, ce qui a été filmé par les caméras. C'est un des spectateurs qui se trouve à côté de notre groupe qui nous l'informe, juste au moment où nous avions le dos tourné pour essayer de calmer Shizuka. Le public est en train de huer Sid pour son geste vulgaire, qui repasse dans l'écran géant, et donc sous les yeux de l'arbitre. Pendant ce temps, le décompte tourne toujours et il n'est pas en défaveur de Dan :

- Treize …, continue l'arbitre.

Pendant que Sid joue avec les nerfs de Shizuka, une voix résonne dans l'esprit de Dan, une voix féminine plutôt melliflue. Elle lui dit :

- Dan … réveille-toi …
- Kaly ?
- Oui, c'est moi. N'oublie pas que ce Duel est décisif pour l'avenir du monde. Bats-toi.
- Je … je ne peux pas … ses monstres sont trop forts … et je crois que je ne fais pas trop le poids …
- Tu n'as pris qu'une seule attaque et son tour est presque fini …
- Je suis de plus en plus faible …
- Quatorze …, continue l'arbitre.
- Allez ! Réveille-toi ! Réveille-toi, Dan !
- Je suis … faible …
- Quinze …
- DAN ! Imagine ce que sera le monde si tu perds ton Duel. Toi, tes amis, Endlenda et le monde entier risquent de disparaître pour laisser place à un monde de ruines et de ténèbres. C'est ce que tu veux ?
- N … no … non …
- Alors lève-toi et bats-toi !
- … Je … n'y arrive … pas.
- Je vais t'aider à te lever. Secoue-toi un peu …
- Dépêche-toi … il ne reste que très peu de temps avant la fin … Je t'en supplie, Dan. Lève-toi !
- Seize …

Dans les vestiaires, les trois esprits de Duel des trois Duellistes font à nouveau leur apparition et remarquent quelque chose :

- Je rêve ou Kaly essaye de secouer Dan pour qu'il se relève ?, dit Deneb.
- Tu es sérieux ?, s'intrigue Warren.
- Encore heureux que l'arbitre ne la voit pas, dit Veneko, sa sœur toujours dans ses bras.
- Faites qu'il se réveille, dit Leo.
- Gardez espoir en lui, dit Virgo. Je sais qu'il va se réveiller et revenir dans la partie.
- Dix-sept …, dit l'arbitre.

Sur le Terrain, je constate que les grandes respirations de Dan ont cessé. Est-ce qu'il a finalement renoncé à ce Duel ? Je ne l'espère pas, mais absolument pas du tout. L'arbitre en est à dix-huit, et Sid arrête de provoquer Shizuka pour applaudir les spectateurs qui chantent son éloge. Encore deux comptes et Dan serait officiellement disqualifié par KO et incapacité à se battre. Je commence à pleurer et Alicia me prend dans ses bras pour essayer de me consoler. Sid décide quand même de s'approcher de Dan pour voir dans quel état ses monstres l'ont mis.

- Dix-neuf …, dit l'arbitre au moment où Sid est à trois mètres de Dan.
- Encore un et notre victoire sera totale, dit Sid qui regarde Dan au niveau des yeux. Je dois avouer que ta peinture n'est pas trop mal. Je t'engagerais bien comme larbin pour m'apprendre à me peindre le corps. Qu'en dis-tu ? Que vas-tu faire ? Abandonner comme tes …

Sid s'arrête net de parler au moment où les yeux de Dan s'ouvrent, comme par pur réflexe. Il sourit de façon étrange et effectue un saut carpé pour se remettre debout au moment où l'arbitre allait compter vingt. En voyant Dan se rétablir de cette sorte, Sid est comme apeuré et trébuche un peu. Le public explose de joie et scande le nom de Dan, un peu à la manière d'un footballeur qui vient de marquer un but à la dernière minute pour donner la victoire à son équipe.

- Surprise !, lance Dan. Tu croyais quand même pas que j'allais rester allongé ici alors que tu es en train de te faire botter le derrière.
- De … de quoi tu parles ? Tu n'as plus que 300 Points de Vie et rien pour te défendre.
- Allez, retourne à ta place et bats-toi comme un homme, histoire de ne pas me faire perdre mon temps !

Dan revient à sa place, prêt à jouer. Ce garçon me donnera de frissons toute ma vie. J'ai vraiment cru qu'il allait perdre par TKO. Je n'ose pas imaginer la pression qui doit régner dans les vestiaires. Personnellement, j'ai cru avoir une crise cardiaque en le voyant dans cet état. Ça doit être la même chose pour les Flame Charmer et pour Shizuka, même si cette dernière est totalement aux anges de voir son petit Duelliste préféré s'amuser sur le Terrain. Tandis que Dan reprend un peu son souffle, Sid s'énerve auprès de l'arbitre :

- Vous auriez dû compter plus vite !
- Calmez-vous, Monsieur Kyler, lui dit l'arbitre.
- J'aurais dû gagner ce Duel il y a plus de trois minutes mais vous êtes lent comme pas possible.
- Retournez à votre place et poursuivez votre tour !
- C'est de votre faute, dit Sid en se replaçant.
- Vous aurez un avertissement pour provocation avec le public. Encore un autre et vous serez disqualifié.
- De quoi ?!, hurle Sid. Vous vous moquez de moi ?
- Vous pouvez provoquer votre adversaire sans injures mais vous n'avez pas le droit de vous en prendre à un spectateur dans les tribunes. Je vous le répète : une autre action dans ce style et vous serez disqualifié.

Une bonne nouvelle ! Sid pourrait être disqualifié pour continuer à s'en prendre aux autres. Faut dire qu'il n'y a pas été de main morte avec Shizuka. Je pense que Sid va rester calme maintenant, étant donné qu'il s'agit du dernier Duel du Match et du tournoi. Il reprend son calme et continue à jouer. Le Duel peut enfin reprendre, après ce long intermède haletant pour chaque personne dans l'Arène, qu'il soit Duelliste, arbitre, commentateur ou spectateur.

Spoiler:
- Je vais poser une carte face cachée et terminer mon tour.
- Et je vais en profiter pour activer l'effet de mon Ange Démon – Protectrice du Sanctuaire qui loge dans mon Cimetière.
- Depuis quand elle y est ?
- Tu te souviens des cartes que j'ai envoyé au Cimetière avec ma carte Ange Démon – Renfort ? Bref, mon monstre, en se bannissant du Cimetière, me permet d'appeler une de ses sœurs directement depuis mon Deck.
- Et je vais activer l'effet d'Attondel. Je vais sacrifier mon Soldat de Carte pour retirer du jeu une carte de ton Cimetière, comme justement ta Protectrice du Sanctuaire.
- Je me doutais que tu allais faire ça. C'est pour ça que je vais activer ma Zone de Tonnerre. Tu connais la suite ? J'envoie mes deux autres cartes face cachées au Cimetière pour annuler l'effet, détruire ton monstre, t'infliger 1000 Points de Dommages et piocher une carte.
- Tu ne payes rien pour attendre, dit Sid. Ce n'est qu'une question de temps avant de te voir ramper à mes pieds pour t'entendre me supplier de t'éviter une humiliation. Je termine mon tour.

Dan : 300 Sid : 4700

Quel tour infernal ! Je suis passée dans tous les états psychologiquement possibles en voyant Dan livrer ce Duel. Il est phénoménal en ce qui concerne la manipulation d'esprit. Il réussit à troubler son adversaire comme pas permis. La tension est à son paroxysme … dès le deuxième tour de jeu. Je crois que ce Match est en train de prendre une tout autre dimension. Avec Warren, on était dans le simple Duel entre rivaux. Puis, on a pu retrouver espoir en une victoire avec l'excellent Tag Duel et des jumeaux survoltés. Mais là … que demander de plus ? On se retrouve avec Sid qui joue avec la puissance et Dan qui semble plongé dans son élément. Il n'a jamais été aussi enjoué à l'idée de livrer un Duel. On dirait un poisson dans l'eau, mais un poisson avec une mémoire plus élevée puisque ce poisson serait capable de faire une petite démonstration de nage artistique dans l'eau. On pourrait croire que ce Duel serait celui d'un championnat du monde, avec un Dan en tant que champion qui assied sa domination depuis des années et qui réussit toujours à captiver la foule qui se déplace en nombre pour assister à ses Duels.

Après avoir pu souffler de ce tour de jeu plutôt intense, Dan décide de jouer, pour recoller au compteur de Points de Vie qui n'est pas tellement en sa faveur, comme à chacun de ses Duels.

- Allez, début de la deuxième manche, dit Dan. Je pioche et … Tiens, c'est la carte que Kaly m'a donné avant le début du tournoi. Je vais commencer par jouer la carte Magie Pomme de la Curiosité et je peux jeter un coup d'œil aux cinq premières cartes du haut du paquet et en ajouter une à ma main. Celle-là fera l'affaire. Et je vais de ce pas l'activer : Ange Démon – Sagesse du Dakini. L'effet activé dépend du nombre de monstres ''Ange Démon'' sur mon Terrain. Et comme je n'en ai qu'un, à savoir la Protectrice du Sanctuaire, je peux donc piocher deux cartes.
- Tu comptes en avoir combien en main ?
- Oh … disons beaucoup. Je vais ensuite activer la carte Magie Météore Vert. Elle me permet de détruire une de tes cartes Magie ou Piège, d'empocher 500 Points de Vie et de piocher une nouvelle carte. Ça va que le choix n'est pas cornélien.

Dan : 800 Sid : 4700

- Et je vais activer la carte que je viens de piocher. Il s'agit de mon sort de Terrain Vallée Lumineuse des Elfes.
- Wow ! Tu joues un petit château et je dois être effrayé ?
- Ce n'est pas tellement de ça dont tu devras avoir peur.
- Et de quoi alors ?
- Je vais défausser une carte appelée Ange du Temple de la Lune pour activer sa faculté spéciale. Je peux donc ajouter un monstre Ténèbres de type Elfe de mon Deck à ma main, puis d'en expédier un depuis mon Deck au Cimetière.
- Je sens que ton tour va prendre une plombe …, soupire Sid.
- J'ajoute le monstre Ange Démon – Esprit Obscur en main et j'envoie Ange Démon – Demoiselle à Armure Rose au Cimetière.
- Pourquoi il fait ça ?, s'étonne Sean. Esprit Obscur est moins puissant que le monstre envoyé au Cimetière.
- Tu vas voir qu'il a une super stratégie, dit Alicia, toute joyeuse de voir Dan en pleine forme.
- Le fait d'avoir ajouté Esprit Obscur à ma main me permet de l'invoquer Spécialement. Et comme ma Demoiselle à Armure Rose a été envoyée au Cimetière, je peux renvoyer quatre cartes ''Ange'' de mon Cimetière à mon Deck, le mélanger et piocher à nouveau deux cartes.
- Ça c'est du recyclage, s'exclame Jeff dans les tribunes.
- Je renvoie donc Ange Démon – Renfort, Jeune Fille Sanglante, Jeune Fille Solitaire et Protectrice des Eaux dans mon jeu et je vais donc piocher deux cartes.
- Et alors ? Tu veux rejouer des cartes minables une deuxième fois ?
- Je pose une carte face cachée et je vais faire venir sur le Terrain l'Ange Démon – Princesse Obscure. Et tu sais quoi ? Quand elle est invoquée normalement, je gagne 500 Points de Vie pour chaque carte sur mon Terrain. Et il y en a cinq …

Dan : 3300 Sid : 4700

Il est en train de renverser la situation. Dan est vraiment en train de jouer comme s'il était le meilleur Duelliste du monde. Il commençait le tour de jeu avec 300 Points de Vie et en a gagné 3000 en l'espace de trente secondes. Son Terrain se remplit petit à petit et Sid commence à trembler face aux manœuvres de Dan. Je n'ai pas compté le nombre de cartes qu'il a utilisé depuis le début du Duel mais en tout cas, il utilise toute sa jolie panoplie de cartes pour l'emporter.

- J'active ensuite l'effet de la Vallée Lumineuse des Elfes. Je paye 1000 Points de Vie pour piocher encore deux cartes.

Dan : 2300 Sid : 4700

- Et une nouvelle fois, je vais jouer l'une de ces deux cartes : Ange Démon – Modification. Je vais payer 200 Points de Vie pour augmenter le Niveau de mon Esprit Obscur de deux. Et également te faire perdre 500 Points de Vie car c'est l'autre effet de ma Princesse Obscure.

Dan : 2100 Sid : 4200

- Tu comptes t'arrêter quand ?, demande Sid, qui semble avoir retrouvé son calme après ses sautes d'humeur.
- Pas maintenant. Je vais ensuite invoquer Spécialement Ange Démon – Épéiste Loyale en mode Attaque, ce qui te refait perdre 500 Points de Vie. Puis, je vais recouvrir Esprit Obscur, Princesse Obscure et Protectrice du Sanctuaire pour invoquer le monstre Xyz Ange Démon – Armure d'Argent.

Dan : 2100 Sid : 3700

- Tu viens d'invoquer un monstre des plus minables et je dois avoir peur ?
- C'est surtout que je peux piocher encore une carte comme j'ai utilisé la Princesse Obscure comme Matériel.
- Et tu sais bien que je m'en moque totalement.
- Et si on passait à l'attaque, Sid ? Armure d'Argent ! Attaque son Infernoid Décatron ou Harmadik, je ne sais pas tellement quel est son nom. Et maintenant, mon Épéiste Loyale va pouvoir affûter son épée sur tes points de Vie. Ça paraît plus effrayant pour toi de savoir que je repasse devant au compteur de Points de Vie.

Dan : 2100 Sid : 1800

- Je mets fin à mon tour, dit Dan. Qu'est-ce que je m'éclate dans ce Duel !

Sid ne dit rien. Il est sans doute en train de fulminer dans son coin, à genoux après que l'épée du monstre de Dan l'ait atteint. Dan a pratiquement renversé la vapeur avec ce tour de jeu, qui est, entre nous, l'un des plus admirables qu'il ait jamais sorti. Je ne l'ai jamais vu piocher autant de cartes en un seul tour. Et, petit à petit, il fait chuter le compteur de Points de Vie de son adversaire, qui ne peut absolument pas se défendre. Le Terrain de Sid est vide, sa main est vide et pourtant, je crains une réaction des plus dangereuses de sa part. Mais pour le moment, dans les tribunes, on se focalise plus sur la joie que le tour de jeu de Dan a pu nous procurer. Le fait que Dan ait choisi de se ''métamorphoser'' en démon pour ce Duel et la qualité de son jeu font en sorte que son adversaire soit terrifié. Et je crois que c'est ce qui est en train de se passer. Sid commence à avoir les bras qui tremblent face à l'aura d'effroi que Dan peut dégager. D'ailleurs, concernant Dan et sa peinture, celle-ci commence un petit peu à disparaître au niveau du dos et dans bas du ventre, ce qui semble témoigner du stress que Dan doit ressentir dans ce Duel.

Dans les vestiaires, Nejma commence à retrouver le sourire face en voyant son ami se reprendre. Warren et Veneko sont en train de chanter à tue-tête pour applaudir Dan. Elle laisse échapper un ''Il va nous achever en faisant autant peur.'', ce à quoi les deux autres Duellistes hochent la tête.

Sur le Terrain, Sid commence à reprendre ses esprits et fixe Dan d'un air plus que démoniaque. Ce dernier est en train de reprendre son souffle et se passe la main sur le front, se rendant compte que la peinture commence peu à peu à partir. Sid lance alors à son adversaire :

- On s'est bien amusé, Dan ? Maintenant, on va vraiment plonger dans les profondeurs des Enfers.
- Et les Anges vont y descendre pour affronter les Démons, répond Dan d'un air tout aussi nonchalant que son adversaire.

Mais qu'est-ce qu'ils peuvent bien raconter ? Est-ce que ça a un rapport avec le prochain tour de Sid ? Cela voudrait dire qu'on va entrer dans une autre facette tout aussi sombre du Duel. Je commence un peu à avoir peur en entendant les mots de Sid et de Dan.. ''Fais très attention à toi, Dan … j'ai peur'', me dis-je.


Dernière édition par Bloody Maiden le Dim 11 Fév - 21:32, édité 1 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Dim 17 Sep - 12:45
Chapitre 28 - La Grande Finale partie 5 - Anges et Démons ...

Spoiler:
Dan a repris l'avantage, je suis rassurée. Mais Sid prévoit de lui montrer les profondeurs des Enfers et je ne suis pas sûre que ça me rassure. Pour le moment, c'est à Sid de jouer et j'ai très peur de ce qu'il risque de jouer comme créature assez flippante.

- Bon, je vais jouer … oh oh … intéressant ! Je vais jouer la carte Magie Carte d'Exécution.
- Et qu'est-ce qu'elle fait cette carte ?, demande Dan, qui ne semble pas la connaître, et dont la réaction est partagée par de nombreuses personnes dans l'Arène.
- Je vais pouvoir piocher des cartes jusqu'en posséder trois en main. Tu me suis ?
- …
- Cependant, tu ne pourras pas perdre de Points de Vie. Je ne pourrai pas invoquer Spécialement de monstres et à la fin du tour, je devrai me débarrasser des cartes qui me reste.
- Fantastique … tu pars de rien pour arriver à rien !, plaisante Dan. J'espère que les Enfers ne ressemblent pas à ça.
- Les Enfers savent être patients quand il s'agit d'accueillir un nouveau pensionnaire. En attendant, j'active la carte Accord entre Gentlemen. Je crois que tu la connais bien.
- Autrement dit, je vais devoir attendre un peu plus avant de t'éliminer.
- Tout à fait. Ensuite, je vais activer une petite carte baptisée Enterrement d'une Autre Dimension. Trois de mes monstres bannis vont faire leur retour dans mon Cimetière. Je finis mon tour en défaussant ma dernière carte en main. Voilà, j'ai préparé le Terrain pour que les Enfers resurgissent … et pour de bon.

Dans les tribunes, un silence pesant a pris place. Personne n'ose encourager les deux Duellistes. C'est le calme avant la tempête. Sid annonce l'apocalypse pour ce Duel. Et Dan ne peut pas agir pour parvenir à la contrer. Sid a veillé à faire en sorte qu'il ne puisse pas l'empêcher de faire quelque chose. Les Flame Charmer sont extrêmement attentifs au prochain tour de Dan. Shizuka est totalement calmée depuis son altercation avec Sid. Les enfants eux aussi regardent sans faire de bruit. C'est à Dan de jouer et … il ne peut vraiment pas faire grand chose.

- C'est mon tour … et je vais me contenter de poser une carte face cachée et de passer mon Armure d'Argent en mode Défense.
- C'est tout ? Oh, tu me déçois un peu plus, Dan. Je m'attendais à beaucoup plus, du style un gros monstre à 4000 Points d'ATK et une flambée de cartes pour m'empêcher de jouer.
- Marre-toi tant que tu le peux. Mon Terrain est préparé pour recevoir ton déferlement de créatures infernales toutes plus immondes les unes que les autres.
- C'est ce qu'on va voir, dit Sid en souriant.

Dan sourit à son tour. Je ne comprends pas tellement la logique de ce sourire. D'ordinaire, un Duelliste serait mort de peur à l'idée de voir des monstres assez puissants apparaître pour le pulvériser, mais là … il s'agit de Dan. La seule chose dont il a peur, c'est de voir sa gouvernante s'énerver contre quelque chose qu'il a fait, ou du moins, c'est la seule peur que je connaisse, et je suis prête à parier qu'il en a d'autres. Néanmoins, c'est à Sid de jouer et vu la façon dont Dan lui a rendu son sourire narquois, je pense qu'il n'a pas dû apprécier.

- Vu que tu sembles être impatient d'avoir à affronter la surprise que je te réserve, ne perdons surtout pas de temps, dit Sid avec une certaine hargne.
- Ce serait vulgaire que ta surprise tombe à l'eau alors je ne voudrais surtout pas t'empêcher de me la montrer, dit Dan.
- Marre-toi. Je vais jouer la très célèbre carte Magie Pot de Cupidité. Je pioche donc deux cartes. J'invoque ensuite le Soldat de Carte. Et j'active bien évidemment sa faculté spéciale qui est d'envoyer trois cartes du Deck au Cimetière.
- J'attends …
- Passons au niveau suivant veux-tu … J'active ensuite le Portail de Monstre. Pour ça je dois renoncer à mon Soldat de Carte. Ensuite, je vais pouvoir virer autant de cartes du Deck au Cimetière jusqu'à ce que je tombe sur un monstre pouvant être invoqué Normalement.
- Fais …
- Alors … non … non … non … presque … non … non … Ah ! Voilà ce monstre. Tu dois le reconnaître. Il s'agit d'Infernoid Décatron. Je vais l'invoquer Spécialement mais je ne vais pas activer sa faculté spéciale. Tu sais pourquoi ?
- Non … et honnêtement, je n'ai pas envie de le savoir.
- Parce que je vais bannir de mon Cimetière les Infernoid Attondel et Pirimais pour faire appel à l'Infernoid Seitsemas ! Qu'est-ce que tu dis de ça ?

Un monstre tout aussi impressionnant que le dernier qu'il avait invoqué vient de faire son apparition. Ce n'est pas que j'ai facilement la trouille mais ces monstres me fichent la trouille. Soit ils sont pas très gros et ils me font peur car ils peuvent être dangereux ou soit ils sont grands, aux alentours de cinq mètres de haut, et en ce qui concerne leur caractère effrayant, on sait sans doute à quoi s'attendre. Je suis absolument certaine qu'avec une dizaine de monstres dans ce genre, on peut plier le monde entier à ses pieds. Dan n'a pas l'air d'exprimer une certaine réaction de crainte face à cet espèce de tas de boulons ressemblant à un dragon mélangé à un dinosaure.

- Tu me demandes ce que je pense de cette chose que tu as invoqué ? Eh bien, je vais te répondre avec quatre lettres : rien. Ça te va comme réponse ?
- À vrai dire, je me fiche totalement de ce que tu peux penser de mes monstres, si ce n'est qu'il vont te mettre en pièces.
- Alors pourquoi tu me poses des questions débiles ?
- Je vais poursuivre ta destruction en retirant du Cimetière non pas deux mais … trois monstres …

Par contre, ça ne semble pas sentir bon du tout. Sid agite les trois cartes qu'il retire de son Cimetière et se met à rire de façon plutôt diabolique. Je ne sais pas trop de quoi ce rire tient mais j'ai vraiment, vraiment peur. Je me rapproche de Shizuka qui est assise à ma gauche, limite à me coller contre elle et je lui glisse un ''Ces monstres me font peur.''. Elle me rassure en posant sa main sur droite sur mon épaule droite. Elle m'adresse un ''Ne t'inquiète pas. Dan va venir à bout de ces horreurs. Tu peux me faire confiance. Je sais qu'il va gagner.''. C'est dingue la façon dont elle a les mots pour me rassurer devant n'importe quelle situation en Duel.

- Je retire du Cimetière Infernoid Antra, Infernoid Patrulea et Infernoid Harmadik pour faire venir sur le Terrain une force dévastatrice tellement incontrôlable qu'elle a été scellée pendant des siècles et des siècles. Mais maintenant, il est temps de la faire resurgir, pour le bien de l'humanité ! Apparais ! Infernoid Onuncu !

Le sol se met à trembler. Sid a les bras déployés et appelle son monstre. Chaque secousse est plus intense que la précédente. Puis, une explosion survient en … dessous du Terrain et une créature indescriptible fait son apparition en poussant un hurlement à la fois des plus stridents et des plus horribles à entendre. Tout le monde se bouche les oreilles quand le monstre invoqué par Sid se met à rugir, Dan y compris.

Physiquement, ce monstre est vraiment étrange. Je ne sais pas si c'est un dragon, une machine ailée, un dinosaure ou bien un démon biblique. Il y a une espèce de roue métallique derrière lui et qui produit des petites lumières jaunes et vertes. On a l'impression qu'il a des sortes de plaques ou des panneaux comme paire d'ailes. La chose en elle-même est hideuse, il n'y a pas photo. On pourrait croire à des sortes de tentacules rouges et noires en forme de griffes super longues. Je pense que cette chose tiendrait plus d'une fusion entre un démon, une machine, un serpent et un dragon. Ce n'est pas le genre de créature que j'aimerais avoir en face de moi, même si elle était alliée. Sid a l'air tout content devant son monstre super puissant. Dan n'affiche pas un air si horrifié que ça, et à vrai dire, je pense qu'il doit s'en moquer du monstre.

- Alors, Lotyuwi, reprend Sid, que penses-tu de mon Infernoid Onuncu ? Plutôt classe ?
- On s'en moque qu'il soit classe … Il a beau avoir 3000 Points d'ATK et un effet qui m'est inconnu et qui a l'air d'être super dangereux.
- Ah … son effet lorsqu'il est invoqué … je ne vais pas l'activer.
- Ben tant mieux, dit Dan. Je vais activer l'effet de mon Armure d'Argent qui va protéger tous mes monstres ''Ange Démon'' de le destruction …
- J'ai dit que son effet d'activation ne sera pas utilisé … mais par contre, son effet normal, je vais en avoir besoin. Je vais sacrifier Infernoid Décatron.
- Ça va faire mal …
- Plutôt oui. En sacrifiant Décatron, Onuncu me permet d'annuler l'effet de ton pitoyable monstre et le bannir du Terrain.
- C'est tout ce qu'il sait faire ?, dit Dan.
- Je connais également l'effet de ton Épéiste Loyale, continue Sid. Mais elle n'aura pas l'occasion de se protéger puisque je vais retirer la carte Piège Compétence de Percée depuis mon Cimetière pour annuler son effet.
- La suite de ton tour ne s'annonce pas fantastique …
- Et tu as raison de le dire.
- Mais est-ce que tu crois que j'ai dit mon dernier mot ?
- Je l'espère.
- Je vais à nouveau activer l'effet de ma Protectrice du Sanctuaire qui est au Cimetière.
- Je croyais qu'elle avait été bannie.
- T'as suivi le tour précédent ? La deuxième que j'ai invoqué a servi pour faire appel à mon Armure d'Argent.
- …
- Je savais que tu étais pathétique mais pas au point d'oublier la correction que tu as reçu au tour précédent. J'ai peur que mes ''Ange Démon'' ne t'aient un peu grillé le peu de neurones que tu possèdes.
- Et quant à moi, je vais griller le reste de tes Points de Vie.

Sid amplifie le sourire narquois sur son visage. Il va passer à l'attaque. Mais il y a quelque chose – et pas qu'une seule – que je ne comprends pas : Pourquoi est-ce qu'il dit qu'il va battre Dan lors de ce tour s'il possède autant de monstres que Dan ? Normalement, cela risque de se terminer avec deux monstres à zéro pour Sid et quelques Points de Vie en moins pour Dan. Et en parlant de Dan, les Flame Charmer notent quelque chose d'étrange chez lui :

- Pourquoi Dan continue à sourire s'il s'apprête à se faire pulvériser ?, demande Jeff.
- Il est toujours comme ça depuis le début du Duel, dit Kylie. Ça en devient de plus en plus dérangeant.
- C'est exactement ce qu'il recherche, dit Alicia, toute joyeuse de voir Dan dans cet état. Il a beau être dans une situation plutôt délicate … mais c'est exactement ce qu'il recherche. Il veut donner confiance à son adversaire en se laissant battre à petit feu mais c'est le but de sa stratégie : Donner un excès de confiance à son adversaire pour mieux le battre. Il a fait ça lors de chacun de ses Duels. C'est une stratégie risquée mais quand c'est Dan, c'est toujours plaisant à voir.

Je suis épatée par l'explication d'Alicia. Les jeux d'esprit de Dan sont vraiment quelque chose à contempler quand on assiste à un de ses Duels. La manière dont il se bat est un peu comme une roue où toutes les émotions humaines seraient représentées. Il lui suffit de faire tourner sa roue pour afficher telle ou telle expression. Sid ne se rend pas compte qu'il est en train de creuser sa propre tombe en affrontant Dan. Je lui lance des fleurs peut-être mais Dan est vraiment un espèce de Duelliste ultime, capable de s'adapter en fonction de son adversaire tel un caméléon. J'éprouve toujours un sentiment de bonheur à le voir jouer. Il est admirable, charismatique et passionné. Si j'avais à apprendre le Duel et à manier un Disque, je lui demanderais de m'apprendre tout ce qu'il sait et sans hésiter. Je comprends Alicia quand elle dit que Dan est son idole, et surtout, je comprends Shizuka quand elle est la première supportrice de Dan. S'il échoue à remporter le Duel, je n'ose même pas imaginer le désespoir qu'il pourrait ressentir, sans parler des conséquences pour l'avenir du monde.

- Passons à l'attaque, dit Sid. On va commencer par éliminer ton Épéiste Loyale. Infernoid Seitsemas ! Cri Strident des Enfers !
- Sid, Sid, Sid !, dit Dan en posant ses mains sur ses hanches. Tu crois sans doute que je vais laisser ton fourneau ambulant réduire mon monstre en cendres ?
- …
- Je révèle ma carte Piège Préparation au Combat. Elle ne s'active que quand tu cibles un monstre ''Ange Démon'' lors d'une attaque. Je peux donc renvoyer le monstre que tu as ciblé dans mon Deck et le remplacer par un autre monstre qui deviendra la nouvelle cible de ton attaque.
- De quoi ? T'es pas sérieux ?
- J'ai l'air de l'être ? Je vais donc renvoyer ma chère Épéiste Loyale dans mon Deck pour appeler la toute jolie Magicienne Capricieuse en mode Défense.

Dan fait un clin d'œil à l'Épéiste Loyale et s'incline devant son monstre, qui le lui rend avant de disparaître en direction du Deck. Ensuite, une autre petite boule de lumière surgit du Deck de Dan et s'arrête sur le Terrain. Le monstre de Dan avec les jolies oreilles de lapin apparaît, ce qui vaut de la part de certaines supportrices de Dan quelques expressions admiratives. Le monstre de Dan se retourne vers son contrôleur et ce dernier tend son pouce en l'air afin de lui dire quelque chose du style ''Ne t'inquiète pas … Tout va bien se passer.''. Le champ sonore du monstre de Sid percute la Magicienne Capricieuse qui est réduite en poussière.

- Maintenant que tu as envoyé mon monstre au Cimetière, dit Dan, je vais pouvoir activer sa faculté spéciale.
- Faculté spéciale ?, demande Sid.
- J'empoche 300 Points de Vie pour chaque carte Magie dans mon Cimetière … et il y en a quatre donc ça fait 1200 Points de Vie.

Dan : 3300 Sid : 1800

Il est incroyable, dit Shizuka. Il a réussi à transformer une potentielle perte de Points de Vie en changeant son monstre et … au bout du compte, il gagne des Points de Vie.
En deux cartes, il réussit à renforcer sa défense, dit Sean. Avec une telle manœuvre de pro, il ne peut pas perdre le Duel.

Spoiler:
Sid n'en revient pas. Lui qui pensait affaiblir Dan avec Seitsemas avant de le finir avec Onuncu, il commence à perdre son sang froid et reprend le cours de sa phase d'action.

- Maintenant que l'effet de ton monstre a été activé, le mien va pouvoir s'activer. J'active l'effet d'Infernoid Seitsemas.
- Et c'est quoi son effet ?
- Comme il a envoyé sa victime six pieds sous terre, il peut bannir une carte sur le Terrain. Et mon choix va se porter sur ta dernière Protectrice du Sanctuaire. Tu sais ce que ça signifie ?

Là, tout le monde dans le public commence à redouter l'action suivante. Dan se retrouve sans aucun monstre pour se défendre. Sid a encore un monstre pour attaquer … mais ce monstre possède 3000 Points d'ATK. Dan a cependant 3300 Points de Vie mais si c'est comme au tour précédent avec l'attaque d'Attondel, je redoute le fait que Dan finisse quasiment KO et inconscient. Sid inspire et lance :

- Infernoid Onuncu ! Attaque Dan directement ! Ultime Déflagration Infernale !

Le monstre de Sid déploie ses ailes et pulvérise un jet de flamme bleues-violettes en direction de Dan. Je n'arrive pas à voir quelle expression est affichée sur son visage mais là, je suis sûre que ce n'est pas de la joie. Le jet le percute de plein fouet et il semble que Dan ait poussé un hurlement intense quand le brasier prend place sur le Terrain. Encore heureux que les flammes ne sont que des hologrammes et qu'elles ne sont donc pas vraies. Cependant, je crois que Dan doit ressentir la douleur de l'attaque, et il n'a pas l'air de faire semblant. Il pose un genou à terre et se tord de douleur. Le démon à travers les peintures sur Dan est en train de souffrir face au monstre démoniaque de Sid. Deux minutes plus tard, le feu disparaît et Dan se relève péniblement.

Dan : 300 Sid : 1800

- Alors ? Tu encaisses ?, dit Sid.

Dan ne dit rien, se contentant de grincer un peu des dents, ce qui n'est pas pour déplaire à son adversaire. Visiblement, Dan a dû se faire mal avec cette attaque. Il grince et se tient l'épaule. Il a dû tomber en étant projeté par le jet de flamme du monstre adverse. Je crois que c'est pour ça qu'on a entendu un hurlement. Sid commence à se moquer de ça.

- On s'est fait bobo ? On veut un câlin de la part de sa maman ?, se moque Sid.

Si j'avais été à la place de Dan, j'aurais perdu mon sang-froid et j'aurais collé une droite en pleine figure. Dan écarquille les yeux et commence à souffler pour se calmer. Shizuka est également en train d'essayer de rester calme. Parler à Dan de ses parents, c'est quelque chose qui n'est pas fantastique, surtout quand on sait que Dan est un expert en arts martiaux. Sid n'en rajoute pas, sachant qu'il risque une disqualification. L'arbitre n'a pas considéré cette remarque comme déplacée.

- Bon, je vais terminer mon tour, dit Sid. Tu vas encore pouvoir tenir un tour de jeu avant de te faire pulvériser. Ma victoire est indiscutable. Mes monstres sont les meilleurs.
- Sid … au dernier Duel, Nejma et Veneko ont éclaté tes petits sbires. Et je peux te dire que Warren l'aurait emporté s'il ne s'était pas effondré. Il aurait pu invoquer un puissant monstre Xyz pour réduire les Points de Vie de Donald à zéro. Et maintenant, tu vas devoir subir la colère des Ange Démon pour les avoir sous-estimés. Tes monstres Infernoid, tu peux les carrer là où je pense. Et maintenant, venons-en directement à toi. Quand tu as réussi à qualifier ton équipe pour la Finale, tu t'es mis à genoux, tu as joint tes mains et tu as dit d'une voix claire : ''Oh Seigneur ! Je suis Sid et je suis qualifié pour la Finale du Golden Tournament … mais il y a un problème. Tout le monde n'arrête pas de dire que je crains totalement.''

Dans les vestiaires, Warren est encore assis sur le lit, même s'il est capable de marcher. Et il commence à rire aux éclats. Le public est également en train de rire aux dépens de Sid. Nejma lui demande :

- D'où est-ce qu'il la sort, celle-là ?
- Oh … juste un petit délire qu'on a eu tous les deux pendant votre Duel.

Je commence également à rire de la provocation de Dan. Elle me fait un peu penser à celle de Warren contre Klothilde le soir du tirage au sort.

- Et là, à ce moment précis, continue Dan, le sol commence à trembler, les portes du Paradis s'ouvrent et le Seigneur lui-même s'adresse à toi en te disant : ''Sam …'' … ''Mais je m'appelle Sid …'' … ''On se moque totalement de comment tu t'appelles … Tu as parfaitement raison. Tu crains. Mais il n'y a qu'une seule chose que tu puisse faire : affronter le meilleur Duelliste du Tournoi. Tu dois affronter Dan Lotyuwi.'' … ''Oh mon dieu, n'importe qui mais pas Dan Lotyuwi.'' … ''Fais ce que tu as à faire et ferme-là !'' … Et à ce moment-là, Sid, comme ton corps est hanté par la terreur, tes mains commencent à trembler, les larmes coulent sur tes joues et un liquide jaune s'écoule le long de tes jambes.

Dan frappe très fort. Il s'élève au niveau de Warren en matière de provocation. Sid est en train de piétiner le sol de rage. Je ne suis pas sûre qu'il ait été autant humilié qu'en ce moment. Le public est en train de rire aux éclats.

- Et là, le sol recommence à trembler, les portes du Paradis s'ouvrent à nouveau et des centaines d'anges scandent d'une seule voix …

Et là, tout le public chante d'une voix : ''Allez Dan ! Allez Dan ! Allez Dan !''. Cette provocation était plus courte que celle de Warren mais elle est tout autant percutante. Sid est vraiment en train de perdre son sang-froid mais est obligé de se contrôler pour ne pas se faire bêtement disqualifier.

- Je termine mon tour, dit Sid. À toi de jouer, espèce de …
- Ce tour sera le dernier de ce tournoi, dit Dan. Les Anges présents dans l'Arène en ont décidé ainsi. Et je suis là pour exécuter leur volonté. Mais pendant la fin de ton tour, je vais révéler ma carte face cachée Ange Démon – Renaissance. Et tu peux me croire que là, on va atteindre un niveau de Duel inédit dans ce Tournoi.
- Un niveau de Duel inédit ? Mais de quoi tu parles ?
- Tu le verras par toi-même. En attendant, ma carte Piège s'active lorsque tu as envoyé un monstre ''Ange Démon'' au Cimetière par une attaque ou par un effet de monstre, ce qui a été le cas pour la Magicienne Capricieuse. Et je peux donc invoquer n'importe quel ''Ange Démon'' depuis mon Deck en mode Défense. Et mon choix va se porter sur …
- Sur lequel de tes monstres pathétiques ? Dépêche-toi !
- … sur un monstre que personne n'a encore vu ici. Je vais faire appel à l'Ange Démon – Makina sur mon Terrain en mode Défense.

Un robot-ange vient de faire son apparition sur le Terrain. Elle se retourne vers Dan et le salue en s'inclinant. Je crois qu'elle a dû lui parler pour le convaincre de l'invoquer. Et pour être tout à fait franche, je n'avais pas encore vu ce monstre auparavant.

- Attends … , dit Sid. J'essaye de reconstituer le truc. Tu as activé une carte qui te permet de remplacer un tas de cendres par un tas de boulons ? Tu me fais marcher ? Je n'ai jamais vu une carte aussi pathétique. Et ton tas de boulons ne me fait pas peur.
- Makina est une des clés qui va me permettre de t'asséner le coup de grâce. Mais en attendant, c'est à moi de jouer … et je pioche …

Dan marque une légère pause de quinze-vingt secondes avant de piocher une carte. Il doit être en train de se concentrer pour piocher la carte qu'il lui faut au bon moment et qui, en l'occurrence, pourrait lui ouvrir les portes de la victoire.

- Avant de piocher …, je tiens à te dire que si je me loupe, le Duel sera terminé avant même que tu puisses jouer.
- Mais tu ne peux pas parler clairement pour une fois ?, s'énerve Sid.
- Non … j'aime te voir en train de faire fonctionner les trois neurones et demi que tu possèdes dans le crâne.
- Si je gagne ce Duel, je te jure que je vais te démolir à coup de pieds dans le nez.
- Je fais le vide dans mon esprit … l'esprit céleste est avec moi et je fais corps avec l'esprit céleste. … Je tire et …

Dan ne termine pas sa phrase. Il se contente de sourire et de fixer Sid du regard. Est-ce qu'il a tiré la carte qu'il lui faut ? Et surtout, de quelle carte a-t-il besoin pour remporter ce Duel ? À en croire son sourire, je pense qu'il a effectivement dû piocher la bonne carte. Coup du sort ? Pur hasard ? Coup de chance ?

- Je vais envoyer la carte que je viens de piocher au Cimetière.
- Tu peux répéter ?
- Je vais faire mieux que ça. Je vais reformuler ma phrase : J'envoie Despair, L'Ange Déchue du Crépuscule pour activer son effet. Vague d'annihilation du Crépuscule ! Les effets de tes monstres vont être annulés jusqu'à la fin du tour … enfin, s'il y en a une.
- De … de quoi ? Tu n'es … pas sérieux ? Mais tu oublies que mes monstres sont toujours les plus puissants sur le Terrain et que les tiens ne leur arrivent pas du tout à la cheville.
- Je vais retirer l'Ange Démon – Cyber Ange Lumineux de mon Cimetière pour faire appel à l'Ange Démon – Petite Sorcière Obscure.
- Toujours aussi faible que Seitsemas ou Onuncu.
- Sid, arrête de placer tes commentaires à la noix et laisse-moi achever ce qui te reste de Points de Vie. J'en appelle ensuite à mon Ange Démon – Clair Obscur.

Kaly vient de faire son apparition sur le Terrain. Elle tourne la tête dans notre direction et fait un clin d'œil dans notre direction. Je lui réponds avec un sourire.

- L'effet de Clair Obscur s'active et je peux ajouter le monstre Ange Démon – Éclat Inflammable à ma main.
- Trois monstres faibles pour le prix d'un … je ne comprends pas pourquoi tu fais tout ça, en plus d'annuler les effets de mes monstres.
- J'active l'effet de Makina. Une fois par tour, je peux réduire son Niveau d'un pour chaque monstre ''Ange Démon'' que je contrôle, excepté elle. Donc elle va passer au Niveau cinq. Mais mon tour est loin d'être terminé. Je vais ensuite invoquer spécialement l'Ange Démon – Éclat Inflammable.
- Et un monstre inutile en plus …
- Est-ce que tu as oublié mon sort de Terrain Vallée Lumineuse des Elfes ? J'active son deuxième effet. Je vais remplacer Clair Obscur et Éclat Inflammable dans mon Deck par deux autres monstres ''Ange Démon'' mais à condition qu'ils aient un nom différent. Alors, je vais faire venir les Ange Démon – Faucheuse Hybride et la Jeune Fille Solitaire, j'espère que tu te souviens d'elle.
- Rassure-moi. Tu ne comptes pas faire revenir l'autre ensanglantée ?
- Non … ne t'inquiète pas …
- Ah …
- Je vais faire venir quelque chose de pire.
- Quelque chose de pire ?, me dis-je. De quoi parle-t-il ?
- Je vais synchroniser la Jeune Fille Solitaire, la Faucheuse Hybride et Makina pour faire appel au dernier monstre que tu verras dans ce Duel. Mettons fin au règne infernal de la nuit ! Que rayonne les lueurs de l'astre solaire ! L'aube d'une bataille se présente face à nous ! Apparais ! Bahamut de la Dernière Aurore !

Spoiler:
Un espèce de grand dragon fait son apparition sur le Terrain. J'ignorais que Dan possède cette carte – ignorance partagée par les autres membres du groupe. Le dragon a une peau recouvertes de écailles cristallisées. On pourrait penser qu'il est lui aussi mécanisé, à la différence que les différentes articulations ne font pas de bruit lorsqu'elles sont en mouvement. Je pencherais plus pour dire que le monstre invoqué par Dan est un dragon recouvert d'une armure mécanisée. Dan contemple son monstre rugir dans l'Arène, tel un lion dans la savane.

- 3500 Points d'ATK ?, s'étonne Sid. Ça c'est un monstre.
- Les flatteries ne te serviront à rien face à lui. Il s'agit du dragon qui protège la Vallée Lumineuse des Elfes et les Ange Démon.
- Et alors ? Il va se faire réduire en cendres par Onuncu …
- Je ne crois pas … enfin, si tout se passe comme prévu. Si j'échoue, mon tour s'achèvera par ma défaite, avec mes Points de Vie à zéro.
- … N'oublie pas que je gagne 700 Points de Vie grâce à la synchronisation de ton monstre Jeune Fille Solitaire, histoire de creuser le fossé entre nos compteurs de Points de Vie.

Dan : 300 Sid : 2500

- Je vais activer l'effet du Bahamut de la Dernière Aurore. Je vais choisir un monstre sur mon Terrain … mais comme je n'en ai qu'un seul, à savoir ma Petite Sorcière Obscure, je suis obligé de la choisir.
- Et qu'est-ce que tu vas en faire ? La sacrifier pour offrir sa puissance d'ATK à ton monstre Synchro ?
- Exactement, sauf que je ne vais pas la sacrifier, mais juste l'empêcher d'attaquer. Mais en tout cas tu as vu juste.
- Tu n'es … tu n'es pas sérieux ? Ça lui fait à présent …
- 5900 Points d'ATK ! Tu trouves que mes monstres sont toujours pitoyables ? Cependant, tu dois savoir que si je me rate et que tu as survécu à mon attaque, les Points d'ATK du monstre que j'ai choisi seront déduits de mes Points de Vie. Mais je pense que je n'aurais pas à faire de soustractions sur mes Points de Vie puisque le Duel va s'arrêter après l'attaque de mon monstre. Une dernière volonté, Sid ? Non ? Tans pis pour toi … Bahamut de la Dernière Aurore ! Attaque Infernoid Onuncu avec ton Rayon de Lumière d'aurore.

La Petite Sorcière Obscure s'envole jusqu'à la tête du Bahamut et dégaine son épée au ciel. L'épée se charge en lumière. Le dragon rugit et la lumière de l'épée se dirige vers la bouche du dragon, un peu comme un câble électrique où on pourrait voir les étincelles électriques. Une fois que cette manœuvre est faite, le dragon s'illumine d'une lumière dorée. L'épée de la Petite Sorcière Obscure est ensuite brandie en direction de l'Infernoid Onuncu. Le dragon crache un rayon de lumière à une vitesse phénoménale. Il percute le monstre de Sid de part en part et ce dernier explose.

Dan : 300 Sid : 0

- Le vainqueur du Duel est Dan Lotyuwi. Ce qui fait que la Finale du Golden Tournament est remportée par l'équipe constituée de Warren Fuzenki, Nejma et Veneko Kunoka et Dan Lotyuwi, dit l'arbitre dans un silence des plus étranges.

Le Duel est terminé. Sid est battu et Dan a gagné. Sid pose un genou à terre, se relève et quitte l'Arène en fusillant Dan du regard, n'ayant pas envie de le voir fêter sa victoire. Tant mieux pour Dan. Quant à Dan, je ne sais pas s'il s'est rendu compte qu'il vient de gagner le Duel et d'offrir le trophée à l'équipe. Au moment où je crois qu'il vient de s'en rendre compte, il tombe à genoux, se cache le visage dans les mains et doit être en train de pleurer à l'idée qu'il vient de gagner. Il se retourne et s'allonge en étoile sur le sol de l'Arène. D'ailleurs, un son de trompettes résonne dans l'Arène.

Dan se relève et hurle de joie, levant les poings au ciel. Il se met à courir partout dans l'Arène, pas chassés, et en levant les bras en l'air, imité par le public. Je ne l'ai jamais vu aussi joyeux que ça. Il manifeste sa joie un peu comme un enfant qui déballe ses cadeaux au pied du sapin de Noël. La peinture sur son corps a pratiquement disparu, ne laissant que quelques marques sombres sur le torse et le visage. Ce même public se met ensuite à l'applaudir. Il y a jets de gros confettis blancs, roses, rouges et violets qui tombent du toit de l'Arène afin de marquer un peu plus le coup concernant la victoire de l'équipe. Cela survient au moment où les trois autres Duellistes émergent du couloir. Nejma, Veneko et Warren font leur entrée dans l'Arène en courant vers Dan pour le féliciter. Ce dernier les prend dans ses bras.

- Tu l'as fait !, hurle Warren. Tu l'as fait ! Tu as battu ce loser !
- On l'a fait, rectifie Nejma. Tout l'équipe l'a fait !

Ils sont tellement heureux. Le public continue à les applaudir, et nous les premiers. Ils courent en direction de chaque tribune en levant les bras, un peu comme les sportifs quand il saluent leur public, venu les encourager. Ils grimpent sur les barrières pour recevoir les félicitations des spectateurs. Quelques minutes plus tard, les quatre Duellistes viennent en direction de notre tribune. Ils l'escaladent et sont chaleureusement accueillis par les enfants qui leur font des tas de câlins. Ensuite, les Flame Charmer, Shizuka et moi les félicitons tous les quatre. Le plus émouvant restera Dan en larmes dans les bras de Shizuka, on ne peut plus fière de son petit Duelliste préféré. Je prends en photo Dan dans les bras de sa gouvernante, au moment où elle embrasse son front.

- J'ai gagné ! Nous avons gagné ! Je n'arrive pas à le croire !, dit-il dans les bras de sa gouvernante.
- Je suis vraiment très fière de toi, Dan, dit-elle, des larmes coulant également sur ses joues. Tu as été exceptionnel d'un bout à l'autre du Duel. Tes parents seraient absolument fiers de te voir comme ça.

Ensuite, les quatre Duellistes me prennent tous dans leurs bras. Je commence également à fondre en larmes, sous le coup de l'émotion. Chacun me fait un câlin et m'embrasse sur la joue. Je suis totalement dans les nuages, ne retenant que les marques de respect et de remerciement qu'ils me font. Les Flame Charmer sont également super joyeux et surtout Alicia qui est en train de serrer Dan dans ses bras. Warren est en train de porter certains des enfants qui lui font un câlin. Puis, les quatre Duellistes repassent de l'autre côté des barrières pour se retrouver sur le Terrain, avec des journalistes qui prennent des photos par dizaines et qui demandent à avoir les réactions à chaud. Quand on dit que cet événement est hyper médiatisé dans le pays et surtout dans le monde du jeu, ce n'est pas pour rien. Ils ont été incroyables d'un bout à l'autre de ce tournoi. En moins de deux mois, ils sont passés de rivaux et inconnus à meilleurs amis et vainqueur de l'un des trois tournois les plus prestigieux au monde. Ils sont vraiment phénoménaux en matière de Duel de monstres et ils me félicitent encore pour tout ce que j'ai pu faire pour les aider à se sentir mieux. Leur victoire est amplement méritée et ils ne pouvaient pas espérer mieux.

Un quart d'heure plus tard et le podium avec le trophée est placé au milieu du Terrain de Duel. J'assiste, bien évidemment depuis les tribunes, à l'arrivée des organisateurs du Tournoi, dont M. Takahatsu et M. Senzô. Arrivent ensuite Shizuka et M. Kanowski, les parrains de l'édition de cette année, puis d'autres personnes que je ne connais pas. Takahatsu fait ensuite un petit speech pour féliciter encore une fois les équipes qui ont pris part au tournoi. Il félicite ensuite l'équipe de Sid qui n'a pas voulu assister à la cérémonie de clôture et la remise du trophée. Il appelle ensuite toute l'équipe victorieuse. Nejma entre en première, suivie par Veneko, puis Warren et enfin Dan. Tous les quatre sont reçus par une vague d'applaudissements assez incroyables de la part du public. Ils ont enlevé leur costumes d'entrée, ou alors nettoyé pour certains, et ont revêtu leurs vêtements habituels.

Arrivés sur l'espace du Terrain de Duel, ils serrent la main de chaque membre du Comité d'Organisation et des autres personnes présentes. Ils reçoivent ensuite une médaille et on apprend que c'est Shizuka qui va remettre le trophée à Dan, ce qu'Alicia, assise à côté de moi, trouve vraiment symbolique. Elle a remporté le tournoi à cinq reprise et les organisateurs ont trouvé ça plutôt sympathique de lui accorder cet honneur. Après avoir remis le trophée, elle serre Dan dans ses bras et ne peut s'empêcher de verser une larme qui coule le long de sa joue, tout en souriant. Je sais qu'aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Dan et qu'il a considéré cette victoire comme son cadeau.

Une petite vingtaine de minutes plus tard, vers 20h30, et tout le groupe – c'est-à-dire les Flame Charmer, Shizuka, les enfants et nous cinq – nous dirigeons vers l'hôtel Saint-John pour dîner. Tous les employés de l'hôtel font une haie d'honneur pour les quatre Duellistes en les applaudissant. Une super longue table a été préparée dans le restaurant de l'hôtel. Le repas fut exceptionnel, même si Nejma a expliqué à son frère que reprendre cinq fois des spaghettis n'est pas la meilleure idée qui soit. Les enfants sont super contents de revenir manger à l'hôtel et reçoivent chacun une glace offerte. Ensuite, ils demandent à Dan de leur raconter une histoire. Avant de repartir, Alicia dit quelque chose à Dan :

- Dan. J'ai quelque chose à te montrer. Suis-moi jusqu'à ma chambre.
- Si tu veux. Mais je dois rentrer …
- Ne t'inquiète pas, je te ramènerai chez toi.
- Bon … ben d'accord …

Dan suit Alicia jusqu'à sa chambre. Dan n'y avait pas remis les pieds depuis leur Duel lors du seizième de finale du Tableau. Là, Alicia se dirige vers une armoire que Dan n'avait encore jamais remarqué. Elle l'ouvre et en sort un service à thé. Dan se met à sourire et tous les deux se dirigent vers un des deux lits.

- Je te propose un thé avant de rentrer chez toi, qu'en dis-tu ?
- Ma foi … je suis partant pour un thé, répond Dan en souriant.

Environ trente minutes plus tard, après avoir bu deux tasses et discuté de choses et d'autres, Alicia raccompagne Dan chez lui, au 26, Kamen Street au bord d'une Dodge Viper SRT rouge :

- Je te ramène ?, dit-elle en souriant.
- Oh mais madame a les moyens, plaisante Dan. Partant !

Cinq minutes plus tard, le temps qu'Alicia grille deux feux rouges et soit constamment en excès de vitesse – il n'y a pas de policiers dans le coin et même personne dans les rues, les deux personnes se retrouvent à Kamen Street. Dan ouvre la porte de la maison et constate qu'il fait noir. Il décide d'allumer la lumière et il se rend compte que tout le monde se tient dans le salon de la maison.

- Joyeux anniversaire, Dan !

Je crois qu'il essaye de se retenir de pleurer une deuxième fois. Le fait de voir tous ses amis réunis dans la pièce l'émeut au plus haut point. Il ne s'est pas douté qu'on lui avait réservé quelque chose après le Tournoi. Warren est le premier à s'avancer et à serrer son ami dans ses bras, suivi ensuite par les jumeaux et les enfants qu'il porte l'un après l'autre dans ses bras. Alicia puis moi puis Shizuka imitons les autres personnes, en serrant Dan. Shizuka tend ensuite un livre à Dan.

- Tiens … c'est de la part de nous tous. Encore joyeux anniversaire mon grand.

Dan s'assied sur une chaise et commence à ouvrir le livre. En fait, il s'agit plus d'une sorte de livre d'or sur Dan, de l'époque où il était bébé, dans les bras de ses parents, jusqu'à la Finale du Golden Tournament. Tout le monde a écrit des petits mots sut chaque page et les enfants ont dessiné un peu partout, y compris un dessin de JM qui a reproduit Dan en démon pendant la Finale. JM, Kuma, Lionheart, Joan, Flo et Rébébé ont également pu dessiner Dan avec chacun des enfants avec lui. Dan paraît tellement souriant sur ce dessin. J'ai également pu dessiner – oui, je sais dessiner à la perfection – toute l'équipe avec le trophée du Tournoi. À la fin du livre, Dan remarque des messages de la part de Kaly et d'autres monstres de son Deck. J'ai trouvé cela super mignon de leur part. Shizuka a même ajouté des morceaux de lettres qu'elle avait reçu des parents de Dan quand il était tout petit. Là, j'ai vraiment cru que Dan allait pleurer en lisant tout cela. Il fait à nouveau un câlin à tout le monde.

Puis, étant donné qu'il est presque 23h45 et que demain, c'est retour au lycée … tout le monde rentre chez soi. Alicia décide de raccompagner Nejma et Veneko en promettant d'éviter de percuter une barrière. Visiblement, elle est mauvaise conductrice mais ça la fait rire. Je rentre chez moi, tout comme les autres Flame Charmer. Mais, avant de quitter la maison de Dan, ce dernier vient me voir au niveau du portail et me dit :

- Merci beaucoup, Mina.
- Merci pour quoi ?
- Pour tout ce que tu as fait pour le groupe.
- Oh … mais il n'y a pas de quoi. Tu sais, tu es le premier avec lequel je me suis lié d'amitié. Je suis juste contente d'être ton amie, celle de Warren, de Nejma et de Veneko.
- Tu es aussi notre coach, et sans toi, jamais on aurait pu l'emporter. Pour ça, je veux te remercier.

Dan s'approche, me prend dans ses bras et m'embrasse sur le front. Je rougis assez fortement parce que c'est rare de le voir faire ça. Ensuite, il s'incline et m'embrasse le dos de la main. Je me sens vraiment comme quelqu'un d'important quand je suis avec Dan. Ensuite, il me laisse repartir chez moi, le sourire aux lèvres. Moi, je rentre chez moi, ne faisant pas attention au fait que mes parents sont en train de regarder un film dans le salon, et part directement me coucher.

Dan monte dans sa chambre. Il pose délicatement son cadeau d'anniversaire sur un coin dégagé de son bureau – le trophée siégeant dans le salon, à côté de ceux gardés par ses parents – et se rend compte qu'il n'est pas seul dans sa chambre. Il se retourne et aperçoit six esprits de monstres dans sa chambre : Ange Démon – Clair Obscur, Jeune Fille Sanglante, Petite Sorcière Obscure, Protectrice du Sanctuaire, Magicienne Capricieuse et Demoiselle à Armure Rose. Kaly s'avance et lui dit :

- Merci beaucoup, Dan.
- Tu as empêché la chute de votre monde en gagnant ce Duel, dit Suigin Tou.
- Mais concernant Elhahr ?, demande Dan.
- Il devrait s'en sortir. Les visions que j'ai pu avoir sont toutes plus claires et il va revenir de cette expédition.
- Oh … je suis rassuré, dit Dan. Merci à vous de m'avoir choisi pour accomplir cette mission. J'en suis très honoré.
- Les Ange Démon te remercient pour tout ce que tu as pu accomplir pendant ce tournoi, ajoute Kaly. Tu mérites vraiment de posséder ce Deck. Maintenant, nous devons repartir en Endlenda. À bientôt, Dan.

Les six esprits retournent dans le Deck de son propriétaire. Dan peut enfin enlever sa ceinture avec son Deck et la poser sur son bureau. Il s'allonge dans son lit et se met à dormir en disant : ''Quelle journée !'', sous le regard de Shizuka qui ''espionne'' la scène depuis la porte légèrement entrouverte. Elle referme doucement la porte et se dirige vers sa chambre où elle se dit : ''Cet après-midi, il est parti de la maison enfant, il en est revenu homme.''. Elle éteint la lumière de sa lampe de chevet et se met aussi à dormir.


Dernière édition par Bloody Maiden le Dim 11 Fév - 21:41, édité 1 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Dim 17 Sep - 12:46
Chapitre 29 - Un combat en annonce d'autres ...

Spoiler:
Après la Finale, Sid et ses acolytes sont en train de désespérer dans les vestiaires. Ils n'ont pas digéré l'humiliation reçue par l'équipe de Dan. Chacun des dix membres du groupe est assis sur les différents sièges du vestiaire. Des voix résonnent ensuite dans le vestiaire, ce qui surprend les dix personnes. Puis, un espèce de portail lumineux rouge apparaît au beau milieu du vestiaire. Sid se lève et une silhouette massive apparaît dans le portail.

- Vous avez échoué !, dit la silhouette. Vous devez payer.
- Mais … mais qui êtes-vous ?, demande Sid.

La silhouette s'avance et entre dans le vestiaire. La personne qui vient de faire son apparition a une paire d'yeux violets, le crâne chauve et un bouc. Il porte une cape verte déchirée attachée à un plastron en cuir et avec des lamelles métalliques. Il tient un casque noir dans ses bras.

- C'est bon ? Vous me reconnaissez ?
- E … Eyazon ?
- Tout de même. Bon, passons au plus important. Je suis là pour vous faire respecter votre serment. Vous n'avez pas réussi à gagner ce combat face à nos ennemis … et vous allez devoir en payer le prix de votre âme.
- Notre … notre âme ?, s'intrigue Marco.
- Qu'est-ce que … vous voulez dire ?, demande Toni.
- Suivez-moi dans ce portail sans faire d'histoire, ordonne Eyazon.
- Et si on n'a pas envie, dit Sid.
- Alors je me verrai contraint d'employer la manière forte pour vous forcer à respecter vos engagements.
- Essayez un peu pour voir …, provoque Frank, qui ne sait visiblement pas à quoi il s'oppose.

Eyazon, qui s'est retourné, retourne la tête vers les dix autres personnes, laisse échapper un bref rire sarcastique et claque des doigts. Dix créatures baraquées sortent du portail et chacune d'entre elle se dirige vers chaque membre du groupe. Évidemment, certains essayent de leur résister mais ils sont vite neutralisés par des coups de poing dans le ventre. La plupart des gars du groupe finissent par être portés sur les épaules des créatures et passent de l'autre côté du portail. Sid, Donald et Ryô sont les seuls à ne pas s'être débattus face aux créatures, ce qui leur vaut un petit compliment de la part d'Eyazon.

- Vous avez compris que me résister n'est pas une chose à laquelle il faut penser. Vous mériteriez sans doute une certaine clémence de ma part.
- Qu'est-ce que vous allez faire de nous tous ?, demande Donald en se faisant emmener de force à travers le portail.
- Vous verrez …, dit Eyazon en poussant Ryô de force dans le portail. On va bien s'occuper de vous de l'autre côté du portail.
- Vous n'allez pas nous tuer quand même ?, demande Sid.
- Tu as peur de la mort ? Tu es plus que pitoyable. Je ne vais pas vous tuer, mais quelque chose de bien plus amusant pour moi et les autres Démons.

Sid est également emmené de force dans le portail. Eyazon termine la marche et referme le portail derrière lui. La dernière expression sur son visage est un rictus des plus démoniaques. Tout le groupe arrive dans une grande salle en pierre. Les dix personnes finissent à genoux devant une sorte d'autel assez étrange. On pourrait croire à une scène d'exécution par sacrifice. Eyazon se dresse devant l'autel et scande un chant incompréhensible. Des sortes de boules d'énergie émanent de cet autel et se dirigent chacune en direction du groupe de Sid, totalement impuissants devant le spectacle étrange qui se déroule sous leurs yeux. On pourrait vraiment penser que les boules de lumières vont s'apprêter à foudroyer les dix personnes à terre. Mais au lieu de les foudroyer, les boules d'énergie entrent dans chacun des corps des personnes, en train de hurler et se tordre de douleur.

Le lendemain de la Finale – on prend les cours à 10h, je descends de ma chambre pour aller prendre mon petit-déjeuner et je me rends compte que c'est la première fois depuis un moment que je le prends en compagnie de mes parents. Je ne crois pas en avoir parlé. Mon père s'appelle Daichi, il a 51 ans et est responsable des achats dans une grande entreprise. Quant à ma mère, elle s'appelle Kanae, elle a 49 ans et elle travaille comme directrice des ressources humaines dans une entreprise de cosmétiques. J'ai un grand frère qui a 26 ans et qui vit en Angleterre. En gros, je suis seule dans la maison la plupart du temps, ...enfin quand je ne suis pas chez Dan. Je vois que mon père est en train de lire le journal avec comme gros titre ''Quatre jeunes du Lycée d'Akinokuwa gagnent le Golden Tournament'' avec sur la photo de couverture les quatre Duellistes vainqueurs, les enfants, Shizuka, les Flame Charmer et moi. Mon père me demande alors :

- Tu as l'air de bien t'amuser avec ces jeunes ?
- Euh … pourquoi tu me demandes ça, papa ?
- Oh … pour rien … juste pour savoir …
- Ben, c'est-à-dire que … il sont super sympas et que je m'entends bien avec eux.
- Un peu trop à mon avis …
- Qu'est-ce que tu veux dire ?
- Que je trouve que tu passes un peu trop de temps chez le voisin.
- Pourquoi est-ce que tu me dis ça ?
- Que tu devrais un peu plus te concentrer sur tes études.
- Oh, papa ! Tu sais bien que je suis une bonne élève. J'ai de bonnes notes et j'ai pas beaucoup d'amis. J'ai envie d'en avoir. Je ne veux pas faire comme toi ou maman. Je n'ai pas envie d'être obnubilée par mon futur travail et en oublier de vivre.
- Continue …
- Ce que je veux dire, c'est que ça fait presque dix ans que je passe pratiquement seule à la maison. Quand Kenta est parti en Angleterre, je me suis retrouvée toute seule. Toi et maman ne passez à peine qu'un seul week-end par mois ici. Tu ne sais pas ce que ça fait d'être seule à la fois à l'école et à la maison. Je sais que vous tenez tous les deux à votre emploi, que ça fait vivre la maison. Alors oui, je passe beaucoup de temps chez Dan parce qu'il a eu la gentillesse de m'inviter chez lui.
- Écoute Mina. Je sais que ce n'est pas facile pour toi tous les jours. Je m'en rends compte quand je lis le journal et ce que l'équipe de Dan a pu dire te concernant.
- J'étais présente quand ils se sont fait interviewer.
- Je sais qu'on a pas été trop présents avec ta mère. On aimerait s'excuser mais … on ne sait pas trop si tu es prête à nous pardonner à tous les deux.

À ce moment, ma mère entre dans la cuisine, en robe de chambre. Visiblement, ils ne doivent pas travailler aujourd'hui et veulent profiter de la matinée pour me parler. Ma mère veut ensuite ajouter quelque chose :

- Ma chérie, je sais que tu n'as plus dix ans, que tu es devenue une jeune femme très ravissante. Je crois que tu ressens un trouble de l'affection, rien de plus.
- Comment as-tu deviné ?, répondis-je de façon légèrement sarcastique. Peut-être parce que le seul contact humain que je puisse avoir ici, c'est quand je dois répondre au téléphone pour des trucs que je ne comprends pas ?
- À ce point ?
- Je plaisante un peu mais c'est presque la réalité. Tu sais bien que je suis plutôt introvertie, que c'est pas facile pour moi de me faire des amis. Alors, pour une fois que j'en ai, n'allez pas me briser tout mon petit univers.
- On n'a jamais dit qu'on allait te le briser, me dit ma mère alors que mon père semble se mordre la lèvre. Je suis contente que tu aies pu t'ouvrir au monde et rien ne me fait plus plaisir que de te voir sourire.
- Alors pourquoi est-ce que vous venez me parler de tout ça ? J'ai l'impression que vous avez une super mauvaise nouvelle à m'annoncer.
- Ça dépend dans quel sens tu le prends, me dit mon père.
- Annonce la couleur … de toute façon, je saurai à quoi m'attendre.
- On va devoir te laisser la maison pendant quelques temps … on a posé un congé plutôt long pour pouvoir passer deux mois chez ton frère en Angleterre.
- Et alors ? C'est quoi la nouvelle ?
- Attends … On te dit que tu vas devoir rester dans la maison pendant deux mois et tout ce que tu trouves à dire, c'est ''et alors ?''.
- Je suis désolée de vous le dire mais … la maison est plus tranquille que jamais quand vous n'y êtes pas … alors que vous partiez deux mois, un an ou même une décennie, la maison sera des plus reposantes. Désolée mais j'ai cours dans une heure et mon bus m'attend. Bonne journée quand même.

Je quitte la pièce et remonte dans la salle de bain pour me préparer. Je continue à entendre la conversation qui se prolonge entre mes parents.

- Tu crois qu'on a loupé quelque chose dans son éducation ?, demande mon père.
- Et il n'y en certainement pas qu'une seule. On est peut-être de mauvais parents.
- Ça doit expliquer pourquoi Kenta est parti en Angleterre.
- Pourquoi ?
- Afin d'éviter toute discussion de famille portant sur notre temps de travail.
- Et tu crois qu'on devrait empêcher Mina de quitter la maison ?
- Je ne suis pas sûr que ce soit l'idée à tenter. Le plus loin où elle risque d'aller, c'est dans la maison du voisin d'en face.
- Mais je crois qu'elle doit en pincer un peu pour le jeune homme qui y vit. Et je te connais, ne vas pas essayer de lui briser ses rêves.
- Tu ne veux même pas tenter de rattraper le temps qu'on a perdu avec elle ?
- Ils seront bientôt en période d'examen et je ne suis pas sûre qu'elle veuille venir à ton travail.
- Parce que tu crois que j'ai envie de l'emmener à mon boulot. Elle risque de s'ennuyer à mourir.
- Pas plus que tout ce temps où on l'a laissée seule à la maison.
- Oui, c'est vrai. Il faudrait peut-être qu'on lui présente des excuses.
- Je ne sais même pas si elle va les accepter.
- En attendant, on va la laisser aller en cours et ne pas l'oppresser devant la porte d'entrée.
- On pourra reparler de tout ça ce soir ?, dis-je en redescendant de l'escalier.
- Bien sûr ma chérie, me dit ma mère. Passe une bonne journée.

Je vais quand même embrasser mes parents et leur souhaite également une bonne journée. Je sens qu'au plus profond d'eux-mêmes, ils se sentent un peu coupable. Je me dis que ce soir, on pourra toujours essayer de repartir du bon pied. Au moins, quand ils sont à la maison, mon père passe son temps à rester affalé dans le canapé à regarder la télé et à boire. Ma mère a toujours un livre à la main et une tasse de thé dans l'autre. C'est dommage que ce soit justement quand ils passent une journée à la maison qu'ils se comportent comme des parents à peu près normaux. J'aurais aimé qu'ils soient plus souvent dans cette situation-là plutôt qu'en costume-cravate et tailleur.

Bref, je sors de la maison et je vois Dan et Warren qui sont en train de m'attendre pour prendre le bus pour aller au lycée. Je leur dis bonjour, je salue Shizuka qui balaie l'entrée des quelques feuilles mortes qui jonchent le sol. Les enfants sont mêmes sortis pour me dire bonjour, ce que je trouve très touchant de leur part, sachant qu'ils iront à l'école à partir de la prochaine année scolaire. Mais Shizuka tient quand même à s'occuper de leur donner des cours à la maison en attendant. Lorsque tout le petit monde est rentré dans la maison, Dan me demande :

- Tout va bien, Mina ? T'as l'air préoccupée.
- Mes parents sont à la maison, dis-je alors qu'on commence à se rendre vers l'arrêt de bus.
- Combien de temps que tu ne les avais pas vu ?, me demande Warren.
- Un mois et demi. Et je crois que ça commence à les déranger un peu. Et en plus, ils m'ont dit qu'ils iront voir mon frère en Angleterre pendant deux mois.
- Ils ne sont pas sérieux ?
- Ça fait trois ans qu'ils ne l'ont pas vu. À la limite c'est plutôt compréhensible mais … ils se rendent compte que ça a l'impression de me déranger de ne pas me voir.
- Et qu'est-ce que tu vas faire alors ?, me demande Warren.
- Leur parler ce soir.
- Essaye d'oublier ça pour le moment, dit Dan. Là, on va retrouver Nejma et Veneko devant le lycée et on va devoir affronter la foule du lycée.
- Je n'ose même pas imaginer le service d'ordre avec les surveillants.
- On aurait quand même pu se servir de l'équipe de Sid comme d'une bande de larbins …, dit Warren en plaisantant.

Je me mets à rire, tout comme Dan. C'est vrai que de voir ces dix personnes détestables en train de nous servir, ce serait quelque chose de vraiment intéressant. Une dizaine de minutes plus tard et on monte tous les trois dans le bus qui nous amène devant le lycée. Pendant le trajet, il y a deux grosses quiches de la classe qui ne se sont pas privées de harceler Dan et Warren pour des autographes. Warren commence à lever les yeux au ciel. ''Et il n'est que 9h25 …'', dit-il. Dan ne dit rien et se contente de signer des bouts de papier et à subir les conversations inintéressantes des deux filles jusqu'à ce que le bus s'arrête devant le lycée.

- S'il est déjà autant blasé à cette heure-là alors imagine-le à 18h, dis-je à Warren.
- Et il va être comme ça jusqu'à 18h, me répond-t-il.
- Il risque d'aller se recoucher si c'est comme ça.
- Non. Shizuka l'a forcé à aller en cours toute la semaine. Elle veut qu'il affronte la célébrité, même si ce n'est pas génial.
- Dur …

On retrouve Nejma et Veneko, eux aussi traînant une bande de demeurées derrière eux. Nejma soupire comme pas possible tandis que Veneko a déjà cédé au charme de la grosse tête. C'est alors qu'au niveau du portail, Nejma et moi décidons de chasser toutes les quiches qui s'approchent de notre groupe. L'une d'elle me dit :

- Madame la déléguée décide d'abuser de son autorité pour garder les champions pour elle seule.
- Et madame la déléguée, comme tu le dis, risque de te mettre une dérouillée si tu ne la boucles pas et surtout si tu lui manques de respect.

Warren intervient immédiatement pour que je garde mon calme et que j'évite de m'emporter dans un excès de colère. On entre ensuite dans le lycée et je vais passer sur les trois quarts du lycée venus nous accueillir. Là pour le coup, tout le groupe décide de cacher leur air blasé à l'idée de rencontrer tout le groupe de fans. Les photos et les autographes ont fusé pendant un bon quart d'heure et même des surveillants, des profs et l'administration se sont pris au jeu. Puis, tout le monde a regagné son bureau ou sa salle de classe. Les jumeaux sont en cours d'anglais, matière dans laquelle Veneko dort plus qu'il ne travaille, et nous sommes en cours de maths, cours dans lequel Dan regarde à la fenêtre et où Warren rattrape le sommeil perdu du week-end. D'ailleurs, j'ai pu remarquer qu'il peut à nouveau marcher normalement. Le curare qui lui a été injecté a été totalement neutralisé par l'antidote de Shizuka. Le midi, au self, on a encore une fois la meilleure table et le menu d'aujourd'hui c'est pizza, ce qui enchante tout le monde.

Spoiler:
L'après-midi, on a un cours avec M. Kanowski, qui a passé dix minutes à nous féliciter puis un cours de sport avant de rentrer à la maison. Et aujourd'hui, c'est judo. Tout le monde est présent, excepté le groupe de Sid qu'on n'a pas encore vu de la journée – tant mieux. Même Dan est présent mais le prof ne veut pas qu'il aille sur les tatamis, je ne me demande pas pourquoi … peut-être parce qu'il n'a pas envie que Dan paralyse un élève avec une prise qui ne pourrait pas être contrée. Tout le monde est en kimono et s'échauffe. Et … quelque chose que je n'aurais pas imaginé : le groupe des cruches a daigné venir en sport, ce qui explique le fait qu'il y ait plus de monde aujourd'hui en sport que d'habitude. Normalement, elles sèchent toutes le sport, préférant se cacher derrière le gymnase pour parler manucure et coiffure, limite à fumer. L'une d'elle m'interpelle :

- Alors, madame la déléguée ose venir ici en kimono ? On a pas peur de se se faire un petit bobo ?

Je ne lui réponds pas, préférant m'échauffer en compagnie de Dan et de Warren. Je crois que la plupart de la classe a dû comprendre que venir bassiner l'équipe aujourd'hui n'est pas quelque chose de fantastique. Puis, le prof annonce une petite compétition au sein de la classe. Une compétition pour les garçons et une autre pour les filles – le prof aurait voulu faire mixte mais le fait de tomber contre Warren n'a pas laissé de bon souvenirs. On commence par le tournoi garçon, qui est arbitré par Dan. Le vainqueur est évidemment Warren qui ne perd aucun match. Pour nous, les filles, c'est le prof qui décide d'arbitrer. Je commence par affronter une des cruches que je bats facilement par une balayette. Je gagne mes autres matchs sous les encouragements de Dan et Warren. Mon dernier match m'oppose à la cruche qui m'a provoqué ce matin et au début du cours. Elle commence par me mettre à terre et à m'étrangler avec ses jambes. J'essaye de me débattre, tandis que je continue à voir Warren et Dan en train de m'encourager, suivis ensuite par une partie de la classe. Je finis pas me libérer de cet étranglement mais elle essaye de me projeter au sol. Le prof annonce qu'il reste encore une minute de combat et mon adversaire me dit :

- Ton petit Dan chéri ne peut pas venir t'aider alors comment tu vas t'en sortir ?
- J'ai battu tes copines alors je peux te battre toi.
- Tu crois ça ? Elles ont fait semblant de perdre pour que je puisse t'humilier. Je vais te faire vraiment mal pendant ce combat, petite perdante … petite pleurnicheuse … petite fille à papa …
- Tu me gonfles sérieusement et voilà ma façon de te le dire …

Sans hésiter, je la saisis par le kimono et j'ai fermé les yeux. Quand je les ai ouverts, mon adversaire est par terre et le reste de la classe qui applaudit. Le prof me déclare vainqueur par ippon. Je crois que les séances de judo avec Dan ont payé. Il lève mon bras pour me déclarer vainqueur. Je ne savais pas que j'étais capable de ce genre de choses. La journée se termine sur un moment de tranquillité dans le hall avant la dernière heure de cours, qui est de la littérature. On est tous les cinq, étant donné que Nejma et Veneko n'ont également pas cours. On est en train de faire le point sur tout ce qui a pu nous arriver depuis qu'on est tous devenus amis, avec le Duel entre Dan et Warren, le passage en Endlenda qui a métamorphosé Warren, les nombreuses séances d'entraînement chez Dan avant et pendant le Tournoi. Et à 18h, on sort tranquillement du lycée pour tomber sur … dix visages affreusement familiers.

- Tiens … mais qui voilà ?, s'étonne le meneur de cette affreuse bande. Ça fait longtemps.
- À peine 24h mais on a pu en profiter, dit Warren.

Sid et compagnie sont devant le lycée, visiblement à nous attendre. Je ne sais pas s'ils ont digéré la défaite d'hier mais ils affichent toujours le même air nonchalant, ainsi qu'une impression de haine à transformer en violence se dégage de chacun d'entre eux. Dan et Warren s'avancent devant et font face au groupe de Sid – avec un espace d'au moins dix mètres.

- Qu'est-ce qui vous arrive ? Vous avez envie de vous faire écraser à dix contre deux ?, lance Toni.
- On vous a déjà ridiculisé à deux contre quatre, alors contre dix, ça peut se faire aisément, répond Warren.
- Doucement les gens, dit Sid. Nous n'avons pas envie de nous battre. Au contraire, on vient vous prévenir …
- Nous prévenir ? C'est quoi la crasse ?, dit Veneko.
- Il n'y a pas de crasse, dit Donald. On aimerait bien vous démolir un par un mais on a d'autres occupations.
- On vient pour vous annoncer un tas de problèmes, dit Marco. Et il y a quelqu'un qui aimerait beaucoup faire votre connaissance …
- De qui s'agit-il ?, demande Dan.
- Oh … il n'est pas physiquement présent mais … laissez-le vous parler dans votre esprit.
- De quoi ? … Raaah !

Dan, Nejma, Veneko et Warren sont soudainement pris d'une sorte de mal de tête. Moi, n'étant pas Duelliste, je pense que je suis sans doute ''immunisée'' mais je ne peux pas me contenter de les regarder subir cette espèce d'attaque mentale. Warren tombe à genoux et semble haleter de plus en plus. Étrangement, la clique de Sid ne se moque pas de les voir dans cet état. Ils n'ont pas détaché leur expression glaciale de leur visage depuis le moment où on les a rencontrés. C'est alors qu'une espèce de voix grave retentit. Même moi j'arrive à l'entendre, ce que je ne comprends pas.

- Vous avez osé battre les membres des Forces Obscures … Votre affront sera puni.
- Qui … qui êtes-vous ?, dit Dan en essayant de retrouver ses esprits.
- Mon … mon médaillon, dit Veneko. Il s'illumine. Je … je perçois la présence du Mal, proche de celui à l'état pur.
- De … de quoi ?, lui dit sa sœur.

Personne n'ajoute quelque chose pour le moment étant donné qu'une sorte de fissure bleue apparaît juste entre Sid et Dan. Puis, cette fissure se transforme en écran ovale, un peu comme l'œil de Sauron – même une fille connaît ce genre de référence. La silhouette qui apparaît est en train de bouger dans le cadre. Elle semble plutôt carrée au niveau des épaules mais je pense qu'il doit porter quelque chose qui fait qu'il a cette allure-là. La seule chose qui est aisément remarquable, c'est la couleur de ses yeux, un violet sombre.

- Vous serez les prochains à subir la vengeance de l'Obscurité. Le Maître Ultime des Démons fera bientôt son retour et notre monde comme le votre tombera dans la ruine de l'oubli, gouverné par la Force la plus destructrice que l'Univers ait jamais connu. Le Mal va frapper chez vous dans quelques jours.
- Et vous ? Qui êtes-vous ?, lance Warren.
- Je m'appelle … Eyazon … Tâchez de vous en souvenir, jusqu'à notre prochaine rencontre, qui sera moins amicale que celle-ci.

Puis, en l'espace d'un millième de secondes, l'écran bleu disparaît et le groupe de Sid repart en direction du quartier où ils vivent. Quant aux quatre Duellistes, je les aide à se relever et à m'assurer que cette attaque ne les a pas trop fait souffrir. Quelques minutes plus tard, après avoir joué les médecins, tout le monde peut être en mesure de reprendre la route vers les maisons respectives. Nejma et Veneko prennent leur bus en direction chez eux. On fait de même en direction de Kamen Street. Personnellement, j'essaye d'éviter de me poser des questions sur ce qu'on vient de voir et me concentre sur la conversation que je vais avoir avec mes parents. Je laisse Dan et Warren rentrer chez eux tandis que je me tiens devant la porte de la maison. J'inspire un grand coup et j'entre dans la maison. Je pose mon sac au pied de l'escalier et j'entends que ma mère m'appelle depuis la cuisine. Je vois que mes parents sont assis à table, pas dans la même tenue que ce matin. Ça me rassure, ils ont dû faire quelque chose de leur journée.

- La journée s'est bien passée, ma chérie ?, me demande ma mère.
- Plutôt bien. Alors, de quoi est-ce que vous voulez me parler ?
- Alors voilà, dit mon père. On t'a dit qu'on irait passer deux mois chez ton frère.
- Jusque là, rien de nouveau …
- On aimerait que tu viennes avec nous.
- Attendez, que je comprenne bien. Vous voulez qu'on aille tous les trois voir Kenta ?
- Tu as plutôt bien compris. Mais ne t'inquiète pas, on ira le voir pendant les grandes vacances, pour ne pas troubler la période d'examens.
- C'est quelque chose qui s'étudie, dis-je sans montrer le trouble qui commence à grandir dans mon esprit.

Si je m'attendais à ça. Je n'ai jamais pu penser que mes parents auraient eu l'audace de me demander de partir en Angleterre pour deux mois. Ça doit être une de leurs idées pour essayer de rattraper le temps perdu avec moi. À vrai dire, ce n'est pas que ça me dérange mais … je ne comprends pas tellement pourquoi ils essayent tellement de vouloir faire ça.

- On a conscience qu'on n'a pas toujours été là avec toi, me dit ma mère. Tu as souvent dû te débrouiller toute seule depuis quelques années et pour ça on veut s'excuser avec ton père.
- Et pour ça je vous pardonne, dis-je, toute souriante et allant dans les bras de mes parents.

Étrangement, ils semblent surpris de constater que je ne suis pas du tout rancunière. Ça faisait super longtemps qu'ils ne m'avaient pas eu dans leur bras. Je crois qu'ils profitent un peu de ce moment.

- Donc, qu'en dis-tu ? Tu acceptes de venir avec nous voir Kenta ?
- Écoutez … ce n'est pas que je n'aime pas Kenta et que je ne vous aime pas. Je vous adore mais … je souhaite rester ici. Je vous explique pourquoi. Je suis vraiment heureuse ici, heureuse d'être avec mes amis. J'ai envie de rester le plus longtemps possible avec eux. L'an prochain, il y a encore des examens et après, on risque de ne plus se revoir avec Warren, Nejma, Dan et Veneko. Warren a l'ambition d'aller dans la Ligue Professionnelle de Duel en Europe. Dan a dit vouloir rester ici s'occuper des enfants qu'il a recueilli chez lui. Nejma et Veneko ont des chances d'étudier à l'étranger. Je crois que Nejma aimerait aller au Canada et Veneko au Mexique. Moi, je ne sais pas tellement ce que je veux faire plus tard. Pour le moment, je veux rester le plus possible avec mes amis.

Mes parents marquent un temps de réflexion avant de trouver quelque chose à me répondre. Je crois que ma réponse a dû jeter un froid. Ils veulent se racheter mais si je refuse toute tentative de rachat, on ne va pas aller bien loin. Visiblement, ils sourient donc ce que j'ai dû leur dire ne les a pas trop blessé. Mon père est le premier à répondre :

- On comprend ton choix, Mina, et on le respecte.
- Tu n'as pas à te sentir désolée pour ça. À la limite, c'est plus nous qui devrions être désolés de t'annoncer ça de but en blanc.
- Ça ne vous dérange pas de me laisser ici deux mois de plus.
- Bien sûr qu'on aurait été super heureux d'être tous les quatre en Angleterre mais si tu ne veux pas, on ne va pas te forcer. On n'éprouve aucune animosité envers toi. On regrette de ne pas avoir été aussi présent pour toi, tout comme pour ton frère.
- Mais quoi qu'il arrive, si tu as des inquiétudes sur ton avenir, tu sais qu'on sera toujours là, ton père et moi.

Je préfère rester dans les bras de mes parents plutôt que de répondre. Ça fait super longtemps que je n'ai pas eu l'occasion de les voir sourire autant. Puis, mes parents me demandent si j'ai une préférence pour le repas de ce soir. Je leur dis que je peux m'en occuper toute seule, ayant appris à cuisiner auprès de Dan et de Shizuka. Je leur ai concocté la recette de poulet aux épices qu'on avait fait avec Dan et Warren le soir de leur Duel. J'y ai passé au moins trois quarts d'heure, sous les yeux plutôt admiratifs de mes parents. Et leur réaction au moment où on passe à table restera gravée dans ma mémoire.

- Tu es vraiment douée, dit ma mère. C'est le meilleur repas auquel j'ai pu goûter de toute ma vie.
- Tu pourrais devenir une cuisinière de renom, me dit mon père.
- C'est une recette que j'ai appris chez Dan.
- Parles-nous un peu de lui, s'il te plaît. Ce jeune garçon semble vraiment extraordinaire.

Pendant une heure, je leur parle de Dan, Warren, Shizuka, Nejma et Veneko, de tout ce qu'on a pu vivre depuis le début de l'année, jusqu'à hier soir. Mes parents n'ont jamais été aussi captivés par mon récit. Ils ont même insisté pour vouloir regarder le Match de la Finale – j'avais envie de le regarder à nouveau de toute façon. Et visiblement, mes parents ont été absorbés d'un bout à l'autre par le Match. Je ne suis pas sûre qu'ils connaissent parfaitement Yu-Gi-Oh !, mais le Match a dû opérer une sorte de magie qui les a métamorphosé. On rediscute ensemble jusqu'à 22h, où ils me promettent de passer un peu plus souvent à la maison. Rien que ces quelques heures m'ont permis de rattraper pas mal de temps avec mes parents. J'ai pu leur parler de plein de trucs auxquels ils se sont vraiment intéressés. Et je pense que ça a dû leur faire du bien également. Ils repartent travailler demain mais ils reviendront chaque semaine et pas chaque mois. Au moins, je pars me coucher l'esprit tranquille et avec le sourire.

La semaine passe et tout semble redevenir à la normale. Les autres lycéens continuent à nous féliciter pour notre victoire mais ils se font plus rare, se contentant plutôt de nous saluer. La plupart du lycée commence également à réellement me respecter, en tant qu déléguée pour la classe et en tant que potentielle terreur en judo, suite à l'écho du cours de sport. Finalement, je suis plutôt contente de tout ça, de tout ce qui a pu se passer depuis quelques temps. Je suis contente d'être entourée d'amis, de parents redevenus quasiment normaux. Mercredi matin, quand je me suis levée, je me suis retrouvée à nouveau toute seule à la maison mais mes parents m'ont écrit une lettre où ils me racontent tout un tas de jolies choses, comme quoi ils seront toujours là en cas de besoin, qu'ils penseront à appeler à la maison de temps en temps, et qu'ils ne seront plus autant obnubilés par leur travail. Finalement, ils se sont rendus compte qu'il faut quand même vivre en dehors du bureau.

Spoiler:
Puis, un mois après la fin du Tournoi, un vendredi soir, je ressors du lycée en compagnie des jumeaux, Warren et Dan. Ce dernier nous invite à manger chez lui ce soir. Quelle gentillesse de sa part. Il faut dire que c'est surtout une idée de Shizuka. Elle a même invité les Flame Charmer. Elle s'approche de plus en plus de la perfection à chaque fois que je la vois ou quand Dan nous parle d'elle. C'est une vraie Wonder Woman – elle a même le costume qu'elle avait quand elle était jeune. On marche tranquillement en direction de Kamen Street quand Shizuka arrive vers nous en courant.

- Dan … Il s'est passé quelque chose …, dit-elle en haletant un peu.
- Qu'est-ce qu'il y a ?, demande ce dernier.
- Je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais … il faut que tu viennes voir.

Sans hésiter ni réfléchir, nous nous hâtons tous les six en direction de la porte d'entrée du 26, Kamen Street. Shizuka ouvre la porte. On dépose nos sacs sans faire attention et on constate quelque chose d'étrange. Les enfants et les Flame Charmer sont tous regroupés autour du canapé. Mais les enfants semblent avoir un peu peur de ce qui a l'air de se passer. Dan s'approche doucement et adopte un visage des plus stupéfaits. Il est totalement pétrifié et tombe un peu à la renverse en voyant ce qui est allongé dans le canapé. On s'avance également et … je ne suis pas sûre d'avoir été autant perturbée de ma vie. Warren n'en revient pas non plus. Les jumeaux ont les yeux écarquillés. Personne ne sait quoi penser. Jeff dit ensuite :

- On l'a trouvée dans cet état quand on est arrivé il y a une vingtaine de minutes.
- Qu'est-ce … Qu'est-ce qui a bien pu lui arriver ?, demande Dan, encore sous le choc.

Sur le canapé se trouve … Kaly … en chair et en os. Elle a le visage en sang, son beau visage pâle inondé du liquide rouge censé rester sous la peau. Sa lance est dans le coin de la pièce. Ses ailes sont repliées et l'une d'aile semble tordue. Elle est exactement comme l'hologramme qui apparaît lorsque Dan joue sa carte, ou bien lorsqu'on l'a vue en Endlenda. Shizuka est en train d'éponger le sang qui s'écoule de son visage. Dan s'approche tout doucement et pose la main sur le front de l'Elfe.

- Elle est brûlante …

Il se hâte de prendre un sac, le remplir de glaçons et le poser sur le front de la pauvre Elfe étendue. L'incompréhension est absolue dans le salon. On s'attendait à manger tous ensemble, dans un moment de pure convivialité et … on se retrouve avec un Ange quasiment dans le coma étendue dans le canapé. Shizuka essaye de faire de son mieux pour faire retomber la température … ce qu'elle parvient au bout de trois heures, les Flame Charmer et Warren ayant préparé le repas.

- Je crois qu'il faut l'allonger quelque part, dit Shizuka. Sur le canapé, je ne pense pas que ce soit une bonne idée. On l'a ramenée ici avec Jeff et Sean mais il lui faut un vrai lit.
- On va la transporter dans la salle de repos, à côté de la salle d'entraînement, dit Dan. Elle y sera mieux pour récupérer.

Quelques minutes plus tard, le temps de fabriquer une civière de fortune, Kaly est transportée jusqu'à la salle de repos, où j'ai l'habitude d'aller pour aider Nejma à réduire ses angoisses. Elle est étendue sur un grand lit, assez grand pour que ses ailes soient dépliées. Personne n'est en mesure d'expliquer ce qui a pu se passer, ni comment un Ange d'un monde dimensionnel s'est retrouvé dans notre monde … et chez Dan qui plus est – mais à la limite, je trouve ça compréhensible que Kaly se retrouve au 26, Kamen Street.

Dan essaye de retrouver ses esprits devant un thé tandis que Sean et Jeff racontent les détails de cet événement des plus imprévus.

- En fait, on était en train de jouer avec les enfants dehors, dit Jeff. JM et Pedro voulaient faire un cache-cache et on devait les chercher avec Sean.
- Et au moment où on avait repéré Pluche, on a entendu un ''Bang !'' sonore et un flash de lumière. On s'est dépêché de voir ce qui s'est passé et c'est là qu'on a vu l'Ange qui est sur ta carte, Dan. Elle avait le visage ensanglanté. Ses cheveux commençaient à se teindre en rouge. On a vite appelé Shizuka et on l'a ramenée ici. Voilà, vous avez toute l'histoire.
- Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi elle était couverte de sang, se demande Warren. Qu'elle soit inconsciente à la limite, je peux comprendre … mais ensanglantée, je ne vois pas.
- Et pourtant, je croyais que tu avais rétabli la paix dans son monde et dans le notre, dit Veneko à Dan.
- Je le croyais mais … visiblement, ça n'a pas dû être totalement le cas.
- La paix dans son monde ?, questionne Kylie. De quoi est-ce que vous parlez ?

Dan, en réfléchissant un peu, se met à raconter tout ce qui s'est passé depuis qu'il a découvert son Deck dans la cave, la veille de son Duel contre Warren. J'avoue qu'il y a des moments dont je ne me souviens plus, peut-être parce que je ne les ai pas vécus. Un quart d'heure plus tard et Dan achève ses explications.

- Donc, si je comprends bien, dit Alicia. On t'a appelé, ainsi que Warren, Nejma et Veneko, pour sauver notre monde et le leur d'un Démon qui a envie de faire régner sa loi.
- En version résumée, c'est le cas.
- Et comme vous avez gagné le tournoi, la paix devait être rétablie dans leur monde tout en évitant de faire des ravages chez nous.
- En gros, c'est ça.
- Mais qu'est-ce qu'il s'est passé pour qu'elle atterrisse dans cet état-là ?
- C'est ce qu'on aimerait bien savoir. Il a dû se passer quelque chose de grave pour qu'elle arrive jusqu'ici.
- En attendant, on n'a pas le choix, dit Shizuka. Il va falloir attendre qu'elle se réveille de cet état comateux. Je ne suis pas médecin mais je suppose qu'il va falloir être patient pendant au moins plusieurs jours … si ce n'est plus.

Je dois avouer que cet événement a un peu terni la soirée … et même les jours suivants. D'après Warren, Dan passe au moins une heure à rester au chevet de Kaly tous les soirs depuis qu'elle a atterri ici.

Les jours passent, puis les semaines et nous sommes déjà arrivés aux examens de fin d'année. Dan a dû dormir pendant la moitié de l'épreuve de littérature avant de rendre quelque chose qui doit être excellent. Moi, j'ai dû passer totalement à côté de l'épreuve de physique-chimie, comme d'habitude. Warren a galéré pour réussir à terminer ses épreuves. Enfin bref, on est tranquille et enfin en vacances. Le soir de la dernière épreuve, celle de l'oral de littérature, on rentre à Kamen Street, toujours accompagnés des jumeaux qui, eux, n'ont pas d'examens cette année. Sur le chemin, on discute de choses et d'autres jusqu'à ce que Nejma amène la conversation sur le sujet le plus sérieux :

- Depuis combien de temps Kaly est dans le coma ?
- Ça va bientôt faire trois mois, dit Dan. Mais je suis confiant en son réveil. Et comme on est en vacances, je vais pouvoir passer plus de temps à son chevet.
- T'es tout le temps en vacances, plaisante Warren. Je ne t'ai même pas vu ne serait-ce qu'une fois réviser tes cours pour les examens.
- C'est vrai, t'as pas arrêté de nous dire que tu as passé ton temps à faire des Duels, à jouer avec les enfants et rester dans la salle de repos auprès de Kaly, dit Veneko.
- C'est pas faux, dit Dan. Bon, on va se faire un petit Duel ?

Nejma, Veneko et Warren acceptent de bon cœur. On entre chez Dan puis en direction de la salle d'entraînement, en souhaitant le bonjour aux enfants et à Shizuka. Kaly ne s'est toujours pas réveillée. On passe environ une heure à faire des Duels puis tout le groupe décide de préparer à manger pour la maison. En compagnie de Nejma et Veneko, on décide de rester dormir chez Dan. Mes parents sont partis en Angleterre juste avant le début des examens et ils sont arrivés chez mon frère. Donc je n'ai pas à me soucier de quoi que ce soit pendant deux mois.

La nuit vers 3h16, alors que tout le monde est en train de dormir, Dan décide de se lever pour aller boire un verre d'eau dans la cuisine. Il fait bien attention à ne pas réveiller Shizuka et Warren – surtout Shizuka. Il descend l'escalier sur la pointe des pieds, en évitant de percuter les jouets que les enfants ont laissé traîner. ''Je crois que Shizuka m'avait demandé de ranger tout ce bazar'', se dit-il avant d'arriver dans le salon. Il allume la lumière et tombe à la renverse en se retrouvant face à Kaly, qui se tient debout devant le meuble – un vieux buffet assez grand datant du début du XXème siècle, de manufacture française – et qui regarde les photos encadrées. L'Ange est finalement sorti de son coma de trois mois et se tient debout en se tenant à sa lance. Son front est couvert d'un bandage.

- Ce sont vraiment de beaux souvenirs …, dit-elle.
- Euh …, se contente de répondre Dan, encore un peu dans les vapes.
- Tu sembles heureux …
- Tu vas mieux ?, demande Dan en se rapprochant de Kaly.
- Je … je ne sais pas …
- Est-ce que tu peux me raconter ce qui s'est passé ?, dit Dan.

Soudain, Kaly semble prise de maux de tête assez intenses puisqu'elle finit par tomber à genoux et se tient la tête. Elle se met à hurler alors que Dan fait tout pour tenter de la calmer.

- Calme-toi. Calme-toi, dit Dan.
- Ma … ma tête … ça fait … très mal …, gémit Kaly.
- Qu'est-ce qui se passe ici ?, lance la voix de Shizuka qui semble sortir de sa chambre.
- Oh oh … là … j'ai peur de la suite …, se dit Dan en inspirant le plus possible.

Lorsque je descends en compagnie de Nejma, Veneko et Warren – les enfants dorment à l'étage encore au-dessus et leurs chambres sont insonorisées – je vois Dan prenant Kaly dans ses bras. Tous les deux sont assis sur le canapé. L'Elfe est en train de pleurer dans les bras de Dan. Shizuka, après avoir bâillé, demande :

- Dan … que s'est-il passé ?
- Je voulais boire un verre d'eau quand j'ai entendu du bruit dans le salon. Je suis descendu et j'ai vu Kaly. Puis elle s'est sentie vraiment mal, se plaignant à la tête.
- Hmm … je vois … bon, je vais voir ce que je peux essayer de faire.

Une heure plus tard et Kaly parvient finalement à retrouver ses esprits et elle rejoint la salle de repos pour dormir. Dan décide d'y passer le reste de la nuit pour s'assurer qu'elle aille un peu mieux.

Une fois réveillée, aux alentours de midi, Kaly est en train de se promener dans la maison, histoire de connaître l'endroit où elle a fini par se retrouver. Les enfants, trouvant qu'il s'agit d'un jeu, sont en train de guider l'Elfe dans les différentes salles de la maison. Elle se retrouve ainsi dans les chambres des enfants, à regarder la myriade de dessins affichés sur les murs. Je l'accompagne également au cas où elle se sentirait à nouveau mal. Et le moindre qu'on puisse dire, c'est qu'elle sourit en voyant la joie des enfants qui veulent lui montrer tout un tas de choses. Elle entre ensuite dans la chambre de Warren, puis de Dan. On croirait voir des mini-promoteurs immobiliers en train de faire le tour du propriétaire pour une potentielle acheteuse en la personne de Kaly. Quand elle entre dans la chambre de Dan, elle s'arrête un peu et commence à se tenir la tête.

- Je crois que je suis déjà venue ici …, dit-elle.
- Oui, dis-je. Mais tu as perdu la mémoire ?
- En partie … Je sais qui je suis, d'où je viens mais … je ne me souviens pas tellement ce qui a pu se passer avant que je me retrouve dans votre monde.

Je conduis ensuite Kaly dehors, car elle voulait prendre un peu l'air. Les Flame Charmer sont arrivés un peu de temps après et discutent avec Shizuka. Je reste assise avec Kaly, en train de regarder les enfants jouer avec Dan, Warren, Nejma et Veneko. Kaly sourit en regardant Dan jouer et prendre autant de plaisir à s'amuser avec les enfants. On regarde les autres s'amuser sur le terrain pendant une petite demi-heure avant que les enfants demandent à prendre leur goûter. C'est alors que Dan revient vers Kaly et dit :

- Je sais ce que je vais faire pour que tu te rappelles de ce qui s'est passé.
- Et tu vas t'y prendre comment ?, demande Warren.
- Je vais utiliser ça, répond Dan en tenant son médaillon sacré. Je sais que je peux inspecter les souvenirs d'une personne si elle m'y autorise. Tes souvenirs, Kaly … tu as beau ne pas t'en rappeler pour le moment mais ça ne veut pas dire qu'ils ne sont pas inaccessibles.

Kaly accepte de tenter l'expérience. Étant toujours assise, Dan lui prend la main et s'agenouille en murmurant une formule que je n'arrive pas à comprendre. Le diamant de son médaillon s'illumine de façon intense, nous éblouissant au passage. Cette petite scène dure quelques minutes puis le médaillon arrête de briller. Dan dit ensuite :

- Je crois que tu te souviens de tout maintenant …
- J'ai pu voir ce qui s'est passé, dit Warren.
- Comment ça ?, dit Nejma.
- Mon médaillon d'Hebsunir me permet de voir le passé d'une personne rien qu'en ayant un simple contact physique … et ce que Kaly a pu me montrer est absolument … effroyable même si un récit et des explications seraient nettement mieux.
- Je … Je crois que je me rappelle de tout, dit Kaly.

On rentre tous dans la maison et l'Ange se met à raconter les événements qui l'ont amenée de force dans notre monde.


Dernière édition par Bloody Maiden le Dim 11 Fév - 21:50, édité 1 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Dim 17 Sep - 12:46
Chapitre 29.5 - Livre d'Or (Spécial 03)

Spoiler:
Un jour où je suis venue m'occuper des enfants chez Dan, quelques jours après la Finale du Golden Tournament, je suis tombée sur tout le petit groupe, les dix enfants tous regroupés autour de Dan, Warren et Shizuka. Les jumeaux sont à un rendez-vous médical. Alicia est même venue seule. Les autres Flame Charmer sont en train de s'occuper de l'hôtel, en attendant un gala organisé par Kito Saint-John. Lorsque j'entre dans la maison, ma présence est immédiatement remarquée :

- Salut Mina, me dit Dan.
- Bonjour tout le monde.
- Mina !, lancent les enfants qui courent vers moi pour me faire un câlin.

Je m'agenouille et je les prends tous dans mes bras. Puis, ils m'entraînent vers le canapé, à côté de Dan. Je me demande ce qu'ils veulent me montrer. Je m'assieds donc à côté de mon ami et je me rends compte qu'il est en train de regarder l'album photo qu'on lui a offert pour son anniversaire, le soir de la Finale. C'est un très beau livre, avec une reliure en cuir, qui fait un peu rétro. Il y a également quelques dorures qui font du plus bel effet. Je crois que c'était au départ une idée de Shizuka de lui faire ce cadeau. Elle a réuni tout un tas de photos, demandant à des amis des parents de Dan s'ils ont des photos de ses parents. Puis, elle nous a demandé, aux jumeaux, à Warren, aux Flame Charmer, aux enfants et à moi d'ajouter quelques éléments de décoration comme des dessins, des photos et d'écrire des petits messages. Je prends Rébébé et Lionheart sur mes genoux puis Dan commence à ouvrir le livre.

- Ils avaient envie de le regarder, me dit Warren, qui s'accoude au canapé.
- D'accord, dis-je.

Sur la première page, on peut voir l'évolution de Dan depuis qu'il était encore un petit bébé jusqu'à ses 17-18 ans. Visiblement, Shizuka s'est servie d'un Polaroid pour la plupart des photos. Au moins, il n'y a pas besoin de trop de manipulations pour réussir à remplir un album. Ensuite, Dan tourne la page et je vois son expression toute captivée. Les premières photos montrent ses parents, probablement âgés d'une vingtaine d'années, encore étudiants. Son père, Yusuke, est allongé sur l'herbe et sa mère, Akiyo, est en train d'agiter une plume sous son nez.

- Ils étaient si jeunes, dit Shizuka. C'était l'année où je les ai rencontrés et ils étaient tellement complices.
- Pourquoi est-ce qu'il y a des photos des parents de Dan ?, demande Warren.
- J'ai jamais su où elles étaient, répond ce dernier.
- Et j'avais envie de lui montrer à quel point ses parents sont des gens exceptionnels, dit Shizuka.

Pour elle aussi, cet album est empreint de nostalgie. Elle a passé des années en compagnie de Yusuke et d'Akiyo, puis elle s'occupe de leur maison et de Dan. Elle est assise à côté de Dan, avec Kuma et JM sur les genoux. Les deux filles lui font un câlin, en la voyant avoir une petite larme à l'œil. Sur les photos suivantes, on voit Shizuka, à l'âge de 21 ans, avec Yusuke en train de faire un petit Duel amical sur table. D'après Shizuka, c'est elle qui a remporté le Duel. Elle s'en souvient comme si ça s'était passé la veille, étant donné que c'était l'année de leur première victoire au Golden Tournament. Les cinq photos suivantes représentent les quatre personnes – avec M. Kanowski – lors de leurs cinq victoires. Là, c'est le petit moment où Shizuka fait sa crâneuse.

- On y sera bientôt, nous aussi, dit Warren. On les aura ces cinq victoires.
- Je l'espère aussi, répond Dan.

Quelques photos sur la page de derrière montrent le mariage de Yusuke et Akiyo, dans le style occidental. Sur la première, Akiyo est dans sa robe de mariée, avec Shizuka qui la tient par le bras, toutes les deux en train de rire. Puis, on peut voir Yusuke avec ses témoins et des amis, mimant une équipe de football prenant la pose. Ils sont tous souriants sur ces photos. Je regarde attentivement Dan et il est en train de sourire. Après, il y a des photos de la cérémonie en elle-même et du repas. On voit la famille de Yusuke et d'Akiyo qui posent avec les jeunes mariés. Je ne les ai jamais vu mais d'après Dan, ils sont tous à l'étranger et ils viennent à la maison pour Noël et ils envoient une jolie lettre à Dan avec un colis que Shizuka récupère à la poste – mais plus quand il était petit –. D'après Shizuka, ils sont extrêmement charmants. Y a même une photo des deux jeunes mariés en train de danser. Shizuka a écrit un petit message à côté de cette photo : ''Qu'ils sont admirables …''.

Puis, on passe sur des photos qui montrent Dan quand il était encore bébé. C'est à ce moment là que les enfants, et surtout Alicia, s'émerveillent devant ces photos. Alicia laisse échapper un ''Kawaii'' et serre Dan dans ses bras, un peu comme une petite fille à qui on rendrait son ours en peluche qui sortirait du sèche-linge et qui serait tout chaud. On a Dan à la maternité, dans les bras de sa mère, puis dans les bras de son père, tous les deux heureux. Il porte un pyjama jaune avec un petit poussin dessiné dessus. Sa mère tient un biberon et il a l'air tellement calme. Je crois que Dan se sent gêné de se voir dans ce genre de moment. Je le vois en train de rougir. Je pose ma tête sur son épaule, et je lui chuchote : ''T'es encore plus mignon ici.''. Et ça a l'air de vraiment le gêner. J'ai dit que jamais je ne sortirai avec lui mais il est vraiment craquant. Je pense que j'aurais aimé m'occuper de lui un peu comme si j'étais sa mère.

- J'adorais m'occuper de toi à cette époque, dit Shizuka.
- Il devait être tout calme à cet âge là, demandé-je.
- Non. Il n'arrêtait pas de faire du bruit. Je me souviens que la première nuit avant que Yusuke ne reprenne le travail, il avait fait un tel raffut qu'il n'avait quasiment pas dormi. Il était allé dans ta chambre et il t'a dit quelque chose et après, c'était plus calme.

Les enfants rigolent à propos de cette anecdote. Dan se sent un peu gêné. Puis, sur une autre photo, il est sur les épaules de son père, en train d'essayer d'attraper un ballon de baudruche qui était coincé dans les branches d'un arbre dans le jardin. Et d'après Shizuka, qui a pris la photo, le ballon a éclaté dans les mains du garçon, qui s'était mis à pleurer, ce qui explique la photo d'à côté où son père le serre dans ses bras. Là, il y a un petit message écrit par Alicia qui dit ''Il est encore plus mignon quand on le console''. Une autre photo montre le petit Dan, sans doute âgé d'un an, deux tout au plus, en train de dormir paisiblement sur le ventre, un peu roulé en boule dans le canapé. Et là, c'est Warren qui a laissé un petit message : ''Toujours fidèle à lui-même !'', ce à quoi Dan acquiesce. En effet, il n'a jamais été contre un petit somme. Et d'après Shizuka, Dan est un véritable ange lorsqu'il dort, ce qui s'est vérifié en cours. Après, sur la page suivante, on voit Shizuka et Akiyo en train de faire à manger et Dan qui veut aider.

- On faisait un gâteau et Dan a voulu aider. Il a pris le sachet de farine mais comme il avait pas assez de force, il l'a renversé et il s'est mis à pleurer parce qu'il en avait partout sur lui, raconte Shizuka.

Évidemment, tout le monde se met à rire, même Dan. En effet, raconter ce genre d'anecdote est amusant. N'importe qui serait en train de rire lorsqu'il entendrait ce genre d'histoires, surtout la personne qui est au cœur de cette histoire. Dan n'aime pas avoir honte de lui, ce pourquoi il s'est également mis à rire sur ce genre d'histoire. Une autre photo le montre dans les bras de sa maman. Il est tout souriant sur cette photo. Sa maman est en train de l'embrasser sur la joue. Alicia et moi avons écrit ''Kawaii''. Au fait, je n'avais jamais remarqué à quel point Akiyo Lotyuwi est une très belle femme – en même temps, je ne l'avais jamais vue auparavant. Là, sur la photo où elle tient Dan dans ses bras, elle est sublime. Elle a de longs cheveux bruns-acajou qui descendent jusqu'au niveau des omoplates. La photo devait avoir lieu en hiver puisqu'elle porte un joli bonnet noir. Ses yeux sont d'un brun luisant, un peu comme ceux de Dan. Elle a un très joli nez, un peu comme s'il était dessiné. Elle devait mesurer un peu plus d'1,70 m et elle devait être assez légère puisque Yusuke arrivait à la porter avec un seul bras. D'ailleurs, son père est aussi quelqu'un d'assez séduisant. Il faisait plus d'1,85 m, les cheveux d'un noir de jais et une petite cicatrice derrière l'oreille, due à un mauvais coup reçu en kendo. Ses yeux sont verts, avec une légère teinte bleutée.

Il y a des photos qui montrent également des Noëls avec Dan tout petit. Ses parents l'ont pris en photo en train de déballer des gros cadeaux, souvent aussi grands que lui. L'un de ces cadeaux est un énorme ours en peluche. Shizuka dit que Dan avait un an et demi lorsqu'il a eu cet ours en peluche. Et Yusuke a placé le petit enfant juste devant l'ours en peluche et lui a enlacé les bras au niveau du cou, un peu comme une étreinte chaleureuse. Alicia s'est émerveillée devant cette photo.

- L'ours en question est toujours dans la maison, dit Dan.
- Je me souviens qu'ils étaient inséparables tous les deux, dit Shizuka. Il n'a jamais voulu dormir sans cet ours quand il était tout petit. Et oui, il est toujours dans la maison, je me souviens avoir reprisé la patte gauche il y a six mois.

Les pages suivantes présentent une longue série de photos avec des gens costumés. Je crois que les parents de Dan ont une grande garde-robe avec des costumes, qu'ils ont soit acheté ou qu'ils ont confectionnés eux-mêmes. Je me souviens que Shizuka nous a raconté qu'ils adoraient se déguiser quand ils étaient jeunes. Et là, je crois que ces photos présentent des soirées d'Halloween. La première photo présente quatre personnes, dont un enfant qui est bien évidemment Dan. L'homme sur la photo, qui doit être Yusuke, est vêtu comme le Joker dans Batman. D'après Shizuka, c'est lui-même qui s'est maquillé, teint ses cheveux et ses vêtements. Et il a même réussi à faire peur à Dan. Akiyo s'est déguisée en Harley Quinn, avec le petit bonnet avec les grelots – Dan s'était amusé avec pendant toute la soirée –, une partie de ses cheveux teints en noir, et le visage maquillé un peu comme celui de Yusuke. Sa tenue est sombre, d'une association écartelée de couleurs sombres à savoir le noir et le bordeaux. Elle tient une batte de baseball sur son épaule. Et la dernière adulte est Shizuka, déguisée en Catwoman, avec une tenue assez provocante, un peu à l'image de celle portée par Michelle Pfeiffer dans le film de Burton. Et le petit Dan, âgé de trois ans, est déguisé en Pingouin, avec un petit haut-de-forme, un gros manteau de fourrure – il était enrhumé à ce moment-là –, un monocle, qu'il arrive bien à porter, et un petit parapluie. Je les trouve super adorables dans ces costumes.

Un autre Halloween est représenté en photo. Cette fois, ce n'est pas l'univers de Batman qui est représenté. Le père de Dan est vêtu d'une tenue noire. Ses cheveux sont un peu plus longs que d'habitude et il a le visage blanc, excepté au niveau des yeux, où deux traits noirs sont dessinés. Je crois que c'est le héros d'un des films que Dan adore. Akiyo est déguisée en la méchante de la Belle au Bois Dormant. Et quant à Dan, il est en sorcier. Shizuka n'est pas présente sur la photo. Celle-là, c'était lorsque Dan avait deux ans.

- Les soirées costumées …, dit Shizuka, c'était fantastique.
- J'imagine bien, dit Alicia. J'adorais me déguiser aussi quand j'étais petite.
- Et si on s'organisait ça pour Halloween ?, propose Dan.

Tout le monde approuve l'idée. Visiblement, Shizuka garde encore tout plein de costumes de l'époque où elle et les parents de Dan étaient étudiants, et même après leur disparition. On regarde encore une trentaine de photos de cosplays, passant par différents univers. On a Yusuke et Akiyo déguisés en Link et Zelda, avec Yusuke agenouillé en train de séduire Akiyo. Ils sont vraiment adorables dans ces tenues. Puis, une autre photo les montre tous les deux en compagnie de Dan mais cette fois dans l'univers de Mario. Yusuke est en Bowser, Dan en Bowser Junior et Akiyo en Princesse Peach. Shizuka se souvient de cette photo car Dan a fait tellement de bruit dans toute la maison qu'il a fini par s'endormir en costume, tellement épuisé. Sinon, on peut également voir Chun-Li et Ryu, qui sont bien évidemment Akiyo et Yusuke.

- Yusuke était un grand fan de jeux vidéos, raconte Shizuka.
- Il avait des consoles de jeux ?, demande Warren.
- Oui, évidemment, répond Shizuka. Des fois, quand il n'avait pas envie de faire quelque chose et qu'Akiyo voulait qu'il se bouge un peu, ils faisaient souvent une partie de Street Fighter. Ils prenaient toujours les mêmes personnages que sur la photo, et Akiyo s'est révélée extrêmement douée, battant Yusuke à plusieurs reprises. Et des fois, il s'entraînant dur la nuit, mais en vain.
- Ça devait être sympa à voir, dit Alicia.
- Et toi Dan ? Tu joues à ce genre de jeux ?, demandé-je.
- Évidemment, me dit-il. Ces jeux rétros sont super même si parfois, ils sont super durs.

Sur une autre photo, on a quatre personnes déguisées en Tortues Ninja, et il est évident que l'une de ces personnes est Dan, étant donné sa petite taille. Ensuite, de toute évidence, on reconnaît Shizuka, Akiyo et Yusuke. Ce dernier est en Leonardo, Akiyo en Donatello, Dan en Raphael et la gouvernante en Michelangelo. Chacun a les mêmes armes que dans le manga. En fait, Shizuka nous explique que tout le monde a fait un peu de théâtre au lycée et qu'ils adoraient se déguiser. Pour dire, Dan a hérité de cette passion. En effet, on le voit beaucoup costumé dans ces photos. L'univers de Dragon Ball et Dragon Ball Z sont représentés. Yusuke est en San Goku, Akiyo en Chichi, Dan en San Gohan et Shizuka en Bulma. Il y a même un ami de Yusuke en Vegeta et un autre en Piccolo.

On a même Dan déguisé en Maître Yoda, principalement en raison de sa petite taille. Et il est accompagné de Dark Vador – qui était en fait Yusuke – et Akiyo en Princesse Leia. Dan et Yusuke avaient chacun un sabre laser. Et Dan s'est amusé a vouloir faire un Duel au sabre laser avec son père. Shizuka a même filmé le petit Duel et Dan était totalement mort de rire. Dan a fait tomber un vase qui s'est brisé et il a accusé son père en essayant de parler comme Yoda, ce qui a fait rire tout le monde. Visiblement, Yusuke adorait également Star Wars et adorait se déguiser en Dark Vador pour amuser Dan. Et il a même appris à Dan à parler comme Yoda et à maîtriser le sabre laser. Pour finir avec les photos de déguisement avec tout le monde, on a l'univers des contes de fées qui est représenté, avec Shizuka et Akiyo en princesses, Dan en petit lutin, et Yusuke en prince charmant. Enfin, on a une photo d'Akiyo déguisée en Xena et Yusuke en Terminator.

Ensuite, il y a d'autres photos de déguisement, mais cette fois, sans Yusuke et Akiyo. Shizuka nous explique qu'elles ont été prises après leur disparition. Apparemment, Dan et Shizuka ont continué à se déguiser, histoire de passer le temps. À Halloween, ils continuaient à déambuler dans la ville, tout déguisés. Il y a des photos où ils se trouvent dans des salons relatifs à la culture nippone. L'une des photos fait poser plusieurs questions :

- Elle a été prise où cette photo ?, demandé-je.
- Elle a été prise à Paris l'année dernière, dit Shizuka. On était partis en voyage là-bas une année et il y avait une exposition sur la culture populaire du Japon, ce qu'ils appellent la Japan Expo. C'était pas mal, sauf que c'est pas assez grand, que la file d'attente pour entrer est longue et qu'il faisait super chaud. La plupart des gens y viennent costumés. Et nous aussi étions venus déguisés avec Dan. Est-ce que vous arriveriez à reconnaître quels personnages ?
- Aucune idée, dit Warren.
- Ce ne serait pas Saint Seiya ?, dis-je. Dan est en Pegasus et Shizuka en Athéna.
- Parfait.
- Wow !

Dan a une tenue rouge vive et a un plastron argenté très luisant. Il a même une sorte de diadème sur la tête. Il est vraiment magnifique avec sa musculature. Mais il faut dire que Shizuka est encore plus sublime en Athéna, presque divine. Elle a teint elle-même ses cheveux en violet pâle, porte une grande robe blanche, recouverte par une armure dorée, une paire d'ailes dorées, un casque et son bâton.

- Vous avez vraiment fait ça toute seule ?, demande Alicia.
- Tout à fait.
- Ça a dû vous prendre du temps, dit Warren.
- Un mois avant de partir. Dan m'a aidé pour les ailes. On a acheté des plumes spéciales et on a passé trois nuits à les peindre. Puis, on a assemblé les ailes à l'hôtel à Paris. Pour les cheveux, j'ai fait ça juste après être arrivée à Paris.
- Et il y avait beaucoup de monde qui jalousaient ce déguisement, dit Dan. Je crois même que tu avais gagné un prix pour le plus beau déguisement de tout le salon.
- J'en suis fière de ce petit trophée, répond la gouvernante. Et il y avait du lourd en face avec des super héros, des personnages de manga et de comics.
- Si je me souviens bien, il y avait un gars qui t'avait draguée. Et il avait même osé lever la main sur toi.
- Et j'espère qu'il se souviendra encore longtemps du coup que tu lui as envoyé. Encore merci, mon petit garde du corps.

Shizuka embrasse Dan sur le front. En regardant à nouveau la photo, je me rends compte qu'Alicia a écrit un petit message : ''Quel défenseur adorable''. Cette photo est la dernière qui comporte une personne déguisée. Ils sont vraiment formidable avec ces déguisements. Ensuite, on passe sur des photos où les parents de Dan ont déjà disparu. Personne n'ose poser la moindre question, voulant épargner à Shizuka la corvée de donner quelques explications. Mais les photos qui suivent sont vraiment sympa à regarder puisqu'elles me permettent d'en apprendre un peu plus sur Dan. Au fond de moi, ce cadeau est très instructif.

Spoiler:
Tout d'abord, on a une photo de Dan en train de jouer aux échecs face à Shizuka mais visiblement, il a dû perdre la partie puisqu'il se tient la tête dans les bras. Sinon, il est devenu plutôt bon aux échecs. Ensuite, on a également la présence d'amis des parents de Dan et de Shizuka qui sont venus dans cette maison et qui jouent aux cartes avec Dan, visiblement adolescent – 14 ans en fait. Shizuka s'est amusée à photographier Dan en train de jouer au poker, au kem's ou au tarot. Shizuka ajoute que Dan est un redoutable joueur au poker et qu'il décèle facilement toute tentative de bluff mais que lui-même est très mauvais quand il s'agit de bluffer, ce qui fait rire Warren. Après, on a des photos où Dan apprend à se servir d'un Disque de Duel et d'un Deck, le tout dans la salle d'entraînement. Il ne devait pas avoir plus de dix ans sur cette photo et il se débrouillait pas trop mal.

Ensuite, on le voit avec Shizuka en train d'apprendre à danser. Shizuka se souviendra toujours de cette photo étant donné qu'il a réussi à tomber lorsqu'il s'est mis à marcher avec des chaussures pour claquettes. Mais il est plutôt mignon avec des collants, ce à quoi il a toujours protesté. On le voit également en tenue traditionnelle irlandaise et bavaroise en train de danser. ''Quelle grâce !'', ont écrit Warren et les jumeaux, ce à quoi Dan lui répond par un ''Ferme-là, toi !'' en riant. Quand on voit la photo où il a les jambes parfaitement alignées, Dan dit :

- Je crois que j'avais dû me casser quelque chose pour arriver à cette posture.
- Oui, en effet, ajoute Shizuka ce qui fait rire tout le monde.

Puis, on a Dan et Shizuka en kimono. Je dois avouer que je n'aurais pas reconnu la gouvernante étant donné qu'elle était de profil et que ses cheveux étaient attachés. Il y a des briques et Dan réussit à les briser d'un coup de poing. Sean a écrit : ''Qu'est-ce qui se passerait si c'était un mur ?''. Kylie a écrit : ''Tu devrais nous apprendre à casser ce genre de choses''. En effet, Dan a accumulé une très grande force physique avec tous ces entraînements. Il est en train de se battre contre un adulte, sans doute un professeur d'arts martiaux. Shizuka précise qu'il s'agit d'un ancien champion national de jiu-jitsu et que Dan a réussi à le battre sans problème. Puis, on admire le beau torse nu de Dan, en train de se mesurer à un sac de frappe. Warren a laissé un message : ''Pas étonnant que tu mettes tout le monde KO''. Je regarde Alicia et elle rougit beaucoup en le voyant comme ça. Honnêtement, je ne vais pas cacher le fait que moi aussi je rougis à la vue de cette photo. Il y a encore une petite dizaine de photos montrant Dan pratiquer les arts martiaux, et une où il porte Shizuka sur ses épaules.

- Je ne me souviens pas avoir autant ri de ma vie, dit Shizuka.
- Il avait quel âge ?, demandé-je.
- 15 ans je crois, répond l'intéressé. Et j'avais envie de m'amuser un peu.
- Mais si vous êtes sur la photo, qui est-ce qui la prise ?, demande Warren, ce qui est une question sensée.
- Le professeur d'arts martiaux, Jun Okada. Et il y avait une autre grande amie de Yusuke qui est également professeur et qui se nomme Yuki Izuyamishi. Elle venait souvent avec ses filles quand Dan était petit. Et Dan adorait jouer avec elles.
- Je me souviens …, dit ce dernier.
- Ah … là, on passe sur les photos de voyage, dit Shizuka en tournant une page.

Je me rends compte qu'ils ont énormément voyagé depuis que les parents de Dan ont disparu. Je ne sais pas s'ils ont fait le tour du monde mais le nombre important de photos laisse à penser qu'ils ont été au moins sur chaque continent. Shizuka nous confesse qu'elle adore voyager. Au début, on a des voyages à Hokkaido. Shizuka a photographié Dan quand il avait cinq ans en train de nourrir des grues. Mais apparemment, Dan se serait fait piquer le visage par une grue et il avait pleuré pendant une heure. Depuis, il n'a jamais voulu retourner voir les grues à Hokkaido nous dit Shizuka. Dan était vraiment mignon tout petit. Quand il joue dans la neige, il est tout joyeux. Il y a une photo des deux personnes au Canada. Dan précise que c'est dans les environs de Vancouver. Il avait adoré faire du ski là-bas. Il ajoute qu'il aimerait bien y retourner ne serait-ce que pour faire du ski. J'ignorais qu'il savait skier … mais Shizuka raconte que la première fois qu'il a essayé, il devait avoir douze ans et il a fait du hors-piste jusqu'à finir contre un arbre. Il a ensuite essayé le snowboard et d'après Shizuka, il est très doué, même s'il a manqué de se briser la nuque au moins quatre fois en tentant des double backflips sur une petite hauteur.

Les photos qu'ils ont pris en Amérique sont vraiment sublimes. On les voit à Hollywood pas très loin des fameuses lettres géantes, sur le Walk of Fame, lors d'une visite de studios de cinéma. À ce qu'il raconte, Dan a dû remporter un concours sur Internet où le but était d'envoyer une ébauche de scénario pour un film et la récompense était quatre jours à Hollywood. Franchement, je me demande bien à quels moments ils ont pu faire tous ces voyages, que ce soit pendant des périodes de cours ou bien pendant les petites vacances. Je me décide alors à poser la question à Shizuka et à l'intéressé :

- Mais vous avez passé combien de temps à voyager autour du monde ?
- Oh … je n'en ai aucune idée.
- Ouais, et pour tous les cours que tu as manqué, Dan ?, demande Warren, se doutant un peu de la réponse.
- Il les faisait pendant les trajets ou bien quand il avait un peu de temps à perdre, répond Shizuka.
- Ça doit bien faire un peu plus de dix ans qu'on a voyagé dans le monde, dit Dan. Et je dois dire que ça me faisait énormément de bien.
- C'est presque comme si personne ne savait qui tu étais à l'école, dis-je. On voyait ton nom dans les listes de classes et personne ne t'avait vu.
- Des fois, je demandais à Shizuka d'assurer les cours à la place des profs, me dit Dan.
- Attendez un peu que je comprenne, dit Warren. Shizuka est …
- Professeur à tous niveaux, en effet, répond la gouvernante. Je n'ai jamais eu envie d'aller enseigner dans un établissement parce qu'il y avait Dan qui était encore tout petit à garder.
- Je vois. Mais vous avez dit que vous avez été en Irlande quand vous étiez plus jeune.
- J'ai passé trois ans en Irlande, juste avant de rencontrer Yusuke et Akiyo. Mes parents m'avaient envoyé étudier en Irlande et depuis, j'ai la double nationalité.
- C'est vraiment sympa, dit Veneko.
- Du coup, comme j'avais suffisamment de quoi vivre et que Yusuke et Akiyo m'ont laissé tout ce qu'ils possédaient, je suis restée ici. C'est encore mieux que de se lever pour aller dans un endroit malsain.
- Ça, je comprends, dit Alicia en souriant, étant donné qu'elle vit également au même endroit où elle travaille.

Sur le coup, je comprends un peu mieux la situation traversée par Dan et Shizuka au fil des années. Depuis la disparition des parents de Dan, elle a dû tomber en dépression et elle a donc voulu passer beaucoup de temps avec Dan, peut-être pour lui faire penser à autre chose. Après, je ne suis pas sûre que ce soit Dan qui ait décidé de voyager autour du monde. La gouvernante a dû l'emmener dans certains pays quand il était petit puis après, ils ont dû se prévoir une série de voyages. Shizuka et Dan nouent une belle relation, qu'on pourrait substituer à une relation mère-fils. Parfois, Dan me parle un peu d'elle, la considérant à la fois comme sa ''meilleure amie'' et comme sa deuxième maman. Et bien qu'on est de plus en plus proches tous les deux, je le considère comme mon meilleur ami. Mais tout ce qu'ils ont pu vivre ensemble les ont tellement rapprochés.

Je crois que si quelqu'un les rencontrait pour la première fois, il pourrait penser qu'il s'agit d'une mère et son fils. Shizuka m'explique que lorsqu'il s'est rendu compte que ses parents ne reviendraient pas, il s'est enfermé dans sa chambre et s'est mis à pleurer pendant une semaine entière. Shizuka n'a même pas eu la possibilité d'entrer dans sa chambre le consoler. ''Il a tellement souffert et il manquait tellement d'affection'', m'a-t-elle confessé. Au bout d'une semaine, quand Shizuka était en train de dormir, Dan était allé se blottir contre elle et il avait enfin séché ses larmes. Depuis, il n'a pas voulu quitter Shizuka, étant quasiment sa seule ''famille'' présente dans tout la province.

Il y a d'autres photos de leurs voyages en Amérique, que ce soit au nord ou bien au sud. Aux États-Unis, ils se sont rendus, en plus d'Hollywood, à New York, à Orlando au parc d'attraction dédié aux Simpsons, série que Dan adore regarder, devant le Grand Canyon et même à Disneyworld à Anaheim en Californie. J'ai toujours rêvé d'aller dans cet endroit, et quand je vois les photos de Dan et Shizuka dans cet endroit, je suis plus que jalouse. Il y a une photo de Dan tout petit avec Mickey. Une autre où Minnie fait un câlin à Shizuka, toute folâtre. Sinon, il y a des photos plus récentes où ils sont dans le même parc. Les enfants ont les yeux remplis de rêves en voyant ces photos. Shizuka dit alors :

- Je crois que pendant les vacances, j'essayerai de vous emmener à Disneyworld.

Évidemment, les enfants sont tous joyeux à l'idée de partir. Évidemment, Shizuka nous propose à toute l'équipe de se joindre au voyage, ce qui me rend toute ravie. En plus, il y a même des photos où nos deux personnages sont à Hawaii, avec des colliers de fleurs et des pagnes. Je crois qu'ils sont en train de danser avec des troupes locales. Puis, on passe sur des photos de Dan et Shizuka à Copacabana, puis en Argentine dans la pampa. Dan est sur un cheval, en gaucho. Il fait tellement sérieux dans ce genre de tenue. Je l'imagine bien faire un Duel là-dedans. Ils sont même allés en Afrique pour visiter les monuments égyptiens. Dan imite les personnages sur les gravures en marchant de profil avec les bras bien en angle droit. Sinon, il y a également Dan et Shizuka sur des dromadaires, habillés comme des bédouins et de superbes djellabah.

- Je me souviens qu'on s'était amusés avec les guides lors de la traversée.
- Tu peux parler, dit Shizuka. Tu es tombé trois fois de ton dromadaire en un quart d'heure.
- N'allons pas trop dans le détail, dit-il. Mais je trouve qu'ils ont été extrêmement gentils avec nous.

On regarde ensuite leur voyage à Paris. Il y a plein de photos de Dan devant les plus grands monuments du monde, comme la Tour Eiffel, l'Arc de Triomphe, au Musée du Louvre ou bien dans d'autres monuments historiques dont j'ignore le nom, n'étant pas une grande connaisseuse de ce pays. J'arrive quand même à reconnaître certains monuments parce qu'ils sont célèbres. Ensuite, ils sont en train de se promener sur des plages en Normandie ; devant de très beaux châteaux au niveau d'un fleuve, du style Renaissance, ce qui est vraiment beau à voir de l'intérieur. Sinon, il y a deux-trois photos qui font un peu contraste avec le beau paysage. Shizuka et Dan se trouvent tous les deux avec tout un tas de monde autour d'eux. Il y a plein de lumières et une espèce de scène. En fait, c'est la fois où ils se sont rendus à un festival de musique métal, il y a trois ans. Je ne savais pas que Shizuka apprécie ce genre de musique. Elle a l'air de beaucoup s'amuser.

- C'était la première fois qu'on mettait les pieds dans un festival de métal, dit-elle.
- Apparemment, c'est le plus grand festival de ce genre en Europe, dit Dan. Et je confirme qu'il y a une excellente ambiance.

Toujours en Europe, on a une photo de Dan qui porte un kilt dans un château en Écosse – il a eu un rhume dans les jours qui suivaient. Toujours dans les îles britanniques, on a une photo de Dan qui est en mode penseur face la mer.

- C'était lors de notre voyage en Irlande, dit Dan. J'avais adoré la semaine passée là-bas.
- C'est vrai que c'était formidable. J'avais été conviée à un tournoi en tant qu'invitée et Dan a tenu à venir avec moi. Et on a profité des quelques jours après le tournoi pour visiter le pays. Là, on est aux Falaises de Moher.
- C'est vraiment un très bel endroit, dis-je.
- Shizuka avait revêtu une robe et elle était toute belle avec le vent qui soufflait. On aurait dit une princesse, dit Dan, ce qui fait rougir la gouvernante.
- Arrête, dit-elle en riant. Tiens, regardez cette photo.

On porte tous notre attention sur la photo d'à côté de celle de Dan aux Falaises de Moher. On voit Dan sur une table, vêtu d'une sorte de costume vert bouteille limite noir. Il a une jambe en l'air et a les bras écartés. Et il y a plein de monde autour de la table qui semblent taper dans leurs mains et qui ont le sourire. Shizuka est également sur la table, face à Dan, et elle tape aussi dans ses mains. Je crois comprendre ce qui se passe sur la photo.

- Ne me dis pas que tu es en train de danser sur cette photo ?, dit Alicia.
- Évidemment, répond ce dernier.
- C'est vrai que tu danses plutôt bien, dit Warren.
- Je l'avais emmené dans une taverne et comme le patron est un de mes amis, il m'a demandé si je pouvais faire une petite danse avec d'autres personnes. Dan a dansé aussi.

Il ne devait pas avoir plus de quatorze ans sur cette photo. Il paraît tellement joyeux sur la photo et des fois, ça ne le gêne pas de porter une tenue de danse et ses chaussures à claquettes et d'aller danser avec Shizuka. Je l'adore quand il danse. Visiblement, Alicia a l'air toute enthousiaste à l'idée d'entendre Dan dire qu'il va danser un petit peu avec Shizuka juste après avoir regardé l'album photo, juste pour montrer aux gens. Et là, c'est les dernières photos de voyages de Dan et de Shizuka. Warren pose une question :

- Tous ces voyages ont dû coûter cher ?
- Généralement, on partait avec des amis de Yusuke et d'Akiyo, donc on se partageait les frais de voyage. Mais sinon, avec tout l'argent mis de côté et celui gagné avec l'activité de chambre d'hôtes qui a commencé avec les parents de Yusuke. C'est les principales dépenses qu'on a réalisé. Sinon, on se contente d'une vie plutôt simple en dehors de tous ces voyages. Et avec la situation familiale de Dan, l'État lui verse une petite pension mensuelle.
- Vous aviez pas mal de moyens, dit Alicia.
- Oui, dit Shizuka. Mais je pense qu'on pourra encore faire quelques voyages tous ensemble.

Tout le monde est vraiment heureux à l'idée de partir en voyage avec Shizuka. C'est une vraie héroïne pour Dan et pour les enfants. On décidera de la destination à un autre moment, préférant se concentrer sur d'autres événements.

Spoiler:
Après cela, on a des photos qui sont plus sur les derniers mois, avec des photos où on peut voir tout le groupe. On peut voir à nouveau Dan en train de dormir un peu partout, que ce soit dans la salle d'entraînement, dans le canapé ou bien sur ses devoirs. Cette dernière fait rire tout le monde car c'est quelque chose d'habituel chez Dan. Avec Warren, on raconte quelques anecdotes sur Dan qui est en train de dormir en cours, parfois avec les remarques des profs qui lui demandent de rester concentré et éveillé, ce qui n'arrive pratiquement jamais. Soit il est concentré et il dort, soit il est éveillé et il n'est pas concentré. Mais bon, du moment qu'il ne provoque pas verbalement les profs, ceux-ci lui laissent la possibilité de rester dans son coin, tout tranquille.

On a des photos où Dan est en train de se battre en Duel dans sa salle d'entraînement. Y a même des photos de son premier Duel au lycée, celui contre Warren. Je crois que c'est Nejma qui a dû prendre ces photos. Warren a écrit : ''Je ne ferai aucun commentaire là-dessus''. Il y en a quatre en tout : une où ils se font face, une où Warren est en train de jouer et deux où c'est au tour de Dan. Plus je repense à ce jour et plus je me dis que ce Duel a changé nos vies. Je reconnais qu'à ce moment, j'étais en très grand froid avec Warren et je n'avais pas tellement de contacts avec Dan, au moins une fois tous les quinze jours, voire plus. Mais depuis qu'ils se sont cherchés, … ben, c'est comme s'ils étaient devenus les meilleurs amis du monde. En plus, il y a Nejma et Veneko qui sont arrivés et il se passe ce qu'il se passe.

Après, il y a tout plein de photos des derniers mois tous ensembles. Il y a des photos que je n'avais pas encore vu. Sur l'une d'elles, Warren, Dan et Veneko sont tous les trois en mode pose. Ils ont chacun des lunettes de soleil et portent des tenues blanches et noires. Veneko imite un guitariste, Dan a les bras déployés et à l'air de marcher sur le côté tandis que Warren a un poing levé en l'air.

- Quelle bande de beaux gosses !, plaisante Alicia.
- Elle date de quand cette photo ?, demandé-je.
- Ça devait être lors d'une séance d'entraînement où tu étais avec Nejma. On a eu un petit délire et voilà …, explique Warren.
- Et celle-là ?, demande Alicia en désignant du doigt une autre photo.
- Ben …, dit Dan, je crois que c'est la fois où je m'étais un peu emporté contre vos emplettes.

En effet, je reconnais les sacs de magasins de vêtements traînant sur un canapé. Je me souviens qu'on avait pris des photos du petit défilé de mode dans le salon de Dan. Shizuka avait mis un appareil photo sur un pied et mis le retardateur. Tout le monde apparaît sur la photo. C'était après le premier tour du Tournoi, donc avant de rencontrer les Flame Charmer. Et à voir l'air de Dan, il devait toujours avoir le ticket de caisse en travers de la gorge. Il y a plein d'autres photos où tout le petit groupe est en train de se pavaner dans différentes tenues. Sinon, on a une photo prise dans la file d'attente du Golden Tournament. Dan a l'air songeur, Nejma et Veneko sont en tous joyeux, le jeune homme tirant la langue. Warren a un large sourire. Personne n'aurait su qu'environ deux mois plus tard, l'équipe remporterait le tournoi au terme d'une finale des plus passionnantes. Les commentateurs, les journalistes et les critiques de Duels ont adoré visionner cette Finale et notamment le Duel entre Dan et Sid. Pour eux, Dan est un potentiel champion du monde de Duel, capable de captiver les spectateurs et qui sait comment livrer un Duel sur le Terrain et dans la tête. Son niveau est extrêmement élevé et certains spécialistes spéculent sur une carrière sans aucune défaite.

D'autres photos montrent toute l'équipe en train de faire la cuisine. Je me souviens que Shizuka s'était amusée à nous prendre en photo pendant qu'on préparait le repas, sans doute une veille de Match. On s'en était pas trop mal sorti, et je me souviens que Veneko avait manqué de se brûler avec la plaque électrique. Puis, on a des photos avec les Flame Charmer, principalement entre la salle d'entraînement et l'hôtel Saint-John. On a plein de séances de fous rires en plein repas ou pendant une petite séance de Duels. Voir Dan rire est quelque chose de rare. Je ne l'ai jamais autant vu rire depuis le début de l'année, plus que sur les deux dernières années. Il est vraiment heureux sur toutes ces photos. De plus, Warren est un peu dans la même situation. Depuis qu'il vit chez Dan, il est de plus en plus heureux. Lui aussi considère Shizuka comme une figure maternelle, c'est pourquoi il a dit qu'il lui dédierait la victoire de l'équipe en Finale, voulant la remercier de l'avoir accueilli sous le toit du 26, Kamen Street.

Une photo montre Dan entrelacé par les bras d'Alicia, et le jeune homme semble plus que blasé, et assis sur un canapé de la salle d'entraînement. Warren a mis un petit message : ''Quelle joie !'', en dessous d'un des rares messages que j'ai pu écrire dans le livre : ''Réaction épique''. Je sais qu'Alicia semble être très fan de Dan. D'après Warren et Jeff, Alicia a souvent ce genre de comportement mais il n'est pas tellement poussé à ce genre d'extrême. Visiblement, lors de leur Duel, Alicia est quasiment tombée amoureuse de Dan, voyant en lui un super Duelliste, adorable, courtois, gentleman, amusant et surtout ''très beau garçon''. C'est vrai que Dan est mignon et qu'il possède toutes ces qualités qui font rêver Alicia mais elle m'agace souvent avec ce genre de comportement, même si c'est pas des sentiments amoureux – et je ne suis pas sûr que ce soit réciproque de la part de Dan.

Après les quelques photos en compagnie des Flame Chamer, notamment des photos lors de séances d'entraînement, les enfants sont tout contents de se voir sur certaines photos. Dan et Warren portent JM, Lionheart, Joan, Kuma, Flo et Rébébé. Nejma a écrit juste en dessous : ''Quelle force !''. Les filles sont toutes en train de rire tandis que Dan et Warren semblent submergé par le nombre d'enfants sur le dos et les épaules. Alicia ne peut pas s'empêcher de réagir comme à son habitude en voyant les photos de toute l'équipe en train de s'occuper des enfants, et principalement quand c'est Dan. Il est avec Pluche, Fab, Trotski et Pierre en train de regarder un film dans la salle cinéma. Ces derniers disent que cette salle et la collection de films sont vraiment formidables. Les enfants regardent au moins un film par jour depuis qu'ils sont arrivés chez Dan.

Il est vrai que Dan adore s'occuper des enfants depuis qu'ils les a fait venir. C'est la même chose pour Warren et les jumeaux, mais Dan est vraiment quelqu'un d'adorable et de très gentil avec les autres. On le voit en train de raconter une histoire aux enfants, et il fait de grands gestes, limite mimiques théâtrales, ce qui fait beaucoup rire Joan, JM et Lionheart. Il joue aux jeux vidéos avec eux, se faisant battre à de rares reprises. Sur une autre photo, il a Rébébé dans ses bras et ils mangent tous les deux un scone que Shizuka a confectionné. La petite fille est tellement contente de manger et elle adore quand Dan la porte.

Shizuka tourne une nouvelle page et on arrive sur des photos du Golden Tournament et des entraînements. Nejma montre son Deck à Dan et elle semble lui demander des conseils pour ajouter ou enlever quelques cartes pour le rendre plus performant. Puis, il lui montre une ou deux tactiques lors des espèces de petits Duels-puzzle. Nejma m'a confié que grâce aux conseils de Dan, elle a fait d'énormes progrès. Et en plus, elle dit qu'elle ne me remerciera jamais assez pour tout ce que j'ai fait pour l'aider à gérer son stress. Il y a une autre photo où on voit Veneko étendu par terre et tout le monde plié en deux. Il s'était étalé dans la salle d'entraînement en voulant faire le pitre. Il y a même une photo de moi en train de dormir dans un des canapés de la salle d'entraînement et Dan posté à côté de moi. Alicia et Shizuka ont écrit : ''Qu'il est chou !''. Je me souviens que c'est la fois où j'avais rêvé de lui comme chevalier protecteur et de sa joute verbale avec Warren.

Passant sur les Duels dans Akinokuwa, Shizuka s'est occupée de prendre tout le petit groupe en photo, que ce soit les Duels en eux-mêmes ou bien moi en train d'encourager et de préparer mentalement. La gouvernante dit que j'ai vraiment l'âme d'une coach et que je pourrais être une grande manager. Je dois avouer que j'adore faire du coaching, des exercices de yoga, de détente et de relaxation. Le Duel entre Dan et Reizo a été mitraillé de photos, avec l'accolade entre les deux Duellistes. Idem pour celui de Nejma et Veneko contre Katsue et Okura, surtout avec Dan debout, les bras en l'air. On a d'autres scènes épiques du Tournoi, comme la provocation de Warren face à Klothilde ; le Duel entre Dan et Juliane et celui entre Warren et la Princesse. Shizuka adore jouer les paparazzi. On a également des dessins de tout le monde, souvent réalisés par les enfants. … Et on passe sur la Finale du Tournoi. Les entrées de tous les membres de l'équipe ont été prises en photo. Le Duel de Warren n'a pas été photographié, mis à part son entrée sur un char, Shizuka a estimé que vu l'état dans lequel il était, cela aurait été un peu humiliant pour lui.

Veneko avec le mur de flamme et Nejma avec la pluie d'étincelles lors du Tag Duel sont vraiment des beaux moments pour eux. Je crois qu'ils ne pensaient pas se retrouver à jouer dans le Stade de l'Aurore dans le cadre de l'un des plus grands tournois du monde. Les enfants ont dessiné les jumeaux en train de livrer leur Duel. Je ne sais pas comment ils ont fait pour faire ça aussi vite entre le moment où les Duels ont eu lieu et le moment où on a remis l'album photo à Dan comme cadeau d'anniversaire. Ils ont peut-être dû dessiner pendant les Duels. Moi-même, je l'ignore, ayant plus été préoccupée par les Duels qu'autre chose.

Vient ensuite le tout dernier Duel du Tournoi, celui opposant Dan à Sid. JM, Rébébé et Flo ont dessiné Dan en démon, quasiment identique à la façon dont il se déplaçait dans l'Arène. Les peintures corporelles sont vraiment bien reproduites. Elles ont vraiment un énorme talent en ce qui concerne le dessin. Ça se voir quand on débarque dans leur chambres. Les murs sont tapissés de dessins, comme si elles en faisaient au moins un tous les jours. Shizuka a pris en photo le Dan en démon en train de lever les bras, imité par une grande partie du public. Les lanières de cuir attachées par un bandeau sur le front de Dan ajoutent vraiment une touche malsaine au démon qui est en train d'intimider Sid. Tout le monde a écrit des messages à propos de ce Duel. Puis, il se termine avec la célébration de la victoire, tant immédiate avec Dan au sol puis en train de courir dans l'Arène, qu'avec toute l'équipe, en train de recevoir les félicitations des supporters que de tout notre petit groupe. Il y a la photo qui montre Dan dans les bras de Shizuka, le Duelliste étant quasiment en larmes quant à ce qu'il vient d'accomplir en Duel. On a la remise du trophée – c'est moi qui ai photographié celle-ci –, et un dessin de toute l'équipe avec le trophée.

- C'était vraiment une belle journée, dit Shizuka en voulant refermer l'album.
- Attends, dit Dan, il reste encore des pages …
- Oh … oui, j'avais oublié, dit-elle. Je crois que tu devrais mieux les regarder par toi-même.
- Pourquoi ?, demande Warren.
- Il s'agit de morceaux de lettres que Yusuke et Akiyo ont écrit et qui parlent de Dan tout petit.
- Sans blague ?, répond l'intéressé. Papa et maman t'ont laissé des lettres ?
- Bien sûr qu'ils en ont laissé. J'ai contacté tous leurs amis pour pouvoir leur demander certaines photos et s'ils avaient reçu une lettre de la part de Yusuke et d'Akiyo.
- Je pense que je lirai ça plus tard, en effet.

Tout les enfants décident de faire un câlin à Dan. Il a fait tellement de choses dans sa vie. Il est vrai que la disparition de ses parents est quelque chose qui a pu grandement l'affecter. Néanmoins, le fait d'être avec Shizuka, c'est comme si ses parents n'avaient jamais quitté la maison, puisqu'elle est la personne qui les a le plus connu et le plus côtoyé jusqu'à leur disparition. Dan a raison de vouer une grande admiration à sa gouvernante. C'est une femme extraordinaire, qui adore passer du temps avec les autres. Et elle a mis du temps pour créer cet album-photo qui retrace une grande partie de la jeune vie de Dan et même de ses parents – entre six et huit mois apparemment. Et il en est vraiment joyeux, de ce cadeau. Tous les plus beaux moments de sa vie sont dans cet album. C'est le genre de cadeau qu'on n'oublie jamais.

Deux heures plus tard, alors que je descendais de l'étage des enfants, je passe voir Dan qui est dans sa chambre en train de se reposer, comme à son habitude. Je me rends compte que la porte n'est pas fermée. J'arrive à voir, dans le minuscule espace ouvert, Dan assis sur son lit, en train de lire à haute voix les extraits de lettre de ses parents. Ce que j'entends est vraiment touchant et une petite larme traverse ma joue. Puis, Warren ouvre la porte de sa chambre et me voit près de celle de Dan. Il s'approche et me murmure :

- Toi aussi tu as écouté ce qu'il a raconté ?
- Oui … et c'est vraiment beau.
- Je regrette vraiment de ne pas avoir rencontré ses parents, me dit-il.

Puis, on continue à parler tout bas jusqu'à ce que Dan pose le livre sur son bureau et s'allonge sur son lit, un manga à la main et se met à le lire. Plus je le regarde et plus il est fascinant. Un garçon comme lui, c'est vraiment de l'or. On ne peut pas rêver d'un ami aussi proche que lui. Dan est vraiment quelqu'un d'unique en son genre. Il recèle en lui toutes les caractéristiques de la personne légèrement refermée sur elle-même mais lorsqu'on passe un peu de temps avec lui et qu'on s'intéresse de plus près à lui, il est vraiment incroyable. Honnêtement, je suis totalement heureuse d'être son ami. Warren me glisse discrètement : ''Je crois qu'il est aussi heureux que ce soit le cas.''. Je crois qu'il dit ça pour me faire rougir. Je n'ai jamais autant rougi que depuis que je connais Dan.


Contenu sponsorisé

Re: Le Démon d'un autre monde

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum