Faeris : Le Royaume des Duels

Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Mar 4 Juil - 13:55
Chapitre 12 - Une décision un peu trop hâtive ...

Spoiler:
Qualifiée, l'équipe est qualifiée pour les seizièmes de finale du Tableau B. Bon, certes, la première manche a été remportée par Warren avec une facilité déconcertante et l'équipe n'a affronté que des personnes d'un âge à peut près équivalent au nôtre. Pour certaines personnes, ça ne peut rien prouver mais pour toute l'équipe, ce Match nous montre qu'on est capable de se débrouiller en Duel. Warren semble plutôt fier de lui et d'avoir pu se montrer sous un nouveau jour. Malgré le stress qu'elle a eu lors du Duel, Nejma paraît plus détendue lorsque son Duel s'est achevé. Veneko trépigne toujours de joie.

Un peu de temps après le Match, nous décidons de passer un peu de temps libre chacun de son côté. Notre prochain Match aura lieu après-demain dans un lieu que nous ignorons encore pour le moment. Nejma me demande de passer l'après-midi avec elle pour l'aider à gérer son stress et à se discipliner l'esprit avant les prochaines échéances. À de nombreuses reprises pendant le Duel, elle a dû recevoir les encouragements de son frère et de moi-même. Le début du tournoi doit beaucoup la stresser. C'est un peu normal. Je serais comme elle si je me trouvais à sa place. J'accepte sa requête, ne sachant pas trop quoi faire cet après-midi. J'ajoute que je pourrais passer tout le temps qui lui sera nécessaire pour qu'elle parvienne à réussir à l'emporter sur elle-même.

- Est-ce que je peux venir avec vous ?, demande Shizuka. J'aimerais pouvoir t'aider moi aussi, Nejma. Qu'en dites-vous ?
- Ça ne me gêne pas, dis-je.
- Je trouverais ça fantastique, approuve Nejma. Je serais très contente que vous puissiez passer l'après-midi avec nous.
- Formidable, dit Shizuka avec un large sourire. Un après-midi entre filles, on va bien s'amuser. Dan, si tu veux rentrer à la maison, tu sais où es le double des clés. Warren, est-ce que Dan t'a montré où est-ce qu'il est ?
- Oui, dit Warren.
- Pas de problème, assure Dan. Amuse-toi bien Shizuka. Vous aussi les filles. Warren ? Veneko ? Qu'est-ce que vous comptez faire ? Moi je vais rentrer prendre une douche.
- Je pense aller faire un tour en ville voir quelques Duels. Le tournoi a commencé et j'ai envie de voir de l'action.
- Je peux venir avec toi ?, questionne Veneko.
- Bien sûr, on analysera ces Decks et on bossera dessus après. Passez tous et toutes un bon après-midi.
- Toi aussi, répondis-je en même temps que Shizuka et Nejma.
- Ouais, éclatez-vous, dit Dan en nous faisant un signe de la main.
- Bon, nous on y va ? J'ai une idée sur ce qu'on peut faire pour t'aider, Nejma, dit Shizuka avec un sourire angélique .
-  Euh …, d'accord, dit-elle avec un temps d'hésitation.

Pendant ce temps, Dan rentre à pied jusque Kamen Street où il prend effectivement une douche. Peu après, vers 15 heures, il se fait un thé, un excellent Darjeeling qu'il boit en peignoir gris, assis dans un fauteuil en lisant le journal.

- ''Des vols dans Akinokuwa'' ?, lit-il. ''Les coupables seraient des enfants … Les butins seraient composés de produits alimentaires et … des cartes Yu-Gi-Oh !. Cela se serait déroulé dans Rosy Ring Street … ''. Hé mais, c'est la rue d'en face. Si ça se trouve, ils risquent de venir à Kamen Street et comme la maison ne passe pas inaperçue, il y a des chances pour que l'idée de venir faire un petit tour ici passe par la tête de ces gens. Kaly ?
- Oui, dit-elle en apparaissant subitement. Tu m'as appelé ?
- Oui, j'aimerais que tu puisses surveiller la maison pendant toute la durée du tournoi. Il y aurait des voleurs qui traîneraient dans le coin.
- Je pense que je pourrais m'en acquitter, dit une petite voix féminine claire et un peu pesante.
- Suigin Tou ? C'est toi ?, dit Kaly.
- Oui.
- Montre-toi, petite capricieuse, ajoute Kaly.

Aussitôt dit, aussitôt fait, un petit ange fait son apparition. Elle fait à peu près la taille d'une très grande poupée. Elle a le teint pâle, de longs cheveux argentés qui descendent jusqu'au milieu du dos, des yeux étonnement rose, une grande robe gothique par dessus une espèce de petite robe plus légère en dentelle au niveau des manches et une sorte de bande de tissu qui servait de serre-tête. On dirait une Gothic Lolita. Certains pans de sa robe portent une croix et elle est armée d'une épée luisante. Ses ailes sont d'un noir d'encre et les plumes sont complètement désordonnées. Elle se pose devant Dan qui garde toujours sa tasse de thé en main et le fixe des yeux :

- Alors, c'est toi qui contrôle ce jeu ?, dit-elle d'un ton légèrement menaçant. Je suis l'Ange Démon – Petite Sorcière Obscure mais tu peux m'appeler Suigin Tou.
- Si tu veux … , dit Dan, un peu blasé.
- Qu'est-ce que je dois faire, Maître ?, demande Suigin Tou.
- Ne m'appelle pas ''Maître'', je n'aime pas ce genre de jugement de valeur. Bon, est-ce que tu peux surveiller la maison jour et nuit et me prévenir en cas d'infraction par des voleurs ? Et celle de Mina, juste en face s'il te plaît ?
- C'est une blague ?
- J'aimerais bien mais je suis un peu parano et j'ai pas tellement envie de voir cette maison cambriolée.
- J'aurai le droit d'utiliser de la magie pour les neutraliser si j'en vois ?, demande-t-elle.
- Oui, mais discrètement. Et ne les blesse pas physiquement. Oh, et si je ne suis pas là, comment tu feras pour me prévenir ?
- Ne t'inquiète pas pour ça. Mei Mei sera l'intermédiaire entre toi et moi.
- Mei Mei ? Qui c'est ?
- Regarde …

Une petite boule de lumière violette apparaît soudainement. Elle s'agite dans tous les sens et s'arrête net sur l'épaule droite de Suigin Tou. Dan ne peut s'empêcher de dire à quel point il trouve cela incroyable. Il remercie Suigin Tou qui commence ce travail dès le soir. Kaly est contente de voir cela. Elle et Suigin Tou disparaissent aussitôt et Dan peut à nouveau continuer à boire sa tasse de thé.

Au même moment, Warren et Veneko se trouvent en ville, près de Lake Station où un attroupement de personnes entoure un Duel. Ils s'approchent et sont stupéfaits de voir qui est en train de se battre en Duel.

- Alors, dit un des deux Duellistes. Ce n'est que le premier tour et je possède déjà quatre monstres très puissants. T'entendre dire que tu vas gagner est une blague. Je vais venger la défaite de mes camarades en Tag Duel.
- Ouais, c'est ça, dit une voix familière, celle de Donald. Je vais t'humilier.
- Warren, ne me dis pas qu'on regarde le Duel de l'équipe de Sid ?, dit Veneko.
- Intéressant, je vais enfin pouvoir voir de quoi ces gens sont capables.
- Je vais en finir en un seul tour, déclara Donald. J'invoque Entités Plasmatiques.
- Et alors, ce monstre n'a que 800 Points d'ATK.
- Justement, je vais renoncer à cinq cartes de ma main pour activer sa faculté spéciale. Pour chaque carte défaussée, mon monstre gagne une attaque.
- Et alors ???
- Il peut attaquer directement, dit Donald avec un rictus très malsain.
- Quoi ???
- C'est fini ! Plasma Shock !!
- Non !!!, hurla le pauvre adversaire recevant cinq électrocutions consécutives qui le laissent évanoui.

Donald tape dans la main de Sid puis Ryô et Marco. Apparemment, leur équipe s'est également qualifiée pour les seizièmes de finale. Tout le monde est stupéfait de voir la vitesse à laquelle ce Duel s'est terminé. Warren apprend que le Tag Duel n'a duré qu'une ronde et demi, Marco ayant achevé le Duel à lui tout seul. Puis, Sid remarque la présence de Warren, bras croisés, le fixant de yeux et lui lance :

- Tiens mais qui voilà ? Ne serait-ce pas ce cher Warren Fuzenki et ce … gosse. Comment il s'appelle déjà ?
- Je ne sais plus … Vomito ?, blague Ryô.
- Oh, facile, facile, dit Donald.
- Veneko ! Espèce d'ordure, hurle le concerné.
- Oh, mais tu t'énerves ?, dit Marco, moqueur et prenant Veneko de haut.
- Calme-toi, dit Warren en retenant son ami par le bras.
- Tiens, comment as-tu trouvé les Duels ?, demande Sid. Rapide ? Moi aussi.
- À vrai dire, on faisait un tour et on ne s'attendait pas à vous voir. Nous aussi, nous nous sommes qualifiés pour le tour suivant.
- Oh, vous avez gagné ?, dit Donald. Je ne savais pas que vous étiez bons en Duel. Ou alors, c'est vos adversaires qui vous ont laissé gagné, par pure pitié ?
- Méchant … J'aurais pas aimé..., dit Ryô.
- La ferme, dit Warren en faisant signe de la main, toujours gantée. J'ai pas tellement envie de me battre ici. Gardons notre haine pour la finale ultime où on espère vous voir … si vous tenez toujours la route.
- Oh, on y sera, dit Sid en voulant une poignée de main sans doute ironique.
- Mouais, on verra ça, dit Warren en lui tournant le dos. Tu me suis, Veneko ? Il devrait y avoir d'autres Duels. Ici, ça sent un peu mauvais.
- Je confirme, dit ce dernier.

Les deux garçons quittent la station de métro, sous le nez de Sid et de toute sa bande et également sous le nez des gens qui ont suivi toute la conversation d'après-Duel. Sid ne dit rien mais laisse échapper un rire sadique. Warren a les mains dans les poches et se moque complètement de ce qui se passe derrière lui. Veneko le suit, l'air un peu méfiant envers le groupe de Sid. Ils passent encore trois heures dans Akinokuwa à regarder quelques Duels et analyser certains Decks qu'ils pourraient rencontrer. Ensuite, ils décident tous les deux de rentrer chez Dan. Ce dernier est en train de regarder l'émission de Kyle Styles sur le Golden Tournament intitulée ''Soir de Tournoi''.

- Alors, vous avez pu voir quelques beaux Duels ?, demande ce dernier.
- Mouais, on n'a pas été trop déçus, répond Veneko.
- Et surtout, on a pu croiser Sid et sa clique au niveau de Lake Station. Ils se sont qualifiés en l'espace de dix minutes.
- Styles disait qu'une équipe avait mis peu de temps avant de se qualifier mais je ne me doutais pas que c'était Sid. Va falloir assurer si on veut les battre, dit Dan.
- Mais c'est pas tout. Mon pendentif a fait de drôles de réactions lorsque Donald a joué sa carte. C'était comme si elle semblait réagir négativement avec le collier, ajoute Warren.
- J'y pense, demande Veneko. Nejma, Shizuka et Mina ne sont toujours pas revenues ? Il commence à faire nuit.
- Non, je ne les ai pas vues. Je suis ici depuis la fin de notre Match et je n'ai vu personne. J'ai pris une douche, fait trois Duels d'entraînement et regardé un film.
- Tiens, ça frappe à la porte, dit Veneko.
- Ah … C'est vous, les filles.

Spoiler:
Nous entrons dans la maison, Shizuka, Nejma et moi-même, les bras chargés de grands sacs en papier et de boîtes en carton. À nous voir, les trois garçon se taisent et écarquillent les yeux. Alors autant Warren et Veneko cherchent à comprendre ce qui se passe, autant Dan semble presque au seuil du désespoir :

- Oh non ! Ne me dites pas que vous …
- Coucou !, dit Shizuka, toute souriante. Avez-vous passé un bon après-midi ? Nous, en tout cas, on s'est vraiment éclatées, toutes les trois.
- Euh …, laisse échapper Warren.
- Comment dire ?, dit Veneko en posant une main sur son front.
- On a été faire quelques courses, dis-je en posant les sacs que je tenais en main.
- Shizuka … Tu as été faire …, dit Dan.
- Du shopping ? Oui, répond celle-ci.
- Purée, dit Warren en voyant les treize sacs et les huit boîtes de chaussures. Elles ont dû claquer une fortune là dedans.

Dan est exaspéré en lisant les différents tickets de caisse qui tombent un à un par terre. À mon avis, le fait d'avoir autant dépensé n'est pas le genre de choses qu'il apprécie. En tout, on a dû payer …

- 1400$ ??? Vous avez claqué 1400$ en fringues ???, hurle Dan.
- Oui, et alors ? On a bien le droit de s'éclater ?, dit Shizuka. En tout cas, ça a bien aidé Nejma à se détendre.
- Ça, c'est sûr. Je me sens beaucoup mieux grâce à vous, dit Nejma.
- J'espère qu'il y a au moins un truc pour nous, dit Veneko.
- Oui, on vous a pris quelques vêtements qu'on aimerait vous faire essayer, dis-je.
- Oh oui, j'avais oublié ça, dit Shizuka. Tenez.

Elle tend cinq sacs de vêtements à Dan, Warren et Veneko, toujours en train de chercher la logique dans la scène et l'air encore plus confus. Shizuka leur ordonne d'aller essayer ces vêtements pour voir si cela leur allait bien. La gentille gouvernante décide d'improviser une sorte de défilé de mode. Les trois garçons se retirent dans les chambres de Dan et de Warren pour essayer ce qui leur avait été acheté. Avant de descendre pour la première fois, parce que pas mal de vêtements ont été achetés pour eux, Dan s'adresse à ses deux amis :

- Qu'est-ce qui leur est passé par la tête ?
- Je ne sais pas … et honnêtement, je n'ai pas envie de le savoir, dit Warren.
- Pareil, du moment que Nejma aille mieux, ajoute Veneko. Bon, on descend ?
- Ça va, on n'a pas trop l'air débiles ?, dit Warren.
- Juste un peu mais on ne va pas trop râler. On est prêt, Shizuka, lance Dan en haut de l'escalier.
- Descendez tour à tour, répond-t-elle.

Nous regardons d'abord Dan porter un pantalon gris sombre ample, des chaussures noires assez classes, presque des mocassins, deux ceintures dont une rattachée à la première, un T-Shirt blanc qui représente la paire d'ailes d'un ange noir, une veste noire à col et bouts de manches blanc et rouge qui descend jusqu'au milieu des cuisses. Il paraît encore plus ravissant avec son long manteau et son chapeau mais là, faut reconnaître qu'il est vraiment craquant … Oh ! Mais qu'est-ce que je raconte ? Bref, à côté de lui, Warren n'est vraiment pas mal non plus, avec un T-Shirt vert bouteille et un jean bleu sombre, un peu comme ceux qu'il a l'habitude de porter. Il avait également une veste noire sans manche et à capuche. On lui avait acheté des chaussures grises plutôt classe. Enfin, Veneko est sans doute le plus mignon des trois : le haut rouge pourpre avec un jean gris et des chaussures blanches et noires assorties au tout, des chaussures dans le même style que Dan, faites marcher en ville mais assez classe quand même. Shizuka ne peut s'empêcher de vouloir prendre une photo des trois garçons, l'air toujours confus. Ensuite, elle demande aux garçons d'aller s'asseoir pendant que nous leur montrons ce que nous avons acheté pour nous. On suit Shizuka et nous nous changeons pendant que Veneko dit :

- Pas mal ces fringues, non ?
- J'avoue, la couleur me plaît, dit Warren. T'en penses quoi, Dan ?
- Bof, je ne vais pas me plaindre. Mais c'est vrai que du neuf de temps en temps, ça ne fait de mal à personne.
- Ça fait presque dix minutes qu'elles se changent, qu'est-ce qu'elles font ?, demande Warren un peu après.
- Tu l'as dit : elles se changent, lui répond Veneko, affalé sur le canapé.
- Je dirais que ce qu'elles ont acheté représente la grande partie de ce que Shizuka a payé, sort Dan.
- T'en es sûr ?
- Y a de grandes chances … Tiens, elles vont des…, dit Dan avant d'être interrompu par nous trois descendant les escaliers.
- Alors ??? Comment vous nous trouvez ?, dis-je.
- Euh …, disent les trois garçons.

Ils ont les yeux écarquillés et aucun son ne sort lorsque nous descendons les escaliers toutes les trois. Nejma a revêtu une très jolie jupette bleue marine avec deux bandes blanches en bas, des  collants noirs et des bottes noires et blanches. Elle a un T-Shirt jaune pâle à manches mi-longues avec un motif d'espace, et par-dessus un sweat gris à capuche et avec une poche ventrale. En plus, elle a des petites boucles d'oreille représentant un croissant de lune. Moi, j'ai préféré rester dans le même style que Nejma, j'avais un T-Shirt rose presque moulant s'arrêtant au-dessus du nombril et un jean slim mi-long s'arrêtant au milieu des tibias. Bref, on s'est bien éclatées toutes les trois à choisir ce qui nous allait et ce qu'on trouvait moche. Pour finir, Shizuka est sans aucun doute la plus belle de nous trois. Elle a pris pas mal de choses aux magasins mais là, elle porte une sublime robe rouge bordeaux avec quelques rubans dorés. On aurait dit une poupée taille 1. Elle a à ses pieds des souliers style Cendrillon – pas en verre – mais qui font princesse. Sa coiffure n'a pas changé, avec son chignon et ses épingles dorées.

- Comment me trouves-tu Dan ?, demande Shizuka.
- … Euh …, dit Dan, une main tenant son menton, pas vraiment en train de rougir – ironie. Je trouve que ça te va à ravir. Tu es très belle dans cette robe.
- T'es ravissante Nejma, déclare son frère avec un grand sourire.
- Toi aussi Mina. Vous êtes toutes splendides, sort Warren.

Je ne sais pas si les garçons sont sincères ou bien s'ils se moquent de nous. Dan semble franc mais de voir sa gouvernante dans ce genre de tenue a dû le surprendre. En tout cas, Shizuka décide de nous emmener dans un restaurant plutôt chic du centre-ville. Nous nous régalons en dépensant encore un peu plus d'argent, ce qui exaspère Dan. En fait, Dan n'est pas quelqu'un qui dépense beaucoup mais qui préfère économiser. Et le fait d'avoir vu Shizuka claquer près de 2000$ en moins de 12 heures n'est pas quelque chose qu'il apprécie beaucoup. Heureusement, il laisse de côté sa manie pour l'argent et décide de se détendre avant de disputer son premier Duel du Tournoi dans deux jours. Ce soir, j'ai prévu avec Nejma et Veneko de rester dormir chez Dan, ce qui explique en partie le fait qu'on soit tous allés manger au restaurant, en plus de notre qualification.

Le lendemain, le mardi 9 février, Dan s'est levé assez tôt pour commencer son entraînement. Nous le rejoignons vers 10h30-11. Les jumeaux et moi-même n'avons décidé de commencer à nous entraîner sur le plan psychologique que dès l'après-midi. L'après-midi shopping a vraiment beaucoup aidé Nejma mais à mon avis, ce n'est pas suffisant. Avec Warren qui souhaite me donner un petit coup de main, on va passer un long moment dans la salle d'entraînement pendant que Dan fera un petit tour à pied comme il a l'habitude de faire avant un Duel.

Vers 15 heures, Dan nous laisse la salle d'entraînement. Il nous explique comment utiliser l'ordinateur pour ce qu'on a à faire. Nous décidons de mettre Nejma et Veneko en situation de Duel où ils sont en désavantage numérique et ils doivent renverser la situation. C'est un peu comme les duels-puzzle dans les jeux vidéos. Veneko trouve cet exercice très intéressant mais Nejma a un peu de mal à s'habituer au début :

- Je … Je n'y arrive pas !, dit Nejma en voyant ce qui se tenait devant elle.
- Ne t'inquiète pas. Fais-le comme tu le penses. Et je t'aiderai si tu as vraiment des difficultés, lui répondit son frère.

Les trois premiers tests sont des échecs, Nejma n'arrivant pas à suffisamment prendre la pression sur elle. Warren avoue avoir mis la barre un peu haut en la mettant un peu trop en défaveur face à un Deck Cyber Dragon avec Cyber Dragon Infini puis face à son propre Deck Satellchevalier. Le troisième essai, face à un Deck Six Samouraï, commence à montrer quelques signes de tentatives pour se contrôler mais il y a encore un peu de travail. Veneko semble mieux y arriver, peut-être un peu trop …

Pendant ce temps et après son petit tour à pied, Dan est accoudé au balcon de sa chambre, en train de se détendre un peu et en buvant une tasse de thé. Il repense à ce que Veneko et Warren lui ont raconté hier concernant les Duels de l'équipe de Sid. Il demande à Kaly ce qu'elle peut bien penser de tout cela.

- Ce que j'en pense ? Honnêtement, Dan. Je ne vois pas tellement ce que je peux dire. Il faudrait que j'en parle avec Warren ou Veneko à moins que …
- À moins que quoi ?
- Tu ne t'introduises dans son esprit et que tu me montres ses souvenirs.
- Je … je peux faire ça ??, dit-il, surpris.
- Oui, tu en es capable. Regarde. Sers-toi de ton pendentif de Myurnir.
- Mon … Ah ! D'accord. Et comment je dois procéder ?
- Il te suffit de penser fort à la personne à laquelle tu veux lire l'esprit mais dans ce cas là, tu vas devoir demander l'accord à Deneb.
- Son esprit d'Ace ?
- Oui. Je vais te guider dans cette manœuvre pour cette fois.
- D'accord. Bon, je m'y mets.

Dan ferme les yeux et commence à penser. Le diamant de son pendentif se met à étinceler.  En ouvrant les yeux, il se trouve dans une espèce d'univers avec des motifs de vide intersidéral. Une porte se tient au beau milieu de ce vide. Au moment où il pose sa main sur la poignée de la porte, une voix résonne dans son esprit, une voix empreinte de solennité et avec un ton assez clair :

- Je suis Deneb, l'esprit d'Ace de Warren Fuzenki et je ne peux me permettre de te laisser entrer dans son esprit. Quel motif as-tu pour me convaincre de te laisser faire ?
- Je souhaite accéder à ce qu'il a pu voir hier après-midi.
- Pourquoi ?, demande Deneb, qui apparut dans le vide.
- Calme-toi, Deneb, dit Kaly qui fit aussi son interruption dans la salle.
- Oh, Kaly, je ne t'avais pas vu, dit Deneb. Ah ! D'accord, tu es Dan, j'avais oublié que tu pouvais faire ce genre d'actions. Oui, tu peux accéder à ce souvenir. Je vous accompagnerai pour vous guider. L'esprit de Warren est assez immense, on s'y perd facilement.

Dan, Kaly et Deneb peuvent donc assister au Duel de Donald que Warren a vu hier après-midi. Ce moment ne dure pas plus de cinq minutes, le temps de voir ce que les deux Duellistes ont vu, et Dan et Kaly ressortent de l'esprit de Warren.

- Alors, t'en as pensé quoi ?
- C'est un peu problématique, répond-t-elle, je n'ai encore jamais vu ce genre de monstre auparavant. J'ai pu ressentir moi aussi une sorte d'aura étrange de cette carte et surtout de ces personnes. Je me demande où ils ont obtenu ce genre de cartes. Je me renseignerai à la bibliothèque du Palais d'Endlenda. Je te ferai part de mes découvertes. … Oh, au fait, comment de débrouille Suigin Tou ?
- Elle ne devrait pas tarder à se réveiller. Elle s'est couchée tard.
- D'accord, je vais te laisser, Dan. Bonne chance pour demain.
- Demain ? Ah oui, le Match de demain. Merci.
- Tu pourras toujours m'appeler pendant ton Duel, si tu veux un coup de main.

Au moment ou Kaly disparaît, c'est au tour de Suigin Tou d'apparaître. Elle vient pour faire son rapport de surveillance à Dan. Et comme d'habitude, elle affiche toujours un air qui donne l'impression d'être celui d'une personne ayant abusé de substances psychédéliques. Son expression est blasée, et encore, le mot est très faible. C'est à travers ce visage-là que Dan se rend compte que Suigin Tou n'est pas quelqu'un de si facile à comprendre et que lui donner des ordres n'est pas une des meilleures choses à faire.

- Bonjour, Dan.
- Suigin Tou. Alors, est-ce que tu as remarqué quelqu'un aux alentours de la maison ou de celle de Mina ?
- Je pense que je t'aurais déjà averti depuis un petit moment si cela s'était produit.
- Ben qu'est-ce que tu fais ici alors ?
- J'avais envie de me promener un peu ici.
- Et est-ce que tu as pu voir s'il y avait d'autres vols dans le quartier ?
- Je ne crois pas. Lis le journal et tu verras par toi-même.
- Tiens, y a eu de nouveaux cambriolages à deux rues d'ici, dit Dan en lisant le journal. À ton avis, combien de temps ils vont mettre avant d'arriver ici ?
- Je ne sais pas mais quand on voit la taille de cette maison, ils ne vont pas mettre beaucoup de temps.
- Est-ce que tu veux que je charge un autre Ange Démon de t'aider à surveiller ?
- Non mais et puis quoi encore ??, dit Suigin Tou, perdant subitement son sang froid. Je suis capable de faire ça toute seule. Je vais m'occuper de surveiller cette maison cette nuit et celle de ton amie Mina jusqu'à ce que tu ne me dises d'arrêter.
- Calme-toi, je ne voulais pas t'offenser. Je voulais juste savoir si tu avais besoin d'aide.
- Oh, ce n'est que ça. Eh bien, non merci, je n'ai pas vraiment besoin de ton aide. Je retourne dormir. À demain dans ton jeu sans doute.
- … D'accord, à demain, Suigin Tou.

Suigin Tou disparaît à son tour, laissant Dan un peu rassuré à l'idée que sa maison est surveillée quand il ne peut pas le faire lui-même. L'après-midi se poursuit en salle d'entraînement pour Dan, au moment où nous venons de finir notre préparation psychologique avec Nejma, Veneko et Warren. Dan est content de savoir que Nejma a finalement réussi à gérer ses émotions en Duel et que Veneko a enfin réussi à se concentrer en Duel.

- Vous avez donc bien bossé tous les quatre. Bon, je vais faire quelques Duels pour m'échauffer à mon tour. Faites une pause, vous l'avez bien méritée.
- On te met quel Deck ?, demande Warren.
- Essaye la touche ''Aléatoire'' et on verra bien, lui répond Dan en souriant.
- Alors … , dit Warren en essayant de trouver la touche indiquée par Dan.
- Non, pas celle-là. Si t'appuies dessus, tu supprimes tous les Duels enregistrés dessus.
- Le bouton bleu ?
- Y a écrit ''Aléatoire'' dessus ?
- Euh oui … Voilà … Bonne chance.

Nous nous asseyons sur les fauteuils, chacun un verre à la main et nous regardons Dan se battre en Duel contre un Deck Volcanique-Burn. Il réussit à l'emporter de justesse au bout du onzième tour de jeu. Ensuite, il décide de faire un Duel en équipe avec Warren, Duel qu'ils remportent assez facilement, avec une bonne entente entre les deux Duellistes. Après, nous discutons de tout et de rien pendant au moins une petite heure avant d'aller dîner. Shizuka nous a préparé un copieux festin. La soirée est relativement calme et nous décidons d'aller nous coucher vers 22 heures pour être en forme, le Match des seizièmes de finale commençant vers midi au niveau de l'hôtel Saint-John.

Spoiler:
Le lendemain matin, tout le monde est presque prêt vers 11 heures. Nous avons tous revêtu certains des vêtements achetés avant-hier – Shizuka n'ayant pas mis sa très belle robe. Shizuka décide de nous emmener à cet hôtel et nous souhaite bonne chance sans pouvoir assister aux Duels, ayant un rendez-vous important chez le médecin. Elle semble vraiment triste de ne pas pouvoir nous regarder mais je lui ai promis de la tenir au courant du déroulement du Match, et plus précisément d'un éventuel Duel mettant aux prises son Dan adoré.

Peu après avoir vu Shizuka partir, nous nous tenons devant l'hôtel, en attendant de voir nos adversaires. Assis sur les marches pendant au moins un quart d'heure, nous attendons l'heure fatidique de midi avant de voir trois personnes arriver, trois Disques de Duel en leur possession. Le commissaire du tournoi chargé de surveiller la rencontre leur demande :

- Où est votre quatrième membre ?
- Elle est dans l'hôtel, attendant son adversaire, dit la jeune femme à droite.
- Je suppose que vous êtes les Duellistes qu'on doit affronter, dit l'homme au centre. Je suis Jeff Spineworth. Et voici mes partenaires : Kylie Jung et Sean Myfrek. Enchanté de faire votre connaissance.
- Comment vous appelez-vous ?, demande Kylie, visiblement plus souriante que ses partenaires.
- Je m'appelle Warren Fuzenki, et voici Nejma et Veneko Kunoka. Notre coach, Mina Mizunori. Et enfin, le Duelliste avec le chapeau, c'est Dan Lotyuwi.
- Lotyuwi ??, dit Jeff, très surpris. Ce gosse n'est quand même pas le fils de …
- Je crois que c'est bien le fils de Yusuke et Akiyo Lotyuwi, assure Sean. Je crois qu'elle va être contente de savoir qui est-ce qu'on a en face de nous.
- Bon, on commence ?, dit Veneko.
- On commence par le simple, si ça ne vous gêne pas du tout, demande Sean. C'est moi qui vais me lancer en premier dans le Match. Et vous, qui sera mon adversaire ?
- C'est …, dit Dan en s'avançant
- Moi, dit une voix grave, celle de Veneko, extrêmement sûr de lui, barrant la route à Dan. Je serai ton adversaire dans ce Duel en simple.
- Quoi ??, hurle Warren. T'es sérieux, Veneko ? Laisse Dan le faire.
- Non, je veux voir ce que je vaux en simple. Je sais que je peux gagner.
- Non, Veneko, lui dit sa sœur. Tu sais que tu as du mal à gérer cette pression quand tu joues seul.
- Je me suis suffisamment entraîné pour ça. Laisse-moi, petite sœur.
- Bon, interrompt le commissaire. Si les deux duellistes sont prêts, la première manche de ce seizième de finale peut commencer. Duellistes, faites parler les cartes !
- Duel !!!, disent Sean et Veneko

Sean : 4000 Veneko : 4000

- Honneur au plus jeune, dit Veneko. Je commence et j'active la carte Pot de Cupidité ce qui me permet de tirer deux carte supplémentaires. Ensuite, je vais poser une carte face cachée et je vais faire appel à Confrérie du Poing du Feu – Corbeau en mode défense. À toi de jouer.
- Hmm, pas mal, dit Sean. À moi, je pioche et … je vais poser quatre cartes face cachées et je vais terminer mon tour.
- Je vais commencer par piocher, puis je vais sacrifier mon monstre pour invoquer Confrérie du Poing du Feu – Coyote. Et comme mon Corbeau a été envoyé au Cimetière, je peux donc poser une carte Magie ou Piège ''Formation Feu'' directement depuis mon Deck. Et je vais choisir Formation Feu – Yoko. Ensuite, je vais t'attaquer directement avec mon monstre. Morsure enflammée !
- Prévisible. Je révèle ma carte Piège, Annulation d'Attaque. Tu sais ce que ça veut dire ?
- Moui, je termine mon tour en posant une nouvelle carte face cachée.
- Veneko joue mal. Il est tombé dans ce Piège comme un débutant, dit Nejma.
- Oui, si ça continue, il va perdre facilement, dit Warren.
- Bon, je joue, reprend Sean. Je pioche et …
- Deux secondes, coupe Veneko. Je révèle mon Anneau de Destruction. Je vais détruire mon monstre et nous allons perdre autant de Points de Vie qu'il n'a de Points d'ATK, c'est-à-dire 2000 … enfin, juste toi. Moi je vais en ressortir indemne avec ma carte Magie Anneau de Défense.

Sean : 2000 Veneko : 4000

- Super !, dit Dan, ça c'est de la combo ! Veneko mène et il a encore de quoi lui jouer quelques tours.
- Ça y est ? Tu as fini de faire le pitre ?, demande Sean.
- Qu'est-ce qui t'arrive ?, lui dit Veneko d'un air un peu moqueur.
- Il arrive que tu vas vite redescendre sur Terre, mon gars. On a bien fini de faire n'importe quoi, maintenant, place aux choses sérieuses. Je vais activer trois cartes Piège : Derniers Ordres de Combat ; Limite de Niveau – Zone A et enfin, celle qui va enterrer un peu plus ce Duel : Trio Ojama.
- Oh, mon Dieu, dit Warren. Dan, tu te souviens de cette combinaison ?
- Oui, et si Veneko ne réagit pas, il va lui arriver pas mal de problèmes.
- Alors, par quoi je vais commencer ?, dit Sean. Tout d'abord, le Trio Ojama va créer trois pantins Ojama sur ton côté du Terrain. - Maintenant, ma Limite de Niveau – Zone A va les mettre en mode Attaque et leur position ne changera pas avec les Derniers Ordres de Combat.
- Et tu comptes faire quoi ensuite ?, dit Veneko, peu rassuré en voyant les trois créatures en slip rose à fleurs blanches devant lui.
- Je vais te battre avec un seul monstre : le Prêtre d'Asura.
- C'est bien ce que je pensais, dit Dan. Veneko a perdu le Duel.
- Mon Prêtre d'Asura a la faculté d'attaquer tous les monstres sur ton côté du Terrain. Attaque du Lancer de Couteaux !!

Deux pantins Ojama sont détruits par le monstre de Sean mais celui-ci l'arrête avant sa troisième attaque en voyant son adversaire, Veneko, la mine plus que basse.

- Je crois que tu as deviné la suite, dit Sean. Tu vas perdre 300 Points de Vie pour chaque pantin détruit. Fin du Duel !

Sean : 2000 Veneko : 0

Veneko tombe à genoux au moment où son compteur de Points de Vie atteint le chiffre de la défaite. Il vient de perdre le Duel en un seul tour. Les larmes aux yeux, il ne bouge pas du tout. Sean semble même avoir pitié pour lui. Je crois que c'est pour ça qu'il n'a pas lancé une troisième attaque avec son Prêtre d'Asura. Après avoir été félicité par ses partenaires, Sean va voir Veneko et lui tend une poignée de main, à laquelle le jeune Veneko répond positivement, quoique marqué d'une certaine amertume. Être vaincu en un seul tour, c'est pas ce dont rêve tous les Duellistes. C'est maintenant à Dan, Nejma et Warren de relever le niveau de l'équipe.


Dernière édition par Bloody Maiden le Mer 30 Aoû - 10:31, édité 3 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Mar 4 Juil - 13:55
Chapitre 13 - Duels séparés ...

Spoiler:
Inconsolable et surtout silencieux, Veneko se relève tout de même et décide d'aller s'asseoir sur un banc juste à côté des marches qui mènent à l'entrée de l'hôtel, la tête dans les mains. Avant que Nejma décide de le rejoindre pour lui parler, Jeff interrompt un peu la situation :

- Désolé de vous déranger mais on aimerait vous faire part de quelque chose concernant la suite de ce Match.
- De quoi s'agit-il ?, demande Dan.
- Savez-vous qui compte participer au Tag Duel et au second simple ?
- Euh …, hésite Warren.
- Juste trente secondes, le temps de choisir, dit Dan.
- Voilà, après concertation, reprend Warren. Nejma et moi-même assureront le Tag Duel tandis que Dan se chargera du second simple. Ça vous va ?
- Parfait, dit Kylie. Sauf que nous disputerons les Duels de manière simultanée.
- Hein ???
- C'est une des règles du tournoi. On a la possibilité de pouvoir procéder comme ça. Vous n'y voyez aucune objection ?
- Je ne savais même pas qu'il y avait ce genre de règles, dit Warren.
- Non, dit Dan. Ça ne me gêne pas. Mais on va faire ça ici ?
- Justement, non, continue Jeff. Suivez-nous jusque dans l'hôtel.

Nous suivons tous Jeff et Kylie, même Veneko qui traîne un peu des pieds, n'ayant toujours pas digéré sa cuisante défaite. Nous marchons jusqu'aux ascenseurs. C'est là que Jeff reprend ses explications.

- Bon, vous voyez bien les deux portes d'ascenseur devant vous. Le règlement stipule également que les Duels peuvent se dérouler dans des lieux différents, à condition qu'il y ait un commissaire du tournoi dans ce lieu, ou bien qu'il puisse consulter l'avancée du Duel.
- Le Tag Duel sera assuré par Jeff et moi-même, continue Kylie. Vous nous suivrez dans l'ascenseur de gauche alors que toi, Dan, tu prendras celui de droite et ensuite, tu te rendras au 13è étage et tu liras la note inscrite sur le buffet à côté.
- Me dites pas que mon adversaire est aussi lâche que ça pour ne pas être ici. D'ailleurs, qui est-ce que je dois affronter ?
- Pour information, la personne qui sera ton adversaire est une femme et c'est notre capitaine d'équipe, lui dit Sean. Et si j'étais toi, j'éviterais de l'énerver. Oh, au fait, ceux qui ne font pas de Duels ne peuvent pas suivre ceux qui vont emprunter les ascenseurs. Mina et Veneko, vous resterez avec moi. Je vous offre prendre quelque chose au restaurant et on va demander à pouvoir suivre les deux Duels.
- D'accord, dis-je sans me poser de questions. Suis-moi, Veneko. Bonne chance les amis.
- Merci, disent mes trois amis, tous prêts à en découdre.

Je suis Sean en compagnie de Veneko, toujours la mine basse tandis que Dan et Warren posent leur main droite sur l'épaule de l'autre en signe de confiance.

- Ne va pas jouer les touristes comme t'as l'habitude, dit Warren, souriant.
- Ouais, je vais essayer. Et toi, veille bien sur Nejma. J'ai peur que la défaite de son frère ne la préoccupe.
- Je ferai ce qui est nécessaire. Allez, quand on redescendra, on sera en huitièmes.

Les six personnes prennent leur ascenseur respectif et chacun semble fin prêt à se battre. La question que je me pose était la suivante : Est-ce que Nejma et Warren allaient bien s'entendre en Duel ? Je sais que Dan va s'en sortir en Duel, même si c'est la deuxième fois qu'il va en faire un en trois semaines. Il ne faudrait pas qu'il se ruine la santé à faire trop de Duels … non, je rigole, c'est un peu mesquin de dire ça. Mais il faut quand même avouer qu'il est vraiment fumiste.

Warren se demande où leur Tag Duel aura lieu. L'ascenseur s'élève et s'élève jusqu'à afficher ''40''. Il y a vraiment quarante étages dans ce building ? Les portes finissent par s'ouvrir et le spectacle qui s'offre à Nejma et Warren est assez surprenant. Le Tag Duel va se passer sur le toit de l'hôtel.

- Admirez la vue tant que vous le pouvez, le Duel risque d'être compliqué, surtout pour vous, dit Jeff.
- C'est ce qu'on va voir, dit Warren.
- Que chaque duelliste soit prêt à se battre, dit le commissaire. Prêts ? Que le Tag Duel commence !!

Jeff & Kylie : 8000 Nejma & Warren : 8000

Pendant ce temps, l'ascenseur de Dan s'est arrêté au treizième étage. L'ascenseur donne sur un très beau couloir, dans le style grand hôtel de luxe à New York des années 1970. Dan marche sur une moquette vert bouteille, avec des reflets bordeaux. Il y a un nombre incalculable de fenêtres sur le mur d'en face. Cependant, il n'y a aucune porte sur la partie du couloir en face des fenêtres. Dan remarque le buffet dont Kylie a fait mention. Il prend la feuille avec les instructions à suivre : ''Allez au bout du couloir sur la gauche de l'ascenseur. Ensuite, frappez à la porte et je vous ferai entrer. Signé : A.S.J.''.

- Pas besoin de note pour savoir que je dois me rendre quelque part. Je me doute parfaitement que je ne vais pas livrer de Duel dans ce couloir.

Dan parcourt cette aile gauche du bâtiment tout en se parlant à lui-même : ''Oh, la vache, il est long ce couloir, j'espère que mon adversaire est à la hauteur, sinon ça valait bien le coup de me déranger juste pour ça. … J'aurais dû amener ma chaise pliante … Et j'espère que tout ira bien pour Warren et Nejma. Tiens, je suis arrivé.''

- Ho ! Y a quelqu'un ? Je suis votre adversaire, dit-il en frappant à la porte.
- Entrez ! La porte est ouverte, répond une voix de femme très claire et assez agréable à entendre.

Dan entre dans la pièce et se rend compte qu'elle est vraiment vaste, presque aussi grande que sa salle d'entraînement. Par contre, question décoration, Dan semble un peu hésitant, presque autant que lorsqu'il a dû donner son avis sur la robe que Shizuka s'est achetée. Il y a deux grands lits à baldaquins, avec des rubans violets, rouges et noirs, au milieu de la chambre. On se croirait dans une chambre un soir de Saint-Valentin, plein de pétales de roses, des bougies et des murs tapissés avec des motifs en forme de lignes rouges, roses, noires et violettes qui s'entrecroisent. ''Dans quoi est-ce que je suis tombé ?, pense Dan, le paradis de la Saint-Valentin … et manquerait plus que mon adversaire me déclare sa flamme pendant ce Duel''. Il y a pas mal de peluches dans cette chambre, surtout sur les lits. Sur l'un des deux lits, celui de gauche, une femme est allongée, visible que de dos, s'appuyant sur le coude et la main sur le front. Puis elle se retourne, se lève et Dan est légèrement perturbé – du moins, plus qu'en entrant dans la chambre. Et ça, c'est uniquement lié à la personne en elle-même.

En effet, la femme qui se lève de son lit pour lui faire face est vêtue d'un peignoir de velours bordeaux avec des manches très longues et amples. Par contre, ce qu'elle porte sous ce peignoir est vraiment léger … et dire que c'est le mois de février. Question physique, Dan a affaire à une très belle femme : de longs cheveux bouclés rouges un peu foncés, dont une partie sont attachés en chignon et le reste flotte à l'air libre ; des yeux noisette ; un joli nez bien dessiné ; des boucles d'oreille en forme de gemmes ; un rouge à lèvres sombre ; quelques bracelets de perles blanche aux bras ; un tour de cou avec une rose ; des longs gants en satin et on voit le haut de son corset noir – protégeant évidemment la poitrine – qui dépassait de son peignoir.

Elle ne doit pas faire plus de trente ans, … vingt-cinq, … voire même moins. Cette longue description mécanique laisse à penser que d'un point de vue psychologique, la personne qui fait face à Dan n'est pas n'importe qui. Une belle jeune femme ayant vécu toute sa vie dans le luxe et l'opulence, qui doit avoir un certain caractère pouvant énerver une partie de son entourage, mais pas au point de la rendre détestable. Sa tenue laisse à penser qu'elle est dans le genre provocatrice et un adversaire est perçu comme une proie potentielle pour elle. Elle ne doit pas être du genre à rester fixée sur une seule personne. Sa beauté fait d'elle une femme fatale, la rendant capable de séduire n'importe qui. Les hommes peuvent tomber à ses genoux et lui cirer ses paires d'escarpins pendant des heures qu'elle ne leur accorderait aucun regard sympathique. Cette femme n'est sans doute pas du genre à se laisser faire, que ce soit en Duel ou au quotidien. Rien qu'avec un simple coup d'œil, Dan se rend compte que l'endroit où il vient de mettre les pieds a été spécialement conçu pour le déstabiliser. Son sang ne fait qu'un tour en voyant la beauté de cette jeune femme qui se dresse à une dizaine de mètres de lui. Elle lui sourit, ce qui pousse ce dernier a se méfier d'un éventuel coup fourré contre sa personne.

Enfin bref, c'est vraiment une très belle femme, limite mannequin. Elle s'approche de Dan et lui demande :

- Bonjour, darling. Quel est ton nom ?
- Je suis Dan Lotyuwi, dit-il en s'inclinant devant la femme.
- Lotyuwi ? Ne serais-tu pas le fils de Yusuke et d'Akiyo ?
- Oui.
- Oh, formidable. Tu m'as l'air plutôt jeune pour participer à ce tournoi.
- Pas plus que vous, plaisante Dan. J'ai bientôt 18 ans.
- J'en aurai 22 cet été. Mais laisse-moi me présenter. Je suis Alicia Saint-John et je suis la propriétaire de ce grand hôtel.
- De l'hôtel entier ? Je dois avouer que je suis plutôt impressionné par le bâtiment et par son élégance. Question architecture et intérieur, je dois avouer que c'est un bel endroit. … Ouais … un bel endroit …
- Au fait, comment trouves-tu ma chambre ? Magnifique ?
- La Saint-Valentin c'est dimanche mais … bon … c'est pas tellement mon style de chambre. Mais question décoration, ça a son charme, même si ce n'est pas tellement ce que je choisirais pour la mienne.
- Je sais mais … j'adore ce genre d'ambiance plutôt intime …
- Si ça vous plaît alors …
- Passons au sujet qui nous concerne, à savoir le Match. Je suppose que Sean a remporté son Duel et que tes partenaires doivent s'amuser face à Kylie et Jeff.
- Je l'espère bien …
- Regarde l'écran là-bas. Le Duel de tes amis y est retransmis. Notre Duel va se dérouler en même temps que le leur. Si mes amis ou si je l'emporte, vous serez éliminés et l'autre Duel en cours sera automatiquement stoppé. Est-ce que tu es prêt à te battre avec moi ?
- Je ne suis pas tellement venu pour taper la causette, sort Dan sans se démonter.
- Oh, qu'il est mignon ce garçon. En plus, il est pas mal habillé. Nous nous battrons chacun sur un lit. Tu peux garder tes chaussures dessus. Qu'en dis-tu ? Mais avant, une petite tasse de thé ?
- Ah. Je dois dire que ça ne se refuse pas, dit Dan en souriant.
- Il y a un service sur la petite table de chevet. Je dois dire que je me laisserais bien tenter moi aussi.

Moment insolite : Au moment où le Duel s'apprêtait à commencer, les deux Duellistes décident de se préparer avec du thé. Dan prend une très jolie tasse avec quelques dorures et sert Alicia avant de se servir. Ils trinquent ensemble avant de boire tranquillement mais avec une certaine rapidité avant d'enchaîner leur Duel.

- Allez ! Faisons ce Duel !, dit Alicia en posant sa tasse.
- Je vais bien m'amuser, dit Dan en grimpant sur le lit à droite de la porte d'entrée, près d'une fenêtre et de la télévision à partir de laquelle le Duel de Nejma et de Warren est retransmis. Au fait, il n'y a pas de commissaire ici ?
- Oh, ne t'en fais pas pour ça, dit Alicia en grimpant sur le lit opposé. Celui sur le toit peut voir notre Duel avec la caméra au-dessus de la porte. Est-ce que tu es prêt, Dan chéri ?
- Finissons-en. Duel !

Alicia : 4000 Dan : 4000

Spoiler:
Avant d'allumer son Disque de Duel, Alicia doit enlever son peignoir et révèle sa tenue pas confortable pour sortir dehors et qui met Dan mal à l'aise. Il détourne le regard et rougit beaucoup. Heureusement que la grande partie des cuisses et le ventre sont couverts. ''Est-ce qu'elle fait ses Duels comme ça ?, se dit-il. En tout cas, je vais passer un bon moment.''

- J'espère que ma tenue ne te dérange pas ? Je livre toujours mes Duels comme ça quand je suis dans ma chambre.
- Euh …, dit Dan, rougissant, pas … pas du tout. ''Ah ben si en fait''. Bon, je vous laisse commencer, par galanterie.
- Adorable. C'est rare les jeunes hommes aussi galants que toi. J'adore ça. … Mais tu peux me tutoyer si tu veux. … Bref, je vais me contenter de poser deux cartes face cachées. Ensuite, j'active le Gobelin Parvenu. Je tire une carte et tu gagnes 1000 Points de Vie. Ensuite, je repose une troisième carte face cachée. À toi, darling.

Alicia : 4000 Dan : 5000

- Bon, je pioche et je vais activer la carte Absorption de Magie. Tant que cette carte reste sur le Terrain, à chaque fois qu'une carte Magie sera activée, je gagnerai 500 Points de Vie. Ensuite, comme je n'ai aucun monstre en main, je vais invoquer spécialement l'Ange Démon – Ange Soldat. Ensuite, comme je possède un monstre ''Ange Démon'' sur le Terrain, je peux invoquer spécialement Ange Démon – Cyber Ange Lumineux sur le Terrain. Comme il a été invoqué de cette manière, tu gagnes 500 Points de vie par carte en main.
- Oh mais que c'est gentil.
- Y a pas de quoi mais …
- Mais quoi ?

Alicia : 5500 Dan : 5000

- Mais en contrepartie, tu vas devoir envoyer autant de cartes du haut de ton Deck au Cimetière.
- Sympa cette carte, dit Alicia en envoyant trois cartes au Cimetière.
- Je continue. Je vais t'attaquer directement avec mon Ange Soldat. Sky Sword Attack !
- Tu es plutôt bon mais plutôt prévisible. Je révèle ma carte Piège : le Mur de Lumière Révélatrice. En renonçant à 2000 de mes Points de Vie, j'empêche tous tes petits monstres ayant moins de 2000 points d'ATK de lever le petit doigt sur moi. C'est dommage. Ton tour partait plutôt bien.
- D'accord, je vais donc poser une carte face cachée et activer une carte Magie : Ange Démon – Sagesse du Dakini. Vois-tu, Alicia, pour chaque monstre sur mon Terrain dont le nom contient ''Ange Démon'' sur le Terrain, je peux activer un effet différent. Là, pour le coup, je peux détruire une carte sur ton Terrain comme ton Piège Mur de Lumière Révélatrice. Ensuite, je termine mon tour.

Alicia : 3500 Dan : 5500

- Et je vais pouvoir activer les Vœux Solennels, dit Alicia. Tu n'es pas le seul à pouvoir gagner des Points de Vie. Maintenant, j'en empocherai 500 à chaque carte que je piocherai. Tu sembles placer la barre assez haut dès le début.
- Et encore, je m'échauffe. Là, c'est de la rigolade.
- J'espère que tu tiendras encore un petit peu, histoire qu'on s'éclate bien, tous les deux. Bon, je pioche et ma carte m'offre 500 Points.

Alicia : 4000 Dan : 5500

- Histoire de faire durer le plaisir du Duel, je vais jouer la carte Un Jour de Paix, reprend Alicia. On va chacun piocher une carte mais jusqu'à la fin de ton prochain tour, on ne pourra pas recevoir de Dommages. Et n'oublie pas mes Vœux Solennels.
- Sympa, dit Dan en tirant une nouvelle carte. Mais mon Absorption de Magie m'octroie aussi 500 Points de Vie.

Alicia : 4500 Dan : 6000

- J'active ensuite le Pot de Dualité. Je peux donc ajouter une carte parmi les trois premières de mon Deck et je vais prendre Pioche Additionnelle. Ensuite, j'invoque la Voiturcarte D. Tu sais ce que ça veut dire ? Je peux la sacrifier pour tirer deux autres cartes supplémentaires mais cela met automatiquement fin à mon tour. Et en plus, je gagne à nouveau 500 Points de Vie.

Alicia : 5000 Dan : 6500

- Je révèle ma carte Piège : Seconde Vie. Son effet me permettra de renvoyer quelques cartes envoyées au Cimetière dans mon Deck, dit Dan. Ensuite, je pioche. Je vais invoquer Spécialement l'Ange Démon – Éclat Inflammable. Et maintenant, je vais pouvoir invoquer normalement mon Ange Démon – Clair Obscur.
- Je suis sûre qu'au fond de toi, ma chambre te perturbe, dit Alicia avec un sourire. J'ai vraiment l'impression que je te dérange.
- Honnêtement, je ne suis pas venu ici pour dormir dans une chambre, si jolie qu'elle soit. Et ce n'est pas une femme aussi belle que toi qui va me déconcentrer, répond Dan, sans se rendre compte du compliment. Je poursuis mon tour. L'effet de Clair Obscur m'autorise à prendre un monstre ''Ange Démon'' de mon Deck, à condition qu'il ait 1900 points d'ATK ou moins, et je vais prendre Ange Démon – Demoiselle à Armure Rose. Je termine mon tour.

Alicia change subitement d'expression, passant d'une femme très souriante à très froide, limite impitoyable.

- Bon, ben puisque tu n'as pas envie d'être très sympathique, laisse-moi te faire une démonstration de professionnelle. Je pioche et je gagne à nouveau 500 Points et je vais me débarrasser de tes monstres avec le Trou Noir.

Alicia : 5500 Dan : 7000

- C'est ça ta démonstration de pro ?
- Laisse-moi finir. Ensuite, je vais invoquer un ange moi aussi : Infirmière Réficule, Ange Déchue ! Apparais !
- Quoi ? … Non ! Pas Réficule !!, dit Dan, surpris en voyant le monstre couvert de bandelettes arriver sur le Terrain de son adversaire.
- J'espère que tu as compris ce qui va se passer. Apprête-toi à vivre un calvaire de perte de Points. Réficule, attaque directement ses Points de Vie : Bandages Maléfiques !

Alicia : 5500 Dan : 5600

- Je te remercie de m'avoir fait perdre plus de 1000 Points de Vie.
- Pourquoi ?
- Parce que maintenant, je peux justement faire appel à Ange Démon – Demoiselle à Armure Rose.
- Si ça peut te faire plaisir de l'invoquer alors vas-y. Je vais à nouveau activer un Gobelin Parvenu. Je pioche une carte, ce qui me fait gagner 500 points avec Vœux Solennels et tu vas gagner 1000 Points en plus des 500 par ta carte Magie … Oh mais qu'est-ce que je raconte ? Réficule va te les enlever plutôt que te les donner. Enfin, je pose trois cartes face cachées et je te laisse la main.

Alicia : 6000 Dan : 4100

- Enfin, ce n'est pas trop tôt, dit Dan. Je vais piocher et je vais …
- Pas si vite, interrompt Alicia. J'active deux cartes Piège : la première, c'est Pioche Additionnelle. Je peux donc piocher une carte pour chaque monstre sur le Terrain. Encore une fois, je gagne 500 Points de Vie. L'autre, c'est Tri-et-Devine. Je vais choisir un type de carte d'Extra Deck et celui qui en a le plus gagne 3000 Points de Vie. Je vais choisir les monstres Xyz. Montre moi ton Extra Deck.
- J'en ai six et toi ?
- Je n'ai que des monstres Fusion. Désolé mais tu vas gagner 3000 Points de Vie … Oh mais non ! Réficule va te les faire perdre.

Alicia : 6500 Dan : 1100

- Bon, je reprends, dit Dan, un peu secoué.
- Attends un peu, dit Alicia. Tu viens de perdre près de 6000 Points de Vie en près de deux minutes et tu continues quand même. Tu m'as l'air vraiment déterminé pour continuer dans cette situation.
- Qu'est-ce que tu crois ?, répond Dan. J'adore livrer un Duel et c'est pas le fait de perdre quelque Points de Vie qui va me démoraliser.
- C'est beau …
- Je reprends, dit Dan. Je vais activer la carte Magie Ruée vers l'Or. Ça va me coûter 500 Points de Vie à cause de ta satanée Réficule mais au point où j'en suis, je n'ai pas trop le choix. Je peux donc tirer des cartes jusqu'à ce que j'en aie cinq en main. J'active la carte Magie Mauvais Remède pour augmenter tes Points de Vie de 400, et occasionnellement baisser les miens de 500.

Alicia : 6900 Dan : 100

- Tu crois qu'avec 100 Points de Vie, tu vas me battre ? Tu n'y penses même pas ?
- Mieux que ça, je sais que je vais l'emporter. 100 Points, c'est largement suffisant pour te battre. Bon, où en étais-je ? Ah oui … Parfait … Je vais te faire regretter d'avoir détruit mes monstres. Je commence par invoquer l'Ange Démon – Jeune Fille Solitaire. Comme j'ai un ''Ange Démon'' sur le Terrain, Ange Démon – Épéiste Loyale fait son apparition. Ensuite, je vais les synchroniser pour former le monstre Synchro Ange Démon – Jeune Fille Sanglante. Lorsqu'elle apparaît, tu ne peux plus activer de cartes Pièges ce tour-ci. De plus, je vais être gentil et t'accorder 700 Points de Vie supplémentaires avec l'effet de Jeune Fille Solitaire.
- J'aime bien tes petits cadeaux, dit Alicia. C'est tellement mignon de ta part.

Alicia : 7600 Dan : 100

- J'ai pas fini. Je vais retirer de mon Cimetière l'Ange Démon – Éclat Inflammable dans le but d'invoquer mon Ange Démon – Petite Sorcière Obscure. Et comme un ''Ange Démon'' a été appelé sur le Terrain, la Jeune Fille Sanglante te retire 300 Points de Vie … Bon, maintenant, il est temps de rééquilibrer un peu les compteurs de Points de Vie … et de manière radicale.
- Qu'est-ce que tu veux dire ?, répond Alicia, intriguée.
- Je passe à l'attaque : Demoiselle à Armure Rose, détruis Réficule avec ta Lame de Quartz Rose. Ensuite, Petite Sorcière Obscure et Jeune Fille Sanglante, Black Feather Shot et Blood Axe !! Autant te prévenir que ça risque de faire mal.

Alicia : 2100 Dan : 100

Alicia tombe un peu à la renverse sur son lit, secouée par la perte des deux tiers de ses Points de Vie. Dan, lui, reste imperturbable devant son adversaire.

- Wow ! Surprenant !, dit-elle en se relevant et en souriant. J'en attendais pas moins du fils d'Akiyo Lotyuwi. Ta mère serait fière de toi, tu sais.
- Tu l'as connue ?
- Oui, c'est elle qui m'a donné l'envie de prendre part à ce tournoi il y a plusieurs années. Je l'ai vue assister à un Duel sur le toit de cet hôtel et elle m'a épatée. Après, elle est venue me voir. J'avais à peine dix ans et on a discuté un peu toutes les deux. Elle m'a dit de ne jamais renoncer en Duel et c'est grâce à quelques uns de ses conseils en Duel que Jeff, Sean, Kylie et moi-même avons gagné le tournoi il y a cinq ans.
- Vous … Vous avez gagné le tournoi ?
- Oui. Mais, j'aurais bien voulu que ta mère soit là pour voir à quel point son fils est visiblement devenu aussi fort qu'elle. Je la revois tellement à travers tes yeux.
- C'est mignon …
- Tu trouves ?
- Oui. Bon, allez …, fin de la parenthèse émotionnelle et retour au Duel. Je pose une carte face cachée et à toi de jouer.
- Très bien, je tire et ma carte Piège m'apporte à nouveau 500 Points de Vie. Je vais activer la carte Magie Coffre-fort. En renvoyant une carte de ma main à mon Deck, je gagne 1000 Points de Vie. Ensuite, je peux renvoyer deux cartes de mon Cimetière à ma main … Voilà …

Alicia : 3600   Dan : 600

- Ensuite, j'invoque à nouveau Réficule et je vais activer la carte Magie Pot de Dualité. Ce Duel est terminé … Eh ! Quoi ? Pourquoi est-ce que tu souris ?
- Parce que je me suis douté que tu aurais choisi une carte Magie en plus de Réficule, juste pour me faire un petit coup en douce. Je vais répondre à cela par une carte Piège.
- Quoi ???
- Zone de Tonnerre est une carte vraiment très dangereuse. Je n'aimerais pas me retrouver là-dedans. En renonçant à la Demoiselle à Armure Rose et à la Jeune Fille Sanglante, je peux annuler ta carte Magie et la détruire. Et ce qui est génial, c'est que tu perds 1000 Points de Vie mais tu pioches une carte.

Alicia : 2600 Dan : 600

- Je vais terminer mon tour en posant une carte face cachée. Ma victoire n'est qu'une question de temps.
- J'oubliais, reprend Dan. Avant de terminer ton tour, les effets de mes deux monstres envoyés au Cimetière sont activés : Jeune Fille Sanglante va t'enlever 100 Points de Vie pour chaque carte ''Ange Démon'' qui loge au Cimetière et là, il y en a huit ce qui fait donc 800 Points en moins. Après, Demoiselle à Armure Rose renvoie jusqu'à quatre cartes ''Ange Démon'' du Cimetière au Deck et je peux piocher deux cartes de mon Deck.

Alicia : 1800 Dan : 600

- Voilà, ce Duel est presque fini, continue Dan. Je n'ai qu'à activer cette carte : Contrôle Mental. Oui, je décide de perdre 500 Points de Vie mais je gagne le contrôle de ton Monstre, étant donné que c'est le seul monstre que tu possèdes.
- Oh non ! Pas Réficule !
- Si ! Et puis je n'ai pas le choix de toute façon. Et je vais invoquer Ange Démon – Clair Obscur. Je vais recouvrir ces deux monstres pour invoquer le monstre Xyz Ange Démon – Roi de l'Apocalypse. Mais je ne vais pas m'en servir comme on pourrait - le penser. Je vais recouvrir mon Roi par le monstre Xyz Désamorceur de Pièges. Maintenant, je vais t'attaquer avec Petite Sorcière Obscure.
- Pas si vite, je vais terminer ce Duel en activant Cylindre Magique. L'ATK de ton monstre te revient sous forme de Dommages  …
- Qu'est-ce que tu n'as pas compris dans le nom ''Désamorceur de Pièges'' ? Le nom a l'air plutôt significatif. Il me suffit de retirer une unité de couverture pour annuler ta carte et la détruire. Il faut que je te réexplique ?

Alicia : 0 Dan : 100

Alicia tombe à genoux sur le lit. Dan éteint son Disque de Duel et vient voir son adversaire allongée sur le lit et les mains posées sur le front, toute souriante. Dan s'assoit à côté d'elle et Alicia, pour rigoler un peu, l'agrippe par les épaules et le fait tomber à côté d'elle. Ce dernier ne peut pas s'empêcher de rigoler à son tour. On dirait un couple en train de se chamailler amicalement.

- Bravo. Belle victoire, darling, dit Alicia en s'asseyant sur le bord du lit. Tu as mérité d'aller en huitièmes de finale. Tu as vraiment joué avec le feu. J'ai bien cru que tu allais perdre tout seul ce qui, entre nous, ne m'aurait pas vraiment déplu.
- Ouais, dit Dan en s'asseyant à son tour. J'ai vraiment cru y laisser mes plumes mais bon … j'ai su retourner le cours du jeu.
Mais tu m'as vraiment compliqué la vie, je dois bien te l'accorder.
- Sûr, dit Alicia en pinçant la joue de Dan. Tu sais comment gâcher mon petit plaisir, je me voyais l'emporter. En tout cas, ce fut l'un des Duels les plus plaisants que j'ai jamais livré. Encore bravo, darling.
- Tout le plaisir était pour moi. L'atmosphère de ce Duel était un excellent test pour savoir jusqu'où je pouvais aller en Duel.
- Tu restes toujours sérieux après avoir gagné un Duel ?
- Totalement …
- Avoue que ça t'a gêné de faire un Duel ici.
- Je ne le cache pas, dit Dan en rougissant un peu et en tournant la tête.
- Mais qu'il est timide et très chou ce garçon, dit Alicia en serrant la tête de Dan dans ses bras. Il est tellement mignon en plus. Vous méritez vraiment d'aller au bout. Cependant, qu'en est-il de tes deux amis ? Si on regardait le Duel sur la télévision pour voir où ils en sont ?
- D'accord, dit Dan avec un grand sourire.

Les deux Duellistes s'allongent chacun en mode photographie sur un lit, sur le ventre et en se tenant le menton avec les mains. Ils regardent où en sont Warren et Nejma en Tag Duel. Dan espère que ça se passe bien mais en fin de compte, la situation est plutôt en leur défaveur. En effet, sur le toit, c'est Nejma et Warren qui sont menés par Jeff et Kylie.

Spoiler:
Jeff & Kylie : 2500 Nejma & Warren : 2500

- Bon, c'est à moi. J'ai un Wulf la Bête, Seigneur Lumière et un Michael le Grand. Je vais piocher et j'attaque ton Satellchevalier Unukalhai avec Wulf, Warren, dit Kylie en désignant du doigt Warren.
- Pas si vite, l'interrompt Nejma, j'active la Force de Miroir. Elle va détruire tes monstres en mode Attaque.
- Maintenant que tu as envoyé mes monstres au Cimetière, dit Kylie. Je vais activer l'effet de Michael. Je peux renvoyer autant de monstres ''Seigneur Lumière'' de mon Cimetière à mon Deck pour gagner 300 Points de Vie par monstre renvoyé. Et pour six monstres, notre équipe gagne 1800 Points.

Jeff & Kylie : 4300 Nejma & Warren : 2500

- Yes !, dit Jeff. Par contre, si tu as un truc risqué à faire, vas-y, mon Terrain m'est inutile.
- D'accord, reprend-t-elle en clignant de l'œil. J'invoque Spécialement le terrifiant Dragon du Jugement. Son effet va s'activer et tout le Terrain va être nettoyé. Hurlement du Jugement !

Jeff & Kylie : 3300 Nejma & Warren : 2500

- Ça va Nejma ?, dit Warren en baissant son bras, juste après la vague de déferlante de destruction du monstre de Kylie. Tu tiens le coup ?
- Euh … Oui, oui, ça devrait aller, répond la jeune fille. Maintenant, c'est à moi de jouer. Je pioche. Je vais poser une carte face cachée et j'active le Renfort de l'Armée. J'appelle donc mon cher Pollux de la Constellée en main. Je vais l'invoquer en mode Défense. Je peux donc invoquer Acubens de la Constellée, lui aussi en mode Défense. Et lorsqu'il est invoqué, tous mes monstres ''Constellée'' gagnent 500 Points d'ATK. Je termine mon tour. À toi, Jeff.
- Je ne vais pas me gêner. Je vais invoquer Brume des Ombres, Héros Élémentaire.
- Pas si vite, dit Warren. Je défausse mon Cancrelat Maxx depuis ma main.
- Si ça te fait plaisir. Ensuite, je vais activer la carte Magie Changement de Masque II, en défaussant une carte, je vais pouvoir envoyer Brume des Ombres pour invoquer un Monstre Fusion de même Attribut mais de niveau différent. Faites place à Loi des Ténèbres, Héros Masqué ! Il va t'attaquer directement, Warren. Choc du Masque des Ombres !
- Ouaaaaaah !, hurle Warren.

Jeff & Kylie : 3300 Nejma & Veneko : 100

- On dirait bien que tes amis sont dans un sacré pétrin, dit Alicia. J'aimerais voir la suite.
- Je sais qu'il vont l'emporter, dit Dan. ''Et j'espère que Veneko regarde attentivement.''.
- Cela dit, eux aussi ont 100 Points de Vie, dit Alicia. Est-ce qu'ils vont faire comme toi ?
- Je l'espère. Ils vont retourner la situation, assure Dan.
- Tu crois ?
- Tu veux parier ?
- Une tasse de thé ?
- D'accord, dit Dan en tapant dans la main d'Alicia.

- Vous allez abandonner ?, demande Jeff. Faites comme votre ami qui doit être en train de perdre face à Alicia.
- Tu peux toujours rêver, lance Warren. C'est à moi de jouer. Et comme tu as invoqué un monstre Spécialement, mon Cancrelat m'a permis de tirer une carte supplémentaire. Bon … je vais commencer par invoquer le Satellchevalier Vega. Sa faculté spéciale me permet d'appeler depuis ma main Altaïr. À présent, c'est sa faculté qui va s'activer : je ramène Deneb en mode Défense. À présent, je vais recouvrir mes trois monstres pour invoquer le monstre Xyz Stellchevalier Delteros. En retirant un matériel, je peux détruire un monstre, comme ton Dragon du Jugement. Et maintenant, j'attaque directement tes points de vie, Kylie. Space Sword !

Jeff & Kylie : 800 Nejma & Veneko : 100

- Maintenant que mon attaque s'est bien passée, je vais pouvoir procéder à une manipulation très intéressante, continue Warren. Je vais recouvrir mon monstre Xyz par une autre grosse bestiole : Stellchevalier Constellée Diamant. À vous de jouer.

Le chevalier de Warren se transforme en un dragon luminescent et resplendissant. Des ailes translucides se déploient sur tout le terrain. Il pousse un rugissement tellement strident que tout le monde se bouche les oreilles.

- Et comme mon monstre a ''Constellée'' dans son nom de carte, Acubens lui offre gracieusement 500 Points d'ATK, continue -Warren, merci Nejma.
- Pas de quoi, répond la jeune fille en claquant des doigts vers lui et en clignant de l'œil.
- Au fait, où en sont Dan et Alicia ?, dit Jeff. Je serais curieux de savoir si votre ami s'en sort face à la championne internationale du Burn Deck.
- Dan n'est pas n'importe qui, dit Nejma. Il va battre votre leader.
- D'après ce que je peux constater sur la caméra, dit le commissaire, Dan Lotyuwi a battu Alicia Saint-John et si vous voulez avoir le détail, ils sont en train de regarder ce Duel en étant allongés sur un lit.
- Oh mais ça relance tout le Match, dit Nejma en souriant.
- ''Allongés sur le lit ? Il ne se foule pas trop le Dan, pense Warren. J'imagine bien la réaction de Mina.''
- Oui, et c'est à moi de jouer, dit Kylie. Je pioche et … je vais me contenter de poser un monstre face caché et voilà.
- C'est à moi de jouer, dit Nejma. Je vais moi aussi poser une carte face cachée et je termine mon tour.
- Tu n'as rien d'autre ?, lui dit Jeff. C'est à moi. J'active la carte Allégeance au Côté Obscur. En l'attribuant à Loi des Ténèbres, elle lui octroie 500 Points supplémentaires. Ensuite, j'active la Lance Interdite qui va baisser l'ATK de ton monstre de 800 Points. Maintenant, j'attaque ton monstre avec Loi des Ténèbres. C'est terminé !
- Pas si vite !!, hurle Nejma, au moment où le monstre de Jeff allait détruire celui de Warren. Je révèle ma carte Piège : L'Acte de Rébellion Pacifique. Elle t'empêche d'attaquer et met automatiquement fin à ton tour !
- Non !, s'énerve Jeff en voyant son monstre s'arrêter subitement.
- Merci infiniment, Nejma, dit Warren. Je vais pouvoir en finir ici et maintenant. Grâce à ta carte, on va pouvoir accéder en huitièmes, comme Dan a gagné. Et maintenant, poursuit-il en s'adressant à ses adversaires. Je vais activer le Typhon d'Espace Mystique sur ta carte Magie, Jeff.
- Et je vais moi aussi activer une Lance Interdite, dit Nejma. Et ta Loi des Ténèbres va perdre 800 Points d'ATK.
- Oh, non, si on ne fait rien, on va perdre, dit Kylie.
- Stellchevalier Constellée Diamant !, crie Warren. Finis-en avec ce Duel grâce à ton Souffle de Poussière Intersidérale !

Kylie & Jeff : 0 Nejma & Warren : 100

- Le Duel est terminé, dit le commissaire. Nejma Kunoka et Warren Fuzenki sont déclarés vainqueur du Tag Duel. La victoire revient donc à l'équipe de Dan Lotyuwi, Warren Fuzenki et Nejma et Veneko Kunoka.
- Bravo, dit Jeff en applaudissant et en serrant la main des vainqueurs, tout comme Kylie. Vous vous êtes vraiment bien battus et vous avez mérité votre qualification.
- Merci, dit Nejma. Vous avez été de redoutables adversaires.

Dans la chambre du treizième étage, les deux duellistes allongés sur le lit se relèvent et se serrent la main. Alicia fait même une étreinte à Dan, qui le lui rend avec le sourire. Puis, ce dernier dit :

- Je crois que j'ai gagné une petite tasse de thé ?
- Oh … bien sûr, dit Alicia en lui tenant une tasse violette avec des dorures, remplie d'un Lady Grey exquis, présentant des reflets ambres et un délicat parfum de bergamote mélangé à des agrumes.
- Merci beaucoup, dit Dan en buvant la tasse.
- En tout cas, bravo, dit Alicia. Vous méritez d'aller jusqu'au bout, étant donné votre belle performance. Dire qu'on était placés dans les favoris pour le Top 4.
- Merci beaucoup, dit Dan. On aimerait vous remercier pour ces Duels. Et j'ai une proposition à te faire.
- Je t'écoute ?
- Est-ce que votre équipe accepterait de nous aider à nous entraîner en vue de la finale ?
- Mais il n'y a pas de problème, dit Alicia. Je serais heureuse de savoir que je pourrai coacher une potentielle équipe vainqueur du tournoi, et surtout mon nouveau petit chouchou. Mais à une condition.
- Laquelle ?

Alicia murmure quelque chose à l'oreille de Dan qui rougit subitement. L'air qu'il affiche est situé entre la gêne et la résignation.

- Il n'y a qu'à Shizuka pour qui j'accepterais volontiers de faire ce genre de geste. Mais bon, je peux quand même faire une exception, parce que c'est toi.

Ensuite, il s'agenouille devant Alicia, toute joyeuse, lui prend la main gauche et l'embrasse. Alicia lui fait également une étreinte chaleureuse. Ensuite, Alicia prend la peine de s'habiller un peu plus chaudement pour sortir au rez-de-chaussée de l'hôtel. Moins de dix minutes plus tard et tout le monde se retrouve au niveau de la réception de l'hôtel. Nejma, Warren et Dan se congratulent avec une grande accolade. Ensuite, Veneko et moi, accompagnés de Sean, rejoignons tous les autres. Je saute au cou de Dan, Warren et Nejma pour les féliciter.

- Dan, t'as bien admiré le spectacle sur le lit ?, plaisante Warren.
- Tais-toi, dis-je.
- Il était trop mignon, dit Alicia en serrant Dan dans ses bras. Je n'avais encore jamais eu un adversaire aussi charmant que lui. - C'est un parfait gentleman d'une grande courtoisie. J'aimerais presque faire un doudou à ton effigie et le garder avec moi.
- Formidable, se contente de dire Dan, tout en restant blasé, ce qui fait rire Warren.
- Ça n'a pas l'air de lui avoir fait grand chose, dit Nejma en regardant l'air vague affiché sur le visage de Dan.

Je regarde Jeff et Kylie et je leur demande si cette situation est habituelle concernant Alicia. Les deux personnes sourient en voyant Alicia et Dan puis Jeff me répond :

- Elle est toujours joyeuse quand elle a un adversaire mais là … je crois qu'elle s'est vraiment prise d'affection pour Dan.
- Oh … je vois, dis-je d'un air maussade.
- Elle adore les garçons qui gardent leur sang-froid, ajoute Kylie. Mais ne t'inquiète pas Mina … elle est juste dans un délire. Faut dire que Dan a vraiment l'air de la charmer au plus haut point.

Je rougis un peu beaucoup suite à la phrase de Kylie. Je pense être un peu plus rassurée en entendant ça. Mais à voir la réaction de Dan, il a l'air de s'en moquer complètement d'être un objet de culte pour Alicia. Ensuite, Veneko demande à nous dire quelque chose :

- Les gars, j'aimerais vous présenter mes excuses pour avoir décidé de jouer les têtes brûlées. J'ai vraiment été nul sur le coup. En plus, j'ai perdu. Je vous assure que je ne le referai plus.
- T'inquiète, t'es pardonné, dit Warren en lui donnant une tape sur l'épaule.
- Excuse-moi petite sœur, dit Veneko à Nejma.
- Mais t'en fais pas. Le plus important, c'est qu'on est qualifiés. Que tu aies joué solo, on s'en fiche, même si c'est pas génial, dit Nejma en prenant son frère dans ses bras.
- On vous souhaite bonne chance pour la suite, dit Alicia en nous faisant un clin d'œil. Gagnez ce tournoi !!
- Ouais, on compte sur vous !, dit Sean.
- Ne vous inquiétez pas, dit Dan en baissant son chapeau. On va réussir, pas vrai les gens ?
- Ouaiiiis !!, dit-on tous en chœur.

Nous sortons de l'hôtel, accompagnés par l'équipe d'Alicia et nous nous dirigeons vers Kamen Street, tous fiers de notre billet pour le tour suivant. Dan leur fait signe de la main et s'incline avant de se retourner et de nous suivre en direction de sa maison. À qui le tour maintenant ?


Dernière édition par Bloody Maiden le Ven 8 Sep - 22:54, édité 3 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Mar 4 Juil - 13:55
Chapitre 14 - Mise au point ...

Spoiler:
Après ces Duels, nous décidons tous de passer une après-midi plutôt tranquille. Personne n'a envie de faire le moindre Duel, ne serait-ce même que pour s'entraîner. Dan passe l'après-midi à dormir, tout comme Warren. Avec les jumeaux, nous regardons un film dans la salle cinéma de Dan. C'est Veneko qui a eu cette idée, histoire de se changer un peu les idées après sa défaite contre Sean. On arrive à entendre les garçons ronfler même en étant à l'autre bout du couloir de leur chambre.

Puis, vers 17 heures, Shizuka rentre de son rendez-vous médical. Elle accourt jusqu'à la chambre de Dan, en nous surprenant au passage. Warren se réveille, tout emplâtré, comme s'il n'avait pas dormi depuis un moment. Avant de rentrer subrepticement dans la chambre de Dan, elle nous demande s'il allait bien après son Duel, et surtout s'il en a livré un. Nous lui répondons qu'il a remporté son Duel et qu'il va plutôt bien, ce qui l'incite à rentrer dans sa chambre en marchant sur la pointe des pieds. Je ne suis encore jamais rentrée dans sa chambre. Elle est tapissée de posters en tout genre : animés, affiches de films, de photos de voyage, des feuilles avec des gribouillis, …  Moins de deux minutes plus tard et Shizuka ouvre les rideaux de sa chambre avec une certaine énergie … mais assez forte pour avoir décroché les rideaux. La barre qui tient les rideaux tombe et une grande lumière emplit la chambre de Dan, ce qui a pour effet de le réveiller en sursaut.

- Qu'est-ce qui se passe ?, hurle-t-il en sursautant, torse nu et vêtu d'un bas de pyjama vert émeraude. Qu'est-ce que j'ai encore fait ?
- Coucou mon grand !, dit Shizuka. Bien dormi ?
- Shizuka, qu'est-ce que tu fabriques ?, continue Dan. Et vous ?, en s'adressant à nous tous, qu'est-ce que vous faites tous dans ma chambre ?
- Aucune idée, dit Warren, toujours la tête dans le brouillard. Les autres m'ont réveillé aussi. Je dormais plutôt bien.
- Mes … mes … mes rideaux. Qu'est-ce qu'ils font par terre ?, reprend Dan, les yeux commençant à être plus gros.
- Oh, désolé, dit Shizuka, la main devant la bouche en signe de culpabilité. Je vais réparer ça.
- Y a intérêt. Mais qu'est-ce que tu fais ici ?
- J'ai su que tu avais gagné ton Duel d'aujourd'hui. Bravo !, dit-elle en applaudissant et en serrant Dan dans ses bras. J'aimerais que tu me le montres d'un bout à l'autre, si ça ne te dérange pas. Je veux l'enregistrer.
- Ouais, j'aimerais bien savoir comment tu t'es débrouillé face à Alicia. Apparemment, le Duel était assez chaud, dit Warren en faisant un clin d'œil.
- La ferme, Warren, dis-je.

En effet, j'avais vu le Duel en compagnie de Veneko et de Sean dans le restaurant de l'hôtel où le Match s'est déroulé. Sean nous a fait installer un écran géant pour pouvoir regarder les Duels de Nejma et Warren ainsi que celui de Dan. Et le fait de le voir se battre en Duel contre Alicia ne m'a pas tellement plu … pas du point de vue cartes mais plutôt du point de vue de l'adversaire qu'il a affronté. Alicia ne s'est vraiment pas gênée de ce qu'elle a pu faire, surtout au niveau vestimentaire. Je ne suis pas tellement jalouse d'elle mais je trouve ça plutôt vulgaire étant donné la différence d'âge entre les deux Duellistes. Ça n'empêche pas Warren de poser une question qui me dérange :

- Petite jalousie Mina ?
- Ouais, je confirme, dit Veneko en riant à son tour. Elle était super jalouse d'Alicia.
- La ferme, vous deux !, dis-je en même temps que Nejma.
- Pourquoi ? Que s'est-il passé ?, demanda Shizuka.
- Oh …, dit Dan qui semble chercher ses mots.
- Ben vous n'aurez qu'à regarder le Duel, lui dit Warren afin d'éviter des explications qui pourraient me mettre encore plus mal à l'aise.
- Faites comme vous voulez, dit Dan en retirant la couverture sur lui. L'émission ''Soir de Tournoi'' commence dans moins de dix minutes et ils repassent quelques extraits de Duels et il se peut qu'on soit tous dedans, étant donné que nos adversaires faisaient partie des favoris et qu'ils avaient gagné le tournoi il y a six ans je crois. D'ailleurs, Shizuka …
- Qu'y a-t-il ?, demande la gouvernante.
- La personne que j'ai affronté a vu Maman faire un Duel et je pense que tu y étais aussi étant donné qu'elle n'avait fait que des Tag Duels avec toi.
- Oh, vraiment ? C'est sympa de sa part de te le dire. Bon, on va regarder ''Soir de Tournoi'' ?, continue Shizuka.

Cinq minutes plus tard, tout le monde est dans le salon, avec Dan et Warren en train de bâiller, assis sur les canapés en train de regarder Kyle Styles nous faire part des résultats des seizièmes de finale du Tournament. Les deux garçons n'ont pas insisté auprès de Shizuka qui avait une folle envie de regarder cette émission, au détriment de leurs heures de sommeil quotidiennes.

- Fanas de Duels, bonsoir, dit-il. Aujourd'hui viennent de se dérouler les seizièmes de finale de notre prestigieux tournoi et de magnifiques Duels ont pu avoir lieu. L'une des premières nouvelles de cette ronde est l'élimination d'une équipe, gagnante du tournoi il y a six ans et membre du Top 4 de l'année dernière : l'équipe ''Flame Charmer'', menée par la délicieuse Alicia Saint-John.
- Ah, ben ils vont parler de nous, dit Warren.
- Leurs adversaires sont nouveaux dans ce tournoi et ils se sont déjà qualifiés pour les huitièmes de finale. Regardons un peu les Duels de cette équipe aujourd'hui, avec notre expert en Duel, Jimbo McSullan. Bonsoir Jimbo.
- Bonsoir Kyle, dit Jimbo. Alors oui, cette jeune équipe a vraiment l'air d'une prétendante au titre cette année au vu de leur performance d'aujourd'hui. Il y a juste le premier Duel, celui du jeune Veneko Kunoka ...
- Il a parlé de moi !!!, s'écrie Veneko, tout content.
- … qui a bêtement perdu sur un One Turn Kill qui fait un peu tache dans leur qualification, continue Jimbo, ce qui a eu pour effet de faire calmer les cris de Veneko et de le rasseoir.
- Peut-on attribuer cette défaite à l'inexpérience ?, demande Kyle.
- Oui, un jeune garçon de son âge qui décide de faire un Simple alors qu'il avait brillé lors du Tag Duel au tour précédent, ça peut le perturber. Mais, ce n'est pas le plus impressionnant lors de ce Match.
- Faites-vous allusion au Duel d'Alicia ?, dit Kyle.
- Évidemment, poursuit Jimbo. Son Duel, avec le Tag Duel qui était joué en même temps, auraient pu sceller la qualification des ''Flame Charmer'' mais les trois jeunes restants ont gagné avec à eux trois 200 Points de Vie, ce qu'aucune équipe n'a réussi à accomplir depuis quelques années.
- Le Tag Duel, dit Kyle, était assez impressionnant, avec le puissant monstre Xyz joué par Warren Fuzenki, avec l'aide de sa jolie partenaire Nejma Kunoka était un choc pour leurs adversaires.

C'est le moment que choisit Nejma pour rougir tandis que Warren sourit bêtement. À vrai dire, il a raison de sourire de cette façon étant donné que son monstre a réussi à empêcher Jeff et Kylie de jouer.

- Tout à fait, reprend Jimbo. On n'a pas tout le temps l'occasion de se retrouver face à Stellchevalier Constellée Diamant. Mais je veux vraiment en venir sur le Duel d'Alicia.
- Bien sûr. Comment s'appelle son adversaire déjà ? Ne serait-ce pas …
- Dan Lotyuwi, oui. Le fils de Yusuke et Akiyo Lotyuwi, quintuples vainqueurs de ce tournoi. J'ai pu regarder attentivement son Duel depuis la régie du studio et il a été impressionnant face à la très ravissante et sublime Alicia Saint-John.
- Oui, le Deck Burn d'Alicia n'a pas été à la hauteur. Que pensez-vous de cette équipe, mon cher Jimbo ?
- Oh, c'est bien simple. Je l'affiche comme minimum demi-finaliste ultime et même gagnante du tournoi. Concernant Alicia, je pense que c'est juste un petit passage à vide. Elle a les qualités pour rééditer une entrée dans le Top 4 du tournoi. Mais elle est juste tombée contre le mauvais adversaire, c'est tout.  
- Un autre Match a retenu l'attention du public aujourd'hui. Celui-ci s'est déroulé au niveau du parking du centre commercial. Cette équipe est nouvelle mais elle vous a impressionné aussi, Jimbo.
- C'est exact. Cette équipe a gagné ses quatre Duels en une seule manche depuis le début du tournoi. On a le temps de vous montrer ceux d'aujourd'hui.

Sur ce, les images qui suivent nous ont tous choqués. L'équipe dont les Duels sont diffusés est celle composée de Sid, Donald, Marco et Ryô. Quatre Duels, quatre victoires, quatre One Turn Kill en début de partie. Veneko semble rager en voyant ces images, tout comme Warren mais sa rage semble vraiment plus poussée que celle de Veneko, tout en étant maîtrisée. Quand on pense que Warren traînait avec eux il y a encore un mois. Jimbo place également cette équipe en favorite et espère que cette équipe nous affrontera en Top 4. À la fin de l'émission, Shizuka apprend qu'on peut aller consulter les Duels qui se sont déroulés dans la journée sur le site du tournoi. Elle décide de prendre du pop-corn et d'aller s'enfermer dans la salle cinéma pour regarder les Duels de l'équipe. On a vraiment notre plus fervente admiratrice.

Il n'est pas encore 20h quand elle ressort de la salle. Elle décida de nous prendre dans ses bras et de nous embrasser pour avoir réussi à nous qualifier, mais c'est sur Dan qu'elle s'est le plus ''acharné'' si je puis dire. On aurait dit une mère super possessive et extrêmement fière de son petit garçon. Dan ne semble pas si perturbé même si je pense que ça doit le gêner devant nous tous. Voir quelqu'un lui donner autant d'affection, c'est beau. Et au fond de moi, je suis persuadée qu'il adore quand elle paraît fière de lui. Sans trop connaître Dan, on pourrait facilement croire que Shizuka est la mère de Dan. Mais je pense que la disparition des parents de Dan a dû le pousser à la déprime pendant un bout de temps et que Shizuka devait être la seule personne pouvant s'occuper de lui. En tout cas, les voir comme ça, comme mère et fils, c'est touchant.

Spoiler:
Une demi-heure plus tard, je décide de rentrer chez moi pour aller dormir et pour m'occuper un peu de la maison. Nejma et Veneko quittent également le 26, Kamen Street pour rentrer chez eux et s'assurer que leurs parents ou responsable de la maison ne s'inquiètent pas trop, même si c'est peu probable. Dan et Warren en profitent pour aller se coucher, jugeant que leur Duel respectif les ont épuisés.

- Bonne nuit les gars, reposez-vous bien, leur dis-je. Et vous, faites attention sur la route.
- Je vais vous ramener, dit Shizuka.
- C'est trop aimable à vous, merci beaucoup, dit Nejma.
- On ne voudrait pas trop vous déranger.
- Penses tu, les rassure Shizuka. Dan et Warren peuvent bien rester ici seuls.
- Il n'y a pas de problèmes, dit Dan.

Dan et Warren font un signe de la main aux jumeaux qui le leur rendent. Ils montent ensuite dans leur chambre respective. Ils se saluent et se souhaitent une bonne nuit avant de refermer leur porte respective, le tout de manière synchronisée. Warren s'endort aussitôt tandis que Dan prend plus de temps avant de fermer l'œil. En fait, au moment où il ferme sa porte, il distingue une petite silhouette sur la fenêtre sans rideaux. Même sans lumière, il est facile de reconnaître la personne présente dans cette chambre : des petites ailes noires, des yeux rosâtres avec un ton violet et une robe assez épaisse.

- Suigin Tou ? Est-ce que c'est toi ?
- Qui veux-tu que ce soit d'autre ?, dit l'Ange Démon tandis que Dan s'allonge sur son lit.
- Qu'est-ce que tu fais ici ?, demande Dan.
- Ici ? Dans ta chambre ou ici en général ?
- Ici ?
- En général : n'oublie pas que je dois surveiller toute la maison comme tu me l'avais demandé et ici dans ta chambre : j'avais envie de te parler.
- Me parler de quoi ?
- Alors déjà, concernant la surveillance, pas trop de problèmes. Rien à déclarer pour ainsi dire. Si tu as lu le journal, tu sauras que les voleurs se sont dangereusement rapprochés de la maison. Il n'y a pas eu de vols pour le moment mais je compte m'y remettre après.
- Tu ne veux vraiment pas que je demande à un autre Ange Démon de t'aider. Cyclon serait contente de pouvoir t'aider. Tu me sembles vraiment épuisée.
- Non ! C'est une tâche que tu m'as confiée et je veux la faire toute seule … , dit Suigin Tou avant de s'interrompre brusquement.
- Que t'arrive-t-il ?, dit Dan et rattrapant son amie en vol.
- Juste un peu de fatigue, rien de grave.
- Non, pas ''rien de grave''. Tu n'es pas en état de faire quoi que ce soit. Tu vas retourner dans ta carte et te reposer. C'est d'accord ?
- Je … je suis … obligée ?

Dan est assis dans son lit, avec la petite Ange allongée dans ses bras, comme s'il s'agissait d'une petite fille épuisée dans les bras de son père ou d'un grand frère. Suigin Tou a un sourire très rare dessiné sur le visage, sentant le côté chalereux de Dan lui servir de matelas douillet.

- Oui ! Je vais demander à Cyclon de t'aider. Tu m'as été d'un grand recours lors du Duel et je veux t'en remercier.
- C'est … gentil. Merci de m'avoir appelée.
- J'ai surtout pioché ta carte. Kaly ?, dit Dan.
- Oui ? Qu'y a-t-il ?, dit la jeune elfe en apparaissant dans la chambre. Qu'est-ce qui t'arrive, Suigin Tou ?
- Elle est extrêmement épuisée, dit Dan. Et elle doit s'occuper de surveiller la maison. Alors, est-ce que tu pourrais demander à Cyclon de la remplacer, au moins jusqu'à ce qu'elle se remette un peu ?
- Mais pas de problème, elle viendra te voir demain matin. Sinon, j'avais quelque chose à te dire.
- À propos du Duel ?
- C'était pas la priorité mais puisque tu l'abordes, bravo. Tu as réussi à bien maîtriser ce Deck. Nous ne nous sommes pas trompés. L'esprit d'un des Quatre Ace est bien en toi. La synchronisation entre toi et ce Deck est excellente et tu as bien l'âme d'un guerrier quand tu te bats en Duel. Non, ce qui me dérange le plus, c'est ton ami Veneko. Je crois qu'il semble assez stressé et que ça l'empêche de révéler toute sa puissance. Je devrais lui parler avec son esprit.
- Ça fait un peu conseiller d'orientation psychologique de lycée, dit Dan, légèrement moqueur.
- C'est quoi un conseiller d'orientation ?, demande Kaly, intriguée.
- Euh … laisse tomber, dit Dan. ''Encore heureux qu'elle n'ait pas compris ce genre de blague vaseuse.''
- Sinon, j'ai pu faire des recherches sur ce que tu m'avais demandé il y a quelques jours sur les cartes jouées par ces individus.
- Ah ? Et alors ? Qu'as-tu trouvé ?
- Est-ce que ça te dérange de faire un petit saut en Endlenda ?
- J'ai le choix ?
- Oui, sauf si tu as envie de savoir.
- D'accord, je te suis. De toute façon, j'arrive pas à dormir.

La jeune femme dit quelque chose en elfique et cela a pour effet de transporter les deux personnes dans une espèce de bibliothèque super ancienne, style Moyen-Âge. Dan n'est encore jamais venu dans cet endroit auparavant. La bibliothèque du Palais d'Endlenda est gigantesque avec des rayons de livres en tout genre, des rouleaux de parchemins, etc. s'étendant sur des centaines de mètres. Les étagères sont tellement hautes que Dan n'arrive pas distinguer le plafond. Kaly demande à Dan de s'installer à une table et de l'attendre quelques minutes, le temps qu'elle ramène les différents ouvrages à consulter. Dan s'assoit à une table assez ancienne mais très belle, style XVIIè siècle français. Un meuble digne du château de Versailles, un Louis XIV quoi : un excellent bois de noyer, des pieds magnifiquement sculptés à la main et orné de pierres précieuses et d'or pur. On peut comprendre pourquoi les Révolutionnaires se sont amusés à spolier un peu tous les biens de aristocrates. ''Quel bel endroit, pense Dan. Je dois reconnaître que cette bibliothèque est une véritable merveille, vu tout ce qu'elle renferme. J'espère que Kaly ne va pas tarder à revenir pour m'expliquer, je commence à fatiguer après ce Duel face à Alicia. Ah, la revoilà … et pas les bras vides''. Kaly revient en tenant une pile de vieux livres qu'elle pose délicatement sur la table où Dan s'est assis.

- Voilà, j'ai passé trois jours entiers à feuilleter ces livres qui datent du deuxième Kephòr donc après la Première Lutte en Endlenda.
- C'est le combientième, là ?, demanda Dan.
- Le trentième.
- Comment ils se déterminent ?
- La position des astres dans le ciel d'Endlenda. Trop compliqué à t'expliquer. Bon, revenons à ces livres. Ils racontent la Guerre qui a eu lieu lors du Premier Kephòr. Ce qui m'a intriguée en regardant les gravures qui ont été faites, c'est la forme des créatures qui ont menacé de détruire notre monde. Tiens, regarde attentivement. Est-ce que cela te rappelle quelque chose ?
- Euh … comment dire ?, dit Dan en feuilletant délicatement le premier livre que Kaly lui tendit, ça me fait penser au monstre qu'on a vu dans le souvenir de Warren. Mais après, c'est sûrement une coïncidence, non ?
- Et ceux-là ?
- À vrai dire, je ne pense pas. En regardant l'émission de ce soir, j'ai pu voir tous les monstres qu'ils ont joué et certains ressemblent comme deux gouttes d'eau à ceux que tu me montres, … quoique je me demande comment ont-ils pu être reproduits à la perfection sur ces gravures qui doivent dater de plusieurs siècles et sur des cartes de Duel.
- Je n'en ai aucune idée. Je crois que Elhahr doit avoir sa petite idée sur le sujet mais il est en expédition. En attendant, si ce qui est sous nos yeux s'avère être la vérité, je crois bien que nos craintes en Endlenda sont réellement fondées.
- C'est rassurant tout ça. Je commence pas trop à flipper en entendant ça. Qu'est-ce qu'on peut faire dans ce cas là ?
- Pour le moment, nous devons attendre le retour de Elhahr mais je ne sais pas combien de temps il va mettre pour terminer son exploration. Mais à mon avis, je crois que si nous ne faisons rien, nous courrons à la catastrophe. Il faut que vous empêchiez ceux qui utilisent ces monstres de vous anéantir.
- En bref ?
- Gagnez ce tournoi ! Est-ce que c'est compris ?
- Oui. De toute façon, on ne s'est pas inscrits pour se faire bêtement éliminer. Nous nous chargerons de cela. Ne crains rien, Kaly, dit Dan en posant une main sur le visage de Kaly qui arbore une expression de tristesse. Je ferai en sorte que nous gagnerons ce tournoi. Je t'en fais la promesse. D'accord ?
- Oui, je te fais confiance, Dan, dit-elle en posant ses mains sur celles de Dan, tout en souriant.
- Maintenant peux-tu me ramener dans ma chambre ? J'ai envie de dormir un peu. Et préviens Cyclon.
- Oui, tout de suite. Ne t'inquiète pas …

Une autre incantation elfique sort de la bouche de Kaly et Dan se retrouve à nouveau dans sa chambre. Il peut enfin aller se coucher, malgré quelques inquiétudes nourries à propos de ce que Kaly lui a dit : ''Qu'est-ce que je peux bien penser de tout ça ? Des monstres avec une aura sombre, provenant de gravures datant de temps assez immémoriaux et qui ont voulu détruire le monde lors d'une guerre … C'est vraiment troublant mais je devrais dormir et remettre ça à demain. Au moins, j'aurai l'esprit plus clair.''. Tandis que Cyclon apparaît et se poste au niveau de la fenêtre de la chambre, Dan peut enfin fermer l'œil.

Quant aux jumeaux, après que Shizuka les a déposé chez eux et soit repartie, devant leur grande maison, ils trouvent une enveloppe sur le pas de leur porte. C'est une petite enveloppe en papier, avec un petit sceau de cire. L'adresse du manoir Kunoka est calligraphiée avec une encre vermeille. Nejma la prend, l'ouvre en faisant très attention à ce qui peut en sortir. La jeune fille est assez prudente ave ce genre de courrier, au cas où un concurrent de l'entreprise de leurs parents seraient tentés de s'en prendre à eux. C'est déjà arrivé à un collègue qui a inhalé une poudre contenant une variante de la peste pulmonaire. Nejma secoue la lettre et la passe sous une petite lumière. Rien de plus qu'une feuille de papier. Elle ouvre donc l'enveloppe et lit le bout de papier.

- ''Monsieur Dralon vous invite à dîner chez lui, au 50, Boulevard de l'Aurore demain soir à 20 heures. Ne soyez pas en retard.''. - Veneko, c'est loin d'ici le Boulevard de l'Aurore ?
- Non, si je ne me trompe pas, c'est à trois pâtés de maison. On prendra le bus. Mais au fait, Nejma, c'est pas demain qu'on reste dormir chez Dan pour s'entraîner en vue des huitièmes de finale ?
- Non, dit-elle en ouvrant la porte d'entrée. C'est dans trois jours. Demain, on va pouvoir revoir ce Monsieur Dralon.
- Tu crois qu'il invitera Dan, Warren et Mina ?
- Je ne pense pas. Il ne les connaît pas. Bon, moi je vais aller dormir, dit Nejma en montant un escalier. Ne te couche pas trop tard Veneko. On a beau être en vacances, tu as encore des devoirs à finir.
- Oui, je vais me coucher, ne te fais pas de souci, répond celui-ci en la suivant dans l'escalier puis en ouvrant une porte à l'opposée de celle ouverte par sa sœur. Bonne nuit.
- Toi aussi, dors bien, dit-elle en refermant la porte.

Le lendemain, l'équipe décide de se poser une journée de tranquillité sans faire le moindre Duel. Dan passe sa journée entière en peignoir à ne pas faire grand chose, si ce n'est que regarder quelques films et s'entraîner au kickboxing. Moi, je décide d'emmener Warren faire un tour en ville. Il semble un peu déboussolé à l'idée de passer quelques heures avec moi en ville. Nous sommes en train de nous promener dans la galerie du centre commercial d'Akinokuwa lorsqu'il me demande :

- Pourquoi est-ce que tu m'as demandé de t'accompagner ici ?
- Je ne sais pas …, lui dis-je. Peut-être parce que j'ai envie de passer un peu de temps avec toi.
- … Euh, dit-il, rougissant très légèrement et en mettant ses mains dans les poches. T'es sûre qu'il n'y a que cette raison ?
- En fait, j'ai peur de me rendre quelque part toute seule dans un endroit.
- T'es sérieuse ?, me dit-il en s'arrêtant de marcher. Qu'est-ce qu'il t'arrive ?
- Ben j'ai peur de me retrouver face à la bande de Sid. Tu te souviens de la lettre que j'avais trouvé dans ma boîte ?
- Ah, ça, dit Warren en levant les yeux au ciel. Tu me fais bien rire, Mina.
- Pourquoi ?
- Parce que Sid n'a pas ce qu'il faut pour s'en prendre à toi ou à quelqu'un de l'équipe.
- Tu crois ?
- Mais évidemment. La seule personne sur laquelle il enverrait volontiers ses abrutis se défouler, c'est moi … ou Dan mais moins.
- Et ça ne te fait pas peur ?, lui demandai-je en reprenant notre marche.
- Non. J'ai autant peur de lui que Dan de se faire virer du lycée pour absentéisme répété.
- Ah oui, donc tu ne crains rien.
- Et toi, pourquoi as-tu peur de te retrouver face à Sid et sa bande de débiles ?
- J'ai pas tellement envie de leur servir de punching-ball.
- Oh, pour ça, ne t'inquiète pas. Si jamais ça devait arriver, tu ne seras pas seule. On sera là pour protéger et défendre notre coach, dit-il en posant sa main sur mon épaule. Là si jamais on tombe dans une de leurs embuscades minables, je ferai ce qu'il faut pour qu'il ne t'arrive rien.
- C'est … c'est très gentil de ta part, dis-je, rougissant un peu à mon tour.

Warren se rend compte de son geste et retire sa main assez vite, rougissant encore. Puis, nous nous mettons à rire comme des débiles en plein centre commercial jusqu'à ce que Warren s'interrompt subitement. Il prend ma main et se met à courir en direction d'un magasin de vêtements pour hommes, près d'un café. Il m'entraîne derrière une rangée de costumes-cravates près de l'entrée. Je veux lui demander pourquoi il m'a entraîné jusqu'ici mais il me fait signe de me taire et de ne rien dire. Ce n'est que quelques minutes plus tard que je comprends son geste. Dans ce café en face du magasin, il y a cinq personnes assises juste sous l'enseigne et quatre de ces personnes me donnent l'envie de vomir tant leur visage sont familiers. Je pense qu'il est facile de comprendre de qui je parle : Sid, Marco, Ryô et Donald. Ils discutent avec un homme que je n'arrive pas voir car il est de dos. Mais, au vu de ce qu'il porte, c'est pas vraiment le genre d'homme très amical, avec une veste en cuir, des rangers et un jean un peu déchiré à certains endroits. Il est en train de discuter avec Sid et ses potes, leur montrait le contenu d'une valise style valise blindée dans laquelle on range les liasses de billets de banque.

Apparemment, cela doit sans doute plaire aux quatre Duellistes. Je jette un coup d'œil vers Warren et il a l'air nettement plus intrigué que moi. Au moment où il veut tenter quelque chose, l'alarme anti-vol d'une des boutiques de vêtements pour enfants se met à sonner non loin de l'endroit où nous nous sommes postés. Je vois trois enfants en sortir en courant avec des sacs à dos d'où on peut voir sortir ce qu'ils doivent avoir volé. Cela a pour effet de faire réagir l'individu qui parle avec nos quatre potentiels adversaires. Il se lève et se hâte de sortir du centre commercial, laissant sa valise à Sid. Ce dernier fait signe à ses amis et ils sortent également du centre commercial. Warren et moi ne savons pas quoi penser de tout ça. Nous décidons aussitôt de rentrer chez Dan après cet étrange événement dans le centre commercial. Il n'est que 17 heures mais nous devons nous arrêter, sur le chemin, devant un bar où Warren me paye un verre de jus de fruits pour s'excuser de tout ce qu'il vient de se passer, ce que je n'ai pas compris, étant donné que c'est moi qui l'ai invité à venir. Le soir, nous dînons chez Dan, sauf Nejma et Veneko qui avaient prévenu qu'ils étaient invités quelque part et qu'ils ne viennent pas ici ce soir.

Spoiler:
Nejma et Veneko, quant à eux, se trouvent au Boulevard de l'Aurore, à 20h, comme c'est indiqué sur la carte trouvée devant leur porte. La maison devant laquelle ils se tiennent est très grande, un peu comme celle de Dan, à peu près quinze mètres de haut avec des fenêtres à balcons, avec un portail métallique assez imposant, qui donnerait l'impression qu'elle donne sur un cimetière et un jardin avant très bien entretenu. Nejma appuie sur le bouton de l'interphone et une voix grave en sort :

- Identité ?
- Nous sommes attendus par Monsieur Dralon. Nous sommes Nejma et Veneko Kunoka.
- Deux secondes … Voilà, entrez.

Le portail s'ouvre en grinçant, un grincement strident qui fait frissonner Veneko. Les jumeaux avancent jusqu'à la porte de la maison. Là, avant même que Veneko puisse toquer, la porte s'ouvre. Ils entrent dans la maison et se rendent compte à quel point l'intérieur est vraiment celui d'une personne hyper riche. Des lustres un peu partout avec des décorations en cristal, des peintures célèbres sur les murs, des tapis très classe, des buffets assez anciens mais significatifs de goûts de luxe et un sol en marbre font penser à Veneko que l'homme chez qui ils sont n'a pas l'air de connaître le sens du mot ''ruine''. Quelques minutes plus tard et Monsieur Dralon fait son apparition dans le grand escalier tandis que Nejma et Veneko n'ont toujours pas bougé d'un iota. L'homme qui les reçoit est vêtu d'un costume rose pâle des plus élégamment coupés avec quelques broderies blanches assez mignonnes et des mocassins violets pâle. Il arbore un large sourire à la vue des jumeaux qui ont revêtu certains de leurs vêtements achetés avec Shizuka – à savoir la jupette bleu marine, les bottes noires et blanches, le sweat gris et un T-Shirt jaune pâle pour Nejma et une chemise rouge pourpre avec un jean gris et des chaussures style mocassins pour Veneko. Monsieur Dralon se hâte de descendre l'escalier pour saluer ses jeunes invités. Il serre la main de Veneko avant de faire un baisemain à celle de Nejma. Quelle noblesse dégagée de la part de ce Monsieur Dralon.

- Bonsoir mes chers enfants. Cela fait longtemps que je n'avais pas eu l'occasion de vous revoir, dit-il dans un élan d'excentricité. Alors, j'avais envie de vous inviter à dîner. J'espère que vous n'aviez rien de prévu ce soir. Je m'en voudrais de vous avoir gâché une soirée.
- Si nous sommes ici, dit Veneko, c'est que nous n'avions rien de prévu. Rassurez-vous.
- Oh, mon esprit ne sera plus troublé. Albert !, dit-il à son majordome. Préparez les rafraîchissements et ajoutez-moi un peu d'aspirine, cette inquiétude m'a provoqué une migraine.
- Tout de suite, monsieur, dit celui-ci en prenant un couloir qui devrait sans doute mener aux cuisines.
- Judith ?, dit Monsieur Dralon d'une voix assez haute.
- Oui monsieur, répond une très jolie domestique qui sort du rang formé par tous les domestiques.
- Pouvez-vous mener ces jeunes enfants dans la salle où le repas a lieu. Je dois m'absenter quelques minutes, le temps de passer un coup de fil à quelqu'un.
- Bien sûr, monsieur, répond la dénommée Judith. Suivez-moi les enfants.

Les enfants suivent Judith, une très jolie domestique qui a une longue chevelure de feu avec une sorte de petite coiffe brodée sur la tête, combinée à une tenue de domestique française noire et des rubans roses et blancs. Elle les conduit jusque devant deux grandes portes d'au moins quatre mètres de haut. Elles sont fermées à clé. C'est le moment que choisit Veneko pour poser une question :

- Est-ce que vous savez à qui est-ce que Monsieur Dralon téléphone ?
- Aucune idée, répond Judith, trouvant la bonne clé pour ouvrir les portes. Je crois qu'il s'agit d'un de ses collègues de travail.
- Parce qu'il a un travail ?
- Évidemment qu'il travaille, Veneko, lui dit sa sœur en lui donnant un coup de coude. Il n'est pas comme toi, à dormir tout le temps.
- Je ne dors pas tout le temps, dit Veneko en entrant dans la grande salle à manger, qui ne paraissait pas si différente du reste de la maison. Merci madame.
- Pas de problème, dit Judith en clignant de l'œil et en se posant debout à côté de la porte. Je suis à votre service si vous avez un problème.
- Asseyez-vous, jeunes gens, dit Dralon en arrivant dans la salle. Veuillez m'excuser pour cette courte absence. Je devais joindre un ami pour fixer une date pour un voyage d'affaires à l'étranger.
- Vous travaillez dans quoi ?, demande Nejma.

Dralon semble hésiter deux secondes et sort ''industrie lourde et hautes technologies'' ce qui fait plutôt plaisir à Veneko. Nejma ne se pose pas de question, tout comme son frère, même pendant le repas, qui, il faut quand même dire, est plus que copieux. Un nombre incalculable de plats comblent la table. Une vingtaine d'entrées et de plats de résistance font saliver les deux enfants.

- Servez-vous, dit Dralon avec une très grande gentillesse. Vous pouvez prendre tout ce que vous voulez.
- Génial !, disent les deux enfants en chœur et en se servant dans différents plats autour d'eux, un peu comme des morfales.

Les trois personnes mangent tranquillement et à leur faim. Veneko est vraiment aux anges avec toute cette nourriture. Il se fait un plein ventre pour son plus grand plaisir. Nejma laisse un peu son estomac penser à sa place, mais reste toujours prudente à propos de cette invitation douteuse. C'est assez silencieux jusqu'à ce que Dralon brise ce silence un peu trop pesant.

- Dites-moi, les enfants, est-ce que vous voulez regarder l'émission ''Soir de Tournoi'' ?
- Vous avez la télé ici ?, demande Veneko.
- Oui … évidemment que je l'ai, dit Dralon, comme si Veneko ne croyait pas à ce qu'il disait. Judith ? Pouvez-vous nous mettre cette émission, s'il vous plaît ?
- Bien sûr, Monsieur, répond la jeune domestique en appuyant sur le bouton d'une télécommande qui fit apparaître un écran géant de télévision sur le mur du fond, en face de Dralon.
- Vous voyez, Veneko. Je ne mens pas, dit-il en souriant tandis que Veneko est stupéfait par la taille de l'écran qui venait d'apparaître.
- J'ai pu regarder l'émission d'hier soir, dit Dralon, celle où ils parlaient de votre seizième de finale. Je suis vraiment fan de votre équipe, jeune gens.
- C'est pour ça que vous nous avez invités ?, demande Nejma.
- En partie, répond Dralon. J'avais envie de vous revoir depuis cette réception à l'hôtel l'autre soir. Je suis un grand ami de vos parents et j'avais envie de rencontrer leurs enfants.

Veneko ne rajoute rien, trop absorbé par l'écran géant tandis que sa sœur se met à réfléchir des propos qu'elle vient d'entendre. ''Il est chelou ce gars, pense-t-elle, Nous inviter pour nous rencontrer ? C'est pas que je n'aime pas ce type mais ce qu'il vient de dire me trouble. J'espère que ce n'est pas un ennemi mais … quel ennemi inviterait des gamins manger aussi bien chez lui, tout en étant aussi agréable. Et surtout, d'où est-ce qu'on le connaît ? … Bof, je dois me faire des idées.''. Nejma arrête sa réflexion et continue à manger tout en discutant de leurs Duels. Visiblement, Dralon semble très intéressé par les personnages de Dan et Warren et ne peut s'empêcher de s'empêcher de rire en entendant la défaite en un seul tour de Veneko lors du seizième ainsi que celle de Warren face à Dan au lycée le mois dernier. Ensuite, c'est au tour de Dralon de raconter un peu sa vie, enfin, ce qu'il trouve de plus passionnant à raconter : sa jeunesse, son attachement pour les Duels, ses voyages, … Nejma est captivée par les récits de Dralon. Veneko l'est également après avoir fini de regarder ''Soir de Tournoi''.

Enfin, minuit passé, Nejma et Veneko disent au revoir à leur hôte de la soirée et aux domestiques, tout en les remerciant pour leur accueil. Ces derniers ont eu l'air ravis d'avoir des invités aussi agréables. Après avoir vu les jumeaux repartir à pied, sans avoir insisté pour les raccompagner, Dralon décide de passer un autre coup de fil.

- Allô ? Eya ?
- Quoi ?, dit une voix d'homme assez détestable à entendre, tellement elle est marquée par le caractère glacial du personnage.
- C'est bon, ils ont mordu à l'hameçon.
- Tu me l'as dit tout à l'heure. Pourquoi est-ce que tu radotes ?
- Oui mais là, c'est bon, ils ont mangé.
- Et alors ??? Sois précis, bordel !!!
- Le gamin a ingurgité ce que tu m'avais passé.
- Voilà. Si tu avais commencé par là, on aurait gagné trente secondes. Et la fille ?
- Non, y en avait pas assez dans la fiole que tu m'as passé. Mais bon, je suis sûr qu'elle va être démoralisée. Au fait, t'es seul chez toi ? Je peux passer ?
- Non.
- Non pour quoi ?
- Je ne suis pas seul chez moi.
- T'es avec qui ? Big D ?
- Oui.
- Et je peux passer ?
- On va avoir besoin de toi donc rapplique. Et ne te pointe pas en costard rose, compris ? Ce genre de tenue m'énerve plus que tout ! Et tu sais ce qui se passe quand je suis énervé ?
- Ouais, ouais, dit-il en raccrochant le combiné. Pourquoi est-ce qu'il n'aime pas mon goût pour la mode ? Je sais qu'on a pas ça en Endlenda mais quand même. Ce monde est hostile et il faudra le raser, mais avant ça, faut s'y habituer. Et puis, ''énervé'' ? Je dirais plutôt bourré. Il est tout le temps énervé. Je devrais peut-être l'amener dans ce qu'ils appellent des cures de désintoxication. Ça lui fera passer l'envie du vodka-rhum-whisky qu'il s'enfile à chaque repas.

Sur ce, Dralon se change et part ouvrir une porte dérobée dans un des murs et se retrouve directement dans le salon de son collègue Eya. Ce dernier a raison. Il n'est pas tout seul étant donné que Big D, sa veste en cuir et ses rangers ne le laissent pas inaperçu. Les trois hommes s'assoient à une table et discutent toute la nuit de ce que Dralon vient de faire en invitant les jumeaux.

- Bravo Dralon, dit Eya. Ce que tu as fait va nous donner des informations très précieuses sur ces gamins.
- Et c'est pour ça que tu m'as fait venir ?, dit ce dernier.
- Non, dit Big D. Eya me disait de retourner au temple parce qu'il risque d'y avoir un problème dans environ trois semaines.
- Pourquoi ? Un imprévu ?
- Eh bien disons que certaines personnes n'ont pas à fourrer leur nez n'importe où, dit Eya en ayant un rictus.
- Ah ! Et tu veux qu'avec Big D, on lui fasse passer l'envie de se mêler de nos affaires.
- Gagné. Tu vas y aller maintenant pour faire passer ce message. Big D et moi auront encore quelques tâches à accomplir avec nos jeunes alliés. C'est d'accord ?
- OK !, disent les deux autres personnes en même temps avant de passer à une autre conversation qui dure une bonne partie de la nuit.


Dernière édition par Bloody Maiden le Ven 22 Sep - 19:42, édité 4 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Mar 4 Juil - 13:55
Chapitre 15 - Le Golden Ticket pour le Tableau Ultime partie 1 - Problème technique ...

Spoiler:
Warren et moi n'avons pas raconté ce qui s'est passé au centre commercial à Dan. Warren estime que ce n'est pas le bon moment, étant donné que nous devons nous préparer pour le Match des huitièmes de finale du Tableau. Le lendemain de ce petit événement imprévu, nous décidons de nous entraîner toute la journée. Bon, ''toute la journée'', c'est un peu excessif … En réalité, on a juste passé trois heures et demi à faire des Duels et le reste, on a pas mal déconné tous ensemble. De temps à autre, Dan sort prendre l'air, sans qu'on lui demande pourquoi. Peut-être est-il fatigué ? On n'ose pas lui demander. Tout est plutôt tranquille pendant les derniers jours qui précédent les huitièmes de finale des différents tableaux. À vrai dire, on commence à tomber dans une sorte de routine plutôt dérangeante : On se lève, on se retrouve, on s'entraîne, on mange, on continue à s'entraîner, on regarde l'émission ''Soir de Tournoi'', on remange, on se détend et on va dormir. C'est pas quelque chose de très souhaitable parce qu'on à vraiment l'impression de perdre la notion du temps qui passe. C'est ça pendant trois jours, jusqu'au moment où le Match va arriver.

Le Match de ce round va se passer au niveau du chantier de l'immeuble en construction sur la Douzième Rue, vers 17h15. On a le temps de se préparer jusqu'au moment de partir de la maison où Veneko nous dit :

- Hey les gens, je commence à avoir mal au ventre.
- T'as mangé aujourd'hui ?, dit sa sœur.
- Bah évidemment, on ne résiste pas aux pâtisseries de Shizuka, répond celui-ci, ce qui a pour effet de faire rougir Shizuka quant à la qualité monstrueuse de sa cuisine.
- Est-ce que ça va aller ?, répond la gouvernante. C'est vrai que tu as l'air un peu pâlot.
- Oui oui, ça va aller, juste boire un peu d'eau et tout ira mieux.

Ce court épisode étant passé, toute l'équipe arrive au lieu indiqué sur la tablette numérique avec les indications du tournoi. Nos adversaires sont présents en avance eux-aussi, des gens tout à fait sympathiques. À les entendre, ils ont l'air de venir d'Argentine. Bon, ça se voit surtout à leur tenue de gaucho. Avant le Duel, ils nous invitent à boire un maté, un thé traditionnel gaucho. Ce n'est pas quelque chose qui est commun de voir alors nous suivîmes attentivement ce que leur espèce de vieux sage faisait avec les feuilles de yerba. C'est un des Duellistes qui m'explique les différentes parties du petit rituel avec les mots, que Shizuka me traduit ensuite. Puis, nous buvons chacun à notre tour la tasse que le sage nous offre. Ça c'est de la rencontre entre les cultures. Ensuite, nous décidons de commencer par le Tag Duel. Nejma et Veneko vont être opposés à Migùel et José.

- Êtes-vous prêts les enfants ?, demanda José, un grand gaillard en mâchant une feuille de coca.
- Bien sûr !, dit Nejma.
- Ouais, dit Veneko d'une voix plus faible et pâlissant encore plus.
- Que le Duel commence !, hurle la commissaire du Tournoi chargée de s'occuper de ce Match.

Nejma & Veneko : 8000 Migùel & José : 8000

- Je vais commencer, dit Nejma. … En fait, je vais me contenter de poser deux cartes face cachées. À toi, Migùel …
- Merci, señorita, dit ce dernier en tirant une carte. En fait, je vais poser deux cartes face cachées et un monstre face caché.
- À … à moi, dit Veneko, dont le teint devenait livide.

En fait, tous les regards convergent vers Veneko au moment où il est entré sur le Terrain. Il est blanc, a beaucoup de mal à tenir debout et même à tenir ses cartes. Alors, quand son tour de jeu est venu, il a le plus grand mal à tirer une carte. Au lieu de jouer, il se met à vomir pendant quelques minutes devant les spectateurs dégoûtés et finit par s'effondrer, sous les yeux pétrifiés de sa sœur, des autres membres de l'équipe et même de nos adversaires. Au moment où Dan et Warren se précipitent pour voir ce qui se passe, la commissaire hurle :

- Le Duel n'est pas fini donc vous n'êtes pas autorisés à entrer dans la zone de Duel !
- Arrêtez de déconner avec vos règles, vous voyez bien qu'il va mal !, hurle Warren. Faites quelque chose, bordel !
- Warren, calme-toi !, lui dis-je. Tu risques de te faire disqualifier.
- On déclare forfait sur ce Tag Duel, dit Nejma, dépitée et posant la main sur son Disque de Duel.
- Quoi ???, dit Dan.
- Soyez réalistes, Veneko doit être transporté en quatrième vitesse à l'hôpital ! Faites quelque chose !, dit-elle en commençant à pleurer.

Pendant que la commissaire appelle d'urgence une unité médicale, Dan et Warren s'expliquent avec l'équipe adverse en leur disant qu'ils abandonnent le Tag Duel, mais qu'ils continuent à se battre sur les Duels en Simple. Nejma est en train de pleurer dans mes bras. À peine dix minutes plus tard, l'ambulance arrive. Nejma, Shizuka et moi-même y entrons, en plus de Veneko sur une civière, laissant Dan et Warren se battre seuls pour qualifier l'équipe pour les quarts de finale. Vingt minutes plus tard et Veneko est allongé sur un lit d'hôpital avec une dizaine de médecins qui font tout un tas d'opérations médicales. Nous sommes toutes les trois assises dans la salle d'attente, près d'une machine à café. Nejma continue à pleurer dans les bras de Shizuka tandis que je surveille l'avancée des Duels de Dan et de Warren. Vers 18 heures, j'annonce à Nejma que Dan a gagné son Duel contre Ricardo et que Warren est en très bonne posture pour qualifier l'équipe pour les quarts de finale. Cela a dû la soulager pendant au moins trois minutes. Ensuite, je reçois un appel sur mon téléphone portable :

- Allô ? Mina ?, dit la voix de Dan.
- Oui, qu'est-ce qu'il y a ?
- On est en quarts de finale !!, hurle Warren dans le haut-parleur du portable.
- Génial !, dis-je, un peu plus mesurée.
- Vous êtes toujours à l'hôpital ?
- Oui. On ne va pas tarder à rentrer.
- Et Veneko va mieux ?
- Ben disons qu'il est toujours inconscient. Je crois que Nejma va rentrer avec moi.
- Et Shizuka ?
- Elle va rester ici. Les enfants n'ont pas le droit de rester ici le soir.
- OK, on va rentrer à la maison préparer le repas avec Warren. N'oublie pas de donner des nouvelles de Veneko, dit Dan.
- D'accord. À tout de suite.

Dan raccroche et je fais de même. Ensuite, je préviens Shizuka et Nejma que l'équipe passe au tour suivant et que les garçons vont faire à manger. C'est le moment que le médecin-chef chargé de s'occuper de Veneko choisit pour apparaître et vient nous voir :

- Il est dans un état plutôt stable.
- Que lui est-il arrivé ?, demande Nejma, toujours une larme à l'œil.
- Il aurait souffert d'une intoxication alimentaire massive et d'une fatigue physique très importante. Y a même quelques traces d'arsenic appauvri.
- De l'arsenic ? C'est pas censé le tuer ?
- Normalement, cela devrait être le cas. S'il l'a ingéré il y a plus de vingt-quatre heures, je me demande pourquoi est-ce qu'il est toujours en vie … Mais étrangement, l'effet létal du poison a été neutralisé.
- Vous n'êtes pas sérieux ?, s'étonne Shizuka.
- De plus, avec les autres médecins, on a pu remarquer plusieurs ecchymoses au niveau de l'intestin, des épaules et des tibias. Qu'est-ce qui lui est arrivé précisément ?

Je suis un peu perdue devant les explications du médecin et à vrai dire, Shizuka aussi. ''J'espère que ce n'est pas ma cuisine qui l'a rendu malade.'', dit-elle. Nejma ne comprends pas tout. C'est alors que je prends la parole :

- Pendant le Duel, Veneko a voulu jouer et s'est subitement mis à vomir et s'est effondré. Juste avant il a bu un peu de thé et il paraissait légèrement mieux avant de tomber.
- Mais est-ce qu'il s'était plaint de quelque chose ?
- Oui, avant de partir, assure Shizuka. Mais il estimait lui-même que ça irait. Je n'allais pas m'opposer à ses décisions.
- Mais par contre, je ne vois toujours pas d'où peuvent provenir les bleus
- Il s'était fait agresser il y a plusieurs semaines mais rien de trop grave, dis-je. Il s'en était remis. Pour sa fatigue physique, il s'entraîne beaucoup en Duel. C'est tout. Par contre, je ne peux rien vous dire sur son intoxication car je n'en sais rien.
- Je ne pense pas que ce soit le repas auquel on a été convié chez Monsieur Dralon qui ait pu le mettre dans cet état, dit Nejma. - C'était il y a quatre jours.
- Il avait mangé quoi ?, demanda le médecin.

Nejma fait la liste des plats auxquels Veneko a touché. Il doit y en avoir plus d'une quinzaine, ce qui fait écarquiller les yeux du médecin et ceux de Shizuka. La discussion continue pendant un petit moment et le médecin demande s'il est possible qu'il reste encore au moins une semaine à l'hôpital pour des examens. Selon lui, l'intoxication alimentaire pourrait provenir du fait qu'il ait vraiment trop mangé lors d'un repas. Nous n'y voyons aucune objection et nous laissons Veneko entre les mains des médecins pour la nuit, décidant d'aller le voir le lendemain. Le retour et la soirée sont très calme, d'un silence religieux, quasiment morose. Dan et Warren ont préparé quelque chose de bon à manger et sont en train de nettoyer la cuisine quand nous sommes rentrées. Ensuite, nous décidons d'aller chacun dans notre coin. Je rentre chez moi, accueillant Nejma pour la nuit.

Dans sa chambre, Dan lit le journal qui parle à nouveau des différents vols dans les quartiers à proximité et même de celui qui a eu lieu dans le centre commercial. Il appelle l'esprit chargé de surveiller la maison. Un jeune fille apparaît avec une longue paire d'ailes repliées. Elle s'adresse à Dan d'une voix plutôt fluette :

- Tu m'as appelée, Dan ?
- Oui, Cyclon. Est-ce que tout va bien ?
- Oui, je n'ai rien remarqué à proximité de la maison, ni celle de Mina.
- Je dois peut-être me faire des idées, dit Dan. Peut-être qu'il n'y aura pas de cambriolage dans la maison.
- Après, j'ai pu voir deux-trois silhouettes s'approcher furtivement à l'autre bout de la rue hier soir. Et ils avaient l'air de s'intéresser à la maison car ils la fixaient attentivement.
- Ah ? Et à quoi elles ressemblaient ?
- Je ne saurai pas trop te les décrire. Il faisait nuit noire et je commençais à fatiguer un petit peu.
- Et est-ce que Suigin Tou va mieux ?
- Elle se repose et pourra revenir dans trois-quatre jours.
- Merci beaucoup Cyclon.
- Pas de quoi.

Et l'ange disparaît de la chambre. Dan peut ensuite s'allonger sur son lit et se met à penser : ''Quelle journée … D'abord, Veneko qui tombe dans les pommes en plein Duel, ensuite, Warren et moi qui avons dû sauver les meubles et là, des gens qui auraient pris ma maison pour cible de leur recel. Que demander de plus ? J'espère que tout ira mieux pour Veneko. Qu'est-ce qu'il a pu nous inquiéter avec Warren. Et apparemment, il sera indisponible pendant au moins une semaine. C'est vraiment pas de veine, on a les quarts dans trois jours et la demi-finale trois jours plus tard … Comment va-t-on s'en sortir ? Difficile à dire mais on n'aura pas trop le choix. Je ne vais pas faire courir le risque de demander à Mina de prendre la place de Veneko, ce qu'elle n'aimerait pas du tout. En attendant, on va dormir un peu beaucoup.''

Spoiler:
Le lendemain, soit deux jours avant les quarts de finale du tableau, Dan demande à l'équipe comment cette histoire serait gérée.

- Veneko sera indispo jusqu'à une éventuelle finale de tableau, disait Dan. En attendant, il faut qu'on décide de ce qu'on va faire. On n'est plus que trois.
- Moi ce que je pensais, dit Warren en levant une main, c'est demander à Mina de remplacer Veneko pour les deux rounds possibles.
- Impossible, dit Shizuka en sortant de la cave. On ne peut pas procéder à des remplacements pendant le tournoi. Je n'ai d'ailleurs aucune idée de pourquoi cette règle a été instaurée.
- On va devoir continuer à trois pendant au moins une semaine ?, demande Nejma, devenue soudainement réservée.
- C'est ce à quoi je pensais hier soir, dit Dan. Mais, on va devoir s'entraîner beaucoup plus intensément.
- C'est-à-dire ?, dis-je.
- Faire appel à une équipe déjà éliminée pour nous aider ? J'approuve, dit Warren. En plus, ça nous sociabilisera un peu avec le milieu du Duel de Monstres.
T'as déjà des noms d'équipe avec lesquels passer pas mal de temps ?
- Oui, y en a un, répond Dan. Et je pense que vous la connaissez bien.
- Me dit pas que …, dit Warren en commençant à rire en voyant ma réaction.

Une heure plus tard et nous nous trouvons tous les cinq devant l'hôtel Saint-John où a eu lieu le seizième de finale de l'équipe. Les Flame Charmer nous attendent avec impatience, et en particulier une personne. Je pense qu'il est facile de comprendre de qui il peut s'agir. Au moment où nous les voyons, Alicia Saint-John lève les bras au ciel, surtout en voyant Dan. Je ne peux m'empêcher de donner un petit coup de poing sur le crâne de Warren qui commence à s'esclaffer. Je me doute bien que de retourner voir cette ''garce'' d'Alicia n'allait pas me plaire. Cette dernière saute au coup de Dan pour lui dire bonjour, ce qui commence à me faire grincer des dents. Même Nejma se met à se payer ma tête. ''Manquerait plus que Veneko'', me dis-je.

- Alors, comme ça, on est qualifiés pour les quarts, dit Alicia, tandis que ses partenaires arrivent pour nous saluer.
- Désolé, dit Jeff, un sourire gêné au visage. Elle a un peu trop bu hier soir et dès qu'elle a su qu'on allait vous revoir pour vous entraîner, c'était impossible de la calmer.
- Et c'est votre capitaine d'équipe ?, demande Warren en la montrant du doigt.
- Oui, dit Kylie, une main posée sur le front et soupirant. On ne choisit pas tellement le comportement de ses copines.
- Alors tu es Mina, dit Alicia en me serrant la main, ce qui est étrange puisque j'étais censée l'avoir déjà rencontrée lors du seizième de finale.
- Euh … oui, oui c'est moi.
- Il en a de la chance, Dan de t'avoir, me dit-elle en me clignant de l'œil. Il m'a beaucoup parlé de toi, et pas du tout en mal.
- Oh, je vois …

Je ne peux rien faire d'autre que de rougir un peu fortement à ce qu'elle vient de dire. Étant curieuse, j'aimerais bien savoir ce qu'il a pu lui dire mais je me contenterai juste de regarder le Duel d'entraînement en handicap qui oppose Dan, Warren et Nejma à Alicia, Sean, Kylie et Jeff. Les règles sont légèrement modifiées pour que cela ressemble plus à un 4 contre 4. Enfin bref, je ne vais pas raconter le Duel en détail, juste dire que mes amis ont gagné de peu, suite à une grosse erreur de Jeff qui a ensuite subi les foudres d'Alicia. Environ une heure et demi plus tard, nous allons manger dans le restaurant de l'hôtel. Le repas est agréable, bon mis à part le fait qu'Alicia semble vraiment obsédée par Dan. Obsédée à un tel point qu'elle s'est mise face à lui pour manger. À vrai dire … Dan s'en fout complètement. Il préfère manger sa glace tranquillement plutôt que de céder aux charmes d'Alicia.

Je ne sais pas si elle fait ça sérieusement ou bien si elle fait ça uniquement par pur plaisir. Je pose la question à Kylie qui m'affirme que c'est une blague. Faut dire, Dan va bientôt avoir 18 ans – un peu avant la grande finale du tournoi, ou bien le jour même de la Finale – et Alicia a bientôt 22 ans. Je pense que depuis qu'elle a appris que Dan avait une certaine expérience familiale dans le monde de Yu-Gi-Oh ! si je puis dire, elle a envie de faire copain-copain avec lui. Avant de repartir, Nejma semble fatiguée et renverse malencontreusement le Disque de Duel de Dan qui traînait sur la table en voulant se servir un dernier verre d'eau. Alicia range le Deck de Dan et le lui rend aimablement. Quelques minutes plus tard et nous repartons chez nous, à Kamen Street.

Jeudi, jour de Duels, nous sommes tous en train de nous préparer tranquillement. Le Match a lieu vers 15 heures sur le parking du centre commercial. Shizuka décide de rendre visite à Veneko à l'hôpital et donc de ne pas assister à nos Duels. Je peux voir Alicia et son équipe qui assistent également à ce Match. Dan jette un coup d'œil à nos adversaires du jour avant d'aller se battre en Duel. Apparemment, il s'agit d'Italiens en les entendant parler.

- Buongiorno, dit celui qui semblait être le leader de l'équipe. Je suis Lorenzo et voici notre équipe : la dulce Giulia, la diva Monica et le très élégant Vincenzo.
- Bonjour, dit Dan en s'approchant de Lorenzo. Je suis Dan et voici Warren et Nejma. Le dernier membre de l'équipe a dû être emmené à l'hôpital pour une intoxication alimentaire.
- Ou alors il a décidé de ne pas venir se battre ?, dit Vincenzo, un peu cynique.
- Fais gaffe à toi, dit Warren d'un ton un peu énervé. Ne te moque pas de lui ou je te le ferai regretter par les cartes.
- Ah, c'est toi qui va faire un Duel en Simple ?, demande Vincenzo. Pourquoi ne pas commencer ?
- Non, c'est moi qui débuterai, coupe Giulia. J'aimerais affronter le jeune homme avec les cicatrices. Il a l'air de ne pas avoir trop peur de moi et il aura l'air ravissant sur mon tableau de chasse. Je le trouve plutôt beau malgré sa tenue débraillée qui me donne envie de vomir.
- Donc, Giulia jouera la première manche pour notre équipe, assure Lorenzo, souriant. Et vous ?
- Dan, on te fait confiance ?, dit Nejma.
- Mais bien sûr …, dit Dan. Je me ferai une joie d'expédier ce Duel en deux temps trois mouvements.
- Pour Veneko ?, demande Warren en levant une main au niveau du visage de Dan.
- Pour Veneko, répond celui-ci en serrant la main de Warren et en s'avançant sur le Terrain de Duel.

Je rejoins Alicia et son équipe qui avait envie de nous regarder en Duel. Dan ne semble pas perturbé … enfin pas pour le moment quand on regarde son adversaire de plus près. Giulia est, en plus d'une grande Duelliste, une top model italienne à succès. Son équipe a fini deux fois de suite dans le Top 4 du tournoi – dans les quatre dernières années – ce qui a accru un peu sa notoriété en tant que Duelliste top model. Avant que Warren ne laisse Dan se battre, ce dernier lui dit à l'oreille :

- Pourquoi c'est moi qui doit me coltiner toutes les jolies Duellistes ?
- Tu la trouves jolie ?
- Ben un peu oui. Je ne vais pas dire que c'est un thon.
- Parce qu'il en faut bien un et que c'est marrant de voir Mina s'énerver tout ça parce qu'une autre fille tente de te charmer.
- T'es chiant Warren. La prochaine fois, ce sera ton tour.
- Si tu veux, man. Allez, bonne chance.

Dan fait face à Giulia et lui tend son Deck pour qu'elle le mélange. Celle-ci fait de même avec celui de Dan. Ensuite, les deux Duellistes se placèrent d'un bout à l'autre de l'''arène'' et le commissaire peut enfin déclarer ce quart de finale ouvert.

Giulia : 4000 Dan : 4000

- Les dames d'abord, dit Giulia. Je vais commencer par poser une carte face cachée et activer la carte Magie Terra Formation. Je vais pouvoir prendre une carte Magie de Terrain de mon Deck et l'ajouter à ma main. Je vais choisir Village Amazonesse que je vais activer. Après ça, je vais faire appel à ma Shaman Amazonesse. Le fait d'être dans son Village lui octroie un bonus de 200 Points d'Attaque. C'est à toi maintenant.
- Bon, je pioche et … ''Zut, je ne peux rien faire pour la battre rapidement. Je n'ai pas le moindre monstre pour l'attaquer.''
- Il a une mauvaise main ?, demande Alicia.
- Y a des chances, dit Warren. Je connais ce regard et je peux assurer que Dan peut se faire un peu de souci.
- Bon, je vais me contenter de poser deux cartes face cachées et d'un monstre face caché. À toi Giulia.
- D'accord, chéri. Tu sais, ça risque d'être très rapide. Je vais invoquer mes Scouts Amazonesse. Et comme je trouve leur puissance pas trop élevée, je vais activer la carte Magie Solidarité. Elle octroie 800 Points à tous mes monstres du moment qu'ils soient de même type. Et comme ce ne sont que des monstre Guerriers, tu risques de passer un sale quart d'heure. Je vais attaquer ton monstre face caché avec mes Scouts. Allez !
- Désolé mais non. C'est pas parce que je semble désemparé devant ça que je ne vais pas réagir. J'active l'Embuscade.
- Quel est son effet ?, demande Giulia, reculant d'un pas.
- Laisse-moi finir ma démo. L'Embuscade s'active lorsque tu choisis d'attaquer un monstre face caché. Elle va prendre 1500 Points d'Attaque à ton monstre et les ajouter aux Points de Défense de mon monstre. Ce monstre, c'est : Ange Démon – Cyclon.
- Mais il n'a pas de points de Défense …
- Qu'est-ce que je viens de dire ?, rétorque Dan.
- Alors mon monstre se retrouve avec 0 Point d'Attaque ?
- Oui.

Giulia : 2500 Dan : 4000

- Il me reste ma Shaman qui va se débarrasser de ton petit angelo. Sort de l'Amazone !
- Et merde !
- Comme tu dis, et ma Shaman a un effet. Quand elle reste sur le Terrain après avoir attaqué, elle peut détruire une des cartes Magies et Pièges que tu contrôles
- Ma Torture Cloutée …
- Et je n'ai pas fini, j'active le Pion de la Reine. Quand un de mes monstres ''Amazonesse'' détruit un de tes monstres, je peux donc invoquer Spécialement un monstre ''Amazonesse'' de niveau 4 depuis mon Deck. Dis bonjour à l'Apprentie Amazonesse qui va se faire un plaisir de t'attaquer directement. Et j'espère que tu n'as pas oublié les bonus de mes cartes Magies …

Giulia : 2500 Dan : 1500

Alicia se couvre les yeux pour ne pas voir le carnage. Warren commence à angoisser. Dan se relève de ce coup qui le laisse étendu par terre une trentaine de secondes et prend sa bouteille d'eau dans son grand manteau. Il en boit trois gorgées et recrache la dernière.

- Ça va, tu t'es bien rafraîchi ?, lance Giulia d'un air moqueur. Je termine mon tour.
- Ça fait un peu de bien, dit Dan qui piocha une carte. ''C'est pas trop mal même si ce n'est pas ce que je voulais''. Je vais moi aussi activer une carte de Terrain : la Vallée Lumineuse des Elfes. Elle me donne le droit à trois effets et je vais choisir le premier. Je renonce à 1000 Points de Vie pour tirer deux cartes.

Giulia : 2500 Dan : 500

''Allez, deux bonnes pioches … Ange Démon – Princesse Obscure ? Pas mal du tout … Et maintenant …Qu'est-ce que c'est que cette carte ? Je ne l'ai jamais eue, celle là. Elle appartient à …''. Dan se retourne vers Alicia qui lui fait un beau sourire et un clin d'œil. Apparemment, la carte qu'il vient de piocher ne le laisse pas si indifférent que ça.

- Je vais invoquer le monstre Ange Démon – Princesse Obscure. Son effet, lorsqu'elle est invoquée, me permet de gagner 500 Points de Vie pour chaque carte sur mon Terrain et j'en ai deux.

Giulia : 2500 Dan : 1500

- Ensuite, j'active la carte Magie Un Jour de Paix. On va chacun tirer une carte et jusqu'à la fin de ton prochain tour, pas de Dommages.
- Si ça peut te faire plaisir, dit Giulia en piochant une carte.
- Dan n'a jamais eu cette carte dans son jeu, dit Warren.
- Normal, c'est moi qui la lui ai glissée, avoue Alicia avec un grand sourire.
- Rusée, dis-je en lui souriant.
- Maintenant, reprend Dan, comme je possède un seul monstre ''Ange Démon'' sur le Terrain, je peux activer l'Appel de l'Ange Solitaire. Je peux donc invoquer un monstre dont les Points de Défense sont inférieurs à 1500 et mon choix se portera sur l'Ange Démon – Ange Soldat. Oui, j'aurais dû l'activer avant Un Jour de Paix ce qui t'aurait coûté 500 Points de Vie à cause de ma Princesse mais qu'importe, tu perdras ce Duel.
- Curieuse de voir ça.
- Elle m'énerve cette Giulia, me dit Alicia, commençant à s'énerver. Elle n'arrête pas d'être méchante avec mon Dan chéri. Eh ! Sois plus polie avec Dan Lotyuwi, espèce de grosse cruche !

Là pour le coup, Dan est vraiment perturbé. Warren éclate de rire, tout comme Nejma. Alicia a envie de passer ses nerfs sur Giulia. Les autres Flame Charmer essayent de calmer leur capitaine en la retenant par les bras. La jeune femme aux cheveux rouges s'en moque complètement et ne se prive pas de lui lancer quelques piques. Honnêtement, je ne sais plus où me mettre. On a limite honte d'Alicia mais en fin de compte, ce n'est pas plus mal, étant donné que Giulia n'est pas des plus agréables avec Dan ou le reste de notre équipe.

Spoiler:
- Bon, laissons ces petites gamines de ton fan club minable s'énerver et retournons à notre Duel. Qu'en dis-tu mon chéri ?, dit-elle en tournant le dos à Alicia et à moi-même qui commençais également à voir rouge.
- Vous laissez mon fan club tranquille, s'il vous plaît ?, répond Dan d'un air nonchalant.
- Si ça peut te faire plaisir. Alors, ce Duel ?
- Allons-y. Vous avez déjà perdu ce Duel, de toute façon, dit Dan en rigolant.
- Qu'est-ce que tu veux dire ?
- Jouez et je vous expliquerai.
- Si tu veux. Je pioche et je vais sacrifier mon Apprentie Amazonesse pour invoquer ma Diva principale : la Reine Amazonesse. Avec elle, mes monstres sont protégées de la destruction au combat. Ensuite je vais poser une carte face cachée et je suis bien obligée de te laisser la main puisque je ne peux pas te réduire en bouillie ce tour-ci.
- Juste une question, avant que je ne t'explique la manière dont je vais laisser Warren se battre avec un peu de confiance, dit Dan en piochant. Pourquoi as-tu aussi mal joué pendant ce Duel ?
- M … Mal … joué ?
- Tu aurais laissé ton Apprentie et tu aurais attaqué mon monstre, j'aurais dû le remettre sous le Deck et tu aurais pu détruire le reste de mon Terrain avec ta Shaman.
- Nooooon ! C'est pas possible !
- Pffff … Pathétique, dit Dan. Vous êtes censée être douée et vous avez commis pas mal d'erreurs de débutant.
- Je ne te permets pas, blanc-bec.
- Je suis insensible à votre provocation ou votre beauté, Giulia.
- Sympathique …
- Bref, je vais envoyer mon Ange Démon – Ange Soldat, mon Épéiste Loyale et ma Petite Sorcière Obscure au Cimetière pour faire appel à une force angélique et démoniaque très dévastatrice. Je vous présente l'Ange Démon – Chevalier Squelette des Ténèbres.

Le ciel s'assombrit et une ombre massive descend du ciel pour se poser derrière Dan. Le monstre qui apparaît pétrifie Giulia et toute son équipe. Warren en rit, Alicia et son équipe en sourient et Nejma en a un peu peur. Faut dire que c'est un squelette géant en ''robe'' qui fait son apparition, avec une épée de deux mètres et demi, ainsi que des ailes jaunâtres déployées sur quatre mètres.

- Il … Il … Il a … 3500 Points d'Attaque, dit Giulia, reculant peu à peu.
- Et deux facultés spéciales vraiment incroyables. La première s'active lorsqu'elle est invoquée. En envoyant les trois cartes du haut du Deck au Cimetière, je peux instantanément détruire toutes tes cartes Magies et Pièges. La seconde, je renonce à 1000 Points de Vie pour … réduire les Points d'Attaque de tes monstres à 0 et …
- Pas si vite, je peux sacrifier mes Scouts Amazonesse pour empêcher ton grand squelette de détruire mes monstres.
- Laisse-moi finir, bon sang !, hurle Dan. En plus de réduire la puissance des monstres, il annule leurs facultés spéciales. Et je ne vais pas m'arrêter en si bon chemin. Chevalier Squelette ! Coup d'épée mortel ! Duel terminé !

Giulia : 0 Dan : 500

- Yes ! Il a gagné !, dit Warren. Maintenant, c'est à moi d'aller combattre.
- Je t'attends, lui lance Vincenzo.
- Allez, Warren. Envoie-nous en demi-finale, lui dit Dan en tapant dans sa main.
- T'inquiète, ce sera vite fait. Bon, Vincenzo, c'est l'heure du Duel !
- Duel !

Vincenzo : 4000 Warren : 4000

- Je vais commencer, si ça ne te gêne pas, dit l'élégant italien. Je vais activer le Château Rouages Ancients qui accorde 300 Points à tous mes monstres ''Rouages Ancients''. Ensuite, je vais poser deux cartes face cachées et invoquer mon Chevalier Rouages Ancients. Mon tour est terminé.
- Je vais commencer par activer le Renfort de l'Armée. Un Guerrier de niveau 4 maximum va rejoindre ma main. Et c'est le Satellchevalier Véga. Ensuite, je vais invoquer le Satellchevalier Deneb en mode Défense et son effet s'active …
- Stop, dit Vincenzo en faisant un geste de la main. Tu ne vas rien faire du tout. Je vais activer ma carte Piège Miroir Absorbant de Lumière. Tes petits soldats ne vont plus pouvoir faire grand chose maintenant.
- Warren commence son Duel aussi bien que le tien, Dan, dit Sean. Cela semblait prévisible que cette carte soit jouée. Maintenant, Warren va avoir quelques difficultés ...
- Je pose une carte et je te laisse la main.
- Magnifico. Je pioche et tout d'abord, j'active mon Absorption de l'Esprit qui, au prix modeste de 1000 Points de Vie, va empêcher tes horreurs de s'activer depuis la main. Ensuite, j'envoie mon Château au Cimetière pour pouvoir invoquer un monstre de niveau 8 sans sacrifier de monstres …
- Ne me dites pas que …, dit Nejma.
- Si. Il va faire appel à…
- J'invoque le puissant Golem Rouages Ancients en mode Attaque. Débarrasse-toi de Deneb avec ton Pugilat Mécanique !
Warren va le sentir passer, dit Kylie, car la différence va lui être déduite.

Vincenzo : 3000 Warren : 2000

- Maintenant, mon Chevalier va s'occuper de toi personnellement. Lance Mécanique !

Vincenzo : 3000 Warren : 200

- Alors ? Tu souhaites continuer à te faire piétiner comme un vulgaire insecte ?
- Tu as perdu ce Duel, man.
- Comment ça ?
- Je vais activer ma carte face cachée : Oasis d'Âmes de Dragon. Elle ramène mon Deneb en mode Défense.
- Si ce monstre minable te plaît alors garde-le. Je te laisse la main en posant une carte.
- Je vais terminer ce Duel avec mes Tourbillons Jumeaux. En défaussant une carte, je peux détruire deux cartes Magies et Pièges sur ton Terrain comme ton Miroir et ta carte face cachée.
- Et alors ?
- J'invoque Véga qui va appeler un autre Satellchevalier. Viens sur le Terrain, Rigel. Son effet est d'augmenter les points d'Attaque d'un monstre ''Satellchevalier'' de 500 et je vais l'appliquer à Rigel lui-même.
- Et alors ? Il est toujours loin derrière les 3000 Points de mon Golem.
- J'ai pas fini. Que vous êtes impatients. Détendez-vous. Bon, je recouvre Véga et Deneb pour invoquer le monstre Xyz Dragon Xyz de la Rébellion des Ténèbres. Ouais, je l'accorde, c'est pas le genre de monstre qu'on verrait dans un Deck plutôt lumineux mais il est vachement cool. En retirant ses deux Matériels, je peux diviser par deux l'Attaque d'un monstre adverse et en offrir la moitié à mon Dragon. Pas mal, non ?
Warren vient de nous qualifier pour la demi-finale, me souffle Dan à l'oreille.
- On passe en demie ?, demande Nejma.
- Ouais, Nejma. Mon Dragon Xyz passe à 4000 Points et va se débarrasser de ce petit Golem qui pointe à 1500 Points.

Vincenzo : 500 Warren : 800

- Et Rigel avec ses 2400 Points va découper ton Chevalier et nous ouvrir les portes de la demie. Allez ! Meteor Crush !
- Nooooon !, dit Vincenzo en tombant à genoux.

Vincenzo : 0 Warren : 800

- L'équipe qualifiée pour la demi-finale du Tableau B est celle de Dan, Warren, Nejma et Veneko.
- Voilà qui est fait. Bon, allez, beau Duel, dit Warren en allant serrer la main de Vincenzo.
- Oui, bravo à vous et désolé pour toutes les provocations. On ne peut pas s'empêcher d'énerver les gens, dit Giulia.
- Bonne chance pour la suite, dit Lorenzo.
- On espère que vous irez loin, dit Monica, qui n'a encore rien dit depuis un bout de temps.
- Merci, vous aussi. Et au plaisir, dit Nejma.

Les Flame Charmer, Nejma et moi-même rejoignons Warren et Dan pour les féliciter. Ils se se sont bien amusés mais leurs adversaires n'ont pas démérité. Alicia ne peut s'empêcher d'aller serrer Dan dans ses bras, ce qui m'énerve mais moins que d'habitude. Pour ma part, je suis soulagée de voir que la victoire est dans la poche.

- Bravo darling, dit Alicia. Je vois que mon petit cadeau t'a été vraiment utile.
- Mouais même si j'aurais pu m'en passer, dit Dan en tendant la carte à sa propriétaire.
- Non non … garde là. Je pense qu'elle te sera utile dans ton Deck. C'est comme si je faisais partie de ton Deck.
- ''Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre …'' pensais-je. En tout cas, vous avez fait un super Duel tous les deux.
- Ouais, ajoute Jeff. Et en plus, vous étiez vraiment mal barrés tous les deux.
- Je pense qu'à force de s'entraîner, dit Kylie, ils ont dû faire face à toutes sortes de situation.
- Faudra que vous nous montriez où est-ce que vous vous entraînez, un de ces quatre, dit Sean. On aimerait bien se joindre à votre club de Duel.
- On n'en a pas, dit Nejma.
- Ah bon ???, dit Sean. Comment vous faites alors ?
- Dan a un équipement vraiment génial, dis-je. Une salle de Duel.
- Une salle de Duel ?, répète Kylie. J'aimerais bien voir ça.
- Invitez-nous dans cette salle un jour où l'autre, si vous avez besoin de nous pour vous préparer, dit Alicia en clignant de l'œil.
- Pas de problème. Je t'appellerai, Alicia, dit Dan.
- Mais qu'il est trop chou, dit cette dernière en le serrant une dernière fois dans ses bras avant de repartir à son hôtel avec son équipe. Au revoir les enfants.

Nous les saluons et nous décidons de nous rendre à l'hôpital pour rendre visite à Veneko et lui annoncer la bonne nouvelle de notre qualification, en espérant qu'il aille un peu mieux. Allez, plus que deux Matches et l'équipe aura son Golden Ticket pour accéder au Top 4 ultime …


Dernière édition par Bloody Maiden le Dim 1 Oct - 0:41, édité 4 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Mar 4 Juil - 13:56
Chapitre 16 - Le Golden Ticket pour le Tableau Ultime partie 2 - Finale en vue ...

Spoiler:
Une heure plus tard, après s'être trompé de chemin car Warren a un sens de l'orientation pas super développé, nous finissons par rejoindre Shizuka à l'hôpital. Elle nous attend dans le hall d'entrée de l'hôpital avec une seule question en tête :

- Alors ? Comment ça s'est passé ?
- On est en demie, lui répond Dan.
- Bravo les enfants, nous dit-elle, toute souriante et nous prenant tous les quatre dans ses bras.
- On peut aller voir Veneko ?, demande Nejma.
- Le médecin-chef m'a dit que pour le moment, il est toujours sous surveillance et qu'on ne pourra le voir que dans deux jours le temps de découvrir où est-ce qu'il a pu être autant intoxiqué.
- Ah …, dit Nejma en soupirant et en baissant la tête.

À ce moment, je ne pouvais m'empêcher de poser ma main sur son épaule et de lui dire à l'oreille : ''Il va aller mieux, j'en suis sûre.''. Shizuka décide alors de nous emmener boire un coup dans un bar assez sympathique pour nous féliciter d'avoir remporté notre Duel. Le bar en question est en fait un pub irlandais avec une excellente ambiance. Pendant que nous sommes tous assis en train de siroter nos verres, le barman allume la télévision et l'émission qui passe est justement celle que nous avons envie de voir : ''Soir de Tournoi''. À vrai dire, nous ne sommes pas les seuls à attendre que celle-ci arrive, tout le pub s'arrête de discuter pour regarder la télévision. La voix de Kyle Styles retentit dans les trois postes de télévision :

- Bonjoooour fanas de Duels ! Voici votre émission quotidienne, ''Soir de Tournoi''. Je suis avec Jimbo McSullan pour vous parler de l'actualité du Golden Tournament. Bonsoir Jimbo.
- Bonsoir Kyle, dit Jimbo.
- Aujourd'hui, le round des quarts de finale des quatre tableaux se sont déroulés et nous aurons le droit à de magnifiques Duels pour certaines demies.
- Tout à fait, Kyle. La première demi-finale du Tableau C nous promettra une confrontation entre deux de mes petits favoris : la Main du Diable composé de Sid, Marco, Ryô et Donald qui font un début de tournoi vraiment surprenant qui sera opposée à l'équipe qui avait gagné le tournoi il y a deux ans et finaliste de l'édition précédente : les Tasmania Tigers menés par le mystérieux Rahdjano Naditjorani et son Deck ''Bête Spirituelle''. Sinon, dans le Tableau A, les redoutables irlandais du Connemara menés par les frères O'Keàr, quart de finalistes seront opposés aux champions en titre venant des Philippines.

Au moment où Jimbo évoque l'équipe irlandaise, la plupart des personnes dans le pub lèvent leur chope de bière et chantent leur équipe. C'est plutôt sympa à regarder puis ils finissent par se calmer et écoutent la suite de l'émission. Jimbo continue à parler de certaines équipes qui se sont qualifiées jusqu'à ce qu'il parle de notre équipe. Jimbo et Kyle nous placent en favoris du Tableau B, étant dans une partie de Tableau assez facile. Vient ensuite la fin de l'émission presque dix minutes plus tard où Kyle Styles dit :

- Allez, ''Soir de Tournoi'', c'est terminé pour aujourd'hui. Lors du prochain numéro en direct, retrouvez-nous à la même heure en compagnie de Jimbo McCullen et deux anciens vainqueurs du tournoi, j'ai nommé Gozû Kanowski et Shizuka Guzi.
- Euh … On ne m'avait pas prévenue que je participerais à cette émission, s'exclame Shizuka en s'étouffant à moitié avec sa bière.

Cela a pour effet de converger les regards de presque tout le monde vers Shizuka et donc, vers nous. Pendant une dizaine de minutes, la plupart des gens viennent saluer Shizuka et lui offrent une autre consommation. Je pense qu'elle doit se sentir un peu gênée devant tout le monde. Tous les supporters de Duels venant d'Irlande sont en train de chanter pour Shizuka qui s'amuse de plus en plus. Certains lui demandent d'aller sur la scène du pub faire une petite danse en compagnie de quelques Irlandais. La gouvernante de Dan accepte avec grand plaisir ce qui rend les personnes présentes dans le pub encore plus joyeuses. Son nom est scandé dans tout le pub. Personnellement, Warren, Nejma et moi ne comprenons pas tellement cet entrain pour notre Shizuka. Dan ne préfère pas m'expliquer, nous invitant à apprécier le spectacle. La gouvernante file au toilettes et en ressort quelques minutes plus tard, vêtue de collants noirs, d'une espèce de robe verte foncée qui arrive au milieu des cuisses liée à un espèce de gilet-corset dans les tons rouges sombre et des chaussures à talons en cuir et un renforcement en métal qui claquent à chaque pas. Elle nous demande :

- Alors, comment vous me trouvez ?
- Resplendissante !, dit Dan.

Shizuka nous fait un clin d'œil et rejoint ensuite l'estrade avec une dizaine d'Irlandais en tenue de danse. Là, un homme vêtu des mêmes chaussures et portant une veste noire par dessus une chemise blanche se lève de sa chaise et la salue. Il fait signe au barman d'allumer le juke-box, ce qui fait démarrer une musique irlandaise assez vive, avec des sons de tambour à répétition. Shizuka et l'homme en chemise blanche se mettent à faire des claquettes au rythme du tambour et s'arrêtent en même temps que le tambour. À ce moment, le reste des danseurs s'avancent en faisant eux aussi des claquettes et … le spectacle est vraiment grandiose. Tous dansent au même rythme, avec une synchronisation parfaite. On voit les jambes bouger à la manière d'un french cancan. Les pieds s'avancent, reculent, passent derrière le genou opposé, font des cercles sur le sol …

Bref, ça virevolte dans tous les sens et c'est magnifique à voir. La fin se ponctue par un mouvement de danse en ligne très synchronisé et avec des sortes de pas où c'est les pointes des pieds qui claquent sur le sol. Quand ils s'arrêtent, tout le monde les applaudissent bruyamment et manifestent leur joie d'avoir vu cette danse. Ils demandent une autre danse et chantent en gaélique : ''Damhsa tú cosúil le bandia, Shizuka. Tá tú troid cosúil le banríon, Shizuka. Uile-Éireann Adhair tú, O Mhór Shizuka. Sings Uile-Éireann a thabhairt duit, O Mhór Shizuka.'' [Tu danses comme une déesse, Shizuka. Tu te bats comme une reine, Shizuka. Toute l'Irlande t'adore, Ô Grande Shizuka. Toute l'Irlande chante pour toi, Ô Grande Shizuka.]. C'est Dan qui me traduit ce qu'ils disent. Je ne comprends toujours pas comment Shizuka arrive à être aussi célèbre que ça, rien qu'en faisant claquer des chaussures sur une estrade.

Dan est tout content de voir sa gouvernante s'amuser et nous prenons plaisir à la voir danser. Les Irlandais tapent dans leurs mains et chantent ce qui amène beaucoup de bonne humeur dans le pub. Après Shizuka remercie le public en gaélique et demande à Dan de la rejoindre sur scène. Étrangement, Warren se met à sourire bêtement car il pense bien que Dan serait incapable de réaliser ce genre de chose. Dan sourit, enlève son manteau et rejoint Shizuka avec les quelques danseuses sur scène. Warren n'a jamais vu Dan danser et le simple fait de voir son ami se mettre à danser commence à le faire rire. Le juke-box sort une autre musique, tout aussi entraînante. Warren rigole moins étant donné que Dan danse exactement comme sa gouvernante. Chaque pas de danse est aussi parfait que le précédent. Les chaussures de Dan produisent un claquement semblable à celui de sa gouvernante.

Tout le monde est stupéfait de voir qu'il danse aussi bien que Shizuka. Les spectateurs tapent dans leur mains en rythme pendant que Dan sort une série de claquettes époustouflantes, tout en enchaînant un duo de pas différents avec Shizuka, avec les danseuses en fond qui continuent sur la même danse. Je n'ai jamais vu Dan danser comme ça et même jamais vu danser du tout. Puis, la musique s'arrête et les danseurs s'inclinent devant la quinzaine de personnes dans le pub. Mon ami balafré sourit et a l'air de prendre du plaisir à danser en compagnie de sa gouvernante. Dan salue le public de manière assez majestueuse et tout le monde l'applaudit bruyamment. Il leur parle également en gaélique. Ils nous font une autre démonstration et se mettent à chanter en compagnie de tout ce monde. Nous décidons de partir du pub vers 20 heures sous les acclamations des Irlandais.

En définitive, nous étions censé rester une demi-heure dans ce pub et nous sommes finalement restés deux heures et demi. Ce n'est pas plus mal. Tout le monde s'est bien éclaté et surtout Shizuka. Sur le trajet du retour, Warren lui demande :

- Où est-ce que vous avez appris à danser aussi bien ?
- J'ai passé trois ans en Irlande quand j'étais adolescente et j'ai gagné deux fois l'Open de Duel d'Irlande. Et j'ai appris tout ça à Dan quand il était petit.
- C'est pour ça qu'il danse aussi bien que vous, dis-je.
- C'est vrai que tu étais parfait, dit Shizuka.
- M … Merci, dit-il en rougissant un peu. J'avais envie de me détendre après le quart de finale.
- Ils ont l'air de beaucoup vous apprécier en Irlande ?, demande Nejma à Shizuka.
- Pour dire, quand j'ai gagné mon second Open de Duel, je leur avais dit que je devais retourner au Japon et certains m'ont supplié de rester. Ils m'ont même accordé la nationalité irlandaise pour que je puisse revenir quand je veux.
- Ils sont si gentils que ça là-bas ?
- Oh que oui. Les Irlandais sont les gens les plus accueillants que j'ai pu rencontrer. Leur sens de l'hospitalité est à mes yeux le plus chalereux. Et c'est surtout qu'ils m'ont adoptée depuis que j'ai maîtrisé à moi toute seule une bande de cambrioleurs et libéré leurs otages.

Nous poursuivons cette discussion jusqu'à Kamen Street. Nous avons un peu la flemme de préparer à manger et nous décidons de nous préparer chacun un ramen que nous dégustons tranquillement devant un film. Puis, Nejma décide de retourner dormir chez moi pour la nuit tandis que Dan et Warren dorment comme des masses chacun dans leur chambre.

Spoiler:
Alors, autant pour Warren, la nuit se passe bien tandis que Dan est réveillé vers une heure et demie du matin par deux petites voix féminines.

- Dan …
- Hé … Dan … Réveille-toi …
- Qu … Qui … qu'est-là ?, dit-il après avoir émis un grognement.
- Réveille-toi, dit une des deux voix, une voix féminine connue de Dan. C'est Suigin Tou.
- Sui … Suigin … Tou ? Qu'est-ce qu'il y a ?, dit Dan en émergeant peu à peu de son sommeil. Ah … Cyclon, tu es là aussi.
- Oui, nous sommes venues te prévenir …, répond Cyclon.
- Me prévenir de quoi ?
- Quelqu'un rôde pas loin de la maison … Tu dois aller voir, dit Suigin Tou.
- On vient avec toi de toute façon, on veut voir de quoi il s'agit, ajouta Cyclon.
- Hmm … d'accord. J'arrive, dit Dan en se frottant les yeux.

Cinq minutes plus tard, Dan sort de la maison en peignoir, en sandales et la vue encore dans le brouillard. En plus, il y a un léger courant d'air froid qui souffle dehors. Dan frissonne et il demande à Suigin Tou :

- Alors, c'est où que vous avez vu quelqu'un ?
- Au niveau des buissons près du mur, dit Cyclon.

En effet, le buisson dont les deux Anges Démons ont fait mention remue un peu beaucoup. Même sans le vent, voir ce buisson bouger tout seul n'est pas naturel. Dan n'a pas pris de lampe pour mieux voir ce qui inquiète ses petites vigiles. Une fois arrivé au niveau du buisson, Dan y jette un coup d'œil et distingue deux petite loupiotes étincelantes qui le fixent.

- Un chat … Vous m'avez réveillé pour un chat ?, dit Dan à Suigin Tou et Cyclon.
- Je te jure que j'ai vu deux silhouettes se faufiler dans le buisson, dit Cyclon.
- Si tu étais descendu un peu plus tôt, tu les aurais surpris, dit Suigin Tou. Et tu n'aurais pas dû allumer ta lampe dans ta chambre sans tes rideaux ouverts. Je crois qu'ils observent ta maison, Dan.
- Qu'est-ce que vous voulez que je fasse ? C'est à vous de surveiller. Et vous êtes deux en plus. Qu'est-ce qui s'est passé ?
- Excuse-nous, dit Cyclon, mais nous étions en Endlenda juste avant de remarquer ce buisson.
- Qu'est-ce qui se passait en Endlenda ?, demande Dan.
- Cyclon est venue me rechercher après ma phase de repos, dit Suigin Tou.
- D'accord, d'accord. Bon, ben je ne sais pas trop quoi vous reprocher … Faites attention la prochaine fois.
- Oui !, disent les deux anges en retournant se poster devant et derrière la maison.

Dan retourne se coucher et s'endort aussitôt, se souciant toujours un peu de cette affaire. ''Faudrait que je fasse toute la lumière sur cette affaire. Attendons que la finale du Tableau soit passée pour profiter de la semaine de repos pour m'occuper de ça et laisser Cyclon et Suigin Tou.'' pense-t-il en remontant l'escalier avant d'aller dormir.

Le lendemain, deux jours avant la demi-finale, c'est repos pour tout le monde. Warren fait une petite marche à pied pour se remettre de tous ces Duels. C'est vrai qu'il a déjà quatre Duels au compteur. Nejma en a fait trois, enfin deux et demi étant donné qu'elle a dû en abandonner un car Veneko est tombé malade. Dan en a fait trois aussi mais ça ne le dérange pas de faire des Duels. Pendant qu'il se promène, je suis allée faire un tour au centre commercial avec Nejma et Dan, lui, reste dans son lit une bonne partie de la journée. Une journée habituelle dans la vie d'adolescents, quoi. Enfin, pour terminer la journée, nous décidons d'aller tous les trois au cinéma. Il y a un film fantastique pas mauvais qui vient juste de sortir et que Nejma et moi-même avons envie de voir. Dan et Warren ne sont pas tellement chauds pour venir mais bon, ils n'ont pas grand chose à faire à la place. Au final, la soirée s'est bien passée, le film a plu à Dan mais sans plus. Sur le trajet du retour, nous tombons nez-à-nez avec Kylie et Jeff qui se promènent en ville.

- Tiens, qu'est-ce que vous faites ici ?, demande Jeff.
- On était au cinéma, dit Nejma. Et vous ? Qu'est-ce que vous faites ?
- Oh … euh, dit Jeff en levant les yeux au ciel puis en regardant Kylie, on se promène en ville …
- Alors ? Est-ce que vous êtes prêts pour votre demi-finale dans deux jours ?
- Oh … petit à petit, là, on se détendait un peu du quart et demain, on va se préparer intensément, dit Warren.
- D'ailleurs, est-ce que vous voudriez nous aider à peaufiner certains petits détails ?, demanda Nejma.
- … Ben … euh, dit Kylie.
- Je ne vois pas d'inconvénients, dit Jeff.
- On fera cet entraînement chez moi, dit Dan, au 26, Kamen Street.
- D'accord, dit Kylie, je ne pense pas que Sean et Alicia soient réticents à l'idée de venir vous aider à vous entraîner.
- Ouais, surtout Alicia, ajoute Jeff.

Nous discutons encore quelques minutes et puis, nous décidons de rentrer sur Kamen Street pour reprendre le schéma de journée habituel, c'est-à-dire que Nejma vient dormir à la maison et les garçons rentrent dormir chez Dan comme des masses. Le lendemain, veille du Match, Dan accueille les Flame Charmer chez lui, un peu charmés par la grande maison de Dan. Shizuka nous a laissé la maison toute l'après-midi pour aller aux studios de la télévision pour préparer l'interview du lendemain. Alicia est toujours aussi admirative de Dan, un peu comme une fan inconditionnelle d'un boys band et qui en devient totalement dérangée. Je commence à me faire à son comportement. Nous passons au moins cinq heures dans la salle d'entraînement dont deux heures à déconner et à profiter du beau temps. Après la séance, Jeff et Kylie ont envie de tester un Duel contre l'ordinateur de Dan, sous les yeux de Warren et de Sean, Alicia est en pleine discussion avec Dan sur la terrasse et j'accompagne Nejma à l'hôpital pour rendre visite à Veneko.

Le médecin nous dit que Veneko a quand même retrouvé un peu de forces et est quand même capable de parler. Nous arrivons dans la chambre de Veneko. Ce dernier est toujours allongé sur son lit d'hôpital et regarde la fenêtre. Nous prenons chacune une chaise pour nous asseoir à côté de lui.

- Coucou grande sœur, dit-il d'une voix nettement plus faible car légèrement obstruée par un espèce de masque à oxygène. Qu'est-ce qui t'amène ?
- On vient pour te voir, lui dit sa sœur.
- Oh, c'est sympa, répond son frère. Mais où sont Dan et Warren ?
- Ils ont promis qu'ils viendraient demain après la demi-finale. Là, ils s'entraînent avec les Flame Charmer.
- D'accord. Mais comment vous faites pour les Duels ?
- On se débrouille pour ne pas perdre une manche.
- On espère que tu pourras vite revenir pour la finale, lui dis-je. Sans toi, l'équipe n'est plus la même.
- C'est ce que je souhaite le plus, de revenir. En attendant, je suis collé ici avec des envies de vomir toutes les demi-heures et beaucoup de mal à manger.
- C'est compliqué de devoir rester avec ce masque ?, demandais-je.
- Bof … au début, oui mais après, on s'y habitue. Par contre, le pire, c'est les médocs qu'on me donne qui sont juste … immondes.
- Oui mais ça semble faire effet ?
- Ben, je passe moins de temps aux toilettes depuis deux jours.
- Et les repas ?, questionne Nejma.
- Ça ne casse pas des briques, répond l'intéressé. Des fois, c'est limite immonde. On dirait les plats de la cantine.
- Au fait, est-ce que tu auras accès à la télévision demain ?
- Sais pas …
- Le Duel est retransmis et y aura Shizuka qui est invitée sur le plateau de ''Soir de Tournoi'' et elle parlera de nous.
- Génial !, répond celui-ci, tout enjoué malgré la pâleur de son visage.

Nous restons dans la chambre de Veneko après l'heure limite des visites aux patients. Pas un membre du personnel n'est venu nous dire de partir. Le fait de voir Veneko rigoler à une blague de Warren qu'on lui a raconté rend un peu le sourire à Nejma. Même Veneko retrouve un peu le sourire en voyant sa sœur. Nejma raconte les Duels de Dan et de Warren à son frère pendant les quarts de finale qui les écoute avec grande passion. Puis, vers 22 heures, nous décidons quand même avec Nejma de sortir de l'hôpital de manière la plus discrète possible. Encore heureux que la chambre de Veneko soit au premier étage. On a pu passer à travers la fenêtre sans trop se faire mal … quoique j'ai mal assuré ma réception au sol et j'ai eu un peu mal au derrière. Bref, nous sommes rentrées chez moi vers 23 heures.

Cependant, nous sommes passées juste quelques minutes chez Dan pour voir un peu ce qui se passe. Les Flame Charmer sont repartis à l'hôtel Saint-John où ils logent et travaillent et sinon, Warren et Dan sont en train de faire leurs devoirs. Ça m'est complètement sortie de la tête avec le tournoi. Le retour au lycée a lieu lundi, soit après-demain. D'ailleurs, Nejma est dans la même situation que les garçons. On a beau être à un niveau de classe différent, on est tout de même en février et il y a toujours du travail à faire pour le lycée. ''Ils sont vraiment doués'', me dis-je. Nous rentrons chez moi avec Nejma et nous nous sommes directement couchées, étant trop fatiguées pour faire quoi que ce soit. Enfin, Nejma l'est plus que moi étant donné qu'elle a le Match de demain.

Les demi-finales des quatre tableaux débutent toutes à 15 heures. Pendant que Dan, Nejma, Warren et Shizuka se rendent au troisième étage du centre commercial pour leur Match des demi-finales contre une équipe venant également d'Akinokuwa et qui n'a pas eu trop de problèmes pour arriver à ce niveau de la compétition – ce qui correspondrait en gros à un quart de finale –, Eya, dans son petit logement, a les yeux rivés sur un poste de télévision qui retransmet justement le Match de l'équipe de Dan et le moment où Warren s'avance pour affronter une jeune fille du nom de Jill O'Lone. Son expression de visage change du tout au tout, passant du stade de type qui est aussi joyeux de voir de la pluie tomber alors qu'il bronze sur la plage au stade de dérangé mental sortant d'un asile. La couleur de ses yeux passa du marron au rouge, un rouge sang. Il se saisit du téléphone et compose un numéro qui est en fait celui de Sid. Le jeune homme ne met pas longtemps avant de répondre :

- Ouais, qui c'est ?
- À ton avis, ducon ?
- Ah … Eya. Qu'est-ce qu'il y a ?
- Ils se battent en Duel ?
- De qui ? Warren et les autres incapables ?
- Oui.
- Qu'est-ce que ça peut me faire ? Je ne vais pas tarder à faire mon Duel. Ryô et Donald dominent dans le Tag Duel.
- Tu laisseras Marco prendre ta place … J'ai besoin que tu rappliques en quatrième vitesse chez moi.
- Vous ne voulez pas que j'aille suivre leur Duel chez vous quand même ?
- Y a de ça mais y a d'autres trucs en plus …
- Encore de nouvelles cartes ?
- Et pas n'importe lesquelles … En même temps, le temps qu'on remette la main sur toutes les graphies de créatures obscures et ensuite les transformer en cartes, ça ne se fait pas en un claquement de doigts.
- Bon … bon, d'accord, j'arrive, dit Sid en raccrochant. Marco, je te laisse ma place en simple, je dois aller rejoindre qui tu sais. Prends mon Deck si tu as besoin de certaines cartes.
- Hein … de quoi ?, répond ce dernier. Tu ne restes pas ?
- Non, je viens de te le dire … je dois aller voir Eya immédiatement.
- Et … et mon Duel, alors ?
- Demande à Frank et Gil de te filer un coup de main. On les a briefés pour ça … Allez, écrase-moi ces minables …
- D'accord …

Sid quitte le parc où leur Match a lieu et se rend jusqu'à la mairie pour retrouver son interlocuteur. Histoire de se faire discret, il traverse une petite ruelle d'un quartier mal famé, un peu délabré, limite à l'abandon. Il avance rapidement mais avec une certaine prudence, par crainte d'un éventuel caïd à affronter. À un moment, il entend un bruit qui le fait stopper net dans sa marche. Il jette un bref coup d'œil et voit un chat traverser la petite ruelle. ''Un chat … va vraiment falloir que je consulte'', se dit-il avant de reprendre sa marche vers le logement d'Eya.

Spoiler:
Alors que la grande silhouette de Sid disparaît de ce quartier, le chat qu'il vient de voir continue à marcher et finit par entrer dans un espèce d'immeuble qui a dû servir pour une compagnie d'assurance mais qui ressemble plus à un bâtiment abandonné. Le chat marche et une voix le fait sursauter. Il s'enfuie à toute vitesse tandis qu'un jeune garçon entre dans la salle accompagné de trois autres enfants de son âge, c'est-à-dire 9-11 ans. Celui qui semble être le chef a les cheveux longs et un peu frisés. Il a des lunettes cassées, un long manteau troué qui touche le sol et qui doit bien faire deux tailles de plus et enfin, une paire de chaussures montantes. Il a également une cigarette en chocolat dans la bouche. Les trois autres enfants ne sont guère mieux habillés : une petite fille d'environ 9 ans à lunettes avec un T-Shirt jaune avec les bords des manches noirs, un jean déchiré et une petite veste chaude pas en bon état ; une autre petite fille du même âge mais blonde, un peu plus maigre, avec un manteau kaki usé et deux collants un peu troués ; un jeune garçon d'au moins 10 ans un peu plus classe, une veste grise sobre avec un pull bleu sombre et un pantalon avec des taches de peintures dessus. Le chef s'assoit sur un carton et dit :

- Trotski, Joan, Rebébé. J'ai besoin de vous pour prévoir un vol dans Akinokuwa la semaine prochaine.
- Tu veux qu'on aille voler où ?, demande Joan, la petite fille blonde.
- Là où Flo et Pedro se sont loupés hier soir. La baraque cossue dans Kamen Street.
- Pourquoi ils se sont loupés ?, demande Trotski, le jeune garçon.
- Apparemment, Flo a fait peur à Pedro et ils ont fini dans un buisson, dit Joan.
- ''Dans un buisson'' ?, dit Trotski.
- Oui, ce qu'ils m'ont dit n'était pas trop clair mais en même temps, ils n'avaient pas de quoi entrer dans la maison.
- Mais faut qu'on aille voler là-bas tous les trois ?, demande Joan.
- Oui.
- Non ! Je ne veux pas aller avec Joan, dit Rebébé en trépignant. Elle m'a piqué ma tablette de chocolat et elle l'a mangée devant moi. Je ne veux pas y aller avec Joan !!!!!
- Meuh … même pas vrai, se défend Joan, en croisant les bras. On en avait chacun une et elle a mangé la sienne et a voulu prendre la mienne.
- Roh … menteuse !!!, hurle Rebébé. Fab, je ne veux plus aller avec Joan. Tu ne peux pas demander à Lionheart de venir. Envoie Joan ailleurs, s'il te plaîîîîîît !
- Bon, accepte, Fab, dit Joan. La gamine m'énerve. Ça ne me gêne pas d'aller ailleurs.
- Allez, d'accord. Lionheart te remplace, Joan. Et tu iras avec Pedro et JM au centre commercial pour aller voler des vêtements, dit Fab en reprenant une autre cigarette en chocolat.
- Encore !, dit une petite voix féminine dans une autre salle. Ça fait trois fois de suite que je dois y aller. Ça me gonfle ce genre de corvées. Je préfère aller voler des sucreries et du chocolat. Moi aussi, je voulais voler dans les maisons de riches. C'est moi la meilleure voleuse alors que vous êtes tous nuls, na. Pfffff … ces minables ne sont pas de taille à rivaliser en vol avec moi …
- Tais-toi, JM, dit Fab.
- Et du coup, on ira voler quel jour ? Et pourquoi il faut qu'on aille voler dans cet endroit ? C'est à près de vingt minutes d'ici, dit Trotski.
- Parce que la maison à l'air plutôt sympa et qu'il doit y avoir pas mal de choses chères et intéressantes qu'on peut revendre, vu la taille de la maison. Vous irez vous introduire là-bas dans une semaine.
- Pourquoi dans une semaine ?, demande Rebébé.
- Parce que les gens qui vivent dedans participent au tournoi et qu'ils sont en vacances.

La discussion se poursuit entre les quatre enfants dans ce bâtiment abandonné, avec d'autres enfants qui se trouvent dans les pièces d'à côté. La maison de Dan est dans le viseur d'un vol de la part de ces enfants.

Au même moment, au niveau du centre commercial, la demi-finale ne se passe pas trop mal et la finale de Tableau n'est pas loin. Warren a remporté son Duel face à Jill O'Lone. Pour le moment, nous sommes dans une situation avantageuse et ça ne se porte pas si mal. En ce moment, il s'agit du Tag Duel entre Nejma et Dan contre Kate Swang et Dorothy Lyntch. Je demande à Warren son avis sur les chances d'arriver en finale, alors que celui-ci se désaltère après son Duel :

- Bof, je ne vois pas trop ce qui pourrait leur arriver de mauvais, dit Warren. C'est à Dan de jouer mais Kate a quand même sorti ses Aquactrices et les a vraiment renforcés avec toutes les Magies.
- Donc on peut atteindre une finale ?
- Oui. C'est envisageable.
- C'est à moi de jouer, dit Dan. Tout d'abord, je vais poser une carte face cachée et j'invoque l'Ange Démon – Jeune Fille Solitaire.
- Pas si vite, interrompt Dorothy, je défausse mon Cancrelat Maxx et tu sais ce que ça signifie.
- Je vais la synchroniser avec l'Ange Démon – Protectrice des Eaux afin d'invoquer le monstre Synchro Ange Démon – Jeune Fille Sanglante. Mais, vous gagnez 700 Points de Vie.
- Je peux piocher une autre carte, dit Dorothy.

Dan & Nejma : 8500 Dorothy & Kate : 6700

- Comme ma Jeune Fille Sanglante a été invoquée de cette manière, les Cartes Pièges ne peuvent pas être activées ce tour-ci. Et je vais l'envoyer attaquer la Puddingcesse Magidolce en mode Défense. Après, je termine mon tour.
- C'est à moi de jouer, dit Dorothy en piochant. Je vais invoquer la Magideleine Magidolce en mode Attaque et je vais la recouvrir avec mon Gélange Magidolce afin d'invoquer ma Reine Tiramisu Magidolce. Son effet me permet de …
- … de rien faire du tout, dit Nejma. En défaussant mon Illusionniste d'Effet, ta Reine est inoffensive ce tout-ci.
- C'est pas grave, reprend Dorothy en souriant. Je vais recouvrir ma Reine Tiramisu afin d'invoquer le Chocolat à la Mode Puddingcesse Magidolce. N'est-elle pas trop mignonne ?

Le monstre qui apparaît est identique à la Puddingcesse détruite par Dan, toute aussi mignonne mais vêtue d'une robe en chocolat. Je commence à avoir faim en voyant ce Deck rempli de monstres qui représentent des sucreries.

- Bon, maintenant, passons aux choses sérieuses, continue Dorothy. Chocolat à la Mode, attaque la Jeune Fille Sanglante !
- Bien sûr !, dit Dan. Ange Démon – Cyclon ! Courant d'Air Redirecteur d'Attaque !!
- Quoi ???
- Cyclon intervient quand une de ses amies est ciblée par une attaque. Et comme tu viens de la détruire au combat, elle détruit une carte Magie ou Piège comme la Scène d'Aquarium de Kate.
- Bon, comme les règles du Tag Duel le stipulent, Kate ?
- Bien sûr Doro-chan, je te prête mes Aquactrices, dit Kate avec un grand sourire.
- Aquactice Arowana, attaque le Sheratan de la Constellée de Nejma !
- Je ne perdrai pas de Points comme il est en mode Défense, se défend Nejma devant les 2600 Points d'ATK d'Arowana.
- Si tu veux mais tu oublies que je peux emprunter les monstres de ma partenaire et qu'avec les cartes Magies Plaines Marécageuses, Lumière d'Aquarium et Plateau d'Aquarium, les ATK des Aquactrice Guppy et Tétra s'élèvent respectivement à 4800 et à 6200. Maintenant, Guppy va s'occuper de ton Sombrero en mode Attaque !
- Noooon !, hurle Nejma en essayant de se protéger le visage de la violente attaque du petit poisson rose.

Dan & Nejma : 5250 Dorothy & Kate : 6700

- Mais maintenant, c'est à Tétra d'attaquer et comme Nejma a Marshmallon, ce serait inutile de s'en prendre à elle. Non, elle va jouer avec la Jeune Fille Sanglante !
- Aïe !, dit Dan en restant toujours aussi imperturbable.

Dan & Nejma : 1350 Dorothy & Kate : 6700

- Bon, maintenant, on va s'amuser un petit peu, dit Dan en se relevant difficilement de l'attaque violente de Tétra.
- Comment ça ?, disent en chœur Dorothy et Kate.
- Ma Jeune Fille Sanglante ayant été détruite et envoyée au Cimetière, son effet s'active et vous retire 100 Points de Vie par carte ''Ange Démon'' au Cimetière, elle comprise. Et il y en a 11 en tout.

Dan & Nejma : 1350 Dorothy & Kate : 5600

- Mais ce n'est pas tout, dit Dan. Comme c'était votre dernière attaque et que j'ai reçu des dégâts, je peux donc activer la carte Magie Gloire Passée. Et son effet est formidable ! Déjà, elle vous fait perdre autant de Points de Vie que j'en ai reçu sur la dernière attaque, soit 3900. Ensuite, je peux détruire un monstre comme Aquactrice Tétra, mais je surtout le droit de faire revenir un monstre de mon Cimetière comme ma douce Protectrice des Eaux et … la cerise sur le gâteau si je peux me permettre, c'est que ma carte Magie met automatiquement fin à votre tour.

Dan & Nejma : 1350 Dorothy & Kate : 1700

Tout le public est bouche bée devant une telle carte, surtout Dorothy, Kate et Nejma. Warren non plus n'en revient pas de voir une telle carte. Tétra ayant disparu, les Points de Vie ayant fait une sacrée chute, Dan a renversé le Duel à lui tout seul et ça le fait sourire. Ensuite, il se rassied dans sa chaise et laisse Nejma terminer le Duel.

- Bon, comme ton tour est terminé, dit la jeune fille blonde, je vais pouvoir activer ma carte face cachée : Transplantation d'ADN. Elle me permet de modifier l'Attribut de tous les monstres sur le Terrain et je choisis le type Lumière. Ensuite, j'invoque mon cher Kaus de la Constellée. Son effet va lui permettre de passer du Niveau 4 au 5. Dan ? Tu permets que je t'emprunte un monstre deux minutes ? C'est pour la bonne cause ?
- Pas de problème, répond ce dernier.
- Je vais recouvrir mon Kaus de la Constellée avec l'Ange Démon – Protectrice des Eaux afin de faire appel à Pléiades de la Constellée. En détachant un Matériel, je peux renvoyer un monstre du Terrain à la Main comme Chocolat à la Mode. Après, je pense faire un peu de ménage avec … Violent Orage. Et comme Dorothy n'a plus de monstres sur le Terrain, les règles du Tag Duel me permettent de l'attaquer directement. Pléiades ! Stellar Blade !

Dan & Nejma : 1350 Dorothy & Kate : 0

Nejma n'en revient pas. Elle vient de qualifier l'équipe pour la finale. Je saute au cou de Warren pour manifester ma joie. Nejma va taper dans la main de Dan qui se lève pour saluer leur adversaires du jour. Après le traditionnel moment de fair-play, Nejma reçoit un appel sur son portable. Elle voit le nom du correspondant et lit ''Veneko''. Elle répond et entend une voix très forte :

- Bravoooo !!! Tu t'es vraiment bien battue et tu envoies l'équipe en finale !!! T'es la meilleure, sœurette !!!
- Merci petit frère, dit-elle en essayant de cacher une petite larme à l'idée d'entendre son frère. Tu vas mieux ?
- Mieux ? Ouais, dit-il. J'ai été opéré avec succès et je peux revenir pour la finale et m'entraîner d'ici deux jours.
- Mais … c'est génial !, avoue Nejma. On va venir te rendre visite avec tout le monde et on va assister à l'émission ''Soir de Tournoi'' avec toi pour voir Shizuka.
- D'accord mais ne mettez pas trop de temps à venir, dit Veneko avant de raccrocher le téléphone.

Nous nous rendons à l'hôpital, tout contents de savoir que nous seront au complet pour la finale de Tableau qui a lieu dimanche prochain. La bonne humeur revient petit-à-petit chez Nejma, elle qui était anxieuse il y a deux semaines, la voilà rayonnante. Vingt minutes plus tard et nous arrivons dans la chambre de Veneko qui est tout aussi joyeux que nous de savoir l'équipe en finale. Nous restons plus de deux heures dans sa chambre à regarder Shizuka à la télévision. Elle donne son avis sur les Duels des demi-finales de Tableaux, tout comme M. Kanowski, lui aussi invité.

- Ça me fait drôle de savoir qu'il a fait équipe avec tes parents et qu'il a gagné le tournoi, dit Warren.
- C'est pas faux, répond Dan.
- Ah tiens, ils parlent de nous, dis-je.

Nous écoutons attentivement les commentaires pas vraiment objectifs de Shizuka qui ressemble vraiment à une enfant devant ses idoles.

- Cette équipe est clairement mon équipe favorite pour la victoire finale. Ils passent vraiment beaucoup de temps à perfectionner leurs Decks et à s'entraîner. J'assiste souvent à leurs entraînements et ils sont vraiment sérieux dans tout ce qu'ils font.
- Et que pensez-vous de Dan Lotyuwi ?, demande Jimbo McCullan.
- Vous savez, je suis sa gouvernante depuis plus de dix ans et il est bien meilleur que certains des plus grands professionnels actuels.
- Quelle assurance, avoue Kyle Styles. Mais est-ce que ce n'est pas trop lui lancer des fleurs ?
- Non, bien sûr que non, continue Shizuka. Il lui reste beaucoup à apprendre. D'ailleurs, toute l'équipe a le potentiel pour être la meilleure équipe au monde.
- En attendant, ils seront opposés à une redoutable équipe qui a fini dans le Top 8 du tournoi pendant six ans et qui a même réussi à empocher la victoire il y a quatre ans. Je parle de l'équipe menée par le grand Matsuda Reizo, accompagné par Endô Okura, Kobayashi Katsue et Ikeda Kimiyo.

L'annonce de leur prochain Match incite Dan a poser ses mains sur les hanches. Il a eu l'occasion d'assister à un Duel de ce Reizo Matsuda, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est connu pour son calme légendaire. Même quand tout lui est défavorable, la sérénité de ce Reizo lui permet de s'extirper de ce genre de situation. Dan remarque que c'est quand même un adversaire qu'il rêve d'affronter. Leur style de Duel est presque semblable et il sait qu'il fera tout pour affronter ce Reizo.

- Oui, c'est un Match qui promet, dit M. Kanowski. J'ai eu l'occasion de voir cette équipe à l'œuvre et elle n'est pas là pour faire de la figuration. J'espère que Warren, Dan, Nejma et Veneko seront prêts à affronter cette redoutable équipe.
- Dans le Tableau A, les tenants du titre menés par Leilani et Arvin Puentes seront opposés à une autre équipe d'Akinokuwa, menée par les frères Kiàn. Le Tableau C verra s'affronter la Main du Diable, qui s'est défaite de l'équipe australienne et qui aura la tâche de battre l'équipe américaine du charismatique Keenan Smith-Taylor. Et n'oublions pas le Tableau D avec le ''Match Royal Européen'' opposant la Princesse Klothilde de Bavière à la Princesse Milena de Russie.
- Des belles affiches pour ces finales de Tableau qui auront lieu dimanche prochain à 15 heures au Grand Stade de l'Aurore. Quatre équipes recevront alors leur Golden Ticket pour pouvoir participer au Tableau Ultime. Les Matchs seront suivis du débriefing de ces Duels dans ''Soir de Tournoi'' et … du tirage au sort des demi-finales ultimes qui auront lieu Mercredi 2 mars à 18 heures à l'hôtel Saint-John d'Akinokuwa. C'était ''Soir de Tournoi'' avec Jimbo McCullan, Shizuka Guzi et Gôzu Kanowski, merci de nous avoir suivis. À bientôt !, dit Kyle
- Wow !, dit Dan après le générique de fin de l'émission. Ça promet d'être compliqué si on doit arriver jusqu'au bout du tournoi.
- Ouais, dit Warren, mais je pense qu'on peut y arriver.
- Mais avant ça, il faut qu'on arrive à gagner la finale dimanche prochain, dis-je. Et pour ça …
- … Va falloir qu'on bosse sérieusement, termine Dan. Qui est partant pour obtenir un Golden Ticket ?


Dernière édition par Bloody Maiden le Ven 13 Oct - 16:25, édité 4 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Mar 4 Juil - 13:56
Chapitre 16.5 - Le jour où je l'ai rencontré ... (Spécial 01)

Spoiler:
Une journée paisible avant une séance d'entraînement avec toute l'équipe en vue du Tableau Ultime, je fais le tri dans mes affaires dans ma chambre. En voulant ranger le contenu des tiroirs de mon bureau, je remarque un bout de papier coincé dans un livre. Je prends ce bout de papier et en fait, je me rends compte qu'il s'agit d'une photo datant de décembre 2014. Je m'assieds sur mon lit et je regarde la photo attentivement. Je me souviens du jour où cette photo a été prise. Je me trouvais devant le lac à Kyuzô Park en compagnie de Dan. Mais ce jour-là est assez particulier puisque c'est le jour où je l'ai rencontré pour la première fois. C'était la première fois que j'avais eu une discussion avec lui. Sur cette photo, on est tous les deux en train de sourire avec le lac en arrière-plan. Quand je regarde cette photo, toute cette journée-ci défile à nouveau dans ma tête.

Je me souviens que j'étais au début de mon année de seconde au lycée d'Akinokuwa. Je n'oublierai jamais cette journée. C'était le mardi 16 décembre 2014. La neige commençait à tomber doucement sur Akinokuwa depuis quelques jours. On allait bientôt arriver en vacances et j'étais plutôt contente d'avoir mes parents et mon frère pour les fêtes. À cette période, on avait des journées de cours plutôt chargées. Moi, en tout cas, j'étais en train de me préparer pour aller en cours, vers 7h15. J'étais arrivée au lycée à l'heure, comme d'habitude. La première chose que j'ai pu remarquer en entrant, c'est la présence d'une chaise pliante sur les casiers. C'était bien la première fois que je la voyais ici. Je ne savais pas tellement à qui elle pouvait appartenir mais j'ai préféré laisser ça de côté pour aller en cours. À l'époque, je n'avais pas d'ami avec qui parler et je me sentais plutôt seule. Mais comme j'étais déléguée, la plupart des élèves semblaient m'apprécier et me considéraient comme quelqu'un de pas méchant.

Je me souviens que ce jour-là, j'avais un cours de maths, d'histoire et d'anglais le matin. Comme je passais beaucoup de temps à travailler, j'espérais être la meilleure de la classe. Mais au conseil de classe qui avait eu lieu la veille, j'étais totalement surprise de voir que j'étais la deuxième. Aucun professeur n'avait évoqué le nom du premier, ce qui faisait que j'essayais de chercher quel élève pouvait bien me surpasser. C'est lors du cours d'histoire, qu'on avait en première heure le mardi, que le professeur, M. Kanowski, m'a demandé quelque chose :

- Mademoiselle Mizunori ?
- Oui, qu'y a-t-il ?
- Est-ce que, par hasard, vous auriez vu une chaise pliante dans le hall du lycée ce matin ?
- U … Une chaise … pliante ? Comment ça ?
- Est-ce que vous en avez vu une ou non ?
- Je crois … que oui. Oui, j'en ai vu une sur les casiers.
- Tant mieux … alors il va enfin venir.
- De … de qui vous parlez ?
- Aucune importance.

Sur ce, je retourne m'asseoir à ma place et le prof commence son cours. Déjà depuis le début de l'année, Warren et sa clique ont causé pas mal de problèmes dans le lycée, que ce soit aux élèves comme aux professeurs et à l'administration. Ils ont fait perdre un quart d'heure de cours à toute la classe ce qui commence déjà à m'exaspérer. D'ailleurs, Warren a été interdit de se présenter aux élections de délégués, d'un commun accord avec l'administration qui pensait qu'il faisait déjà assez de dégâts comme ça. Puis, après le petit conflit habituel entre les deux personnes, Warren et sa clique finissent par rejoindre leur place dans le fond de la salle, continuant à perturber le cours de n'importe quelle manière.

Quelques minutes après cela, quelqu'un frappe à la porte. M. Kanowski, qui était plus calme à l'époque, fait entrer la personne qui frappe à la porte. Personne ne sait de qui il peut bien s'agir. La personne en question porte un manteau assez long, du style longue redingote. Il y a une capuche avec de la fourrure, qu'il n'avait pas baissé à l'intérieur du bâtiment. Il a également une grande écharpe grise qui couvrait une partie de son visage. Il soulève sa capuche, laissant apparaître un visage caché par un chapeau. Qui porte un chapeau sous une capuche de nos jours, à part les individus étranges ? En tout cas, lui le fait.

Personne n'arrive à reconnaître de qui il peut bien s'agir. Il avance de façon plutôt lente et silencieuse. On aurait pu croire qu'il s'agit d'un fantôme tellement qu'il ne produit aucun bruit lorsqu'il marche. Ou alors, avec un esprit malsain, on pourrait croire que cette personne est un parfait inconnu qui a de mauvaises intentions. La seule personne qui a osé interrompre le silence était le prof qui était en train de sourire. C'est bien la première fois que je le vois sourire en voyant son cours être interrompu.

- Content de vous voir enfin en cours, Dan Lotyuwi.
- Monsieur Kanowski …, répond Dan en inclinant son chapeau en direction du prof.

Je ne me souviens pas d'un Dan Lotyuwi dans la classe, moi qui est pourtant la déléguée de classe. Toute la classe le regarde s'asseoir au premier rang, à côté de la fenêtre. Il enlève son chapeau puis son écharpe, dévoilant un visage d'un jeune adolescent d'environ 15-16 ans, des cheveux bruns châtains, dont certaines mèches penchant vers le noir ; des yeux marrons ; deux cicatrices sur la tempe et au niveau de l'œil. Je me demande si ces blessures sont douloureuses, étant donné qu'il doit y avoir une centaine de points de suture en les additionnant. C'est bien la première fois que je vois un tel individu. Il n'a pas prononcé d'autres mots depuis qu'il est entré. Il a tout de même pris un billet d'entrée qu'il a vite chiffonné et lancé dans la poubelle, sans même faire attention à l'endroit où il le lançait, et il n'a pas du tout manqué son lancer. Dan enlève ensuite son manteau et s'assied en regardant la fenêtre. Ma voisine, une fille du nom de Yuko Sanada, me chuchote :

- Dis-moi, Mina, tu l'as déjà vu avant, celui-là ?
- N … Non, je … ne l'ai jamais vu, bégayai-je en contemplant ce Dan.

C'est alors que le prof décide d'interrompre un peu son cours pour faire les présentations. Il invite Dan à venir au tableau, lui qui venait à peine de s'asseoir. Il écrit son nom en kanji au tableau et ensuite en anglais. Il se présente, d'une voix que j'ai trouvé douce mais assez froide :

- Je m'appelle Dan Lotyuwi. J'ai 16 ans. Je possède la citoyenneté japonaise et américaine. Je suis d'origine américaine par mon arrière-grand-père paternel, Theodore Lotyuwi, soldat américain de l'US Navy ayant participé aux batailles d'Iwo Jima, d'Okinawa, puis basé à Akinokuwa après la guerre, récipiendaire de la Purple Heart, de la Silver Star et de la Médaille d'Honneur du Congrès. Ravi de faire votre connaissance. J'habite dans une grande maison à Akinokuwa en compagnie de ma gouvernante, Shizuka Guzi.

S'il place ses origines familiales, c'est qu'il doit en être fier. Peu de personnes en feraient la mention. En plus, s'il précise les distinctions militaires de son arrière-grand-père, c'est qu'il doit en être encore plus fier et que cela présente un certain prestige familial. Sentant qu'il n'allait rien dire de plus, le prof décide de compléter cette présentation faite assez rapidement. Et j'ai cru, au moment où il a prononcé le nom de la personne avec qui il habitait, que le prof a laissé échappé un petit rire amusé. Étrangement, il n'a rien dit sur ses parents. Est-ce que c'est un oubli volontaire ? Il n'a pas l'air d'être très bavard, se contentant de fixer son auditoire avec un regard qui semble glacial mais pas agressif pour autant. Par contre, je ne saisis pas tellement ce fait de n'apparaître en cours juste pour la journée. Et, je ne saurais pas expliquer pourquoi ni comment, mais j'ai l'impression d'avoir déjà vu son nom quelque part, mais où ?

- Dan Lotyuwi est le meilleur élève de tout le lycée. Ses notes à l'examen ont frôlé la perfection. Il aurait dû être transféré dans une école plus prestigieuse à Tokyo mais il a décliné l'offre, préférant rester à Akinokuwa. Et c'est la première fois qu'il met les pieds dans cet établissement cette année.
- Qu'est-ce qu'on en a à faire ?, lance Warren qui n'écoutait pas et qui se prélassait les pieds sur sa table. Qu'il soit intelligent ou totalement stupide, ça ne me gêne pas du moment qu'il ne vienne pas me chercher … ou sinon il risque de finir avec les cinquante autres loques à l'infirmerie pour un moment.
- Taisez-vous, Fuzenki, dit le prof.

Dan se contente de ne rien dire, préférant regarder dans le vide. Le prof le laisse repartir à sa place et le cours peut enfin reprendre. C'est bien la première fois que je vois M.Kanowski tout gentil avec un élève, lui qui a la réputation de ne jamais faire de favoritisme. Pendant le reste du cours, je continuais à prendre des notes et à jeter un ou deux coups d'œil à ce Dan. Il se contente de regarder à la fenêtre tout en écrivant. Est-ce qu'il fait attention à ce qu'il écrit ? Je ne sais pas mais en tout cas, il me paraît triste. On pourrait penser que le fait de venir ici est une corvée pour lui. Je devrais peut-être essayer de lui parler. De plus, je ne dois pas être la seule à vouloir tenter de déclencher une conversation avec ce mystérieux élève.

La plupart des filles de la classe semblent le trouver plutôt craquant, ce qui n'est pas trop l'opinion que j'ai de lui. Je continue à le regarder d'un air plutôt curieux pendant quelques minutes, ce qui semble échapper à la vigilance du prof, trop occupé à essayer de forcer un des membres de la clique de Sid à quitter le cours. Dan a vraiment l'air étrange comme ça. Mais au moment où il bouge la tête vers la droite, c'est-à-dire dans ma direction, je me focalise directement sur mon cours. Est-ce qu'il s'est rendu compte que je l'observais ? Je ne sais pas mais après ce moment-là, je n'ai pas osé retourner la tête dans sa direction. Tout ce que j'ai pu entendre, c'est ma voisine me chuchoter :

- Je crois qu'il t'a souri, Mina, me dit-elle en souriant.
- Tu es sérieuse ?
- Oh que oui … il t'a même regardé.

Je ne peux m'empêcher de rougir un peu après avoir entendu cette remarque. C'est vrai que Dan est vraiment un beau garçon mais il me fascine plus par son aura de mystère qui plane au-dessus de lui. Je ne me souviens pas d'avoir vu son nom sur les listes d'élèves de l'école. À midi, je décide de manger avec trois filles de la classe, Yuko Sanada, Ryumi Tachibana et Misae Yoshida. Elles sont sympas et elles sont également timides, donc je m'entends bien avec elles, même si on n'est pas forcément amies. On est en train de discuter de choses et d'autres quand on remarque un grand silence dans tout le self.

- Tiens, ce n'est pas le nouveau ?, me demande Ryumi.
- Il est toujours aussi silencieux …, remarque Misae.
- Et en tout cas, il a déjà fait tomber pas mal de cœurs, dit Yuko, dont le tien, Mina.
- Arrête, dis-je en sachant bien que c'est une plaisanterie, ce qui la fait rire. Mais tu as raison, je crois qu'il doit faire l'unanimité chez toutes les cruches du lycée.
- Ce n'est pas le cas chez toi ?, me demande Yuko.
- Je ne fais pas partie de ces cruches, lui dis-je.

C'est alors que je sens une présence derrière moi. Je me retourne et je vois Warren en train de sourire de façon plutôt narquoise. Sur ce, je lève les yeux au ciel et je le laisse dire ce qu'il a à dire :

- Alors, comme ça, on fantasme sur le sublime gars mystérieux, me dit-il tout bas.
- Je ne fantasme pas sur lui, me défendis-je.
- C'est ça, c'est ça. Fiche-nous la paix.

J'ai cru qu'il allait faire demi-tour mais au lieu de ça, il m'agrippe par le col et m'adresse, sous les yeux de tout le monde. Là, je me sens vraiment gênée et … je commence à perdre un peu mes moyens face à cette brute.

- Fais attention, c'est déjà la troisième fois depuis le début de la semaine que tu me réponds. La prochaine fois, peu importe si tu es une fille, tu feras la connaissance de mon poing droit dans ton joli visage.

Je ne réponds pas, préférant le regarder s'énerver. Il me relâche et retourne s'asseoir avec sa bande de copains. Les trois filles qui mangent avec moi me demandent si tout va bien. On continue de manger, plutôt rapidement pour ne pas à se retrouver nez-à-nez avec un autre groupe de trouble-fêtes. Ensuite, on va s'asseoir dans l'Arène de Duel, assister aux quelques Duels qui ont lieu aujourd'hui. Warren a décidé d'affronter et d'humilier trois personnes d'un seul coup. J'avais pour ambition de m'inscrire dans le club de Duel l'an prochain, histoire de devenir arbitre de Duel. J'ai pas tellement envie d'affronter Warren, surtout pour le voir ridiculiser ses trois adversaires.

Mais l'attraction n'est pas sur le Terrain, elle est plutôt dans les tribunes. En effet, j'aperçois Dan en train de lire un livre sur la chaise pliante que j'avais vu aux casiers ce matin. On est toutes les quatre en train de sourire en le voyant comme ça. Évidemment, plusieurs réactions viennent de plusieurs endroits. Les quelques cruches qui assistent aux Duels vont agir en véritable pot de colle sur le pauvre Dan, qui semble insensible à tout ça. Il est fascinant parce qu'il donne l'impression d'être comme les mannequins qu'on peut trouver dans les boutiques de vêtements. Puis, je vois Warren, qui éteint son Disque de Duel, s'avancer vers notre groupe pour nous provoquer de la même façon qu'au self. Avant même qu'il lève la main sur l'une d'entre nous, nous nous étions déjà levées et prêtes à partir. Je crois que Warren a envie de faire de moi son punching-ball … mais pas en Duel.

Spoiler:
Le reste de la journée ne change pas trop de ce qu'on a pu voir en histoire. À vrai dire, c'était plus calme étant donné que les onze personnes de la clique avaient décidé de sécher l'après-midi pour aller à la salle d'arcade. Ils y passent généralement toute l'après-midi et le lycée paraît nettement plus calme. Quant à Dan, il a passé près de deux heures et demi à regarder à la fenêtre, la demi-heure restante, il a été forcé de la faire au tableau pour résoudre la dizaine d'exercices de physique. Je n'ai pas arrêté de l'observer, de façon plus discrète et … il paraissait vraiment triste. À vrai dire, personne n'ose lui parler de façon sérieuse. Quand des gens viennent lui parler, c'est toujours des cruches, d'abord, et ensuite, les sujets de conversations varient du ''T'as une petite amie ?'' à ''Tu fais quoi après les cours ?'', ce à quoi il se contente de manger et de ne pas répondre. Est-ce qu'il compte jouer les insensibles toute la journée ? En tout cas, ça ne l'empêche pas de coller quelques vents à toutes les filles qui sont venues lui parler.

Quand les cours se sont terminés, Dan est le premier à sortir, à croire qu'il avait vraiment envie de rentrer chez lui, lieu que je ne connais pas d'ailleurs. Je vais quand même tenter ma chance et aller lui parler. De toute façon, je n'ai pas tellement envie de sortir avec lui, mais juste faire connaissance, histoire de voir s'il est du genre à traîner avec Warren ou non. Yuko, Misae et Ryumi me souhaitent bonne chance dans ma petite opération.

Dehors, tout est illuminé. Les décorations de Noël combinées à la mince couverture de neige et le flocons qui tombent rendent le paysage vraiment charmant. J'essaye de chercher le chemin qu'a emprunté Dan pour pouvoir essayer de le rattraper. Comme il est habillé en sombre, le retrouver risque d'être assez compliqué étant donné que la lumière du jour commence à décliner, mais il fait assez clair pour que l'on puisse distinguer le ciel et les bâtiments de la ville. Honnêtement, les rues sont plutôt remplies de monde faisant les magasins pour trouver des idées de cadeaux de Noël et je risque d'avoir un peu de mal à retrouver Dan. Même en l'ayant vu pour la première fois aujourd'hui, je me doute qu'il soit du genre à fréquenter les rues pleines de monde. Le calme semble être son mode de vie. Je décide alors de passer par Kyuzô Park, endroit souvent calme. Mais au moment où j'allais me rendre dans cet endroit, par une rue peu fréquentée, j'entends une voix familière qui m'interpelle.

- Mais qui voilà ? Ne serait-ce pas cette chère Mina Mizunori ?

J'écarquille les yeux et je prends la peine de me retourner. Je crois qu'en fait, je n'aurais peut-être pas dû puisque je me doutais parfaitement que Warren se trouve derrière moi. Il me lance alors :

- On s'est égarée ? On cherche son chemin ? Ne t'inquiète pas … on va t'aider à rentrer chez toi …, dit-il de façon très mesquine.
- Laisse-moi tranquille, dis-je tandis que deux de ses sbires s'avancent lentement vers moi.
- Non, j'en ai pas envie.

Prise de panique, j'applique la première idée qui me vient à l'esprit. Je recule pas à pas puis je me mets à courir dans la direction opposée. Je commence à vraiment avoir peur de ce qu'ils pourraient me faire. En même temps, je me sens un peu idiote. Je suis en train de me promener dans une ruelle sombre. C'est tout sauf intelligent. Bref, je suis en train de courir aussi vite que je le peux mais avec la neige, c'est assez glissant et je tombe plusieurs fois. Heureusement, la clique de Warren doit toujours être en train de me chercher. Un moment, j'essaye de savoir un peu où je suis mais comme Kyuzô Park c'est grand, je crois que je me suis vraiment égarée et l'un des sbires de Warren lance assez fort :

- Attention, les méchants loups sont tous à tes trousses, on va finir par t'avoir.

Terrifiée, j'aperçois Warren qui est en train de rameuter toute son équipe et qui me pointe du doigt. Qu'est-ce qu'il compte me faire ? Me frapper pour l'avoir défié du regard à plusieurs reprises ? Sûrement. Je continue à courir tête baissée pour finir ma course vers un tronc d'arbre. Je tombe par terre de tout mon long. Je suis à bout de force, je n'arrive même plus à me relever. Je crois que toute cette course-poursuite m'a affaiblie. Mais, j'essaye quand même de voir où est-ce que je me trouve et contre quoi je suis rentrée.

Je regarde attentivement et je crois reconnaître une … chaise. Une chaise ? Une espèce de chaise pliante accrochée à un tronc d'arbre ? Ça ne me paraît pas logique. Qu'est-ce qu'une chaise pliante fait ici ? La seule chaise pliante que j'ai pu voir de la journée, c'est celle de …

- Est-ce que tu vas bien ?, me dit une voix plutôt douce, qui me semble familière.
- Je … je crois …, dis-je en essayant de me relever.
- Attends, je vais t'aider à te relever, dit la personne contre laquelle je me suis heurtée.

Je crois que je suis un peu sonnée par le choc. J'essaye de retrouver mes esprits et je distingue une personne encapuchonnée qui se tient devant moi. J'ai l'impression d'avoir déjà vu ce manteau quelque part. Est-ce qu'il s'agit bien de la personne à laquelle je pense ?

- Tu me reconnais, Mina ?, me dit-il.
- Est-ce que … tu ne serais pas … Dan Lotyuwi ?, répondis-je.
- Gagné, dit-il en souriant. Qu'est-ce qui t'es arrivée pour que tu te cognes sur ma chaise et tomber par terre ?
- Je suis … tombée … sur Warren et sa clique …
- Je vois. Je crois qu'ils avaient prévu de te faire peur pour que tu arrêtes de les provoquer.
- Et toi, qu'est-ce que tu fais ?
- Je me promène. J'avais envie de voir le lac.
- …
- Veux-tu venir avec moi ?
- Je …

Il me propose de l'accompagner alors que je ne le connais pas. Je dois être en train de faire un drôle de rêve. J'avais envie de lui parler et voilà qu'il m'invite à passer un peu de temps avec lui. Quand je retrouve totalement mes esprits, je suis assise sur un banc, en face du lac où quelques cygnes sont en train de voguer tranquillement, Dan à côté de moi. Je le regarde et il a l'air de sourire en voyant cet endroit. Une fine couche de neige recouvre les arbres. Les lampadaires du parc commencent à s'allumer, illuminant le parc. On pourrait penser à un paysage d'hiver plutôt romantique. Je commence à rougir un peu à l'idée de devoir me retrouver avec la personne la plus edgy que j'aie pu rencontrer. En tout cas, il n'a pas l'air d'être perturbé par quoi que ce soit.

- Est-ce que je peux te poser une question ?
- Vas-y.
- Ce matin quand tu t'es présenté, tu avais l'air assez renfermé sur toi-même. Est-ce que tout va bien ?
- Je n'aime pas tellement m'exprimer devant tout le monde.
- D'accord, dis-je avec une voix basse. Et tu as parlé de ton arrière-grand-père. C'est un héros de guerre américain ?
- Oui. Il réside à Omaha, dans le Nebraska. Il a beau avoir 91 ans, il est toujours en pleine forme et réalise un dix-huit trous tous les jours.
- Wow ! Et tes parents ?
- Je ne veux pas parler de mes parents.

Sur la dernière question posée, j'ai immédiatement senti que Dan avait envie de parler mais qu'au dernier moment, sa conscience le lui a interdit. Son visage adopte une expression fermée et je sens que je viens de plomber un peu l'ambiance. J'essaye d'enchaîner sur une autre question, voulant en savoir un peu plus sur lui.

- Pourquoi est-ce que tu aimes bien contempler ce lac ?, lui demandai-je.
- Parce qu'il me permet de m'évader de cette réalité. Quand je suis assis ici et que je me mets à regarder ce lac paisible, illuminé par les quelques rayons du soleil de la saison, je suis immédiatement transporté dans un monde onirique. Le rêve est très doux comparé à la douleur qu'on peut ressentir dans la vie réelle. Donc, quand je peux m'échapper dans ce monde, je n'hésite pas le moindre du monde.
- Et de quoi tu rêves si je ne suis pas trop indiscrète ?
- Oh … je m'imagine en train de discuter avec la personne la plus sympathique que je puisse trouver dans cette ville.
- Tu parles de moi ?
- Tu es la personne la plus sympathique que je connaisse dans un rayon d'un kilomètre, en plus de ma gouvernante.

Je suis un peu beaucoup en train de rougir et je regarde au sol en posant mes mains sur les genoux. Je me sens un peu gênée par ce que Dan vient de me dire. C'est la première fois que je discute avec lui et je crois qu'il est en train de me charmer. Dan, qui s'accoude au banc, me regarde et me dit :

- Est-ce qu'il y a quelque chose qui te dérange ?, me demande-t-il.
- Euh … non non, il n'y a rien.
- Tu sembles soucieuse. Ça se voit à la façon dont tu te tiens.
- Je … je … je me demande pourquoi … tu m'as demandée si je voulais t'accompagner ici.
- C'est un bel endroit pour être avec des gens sympathiques. Et tu m'as l'air sympathique. Donc je t'ai demandé si tu voulais venir avec moi …  Être avec quelqu'un de très gentil réussit à embellir mon cœur.
-Comment est-ce que tu peux le savoir ? Je ne t'ai jamais vu avant.
- Moi non plus je ne t'ai jamais vue, mais tu ne passes pas ta vie à harceler les garçons qui semblent charmants et tu ne traînes pas avec des espèces de gangs, n'est-ce pas ?
- Oui. Et ça fait de moi quelqu'un de sympathique ?
- Même si j'ai très facilement remarqué que tu n'arrêtais pas de m'observer aujourd'hui au lycée, dit-il, ce qui me fait un peu rougir de honte, tu n'es pas quelqu'un de forcément détestable. Je trouve que tu es assez élégante pour ne pas passer ta vie à te rendre encore plus belle pour essayer de séduire un garçon. Mais ne t'inquiète pas, si je t'ai demandé de m'accompagner, ce n'est pas pour te demander de sortir avec moi. J'ai juste envie de passer du temps avec quelqu'un, c'est tout.
- Même si c'était quelqu'un d'autre …
- Non … juste avec quelqu'un comme toi.

Je ne sais absolument pas quoi dire ni faire, excepté continuer à rougir fortement. Est-ce que Dan se rend compte de ce qu'il vient de me dire ? Personnellement, je ne lui en veux pas. Ce qu'il dit est extrêmement charmant, je dois bien l'avouer. Je le regarde, l'air un peu méfiante et plutôt troublée. Il reste impassible et continue à fixer le lac.

- Tu penses vraiment ce que tu dis ?, lui demandai-je.
- Pourquoi ? Il y a un problème à cela ?, me répond-t-il. Ça te gêne d'entendre de ma bouche que tu es élégante.
- Euh …
- À en voir ta réaction, je crois que ça te gêne beaucoup.
- Un peu …

La tenue que je porte n'est pourtant pas extraordinaire ni singulière. Je porte un manteau d'hiver tout ce qu'il y a de plus classique, de couleur grise et qui m'arrive au niveau du milieu des cuisses. L'ouverture de ce manteau est en laine, tout ce qu'il y a de plus normal. Je porte également une longue écharpe bordeaux, des gants gris sombres et un bonnet de laine blanc-grisâtre. Franchement, il y a sans doute plus élégant que moi mais je vais me contenter du compliment en adressant un sourire à Dan qui sourit en me regardant. Quelques flocons de neige tombent et certains s'accrochent à mes cheveux, alors qu'il a toujours son chapeau sur la tête.

- Dis-moi ?
- Qu'y a-t-il ?
- Pourquoi est-ce que tu amènes une chaise pliante au lycée ?
- Oh ça … c'est parce que j'aime bien m'asseoir dessus, que ce soit pour assister à des Duels ou alors pour profiter du temps libre au lycée.
- Je suppose que tu n'aimes pas les bancs dehors.
- Ils sont hideux. Et c'est surtout que j'ai un peu mal aux jambes.
- Mais c'est la première fois que tu viens cette année, non ?
- Exact …
- Qu'est-ce qui t'es arrivé ?
- Rien … je n'avais juste pas envie de venir. Il n'y a pas de quelconque maladie ni de déménagement ou je ne sais quoi d'autre. Je viens au lycée quand ça me chante.
- Les profs ne te disent rien ?
- Ils sont au courant et prévenus bien avant le début de l'année scolaire.
- Mais pour tes cours ?
- On me les envoie par mail.
- Depuis le début d'année ?
- Oui …
- Je vois … alors c'est toi le premier de la classe ?
- Ce n'est pas quelque chose dont j'aime me vanter mais … oui … M. Kanowski a dit que mes résultats étaient les meilleurs et …

Au moment où il allait ajouter quelque chose, je remarque l'affreuse présence de plusieurs personnes bruyantes de l'autre rive du lac. Et si je ne me trompe pas, il s'agit des personnes que j'essayais de fuir avant de tomber sur Dan.

- Je crois qu'il m'ont retrouvée, dis-je en me levant.
- Tu n'iras nulle part pour le moment, me dit-il en serrant mon bras gauche.
- Qu'est-ce que tu fais ?, dis-je en tentant de m'extirper de son étreinte.
- Je vais t'apprendre à affronter tes peurs. Alors tu restes ici.
- Euh …

Mon cœur commence à battre à toute vitesse. Je ne comprends pas tellement ce qu'il veut dire  Et la façon dont il a attrapé mon bras est assez dérangeante. Il fronce un peu les sourcils mais garde les yeux fermés. Qu'est-ce qu'il compte faire ? Me livrer sur un plateau à Warren et sa clique de dégénérés mentaux ? Il me force à me rasseoir, ce qui commence à me faire de plus en plus peur. Sans faire attention, je m'agrippe également à son bras, en mimant une jeune fille apeurée devant quelque chose. Par contre, ça n'a pas l'air de trop le déranger. Au moment où les onze personnes se dressent face au banc où nous nous trouvons, je ne sais pas tellement quoi penser ni faire. C'est alors que la discussion entre les deux personnes commence :

- Tiens tiens tiens, mais est-ce que ce ne serait pas ce cher Dan Lotyuwi, l'élève qui ne daigne pas se pointer au bahut pendant trois mois ?, dit Warren. Qu'est-ce que tu fiches ici ?
- Je suis avec mon amie …
- Attends ? Tu veux rire ? Si j'ai bien compris, tu as pour amie Mina Minzunori, la plus grosse pleurnicheuse de tout le lycée.
- T'as fini de faire peur aux filles ? Tu lui as fait peur … Arrête un peu tes airs de gros dur, tu te fais mal.
- Et alors ? J'aime bien terroriser cette petite pleurnicheuse, répond ce dernier en ricanant un peu. Tu sais, les cruches dans son genre, c'est une véritable mine d'or quand on est quelqu'un n'ayant quasiment aucune morale.
- Elle ne t'a absolument rien fait, dit Dan, alors que je suis toujours agrippée à son bras, et que je commence à trembler.
- Tu sais. Beaucoup de gens ne m'ont rien fait et pourtant, je les considère toutes comme des victimes potentielles … Fais attention si tu ne veux pas être le prochain sur ma liste.
- Laisse-la tranquille ou tu auras affaire à moi …, dit Dan en se levant tandis que je me cache derrière lui.
- Tu ne pourras pas toujours la protéger, tôt ou tard, elle va encore se mettre en travers de ma route et elle va devoir en payer les conséquences.
- Essaye de lever la main sur elle et je te garantis que tu vas le regretter, soupire le jeune homme balafré en faisant craquer ses doigts puis sa nuque.

Spoiler:
Les onze personnes en face de nous reculent de quelques pas et tournent les talons. Dan a réussi à ''chasser'' toute la clique de Warren en une seule fois et sans utiliser la violence, rien qu'avec une petite provocation. Une fois qu'ils sont tous partis, Dan se rassied et me dit :

- C'est bon, tu peux te décoller de mon bras.
- Oh … excuse-moi.
- Désolé d'avoir serré ton bras un peu trop fort, dit-il en me voyant me tenir le bras.
- Ce n'est pas grave. Ils me font vraiment peur.
- Tu n'as pas à avoir peur d'eux. Tu sais … la peur n'est qu'un mot de quatre lettres en fin de compte. Si c'est la seule chose que tu es capable de ressentir, c'est que tu es une personne faible. Tu sembles être quelqu'un de bien mais … la tendance que tu as à flipper devant le moindre danger te rend faible.

Je crois qu'il est en train de critiquer ce trait de caractère qui m'est propre. Il n'a pas tort en disant cela mais c'est plus fort que moi. Néanmoins, en voyant que ce qu'il dit commence à me faire trembler, il ajoute :

- En tout cas, tu restes quelqu'un de vraiment passionnant.
- Tu … tu trouves ?
- Mais évidemment … ça a vraiment l'air de te perturber que je te dise ça.
- Oui …
- Faut pas que tu te mettes à pleurer …, dit-il en voyant une petite larme couler sur ma joue. Je n'aime pas voir pleurer les gens que j'aime bien.
- C'est … c'est la première fois qu'on me dit ça … J'ai l'impression de parler avec un ami …
- Mais je suis ton ami, Mina. C'est bien la première fois qu'une personne comme toi vient me parler. Je suis vraiment content d'avoir pu faire ta connaissance.
- Moi aussi je suis content d'avoir fait ta connaissance. Tu es une fille très sympathique et je ne suis pas prêt de l'oublier.

Il me serre dans ses bras, comme preuve de son affection. C'est bien la première fois que je me retrouve dans ce genre de situation. J'ai l'impression de me trouver dans une scène romantique d'animé, un peu comme ceux que j'ai l'habitude de regarder quand je suis chez moi. Je n'hésite pas à aller dans ses bras. Je crois que ça l'a un peu gêné puisqu'il a reculé un peu lorsque je l'ai ''enlacé'' avec mes bras. Je crois que je dois le gêner. Ensuite, il me regarde et me sourit. On se tient tous les deux devant le lac et on prend plusieurs photos tous les deux. C'est vraiment quelque chose de nouveau. Je n'avais encore jamais eu d'ami comme Dan. Et de manière plus générale, c'est mon premier ami. Il sait se montrer très adorable. Il décide ensuite de me ramener chez moi, en allant acheter une gaufre au passage. Je crois qu'il se rend compte qu'il réussit à me faire sourire et surtout à me faire rougir aussi facilement. Lorsqu'on arrive au niveau de la rue où j'habite, à Kamen Street. Il me demande quel est le numéro de ma maison.

- J'habite au 25, Kamen Street, dis-je, juste en face de la super grande maison qui est au numéro 26.
- Je vais te raccompagner jusque chez toi. J'ai envie de marcher un petit peu.
- Si tu veux. Mais toi, où est-ce que tu habites ?
- Oh … je te le dirai un peu plus tard.
- Si tu veux.

Une fois arrivés devant la porte de ma maison, Dan me salue et commence à se retourner pour repartir chez lui. Mais avant de le laisser repartir, je lui pose encore une question qui me reste dans la tête depuis un petit moment.

- Alors, où est-ce que tu habites ?
- Moi … j'habite au … 26, Kamen Street, dans cette super grande maison qui est en face de la tienne.
- Att … Attends un peu … tu es … tu es en train de me dire … que j'étais en train de faire connaissance avec le voisin d'en face ?
- Oui, dit Dan en souriant un peu. Tu ne le savais pas ?
- Ben évidemment que non … j'avais aucune idée de qui pouvait bien habiter cette maison.
- Eh bien maintenant, tu le sais … C'est vrai que j'essaye de sortir le moins souvent de chez moi.
- Ça joue un peu en effet.

J'ai vraiment honte de moi. Je n'arrive pas à croire que le garçon avec lequel j'ai passé les dernières heures n'est rien d'autre que mon voisin. Et c'est là où ma réflexion de ce matin se vérifie. Voilà où j'avais vu le nom ''Lotyuwi'' auparavant. À vrai dire, Dan me confesse que c'est bien la première fois qu'il parle autant avec quelqu'un ayant à peu près le même âge que lui. Je le vois repartir, avant de le voir se retourner et de dire :

- Euh … je vais essayer d'être un peu plus présent au lycée à partir de demain … histoire de faire en sorte que tu ne sois pas la victime de certaines personnes. - Je m'en voudrais que mon amie soit seule face à de mauvaises personnes.
- C'est … vraiment gentil de ta part.
- C'est un engagement, tout ce qu'il y a de plus sérieux. Je veux protéger mon amie et ne pas la laisser toute seule.
- Oh … les jours où tu décideras de ne pas venir. Je demanderai à prendre tes cours et je te les apporterai.
- Oh … c'est très sympathique de ta part, je t'en remercie.

Ce qu'il dit me rassure tellement. Je souris à nouveau et je regarde Dan rentrer chez lui. La maison dans laquelle il habite est vraiment grande. Il fait peut-être partie d'une famille nombreuse ou alors ses parents sont hyper riches ? Le soir, au moment où je vais me coucher, je passe un peu de temps à ma fenêtre. Je regarde la maison de Dan qui est en face. Comment est-ce que j'ai fait pour ne pas me rendre compte qu'il y avait quelqu'un comme ça habitant juste en face de chez moi ? J'ai vraiment l'air un peu idiote en me rendant compte de tout cela.

Toujours est-il que depuis ce jour-là, Dan est venu plus régulièrement au lycée, gardant son caractère de loup solitaire qui ne parle pas des masses mais dont je suis la seule à qui il parle normalement. Des fois, il ne vient qu'une demi-journée ou même pas du tout mais quand il ne vient pas, tout le monde me laisse tranquille. Le fait que Dan et moi soyons amis a évidemment fuité dans tout le lycée. Et quand Dan ne vient pas en cours, les gens comprennent que Dan serait capable de venir à mon secours en cas de gros problèmes. Pas mal de cruches du lycée me jalousent, croyant que Dan est mon petit-ami. Mais je suis sûre que je ne sortirai pas avec lui en raison de son caractère un peu trop fumiste et froid envers les autres. Cela dit, je partage pas mal de points communs avec lui concernant la relation qu'on a avec le reste du monde qui nous entoure.

Oui, je me souviendrai toujours de ce jour où je l'ai rencontré. Je constate depuis que pas mal de choses ont changé, de mon côté comme le sien. C'est alors que lorsque je reprends mes esprits, je me rends compte que Dan se trouve également dans ma chambre.

- Tu étais en train de te souvenir du jour où nous nous sommes rencontrés pour la première fois ?
- Oui …, dis-je. Je n'oublierai jamais cette journée. Tu m'avais vraiment intimidé.
- Ah bon ?
- Oui … Et je me disais que pas mal de choses ont changé depuis.
- Tu trouves ?
- Oui, tu es venu plus souvent en cours. Tu m'as fait découvrir ta maison après plus d'une année. J'ai pu faire connaissance avec plein de gens super adorables comme Shizuka et j'ai même pu assister à la démonstration de tes talents en Duel, ce que tu n'aurais même pas osé faire il y a encore six mois. Je crois que tu devais manquer d'assurance pour oser pénétrer sur le Terrain de Duel.
- Je te l'accorde …
- Tu as vraiment changé et tu es vraiment le meilleur ami que je n'ai jamais eu.
- Mais toi aussi tu as changé … tu as beau pleurer quand tu parais débordée par les événements mais tu es devenue plus forte. Je trouve que tu as pris beaucoup plus d'assurance. Tu n'osais même pas demander à intégrer le club de Duel et au bout du compte, tu es l'arbitre officiel du lycée. Tu as été élue au conseil des étudiants du lycée. Tu es à l'origine de beaucoup de projets du développement du lycée. Tu as réussi à convaincre l'administration de faire planter des cerisiers dans la cour. Tu as soutenu les projets de créations artistiques comme ceux du club de théâtre ou de la chorale. Même si tu restes pas mal introvertie, tu as quand même réussi beaucoup de choses depuis ce jour où je t'ai aidé à te relever après que tu aies été pourchassée par Warren. Tu es devenue quelqu'un de formidable et je suis super heureux d'être ton ami.
- Ça c'est grâce à toi.
- Non, c'est toi qui a tout fait. Je t'ai soutenu certes, mais je n'ai pas agi à ta place. Techniquement, c'est toi qui a accompli tout ça. Tu as fait plus de choses dans ce lycée que je n'en ferai jamais.

Ce que dit Dan me touche au plus profond de mon cœur. Je ne l'avais encore jamais entendu me parler avec autant de sincérité qu'en ce moment. Il vient se placer juste devant moi, s'incline d'une façon tout à fait digne d'un gentleman et me tend la main :

- Est-ce que tu es prête pour une séance d'entraînement avec toute l'équipe ?
- Bien sûr, dis-je en souriant et en prenant sa main pour me relever de mon lit.

S'il y a bien une personne que je ne suis pas mécontente d'avoir connue, c'est bien Dan. Le voir comme ça, en train de s'entraîner me remplit de bonheur. Je sais que si j'ai un quelconque problème, la première personne qui pourrait se proposer de m'aider, ce serait lui sans hésiter. Tandis que je m'occupe d'aider Nejma à réduire son stress, Dan s'approche lentement vers moi, les mains dans les poches. Je lui demande s'il veut que je l'aide à se détendre.

- Rien que de te voir poser la question, ça me détend parce que tu rougis quand tu essayes de me la poser, dit-il pour justement me faire rougir.

Il est vraiment mignon quand il est comme ça. Il adore me voir dans cet état-là parce que ça lui rappelle également cette journée au bord du lac de Kyuzô Park. Je crois que cette journée l'a métamorphosé et qu'il est devenu plus adorable qu'avant. Mais la chose que je retiendrai le plus de cette journée, à part la photo de nous deux devant le lac, c'est les mots qu'il m'a adressé juste avant de me laisser chez moi : ''Je crois que ma vie vient de prendre un tournant. Et c'est grâce au fait d'avoir pu faire ta connaissance.''. Même si je sais que je ne sortirai pas avec lui en raison de son caractère principalement isolé, je crois qu'il restera l'ami le plus cher dans mon cœur.


Dernière édition par Bloody Maiden le Sam 21 Oct - 15:42, édité 3 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Mar 4 Juil - 14:50
Chapitre 17 - Le Golden Ticket pour le Tableau Ultime partie 3 - Retour gagnant ...

Spoiler:
Le lendemain de la demi-finale, c'est ''retour au lycée'' pour tout le monde. Cette sensation nous semble étrange parce qu'avec le tournoi, on a eu l'impression qu'il s'est passé au moins trois mois sans aller en cours. Dan n'a clairement pas envie de retourner au lycée et Warren semble motivé pour redevenir un bon élève, bien que je ne sache pas s'il l'a été au moins une fois dans sa vie. Veneko est encore à l'hôpital pour au moins deux jours ce qui rend Nejma un peu triste à l'idée d'être séparée de son frère jumeau pour aller en cours. C'est pas quelque chose que je suis en mesure de comprendre.

La journée est plutôt maussade, question météo. Il n'a pas arrêté de pleuvoir. ''Un temps à s'entraîner'', me dit Dan en regardant la fenêtre, ce qui ne change pas du tout et ce, pendant toute la matinée – cours de maths, littérature et anglais. Warren continue d'impressionner les profs par son attitude quasi-exemplaire. Les autres élèves comment peu à peu à s'y habituer. Pendant ce temps, les anciens sous-fifres de Warren et potentiels futurs demi-finalistes ultimes reprennent leurs anciennes habitudes et ne pointent pas le bout de leur nez en cours, ce qui, l'après-midi, énerve encore M. Kanowski :

- FALLAIT S'Y ATTENDRE À CELLE-LÀ. APRÈS WARREN, C'EST SID QUI REPREND LE FLAMBEAU !!, hurle-t-il. ET D'AILLEURS, OÙ EST FUZENKI ????
- Je suis là, dit Warren, assis au premier rang.
- Oh … euh … excusez-moi, reprend le prof. Bon, sortez vos devoirs-maisons, je les ramasserai à la fin du cours.

La suite du cours est à peine différente de ce qu'on avait l'habitude de voir avec Warren. Pas tellement besoin de passer des pages et des pages à décrire ce qui s'est passé, enfin, juste pour cet échange entre Sid, Warren, M. Kanowski et Dan qui donne l'eau à la bouche au reste de la classe sur un éventuel règlement de compte en Duel :

- AH ! TOUT DE MÊME !, dit M. Kanowski.
- Quoi ?, dit Sid en entrant dans la salle, accompagné de ses compères.
- C'est pas parce que vous êtes dans le Top 8 du Tournoi que vous pouvez vous permettre de faire ce que vous voulez au lycée, rétorqua le prof.
- On a toujours fait comme ça, dit Sid. Réagissez comme vous voulez, on en a rien à faire.
- On espère que tu n'arriveras pas en retard dimanche après-midi, dit Warren. Ça me ferait chier de ne pas avoir un punching-ball te ressemblant sur lequel me défouler en finale.
- Fuzenki ! Taisez-vous !, dit le prof.
- Je l'écouterai si j'étais toi, dit Sid. T'as déjà une réputation de merde, ne l'aggrave pas.
- Tu veux peut-être qu'on règle ça maintenant ?, dit Warren en se levant, sous les yeux du prof et des élèves qui voyaient leur cours d'histoire se transformer en un règlement de compte.
- C'est vrai qu'au moins, t'as les tripes pour vouloir te battre et prendre une dérouillée, dit Sid, pas comme certains qui passent leur temps assis sur une chaise et voir le temps passer sans rien faire. Tu prends pas trop racine sur ta chaise, Dan ?
- Tu sais, si tu veux t'en prendre à moi, ne te gêne surtout pas, dit Dan en se levant lui aussi. Mais je crois qu'à un moment, tu vas vraiment le regretter.

Au moment où Sid va répondre par une droite, M. Kanowski juge bon de stopper la joute verbale entre les trois étudiants et les oblige à s'asseoir. Les dix dernières minutes du cours se poursuivent sans trop de problèmes. Encore heureux que la fin de la journée soit là pour nous éviter d'avoir à en découdre avec Sid et sa bande. Nous décidons de ne pas nous entraîner ce soir, histoire de nous détendre un peu avant la finale. Je raccompagne Nejma chez elle tandis que Warren se promène en ville et Dan s'enferme dans sa chambre.

Le lendemain est plutôt tranquille jusque vers 20 heures quand une voiture s'arrête devant chez Dan, au moment où tout le monde s'entraîne, en compagnie des Flame Charmer que Dan a invité pour l'occasion. Tout le monde sort de la maison pour voir Shizuka ouvrir la porte arrière de la voiture et voir Veneko en sortir. Il tient à nouveau debout, lui qui a passé plus d'une semaine et demi allongé sur un lit d'hôpital. Veneko sort de la voiture en nous bondissant dessus et en nous serrant dans ses bras puis en se saisissant d'un disque de Duel :

- La vache ! Je pète la forme ! Allez ! Qui pour un Duel ?, dit-il.
- Il va beaucoup mieux, dit Warren. Content de revoir ça.
- Allez, Veneko, dit Nejma. On se fait un Tag Duel ?
- D'accord, dit Kylie. Jeff et moi-même voulons une revanche.
- OK, en Duel !!!, dit Veneko, rayonnant.

Nous allons tous dans la salle de Duel regarder le Tag Duel, vraiment passionnant et qui se solde par une victoire de Veneko et Nejma. Ensuite, nous dînons tous ensemble, Shizuka, Dan et Warren ayant fait la cuisine. Étrangement, je trouve Alicia beaucoup trop calme, elle qui d'ordinaire, n'arrête pas de se coller à Dan. Ce dernier reste toujours un peu imperturbable et calme. Puis, vers 22 heures, les Flame Charmer rentrent dans leur hôtel et Shizuka raccompagne Nejma et Veneko chez eux. Warren se couche et Dan reste accoudé au balcon de sa chambre. Depuis que Veneko est revenu, il n'a prononcé quasiment aucun mot. C'est ce moment que choisit Suigin Tou pour apparaître sur  la rambarde, les bras autour des jambes repliées.

- Pourquoi tu es là ?, demande Suigin Tou.
- C'est un peu ma chambre, donc je suis là. Et sinon, j'arrive pas à fermer l'œil. Et toi ?
- Étant donné que tu m'as confié une tâche ingrate, je dois l'effectuer.
- Ça t'ennuie de faire ce travail ?, demande Dan.
- Oui.
- Tu veux arrêter ?
- Non.
- Pourquoi ?
- Parce que ce serait lâche de quitter son poste sous ce simple prétexte. J'ai beau être un esprit de Duel résidant en Endlenda, je suis quand même une Demoiselle à la Rose et j'ai un certain honneur, tout comme mes sœurs.
- … J'ai rien compris sur le passage de ''Demoiselle à la Rose'' …
- Laisse tomber ce passage. C'est juste pour dire que je ne céderai pas à la tentation d'abandonner. Le jour où je devrai abandonner, c'est celui où je disparaîtrai.
- Quelle détermination.
- Est-ce que tu crois que je suis quelqu'un de mauvais ?
- Pourquoi tu me demandes ça ?
- Je ne sais pas … j'ai l'impression d'être quelqu'un de froid, de repliée sur elle-même et qui ne pense qu'à faire du mal aux autres.
- C'est vrai que tu ne souris pas énormément …, avoue Dan. Tu as souvent quelque chose à redire sur tout mais tu ne te mets que très rarement en colère. Sinon, je ne vois pas tellement ce qu'il y aurait à redire sur toi …

Suigin Tou se lève et marche en direction de Dan. Ce dernier la contemple en train de marcher avec ses petites jambes. Puis, l'Ange s'assied, se tenant les genoux et se blottissant contre Dan, qui regarde les immeubles du centre-ville d'Akinokuwa et alors qu'un léger courant d'air survient. Dan fredonne un air qui arrive à dessiner un petit sourire sur le visage de l'Ange Démon à côté de lui et qui reprend ce même air ensuite. Vers minuit, l'esprit artificiel de Suigin Tou, Mei Mei, apparaît et bouge dans tous les sens devant Dan, toujours au même endroit.

- Il y a quelqu'un pas loin de la maison en train de nous observer, dit Suigin Tou, tout bas.
- Je vais voir, dit Dan en allumant une lampe torche et en la pointant autour de la maison. Ah … encore un chat …
- Futile.
- Bon, s'il n'y a rien d'autre, moi, je vais me coucher, dit Dan en éteignant sa lampe torche et en faisant demi-tour vers son lit.
- Attends …, dit Suigin Tou.
- Qu'est-ce qu'il y a ?
- J'aimerais que tu me lises une histoire …
- De … de quoi ? T'es pas sérieuse ?
- Si … J'aimerais également une tasse de thé si ça ne te dérange pas.
- Pourquoi ?
- Je me sens un peu seule et triste et ça me remonterait un peu le moral que tu restes avec moi.
- Je présume que je n'ai pas le choix …, dit Dan en sortant de sa chambre.

Il revient dans sa chambre cinq minutes plus tard avec un plateau chargé de deux tasses de thé et une théière qu'il pose sur une petite tablette. Il s'assoit sur son lit et Suigin Tou s'installe sur ses genoux. Dan prend un petit livre de contes pour enfant et en lit quelques uns au petit ange. Cette dernière boit deux tasses de thé et écoute Dan lui lire ''Alice au Pays des Merveilles'' tout en posant sa tête sur le torse de Dan. On dirait un père qui raconte une histoire à sa fille avant de la mettre au lit. Vers 1h30, Suigin Tou laisse quand même Dan dormir un peu et reste assise sur la rambarde du balcon. Cependant, elle sourit un peu plus et reprend à nouveau l'air que Dan fredonnait plus tôt.

La suite de la semaine se passe normalement : lycée, détente, entraînements dont un avec les Flame Charmer qui a lieu le jeudi soir. Le vendredi, soit l'avant-veille des finales, au moment de ressortir du lycée, nous tombons nez-à-nez sur la bande de Sid, tous le sourire aux lèvres. Donald, toujours le premier à débuter les hostilités, lance à Veneko :

- Alors ? Vomito est de retour ? Tu avais tellement peur de faire ce Duel que t'es tombé dans les pommes ? Fais attention ! Là, c'est une finale de tableau, c'est pas un Duel d'entraînement.
- La ferme, enfoiré, répond Veneko en essayant de garder son calme.

Vient le tour de la pique de Frank, nettement plus obscène, puis de Rashidô et là, Veneko craque. Au moment où il s'apprête à se défouler sur Donald, Warren le rattrape par le col et l'éloigne de nos adversaires. Dan et lui s'approchent de Sid et Donald, jusqu'au tête-à-tête, front contre front.

- C'est vraiment tentant de t'en coller une, dit Donald à Warren.
- Vas-y. Essaye un peu avec tes bras en guimauve, répond celui-ci en serrant son poing ganté juste au niveau du menton de Donald. T'es pas équipé pour te mesurer à moi.
- On ne va pas se battre maintenant, dit Sid.
- Gardes-en un peu avant la demi-finale, dit Dan. Enfin, si vous y arrivez.
- T'inquiète pas pour ça. C'est plus pour toi que je m'inquiète, vu les … choses que tu trimbales avec toi. Une équipe d'handicapés, c'est compliqué à diriger.
- Je te retourne le compliment. Si tu veux tenter de me faire mordre la poussière, tu n'auras qu'à gagner et tu pourrais avoir ta chance, dit Dan en se retirant lentement.
- On verra votre Match pathétique juste avant de nous qualifier pour les demies, dit Sid. Bon, on vous reverra dimanche, si possible pour la dernière fois dans ce tournoi.

Bien évidemment, cette dernière réplique de Sid fait éclater de rire tout leur petit groupe. Cependant, nous ne nous sommes même pas aperçus que des spectateurs ont assisté à tout ça. On se serait vraiment crus à une pesée de boxeurs avant un combat pour un titre de champion du monde. La plupart des lycéens ayant assistés à ça sont pris d'envie de demander des autographes à toute l'équipe, surtout Dan et Warren. Question popularité, Warren a vraiment changé depuis sa défaite contre Dan. Nejma s'approche et me souffle à l'oreille : ''Il semblerait qu'on ait un fan club''. Elle n'a pas vraiment tort. On a beau être inscrits pour la première fois dans la compétition, on fait partie du Top 8 et on est l'une des équipes les plus populaires, et la plus populaire de la ville. Nous restons au moins un quart d'heure à discuter avec ces lycéens sur notre préparation, sur le fait que le tournoi est dur ou non, si on stresse, … limite une mini-interview. Ensuite, nous rentrons tous dans nos maisons respectives se détendre avant une ultime journée d'entraînement avant le jour tant attendu même si ce n'est pas la finale suprême.

Dan passe à nouveau une partie de la nuit avec Suigin Tou et Kaly. Warren regarde quelques films dans la salle de cinéma de Dan. Nejma et Veneko se reposent tranquillement chez eux. Et moi, en face de chez Dan, en train de regarder la télévision. Bref, on se moque totalement du Match à ce moment là.

Spoiler:
Le lendemain, nous nous retrouvons chez Dan vers 14 heures pour une séance d'entraînement intensive. Je passe jusqu'à trois quarts d'heure avec chaque personne pour des exercices de détente et de relaxation. Je suis très psychologue avec chacun d'entre eux, les aidant à être bien dans leur esprit quand il faut affronter un gros problème en Duel. À vrai dire, Dan n'éprouve aucun stress à livrer un Duel. Il m'a dit : ''En fait, le stress, je m'en moque. T'entendre parler m'empêche de stresser'', ce qui ne m'a pas empêché de rougir très fortement. Qu'il est mignon, ce Dan, vraiment très mignon. Est-ce qu'il dit ça inconsciemment ou bien est-ce qu'il dit ça uniquement pour me faire rougir ? Oui, je rougis facilement, très facilement. En tout cas, chaque fois que Dan me dit un truc qui me fait rougir, il ne peut pas s'empêcher de sourire donc je pense que ça doit être prémédité. Mais … ça n'enlève rien au fait que c'est mignon de sa part.

De temps en temps, Shizuka descend dans la salle pour nous regarder et elle nous apporte deux-trois trucs à grignoter, parce que, mine de rien les Duels, ça creuse. Elle a même préparé un repas assez copieux pour nous tous, ce qui nous rend encore plus joyeux. Par contre, Veneko est plus calme à table depuis son opération, mangeant un peu plus raisonnablement, au plus grand plaisir de Nejma. Puis, après, nous rentrons chez nous jusqu'à ce dimanche.

Étrangement, personne ne semble angoisser à l'idée de disputer la finale du Tableau. Warren semble très détendu, Veneko très impatient et Nejma plus posée. Dan, quant à lui, a dormi jusqu'à 11 heures et se faisait un petit-déjeuner anglais – œufs, bacon, haricots, thé – tout avec de la musique dans les oreilles. Quand je suis arrivée chez lui et que je l'ai vu comme ça, en peignoir et en train de fredonner quelques airs de musique, je suis restée un peu beaucoup clouée sur place, lui qui déteste faire les choses lui-même et en aussi grande forme. Je demande à Warren – également stoïque devant l'attitude de son ami – ce qu'il pouvait bien écouter et il me répond, un peu perplexe, tout en le contemplant d'un air bizarre : ''Tu savais qu'il écoutait du Madonna, du Beyoncé, du Britney Spears et du Rihanna en plus du métal, du rock et du rap … ? ''. Je réponds d'un signe de tête négatif.

C'est dans ces moments-là que je me rends compte que je ne connais pas grand chose à propos de Dan, surtout en ce qui concerne ses goûts musicaux. Généralement, c'est moi qui lui parle plus de moi. Il ne me parle pas trop de lui. En plus, Warren ajoute que cela l'intrigue et qu'il en a parlé avec Dan. Apparemment, ça l'aide beaucoup à se détendre et à se concentrer avant un Duel. Je partage l'avis stupéfait de Warren. Par contre, le fait que je le voie en peignoir n'a pas l'air de trop le déranger … Est-ce qu'il l'a remarqué, au moins ? Pas sûre. Puis, vers 12h30, nous rejoignons Nejma et Veneko aux abords du Stade de l'Aurore où ont lieu les Matchs du jour. Je dois rester avec Shizuka, assise dans les tribunes, car seuls les Duellistes ont le droit de rester dans les vestiaires.

Le vigile du stade qui attend à l'entrée du stade à 13h30 emmène donc les quatre adolescents jusqu'au vestiaire qui leur est attribué. Avant cela, ils voient d'autres équipes déjà présentes dont celle de la Princesse Klothilde de Bavière qui s'arrête pour saluer Dan et qui leur lance quelques mots :

- Guten Tag, les enfants, dit-elle en s'inclinant devant l'équipe.
- Votre Altesse, dit Dan en s'inclinant, tout comme Nejma, Veneko et Warren, histoire de montrer une certaine forme de respect.
- Alors tu es Dan Lotyuwi ? Hmm … mouais, tu n'as pas l'air super dangereux, tout comme tes partenaires.
- Eh ! Je ne vous permets pas, dit Veneko.
- Pas vraiment causant non plus ?, ajoute Klothilde en voyant Dan habituellement inexpressif à ce qu'elle venait de dire. Mis à part ton goût vestimentaire pas très classe, tu es plutôt beau garçon, tout comme ton ami … Warren, c'est ça ?
- Oui. C'est moi.
- J'espère que, si jamais nous nous affrontons en Duel, vous serez un peu plus réactifs. J'ai l'impression de perdre mon temps à parler avec des gens insignifiants, même s'ils ont un certain héritage intéressant avec eux … enfin bon, autant faut-il en être digne …, comme moi.
- Madame, dit une jeune femme brune se tenant à côté de Klothilde. Vous devez vous préparer avant d'affronter la Princesse Milena.
- Ah, oui, j'oubliais ce détail. Mais cette pauvre fille n'a jamais réussi à me battre et c'est pas avec sa minable Akademiya qu'elle va pouvoir croire battre le Royaume de Bavière. Papa ne serait pas très fier de moi si je perdais contre cette minable fille. Vous ne trouvez pas Juliane ?, raconte Klothilde à la jeune femme brune, en laissant l'équipe de Dan mais en leur faisant un clin d'œil. Auf Wiedersehen, Liebe Jungen.
- Dan ?, dit Warren, tandis que Veneko et sa sœur entrèrent dans le vestiaire de l'équipe.
- Hmm ?
- Ton avis sur la Princesse ? T'es encore resté muet.
- Et alors ? Si ça lui fait plaisir de me dire que j'ai l'air mauvais, qu'est-ce que je peux y répondre ? Elle dit ce qu'elle veut, je m'en moque.
- Tu crois qu'elle vaut le coup en Duel si on tombe sur son équipe ?
- Ça peut être risqué mais c'est possible. Allez, on va se préparer.
- N'empêche qu'elle est assez mignonne.
- Elle a 29 ans, Warren …, dit-il en entrant dans le vestiaire.
- Ben elle les fait absolument pas …
- Mouais, c'est pas faux … En tout cas, t'es resté vachement inexpressif face à elle.
- Et alors ?
- Ben quand on voit ce qu'elle vient de sortir sur ta famille, dit Veneko, certains l'auraient mal pris.
- Moi je lui aurais fait signaler qu'elle me les casse, dit Warren. Mais toi, c'était ''Dan, la Force Tranquille''.
- Limite elle te traiterait comme un moins que rien, il ne réagirait même pas, plaisante Veneko.
- Sûr … au moins, lui il sait garder son sang-froid, dit Nejma à l'encontre de Veneko et Warren.
- Bon, on peut se reconcentrer sur le Match qu'on aura dans quelques minutes et pas une équipe quelconque ?, dit Dan.

Les quatre Duellistes sont assis sur les bancs du vestiaire pendant un quart d'heure, en pleine concentration. C'est alors que Dan se lève et ouvre une autre porte en disant au reste : ''Je vais prendre une douche.''. C'est déjà la deuxième qu'il prenait de la journée, cette fois, une vingtaine de minutes avant d'aller sur le Terrain. Un autre quart d'heure plus tard et il en ressort, la vapeur d'eau se propageant hors de la salle d'eau. Puis, nous pouvons entendre dans les hauts-parleurs présents dans le couloir la voix de Kyle Styles, en train de rappeler le contexte de la journée d'aujourd'hui pour le tournoi. Puis, il demande aux Duellistes finalistes des Tableaux A et B de se présenter dans leur arènes de Duel respectives.

En effet, le Stade de l'Aurore accueille plusieurs tournois et matchs de plusieurs Ligues Professionnelles de Duel et donc, il a fallu construire plusieurs Terrains de Duel. Ce Stade est en réalité plus qu'un stade. C'est un véritable complexe s'étendant sur 5,5 hectares, Akinokuwa en faisant à peu près 16500. Les spectateurs peuvent aller et venir dans plusieurs arènes, il n'y a pas de billetterie spécifique à une seule arène. Et en plus, il est géré par Kito Saint-John, le père d'Alicia, un grand magnat du bâtiment multimilliardaire – Alicia a reçu son hôtel de la part de son père pour ses 16 ans. Il faut préciser que Kito Saint-John a fondé son empire à l'âge de 22 ans et qu'il en a 50 aujourd'hui. Rien à voir avec d'autres multimilliardaires dans ce même secteur …

Les quatre Duellistes se dirigent en direction de l'Arène Delta où ils font face à leurs adversaires du jour, des Duellistes s'entraînant dans un monastère dans les montagnes. Dès qu'ils les voient, ils s'inclinent en signe de respect, ce que Dan et le reste de l'équipe fait également. L'un d'entre eux, le plus âgé, s'avance :

- Je suis Reizo Matsuda, Maître Moine et voici mes compagnons : Katsue Kobayashi, Okura Endô et enfin, Kimiyo Ikeda. Nous sommes ravis de vous rencontrer, jeunes gens.
- Enchanté de vous rencontrer, dit Warren. Voici notre équipe : Nejma et Veneko Kunoka, Dan Lotyuwi et moi, Warren Fuzenki.
- Je suis sûr que vous serez des adversaires redoutables, dit Okura. J'ai hâte de me mesurer à vous.
- Au fait, dit Katsue. Qui fera les simples et qui se chargera du Tag Duel dans votre équipe ?
- Dan et Warren s'occuperont des simples et mon frère et moi-même prendront part au Tag Duel, dit Nejma. Et vous ?
- Okura et moi-même assurerons le Tag tandis que Kimi-chan et Sensei feront les simples.
- Et si nous entrions dans l'Arène ?, propose Reizo.
- Je vous souhaite bonne chance, dit Kimiyo. Et que la meilleure équipe l'emporte.
- Vous de même, dit Veneko.

Le commentateur du Match n'est pas Kyle Styles, parti pour l'Arène Lamna commenter le Match du Tableau A, mais Jimbo McCullan, l'autre présentateur de l'émission ''Soir de Tournoi''. Il est accompagné de deux autres personnes qu'on n'arrive pas à voir de là où sont Dan et ses amis. L'arbitre et le commissaire de Duel procèdent aux traditionnelles vérifications et préparations d'avant-Duel comme le tirage au sort du joueur qui débutera le Duel, de la validité des cartes – en cas de faussaires, etc.. Avec Shizuka, nous pouvons voir l'équipe de très près, étant dans les tribunes juste au-dessus du banc où ceux qui ne jouent pas attendent. Le tirage au sort désigne le Tag Duel en premier. Nejma et Veneko se regardent dans les yeux en se tenant la tête dans les mains pour se concentrer à fond. Dan et Warren s'assoient tranquillement sur le banc, de même que Kimiyo et Reizo. Les quatre Duellistes entrent sur le terrain et se serrent la main avant de se placer aux coins du Terrain de Duel :

- Vous êtes prêts les enfants ?, dit Okura.
- Quand tu veux, répond Veneko.
- Duel !, dit tout le monde en chœur.

Nejma & Veneko : 8000 Katsue & Okura : 8000

- Je commence, dit Nejma. Je pose une carte face cachée et j'active le Pot de Dualité. Je vais révéler les trois cartes du haut du Deck et en ajouter une en main. Alors … qu'avons-nous ? … Carte du Ciel de la Constellée, Régime Détériorant et Leonis de la Constellée. Hmm … je pense que je vais me rabattre sur la carte Piège Régime Détériorant. Je vais ensuite reposer une autre carte face cachée et invoquer Kaus de la Constellée. J'en ai fini pour ce tour.
- Il semblerait que c'est à moi de jouer, dit Katsue en piochant une carte. Je vais invoquer mon Chevalier Noble Gwalchavad en mode Attaque sur mon Terrain. Je vais ensuite le renforcer avec Armes Nobles – Caliburn qui lui octroie 500 Points. De plus, une fois par tour, cette carte Magie m'offre 500 Points de Vie. Pour finir, je me contenterai d'une carte face cachée.

Nejma & Veneko : 8000 Katsue & Okura : 8500

- Bon, on va réchauffer un peu ce Duel, dit Veneko qui rejoue pour la première fois depuis le huitième de finale. … Euh …, ben en fait, je vais me contenter de deux cartes face cachées et de mon Confrérie du Poing du Feu – Dragon en mode Attaque.
- Ça me semble un peu léger tout ça, dit Okura en piochant une carte. Alors, êtes-vous prêts pour une démonstration de champion ? Je vais tout d'abord invoquer Spécialement Challenger Héroïque – Hallebarde d'Assaut.
- ''Spécialement'' ?, demande Nejma. Tu es sérieux ?
- En effet. Si je ne possède pas de monstres contrairement à mon adversaire, je peux le faire venir de cette manière. … Je poursuis en invoquant …
- Je vais défausser mon Cancrelat Maxx, dit Nejma.
- Si tu veux, dit Okura, mais laisse-moi finir. Je vais invoquer Challenger Héroïque – Double Lance qui me permet d'invoquer le Challenger Héroïque – Mille Lames en mode Attaque. Mais, je n'ai pas fini. L'effet de Mille Lames me permet, en défaussant une carte de ma main, d'invoquer Spécialement un autre monstre ''Challenger Héroïque'' comme … Épée Extra.
- Dan, est-ce que tu penses à ce que je pense qu'il va faire ?, dit Warren.
- Ça risque d'être compliqué, répond ce dernier.
- En effet, ça va être compliqué, … enfin, pour vous, reprend Okura. Je vais recouvrir mes quatre monstres pour invoquer le Monstre Xyz Numéro 86 : Champion Héroïque – Rhongomyniad.
- La vache ! Il est monstrueux, dit Veneko en contemplant la taille du monstre invoqué par Okura.
- Merci pour lui. Mais le pire reste à venir. Son effet est déterminé en fonction du nombre de Matériels en sa possession. Alors, vous aurez affaire à : un monstre indestructible au combat ; possédant 3000 Points d'ATK et DEF ; non-ciblable par des effets de carte ; qui regagne 1000 Points grâce à l'effet d'Épée Extra et … la cerise sur le gâteau … qui vous empêchera d'Invoquer Normalement ET Spécialement.
- Alors déjà, pour t'interrompre dans ta joie, dit Nejma. Je pioche trois cartes comme tu as invoqué 3 monstres Spécialement et ensuite …
- Ensuite, reprend Veneko, j'active la carte Piège Formation Feu – Tenken qui va donner 300 Points d'ATK à mes Bête-Guerriers en plus de 700 Points supplémentaires à mon Dragon. Et en plus, l'effet de mon monstre s'active comme j'ai activé une carte ''Formation Feu''. Je peux donc Poser une ''Formation Feu'' directement depuis mon Deck.
- Ça n'empêchera pas Rhongomyniad d'attaquer Kaus.
- Oui mais tu t'emportes là aussi, dit Nejma. Mon Régime Détériorant va diviser par deux tous les pertes de points ce tour-ci.
- Pas grave …

Nejma & Veneko : 6900 Katsue & Okura : 8500

Spoiler:


Dernière édition par Bloody Maiden le Dim 5 Nov - 15:02, édité 3 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Mar 4 Juil - 14:51
Chapitre 18 - Le Golden Ticket pour le Tableau Ultime partie 4 - Le Tableau Ultime ...

Spoiler:
La manche décisive de la finale vient juste de commencer et c'est à Reizo de débuter. Tout le monde commence à retenir son souffle. Une seule erreur peut coûter la victoire à l'une des deux équipes. Une pression sans doute énorme repose sur les deux Duellistes. Mais à voir Reizo et Dan, la pression n'est pas l'ennemi le plus dangereux. Alors qu'est-ce que ce Duel va nous réserver ? En tout cas, la pression est plutôt présente sur le reste de l'équipe :

Reizo : 4000 Dan : 4000

- Je commence, dit Reizo. J'active le Gobelin Parvenu donc je pioche et tes Points de Vie augmentent. Je vais ensuite activer le puissant Portail des Six.

Reizo : 4000 Dan : 5000

- Il a bien dit ''Portail des Six'' ?, s'étonne Warren. Dan va avoir beaucoup de souci à se faire.

Une partie du public, commentateurs y compris, sont assez surpris par l'entrée de jeu de Reizo qui active une carte extrêmement puissante. La suite ne présage rien de bon pour Dan.

- Je continue en activant Renfort de l'Armée, ce qui me permet d'ajouter un Guerrier de Niveau 4 maximum à ma main, et c'est … le Six Samouraïs Légedaires – Kageki qui va se joindre à moi. Je vais d'ailleurs l'invoquer. La faculté de Kageki me permet de faire appel à Kagemusha des Six Samouraïs. À présent, je vais synchroniser mes deux monstres afin de faire appel au terrifiant … Six Samouraïs Légendaires – Shi En.
- Il vient d'invoquer un monstre extrêmement dangereux et puissant dès le premier tour de jeu, dit Nejma. Ça, c'est ce qu'on appelle ''prendre l'avantage''.
- Et encore, tu n'as pas vu ses effets, dit Warren. Dan va devoir apprendre à jouer prudemment.
- Si tu pensais que mon tour était terminé, reprend Reizo, tu te mets le doigt dans l'œil. J'invoque le Grand Maître des Six Samouraïs.
- C'est un monstre de Niveau 5, dit Veneko. Il ne peut pas faire ça !
- Désolé de te dire le contraire, jeune homme, dit Reizo, mais si je possède un autre monstre ''Six Samouraïs'' sur le Terrain, je peux le faire venir automatiquement. Au fait, est-ce que je t'ai expliqué l'effet de mon Portail des Six ?
- …
- Non ? Bon, je vais te l'expliquer. Pour chaque monstre ''Six Samouraïs'' invoqué, je peux mettre deux compteurs Bushidô sur ce Portail. Et là, il y en a huit. Je vais en retirer quatre pour ajouter un autre monstre ''Six Samouraïs'' de mon Deck, … et mon choix va se porter sur Six Samouraïs – Kizan … que je peux invoquer Spécialement. En plus, il donne 300 Points d'ATK à tous mes monstres ''Six Samouraïs''. Je mets fin à mon tour. À toi de jouer, Dan.
- Pas besoin de me le dire, dit Dan. J'avais compris. Je vais commencer par invoquer l'Ange Démon – Protectrice du Sanctuaire en mode Défense. Et tu n'es pas le seul à pouvoir invoquer Spécialement des monstres. J'invoque Spécialement Ange Démon – Épéiste Loyale en mode Attaque. … J'active la carte Ange Démon – Esprit Éclairé pour pouvoir ajouter un monstre ''Ange Démon'' de mon Deck à ma main, puisque tu possède plus de monstres que moi. Je vais donc ajouter …
- Pas si vite, coupe Reizo. J'active la faculté spéciale de Shi En qui peut annuler l'effet d'une de tes cartes Magies ou Pièges une fois durant le tour de chaque joueur.
- Je me contenterai de poser une carte et je mets fin à mon tour, reprend Dan.

Le tour de Dan ne m'a pas tellement trop gêné. À vrai dire, il nous a habitué à jouer moins que ça. Il semble plus concentré que d'habitude, peut-être la pression de la finale, même si là, il a les bras croisés. Si c'était ça, en tout cas, ça ne dérange pas du tout Reizo. Ce dernier se permet même d'arborer un léger sourire.

- C'est à moi de jouer, dit-il en piochant une carte. J'active le Pot de Cupidité et je pioche à nouveau. Ensuite, j'active les Signaux de Fumée de Shien. Ça me permet de prendre l'Ancien des Six Samouraïs en main. … Je vais jouer une carte Magie très puissante : l'Ascétisme des Six Samouraïs. Ça, c'est de la carte Magie, moi je te le dis.
- Et alors ?
- Je t'explique comment elle marche : Je choisis un monstre ''Six Samouraïs'' sur mon Terrain et je peux en appeler un autre sur le Terrain, à condition que tous les deux aient la même puissance, le même Niveau mais pas le même nom.
- Je vois … Sympa comme carte.
- En ciblant Kizan, je peux faire venir Zanji. Puis, … en recouvrant les deux monstres précédemment cités, je peux invoquer le monstre Xyz Shien, Ombre des Six Samouraïs.
- Ça en fait, une armée de samouraïs, dit Warren.
- Maintenant, je possède dix compteurs sur mon Portail des Six. Je vais en retirer deux pour donner 500 Points d'ATK supplémentaires à Shi En qui passe à 3000 ; deux autres pour faire de même avec mon Grand Maître ; encore deux pour l'Ombre des Six et, pour finir, quatre pour reprendre Kagemusha des Six Samouraïs en main. Je vais d'ailleurs l'invoquer sur le Terrain. Avant de passer à l'attaque, l'Ombre des Six va activer son effet. En retirant un Matériel, je peux faire passer l'ATK et la DEF d'un de mes monstres à 2000 … comme Kagemusha par exemple.
- Alors, faisons un résumé des forces en présence, dit Nejma en comptant sur ses doigts. Il a un Shi En à 3000 qui peut annuler les effets de Magies ou Pièges, un Shien à 3000 qui booste ses monstres, un Grand Maître à 2600 et un Kagemusha à 2000.
- S'il touche au but, Dan a perdu, dit Veneko.
- Moi, je ne crois pas qu'il va perdre, dit Warren. Regarde l'expression de blasé qu'il arbore. Il a les mains dans les poches et il fronce un sourcil. Quand il est comme ça, tu peux être sûr qu'il n'est pas impressionné et qu'il va réagir d'une manière ou d'une autre. Vous ne l'avez jamais remarqué ?
- Non.
- Je vais maintenant passer à l'attaque, dit Reizo. Kagemusha ! Attaque la Protectrice du Sanctuaire !
- Maintenant qu'elle est détruite, je vais pouvoir activer son effet. En la retirant de mon Cimetière, je peux à nouveau faire appel à une Protectrice du Sanctuaire, dit Dan.
- Mon Grand Maître va l'expédier pour de bon au Cimetière ! … Maintenant que c'est fait, c'est au tour de ton Épéiste Loyale de se battre avec l'Ombre des Six.

Les deux monstres désignés se battent à l'épée jusqu'à ce que celui de Reizo transperce celui de Dan, mais l'Ange Démon reste toujours sur le Terrain. Reizo paraît choqué de ne pas voir celui de Dan disparaître. Le public partage un peu la même stupéfaction. L'adversaire de Dan esquisse un petit rire en disant :

- Je parie que ton monstre …, dit Reizo.
- Ne peut pas être détruit au combat, dit Dan. Une fois par tour, elle peut protéger un ''Ange Démon''. Et j'ai choisi de la protéger elle-même.
- N'espère quand même pas t'en tirer indemne.
- Tu ne veux quand même pas que je me mette à hurler quand je perds des Points de Vie ? S'il n'y a que ça je peux le faire … mais pour être honnête, j'ai la gorge sèche et je n'ai pas tellement envie de crier.

Reizo : 4000 Dan : 3900

- Si tu veux. Et tu sais quoi ?, dit Reizo. J'ai encore un autre monstre qui veut aiguiser son sabre. Shi En ! Coup d'épée des Six Samouraïs sur son monstre !

Reizo : 4000 Dan : 2800

- Dan va mal !, dit le commentateur. Presque la moitié de ses Points de Vie sont partis en fumée avec les coups puissants et précis de Reizo Matsuda. Comment le jeune Lotyuwi va réagir ?
- Je pose une carte face cachée et je te laisse la main.
- Pas trop tôt, dit Dan. J'active l'Ange Démon – Sagesse du Dakini qui, dans ce cas présent, me permet de piocher deux cartes …
- Que je vais annuler avec Shi En, coupe Reizo.
- C'est dommage, reprend Dan.
- Pourquoi ?
- Parce qu'avec ce que je te réserve, tu risques de regretter d'avoir activé son effet maintenant. J'invoque un monstre connu sous le nom d'Un Homme Arrivera.
- Un … Un Homme … Arrivera ? Qu'est-ce c'est que ça ?
- Juste le déclencheur de ta défaite, Reizo. J'active son effet et je le bannis du Terrain.
- T'es pas sérieux ? Tu bannis ton monstre et ta seule invocation normale possible ? Est-ce que tu veux perdre facilement ? … À moins que …
- Ce bannissement ait un sens ? Évidemment, sinon je ne le ferai pas, reprend Dan. Tu comprends vraiment vite. … Si je le bannis, je peux reprendre un monstre Ténèbres de mon Cimetière et j'ai le droit à une autre Invocation Normale, au prix relativement modeste de 500 Points de Vie. La Protectrice du Sanctuaire me semble être le choix idéal. Je vais donc l'invoquer.

Reizo : 4000 Dan : 2300

- Ne me dis pas que tu as fait tout ça juste … pour ça : échanger un monstre pour un autre, juste en perdant des Points …
- Mais crois-tu que j'aie fini ? Non, bien sûr que non. Je vais activer une puissante carte Magie appelée Ange Démon – Renfort.
- Et alors ?
- Elle me donne le droit de piocher trois cartes. Ensuite, pour chaque monstre ''Ange Démon'' pioché, c'est 400 Points de Vie en plus. Mais ce n'est pas tout, je peux également invoquer un monstre ''Ange Démon'' pioché par cet effet. Alors … qu'avons-nous ? Deux ''Ange Démon'' donc 800 Points supplémentaires.

Reizo : 4000 Dan : 3100

- Et je vais invoquer l'Ange Démon – Petite Sorcière Obscure en mode Attaque grâce à cet effet. Mais ce n'est pas ma dernière invocation du tour. Je vais également invoquer la très charmante Ange Démon – Magicienne Capricieuse.
- Elle est trop mignonne avec ses oreilles !, s'exclame Nejma. Je veux les mêmes.
- … Mais son effet est nettement moins sympa que ses jolies oreilles de lapin. Elle va me donner accès à trois cartes Magies ou Pièges depuis mon Deck et tu vas devoir en choisir une au hasard, Reizo, qui sera ajoutée à ma main. Cependant, si je l'utilise, je devrai payer 1000 Points de Vie. Voilà ...
- Je vais choisir … celle de droite.
- Ça va. C'est la plus clémente, dit Dan. Je pose une carte et je vais activer la Ruée vers l'Or. On va piocher des cartes jusqu'à en avoir cinq en main, ce qui est le cas pour moi. Et comme c'est la carte ajoutée à ma main grâce à l'effet de mon monstre, je vais donc m'acquitter de 1000 Points de Vie. C'est pas cher payé.

Reizo : 4000 Dan : 2100

- Merci de ce cadeau. Ça m'en fait quatre supplémentaires.
- Je vais activer une autre carte Magie : Accord de Gentlemen. Elle empêche nos monstres d'être détruits et la perte de Points de Vie jusqu'à la fin de ton prochain tour. Je pose ensuite deux cartes face cachées.
- Tu comptes terminer ton tour un jour ou l'autre ??, s'énerve Reizo. Si ça continue, on y sera encore l'année prochaine.
- C'est pas en hurlant que je vais m'activer. J'invoque Spécialement l'Ange Démon – Cyber Ange Lumineux. Je suis en mesure de le faire que lorsqu'il n'y a plus d'autre ''Ange Démon'' en main. Sois plus détendu, elle va t'offrir 500 Points de Vie par carte en main.
- Tu m'offres 2500 Points de Vie ?
- Oui, mais … autant de cartes du haut de ton Deck seront envoyées au Cimetière.
- Faut quand même relativiser, philosophe Reizo.

Reizo : 6500 Dan : 2100

- Comme je n'ai toujours pas fini, je vais activer l'effet de Petite Sorcière Obscure. En retirant l'Épéiste Loyale du jeu, j'ai accès à une carte Magie ou Piège du Cimetière. Comme tu as annulé son activation, je peux rejouer la Sagesse du Dakini. Tu sais ce qu'il se passe quand il y a quatre ''Ange Démon'' sur le Terrain ?
- Non.
- Je peux retirer du jeu une carte de ta main, de ton Terrain et de ton Cimetière.
- De quoi ?
- T'as bien compris. Je vais virer Shien, Ombre des Six Samouraïs, la carte de ta main la plus à gauche et ton Six Samouraïs Légendaires – Kageki du Cimetière.
- Ma Prison Dimensionnelle …
- Pour terminer, je vais poser deux cartes face cachées et recouvrir Magicienne Capricieuse, Protectrice du Sanctuaire et Cyber Ange Lumineux pour invoquer un nouvel Xyz Ange Démon : l'Ange Démon – Armure d'Argent en mode Défense. Et comme j'ai activé la carte Ange Démon – Renfort, je dois envoyer les deux cartes du haut du Deck au Cimetière. C'est à toi de jouer.
- Ah ! Tout de même …

Spoiler:
Des gouttes de sueur commencent à perler sur le front de Reizo, lui pourtant réputé pour son calme extrême. Il commence à perdre patience. Le tour de Dan a duré en tout et pour tout plus de six minutes, étant donné la lenteur avec laquelle il peut s'exprimer. C'est comme si Dan joue avec les nerfs de Reizo et je crois que c'est bien ce qu'il est en train de faire. Je le regarde attentivement et à aucun moment, il n'a changé d'expression. On aurait l'impression que Reizo joue face à une machine tellement Dan paraît froid et austère en Duel. Il n'est pas au point de fusiller son adversaire du regard. Il se contente de le fixer et le dévisager, le tout les bras croisés. Il est impassible comme une statue. Et le fait qu'il le regarde d'un air mêlant nonchalance et lassitude le rend plutôt admirable.

- Puisque tu as enfin terminé, je vais pouvoir jouer, dit Reizo. Je pioche et …
- Je révèle une carte face cachée : Jamais Plus. Elle t'empêche de jouer ta Main Phase 1 ce tour.
- Encore une fois, je vais l'annuler avec Shi En.
- Dommage pour moi. Pourtant j'adore jouer cette carte.
- Oui mais laisse-moi continuer. Je vais activer une carte Magie dangereuse nommée Lumières Anormales.
- Oh non ! Pas ça !, s'exclame Dan, la première réaction différente de celle qu'il arbore d'habitude.
- Que fait cette carte ?, demande Veneko
- Elle me permet de regarder toutes les cartes Posées sur le Terrain, répond Reizo. Montre-moi ce que tu as !
- Si tu veux, dit Dan en révélant ses autres cartes face cachées.
- Alors … qu'avons nous là ? … Lycanthropie Angélique, Massacre de la Saint-Valentin et L'Ange Blessé. Intéressant, tout ça même si je ne connais pas toutes ces cartes. Je sais ce que je vais faire pour t'empêcher de les jouer. J'active le Typhon d'Espace Mystique pour détruire L'Ange Blessé. J'active la carte Magie Union des Six.
- Quant à moi, je vais activer l'effet de mon Armure d'Argent. En retirant un Matériel Xyz, mes monstres sont protégés des effets des cartes. Et comme c'est la Magicienne Capricieuse qui a été envoyée au Cimetière, elle me permet de gagner 300 Points de Vie par carte Magie dans ce même Cimetière … et il y en a cinq.

Reizo : 6500 Dan : 3600

- Je continue en invoquant Six Samouraïs Légendaires – Kageki. C'est pas terminé. Je vais activer une carte Piège : Technique de la Double Lame. Je vais pouvoir rappeler Kizan et Enishi depuis le Cimetière. ''Mince, je ne peux pas activer l'effet d'Enishi pour renvoyer un monstre avec l'effet d'Armure d'Argent''. … Je continue mon tour en retirant les deux compteurs Bushidô sur Union des Six Samouraïs comme deux monstres ont été invoqués. Ça me permet de piocher deux cartes … excellent. Je vais ensuite synchroniser Kagemusha et Kizan pour faire appel à une créature qui va me permettre d'avancer vers la victoire. Apparais ! Barkion Naturia !
- Barkion Naturia ? T'es pas sérieux ?, dit Dan.
- Qu'est-ce que ça veut dire ?, demandais-je à Shizuka.
- Ça veut dire que Dan va avoir du mal à riposter face aux effets de cartes de Reizo. Toutes ses cartes Pièges seront inutiles.
- Je suis tout ce qu'il y a de plus sérieux, reprend Reizo. Si je veux te battre, je dois employer les moyens les plus … disons … radicaux. Bon, où en étais-je ? Ah oui ! J'allais retirer quatre compteurs Bushidô sur le Portail des Six pour rappeler Kizan et le ré-invoquer Spécialement.
- C'est vraiment bien joué, dit Warren. Il a appelé Kizan avec sa carte Piège puis le fait revenir, ce qui fait qu'il ne pourra pas être détruit à la fin du tour. En plus, il booste à nouveau les monstres ''Six Samouraïs''.
- Comme je ne peux pas faire de dégâts, je me contenterai de poser deux cartes face cachées et je te laisse la main. Enishi va au Cimetière comme il a été invoqué avec l'effet de ma carte Piège. Mais grâce à ta carte, mes Points de Vie ne vont pas bouger et ça, je t'en remercie.
- Et c'est mon dernier tour, quoi qu'il arrive, dit Dan.

Tout le monde est surpris par ce que Dan vient de dire. Est-ce qu'il dit ça pour blaguer ou bien est-ce qu'il sait qui va l'emporter ? En tout cas, il a l'air très calme, contrairement à Reizo qui transpire à grosses gouttes et à respirer de façon plus haletante. Dan sait vraiment jouer avec les nerfs adverses et cela pourrait influencer le résultat du Duel.

- Je pose une carte face cachée et je vais à nouveau activer l'effet d'Armure d'Argent qui va immuniser mes monstres. Je vais même activer sa deuxième faculté spéciale.
- Deuxième faculté spéciale ?, s'interloque Reizo en reculant d'un pas.
- Oui, je paye 1000 Points de Vie pour donner un bonus d'ATK équivalent à la DEF d'Armure d'Argent à un monstre ''Ange Démon''

Reizo : 6500 Dan : 2600

- Et c'est mon adorable Petite Sorcière Obscure qui va bénéficier de cet effet. Et elle va s'en servir pour attaquer Kizan.

Reizo : 4300 Dan : 2600

- Voilà, j'ai fini mon tour. À toi, Reizo.
- Si c'était effectivement ton dernier tour alors tu vas perdre ce Duel, dit Reizo. Ton attaque ne t'aura servi à rien.
- Je vais te confier quelque chose concernant l'attaque de ma Petite Sorcière Obscure.
- Vas-y …
- Je t'expliquerai quand le moment sera venu.
- Je vais invoquer un autre Kizan puis je vais activer l'effet de mon Portail des Six. En retirant deux compteurs, mon Grand Maître augmente sa force. Idem pour Shi En. Et maintenant, je vais passer à l'attaque.

Reizo se moque totalement de ce qu'il peut encourir en attaquant. Son Barkion Natura le protège des Pièges mais Dan sourit et se retient même de rire, ce à quoi Reizo ne prête aucune attention.

- Ce Duel a trop duré, dit Reizo. Je vais y mettre un terme ! Kizan, détruit son Armure d'Argent !
- Cette destruction me permet de reprendre ma Magicienne Capricieuse en main.
- Si ça te fait plaisir. Maintenant, je vais attaquer ta Petite Sorcière Obscure de malheur avec le Grand Maître des Six Samouraïs !
- Ça y est … le moment est venu.
- De quoi ?, s'intrigue Reizo.
- Reizo !, dit Dan en prenant un ton de voix plus grave, un peu comme s'il était en train de hurler. Tu croyais peut-être que je blaguais quand je disais que c'était mon dernier tour, n'est-ce pas ? Je mets un terme à ce Duel pendant ton attaque. Je me suis suffisamment amusé aujourd'hui mais je commence à saturer. J'aimerais bien faire une petite sieste. Tu as commis quelques erreurs qui t'ont coûté la victoire et la carte que je vais utiliser est sur le point de sceller ta défaite. Despair – L'Ange Déchue du Crépuscule ! Twilight Blast !
- Qu'est-ce que c'est que ça ?, hurle Reizo en voyant un éclat de lumière blanche sortir de la carte que brandit Dan.
- Ton bourreau. En la défaussant, je peux détruire le monstre qui attaque et tu vas perdre des Points de Vie équivalents au double de sa puissance d'ATK. Monstrueux, non ? Et si jamais tu avais l'idée d'annuler cet effet, c'est totalement inutile, aucune carte ne peut l'annuler ! Fin du Duel, Reizo !

Reizo : 0 Dan : 2600

Une vague de lumière blanche intense prend place dans le Terrain et la silhouette de Despair apparaît. En la voyant, on se croirait dans un animé avec un moment de flash, avec la silhouette de la personne en question, limite dessinée avec des coups de crayon. Despair brandit sa lance et un rayon de lumière percute le monstre de Reizo. Lorsque le ''flash'' se termine, ce dernier tombe à genoux et prend sa tête dans ses mains. Son équipe vient de perdre le Match et la Finale du Tableau. Dan, lui, n'exprime absolument rien. Il éteint son Disque de Duel et range son Deck dans la pochette à l'arrière de sa ceinture. … Si, il lève quand même le poing droit en signe de victoire. Puis, il se dirige vers Reizo et s'accroupit devant lui.

- Très beau Duel, Reizo.
- Toi aussi, beau Duel même si je n'ai rien pu faire face à ton dernier coup.
- J'ai peut-être été un peu dur.
- Mais il ne faut pas. Rester imperturbable, c'est la clé d'un bon Duel. Malheureusement, j'ai eu un petit excès de stress qui m'a fait perdre le contrôle. Votre équipe a le potentiel pour gagner le Tournoi. Votre victoire est amplement méritée. Tu es un excellent Duelliste, Dan Lotyuwi. Tu ferais vraiment un excellent
Maître Moine Duelliste dans mon monastère.
- Tu trouves ?

Dan relève Reizo. Ensuite, les deux équipes font une accolade. Puis, les jumeaux manifestent leur joie d'avoir obtenu le Golden Ticket permettant l'accès aux demi-finales ultimes. Warren est comme eux, mais de manière plus calme. Cinq minutes plus tard et ils repartent en direction des vestiaires. Shizuka et moi les rejoignons immédiatement. Nous passons près d'un quart d'heure à fêter leur victoire. Tout le monde est plus que joyeux et on arrive à coller un petit sourire sur le visage de Dan. Puis, Veneko propose quelque chose :

- Et si on regardait la suite des Finales sur la télévision ?
- Pourquoi pas ?, dit Nejma.
- Moi je vais prendre l'air dehors, dit Dan.
- C'est l'autre bonne femme qui nous a pris de haut, la Princesse Klothilde, dit Warren. Tu ne veux pas voir ce qu'elle joue ?
- Justement, c'est parce que c'est elle que je ne veux pas regarder ce Duel. Je n'aimerais pas qu'elle croie que je m'intéresse à elle. Si jamais je dois l'affronter, je veux garder la surprise … et je doute fort qu'elle puisse me battre, vu son caractère. Et de façon générale, je n'ai pas tellement envie de l'affronter.
- Elle ne doit pas être facile à supporter, dit Warren.
- Tu la ressortiras devant elle, celle-là, ajoute Dan en rigolant. Curieux de voir sa réaction. Bon, moi, je sors. Si jamais vous bougez, prévenez-moi.
- Ça marche.
- Attends, je viens avec toi, Dan, lui dis-je en le suivant.
- Si ça te fait plaisir.

Ça me fait toujours quelque chose de marcher seule avec Dan. J'ai toujours l'impression qu'il va se mettre à raconter une histoire ou une blague mais à chaque fois, il ne parle pratiquement pas. Nous marchons tous les deux dans les couloirs plusieurs minutes sans rien dire jusqu'à ce que Dan me pose une question :

- Est-ce qu'il y a quelque chose qui ne va pas ?
- Ben … euh … je ne sais pas. Pourquoi voudrais-tu qu'il y ait un problème ?
- Je ne sais pas. J'ai l'impression que tu te fais du souci à propos de quelque chose.
- En … en fait …
- Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? Dis-moi ?
- Je trouve que tu te comportes de manière étrange depuis quelque jours.
- Étrange comment ?
- La nuit, je te vois souvent à ta fenêtre à des heures plus que tardives.
- Ne me dis pas que tu m'espionnes depuis la fenêtre de ma chambre ?
- Non, ce n'est pas ça. Mais la nuit, j'ai souvent un peu de mal à m'endormir et je vais regarder le ciel étoilé par la fenêtre. Et des fois, je te vois à ton balcon.
- Ah … et sinon ?
- Tu vas plus souvent en cours. À la limite, c'est plus une bonne chose. Sinon, tu passes trop de temps à t'entraîner en Duel. Warren m'a dit que depuis le début de la semaine, tu as passé pas moins de quinze heures enfermé dans la salle d'entraînement.
- Il faut beaucoup de préparation pour ces Duels.
- Même dans la manière dont tu t'exprimes, tu changes peu à peu. Tu sembles plus froid et plus impitoyable. Tu as vu comment tu as troublé Reizo tout à l'heure. C'est pas quelque chose qui te ressemble.
- Écoute, Mina, dit-il en s'arrêtant. Je vais essayer de trouver une réponse à toutes tes interrogations. La nuit, je parle souvent avec des esprits.
- Des esprits ? Tu veux parler de ceux de ton Deck ?
- Évidemment. Et en plus, ces histoires de vols dans Akinokuwa m'inquiète beaucoup.
- Des vols dans Akinokuwa ? Ah … tu parles de cette bande de voleurs qui sévissent dans certaines maisons plutôt aisées ?
- Oui et j'ai peur que ma maison ne soit une de leurs cibles. Mais pour les Duels et mon caractère en Duel, je ne sais pas si je dois t'en faire part.
- Fais comme bon te semble. Je veux juste comprendre et essayer de t'aider.
- Mes esprits me disent qu'il y a pas mal de problèmes en Endlenda.
- Endlenda ? … Ah oui, je me souviens … et alors ?
- Ils pensent que des êtres malfaisants sont parvenus dans notre monde et plus particulièrement dans le tournoi.
- Tu fais allusion à qui ? À …
- Exactement. À ces débiles qui arrivent tous fiers à l'autre bout du couloir. Viens, on rentre au vestiaire. De toute façon, je pense que les autres ne vont pas tarder à vouloir rentrer à la maison.

Spoiler:
Nous faisons immédiatement demi-tour et rentrons d'abord au vestiaire puis chez Dan. Puis, lorsque nous sommes tous assis dans les canapés, Warren allume la télévision et ''Soir de Tournoi'' vient juste de commencer. Kyle Styles va justement annoncer les quatre équipes qui prendront part au demi-finales ultimes qui auront lieu dimanche prochain :

- Alors, dit Kyle. Dans le Tableau A, les tenants du titre venant des Philippines et menés par le duo Puentes est venu à bout de l'équipe des frères Kiàn.
- C'est mérité, ajoute Jimbo. On les aurait mal vu perdre leur Match avec la démonstration de Leilani Puentes qui a mystifié son adversaire au premier tour de jeu.
- Le Tableau B a vu l'équipe d'Akinokuwa menée par Dan Lotyuwi l'emporter face à l'équipe de Reizo Matsuda.
- C'est une des surprises de ce tournoi et une grande révélation. Le Tag Duel a été excellent, avec les jumeaux Kunoka qu savent comment défendre ensemble. Mais surtout le Simple entre Reizo et Dan a ravi tous les spectateurs de l'Arène. Un Duel formidable à regarder.
- Pour le Tableau C, la Main du Diable a remporté son Match dans la douleur contre la charismatique équipe menée Keenan Smith-Taylor.
- Aussi une révélation. Visiblement, leurs Decks sont très puissants et difficiles à vaincre.
- Quant au dernier Tableau, le ''Royal Rumble'' a tenu ses promesses. Un Duel se joue à 4000 Points contre 4000 et au final, c'est l'Allemagne qui gagne, ou plutôt la Bavière de la Princesse Klothilde.
- Elle a quand même gagné. Et dire qu'elle paraissait bien en difficulté pendant son Duel. Tu aurais vu ce qu'elle a sorti à son adversaire, dit Warren à Dan.
- C'est pas celle que je redoute le plus, dit Nejma.
- Tu fais allusion à Sid et sa clique ?, demande son frère.
- Non, au duo Puentes. Ils sont vraiment très doués.
- Normal. Si nous sommes arrivés à ce stade, nous aurons à craindre chaque Duelliste encore présent, dit Dan. Nous n'avons pas de simple Duellistes en face, mais les meilleurs du monde.
- Tu insinues que Sid, Ryô, Marco et Donald sont de grands Duellistes ?, s'intrigue Warren.
- Il peut y avoir des exceptions, dit Dan en souriant. N'empêche que si nous avons à les battre en demie ou en finale, on le fera. Maintenant, écoutons la suite de l'émission.
- À présent, tournons nous vers les seize Duellistes encore en compétition, résonne la voix de Kyle Styles. Ils ne connaîtront pas leurs adversaires avant mercredi soir, 18h30. Ils seront tous invités à l'hôtel Saint-John d'Akinokuwa, où se déroulera le tirage au sort des demi-finales. La raison d'un tirage au sort est la suivante : sans tirage, cela aurait semblé un peu trop plat et puis, les chances de voir certains Duels comme affiches de fin de tournoi auraient été un peu trop grandes. Quant au choix du lieu du tirage au sort, c'est parce que Monsieur Saint-John est un grand passionné de Duel. Ensuite, chaque équipe devra se préparer pour leur demi-finale qui aura lieu soit dans l'Arène Veltos ou Kyrios du Stade de l'Aurore, dimanche après-midi à 17 heures tapantes. Les Duels auront lieu simultanément, afin d'éviter certaines triches.
- Je ne vois pas tellement l'intérêt de ces précautions, dis-je pendant que Shizuka éteint la télévision et prépare le dîner.
- On ne décide pas des règles mais moi ça m'enchante que ce soit par tirage au sort et pas directement, dit Warren. Comme ça, on pourra peut-être démolir ces quatre enfoirés.
- Là je dis : ''J'ai hâte d'être en face d'eux'', dit Veneko. Ils tâteront de mes Poings du Feu.

Je regarde Dan pendant que Warren et Veneko essaient de remettre de l'ambiance dans la maison. Dan ne dit rien, se contentant de fixer le reste de la pièce. Je ne sais pas à quoi il peut penser en ce moment. Je laisse cela de côté pour un moment et focalise mon attention sur le reste du groupe qui s'amuse. Nous passons la soirée chez Dan à fêter la victoire et à décompresser. Puis, vers 21h30, étant donné qu'on est dimanche et qu'il y a cours le lendemain, je décide de rentrer chez moi juste en face. Nejma et Veneko rentrent chez eux également. Épuisé, Warren monte directement se coucher, ce qui est assez rare puisque, d'après Dan, il a l'habitude de rester encore éveillé à deux heures du matin. En même temps, cela expliquerait pourquoi il bâille souvent en cours. Et moi qui pensait qu'il en avait marre de jouer les bons élèves, ce que je pensais être la solution la plus pertinente.

Cette nuit-là, je ne sais pas pourquoi mais je n'arrive pas à trouver le sommeil. Je pense toujours à ce que Dan m'a dit dans le Stade après le Match. Je décide alors de jeter un coup d'œil à le fenêtre et je le vois, accoudé au balcon de sa chambre, fixant les étoiles. De la où je me trouve, c'est-à-dire à au moins trente mètres de sa chambre, je peux distinguer deux-trois gestes de la main. Visiblement, il doit être en train de parler à quelqu'un. Je ne vois personne d'autre à côté de lui, et pourtant, la Lune est pleine et illumine sa maison. Attends une minute …, que m'avait dit Dan tout à l'heure ? Qu'il discute avec ses esprits ? Ça doit être ce genre de conversation dont il m'a fait part. Est-ce que je me sens plus rassurée en voyant cela ? Aucune idée mais en tout cas, ça m'a permis de dormir un peu plus facilement que d'habitude.

Le lendemain, Warren et Dan m'attendent devant le portail de ma maison pour aller au lycée. Je ne les ai encore jamais vu en avance devant chez moi pour aller en cours, et chacun ave le sourire qui plus est. Nous arrivons vingt minutes avant le début des cours, ce qui n'arrive presque jamais avec moi ou quand je viens avec Dan. Au niveau du portail, Nejma et Veneko nous attendent eux aussi. C'est la première fois que je vois toute l'équipe ici à tout juste huit heures passées. Une journée des premières, c'est rare pour le souligner. C'est là que toute une troupe d'élèves nous fonce dessus. Indénombrables, ils nous encerclent et crient de joie. Nejma me glisse à l'oreille : ''Je crois que notre fan club a grossi en une semaine.''. Est-ce que tous ces gens suivent notre parcours dans le Tournoi avec attention ? Apparemment, c'est le cas.

Les quatre Duellistes se mettent à signer des autographes sur tout le long du chemin qui mènent à nos salles de cours respectives. Quand nous sommes arrivés devant la nôtre, les autres camarades de classe viennent nous voir, Warren, Dan et moi. Tout un tas de questions sont posées aux garçons qui ne savent plus vraiment où se mettre. Quant à moi, je peux entendre des filles qui marmonnent à mes dépens : ''Elle doit bien aimer s'afficher en public avec ces deux-là. … Ouais, elle n'a rien à faire avec ces beaux gosses … Une déléguée vantarde qui adore frimer.'' et d'autres trucs dans ce genre. Dan doit les avoir entendues et se met à prendre ma défense face aux filles qui me semblent me critiquer … et que je déteste de toute façon :

- Mina est vraiment importante pour toute l'équipe. C'est elle qui nous aide à gérer notre angoisse avant les Duels.
- Sans elle, on n'est pas sûrs qu'on serait arrivés jusqu'ici, ajoute Warren. Donc arrêtez vos messes basses sur elle, s'il vous plaît.

Je ne sais pas quoi faire à part rougir un peu fortement. Les deux garçons viennent de prendre ma défense de façon assez admirable à mes yeux. Je me contente de leur dire ''merci'' avant d'être interrompue par le prof qui vient d'arriver pour son cours avec quelques minutes de retard. Au moment où il pose son sac avec ses cours, il fouille toutes ses poches et se retourne vers nous trois. Il s'arrête de chercher quelques secondes et nous dit :

- Félicitations pour votre victoire d'hier, messieurs Fuzenki et Lotyuwi.
- Euh … merci, Monsieur, répond Warren.
- Est-ce que vous n'auriez pas vu mes clés ?, demande le prof, cherchant et recherchant partout dans ses affaires.
- Sous votre pied gauche, dit Dan.
- Mon … ah, merci beaucoup. Bon, dit-il en ouvrant la porte. Asseyez-vous et sortez une feuille, devoir surprise.

Là, pour le coup, tout le monde grince des dents, sauf peut-être Dan qui se moque complètement d'avoir un devoir et qui remplit sa copie un peu comme s'il était en train de dormir en même temps. J'entends Warren marmonner : ''Je hais les maths''. Au moins, il y aura quelque chose qui n'aura pas changé chez Warren. Le reste de la journée est très exactement comme une journée banale. Une journée banale, c'est quoi pour moi ? Eh bien, c'est une journée d'environ six heures de cours, interrompue par quelques minutes perdues lorsqu'il y a un clash entre Sid et un prof. Je ne peux pas m'empêcher de regarder l'attitude que Warren éprouve dans ces moments-là. Généralement, il détourne le regard. Je lui ai demandé pourquoi et il m'a répondu : ''C'est fini cette période. Quand je vois ça, je me vois à leur place et ça me fait mal de revivre ce genre de moment. Je veux changer et même si je ne peux pas changer mon passé, je peux quand même éviter d'avoir certains relents sur tous ces moments qui me donnent envie de vomir chaque fois que je les revois.''.

Visiblement, il prend ça très sérieusement. Bref, une journée normale, c'est voir Dan en train de contempler la fenêtre toute la journée, sans prendre garde aux remarques souvent déplaisantes des profs ; un repas immonde au réfectoire du lycée ; des cours intéressants pour la plupart, à part la physique-chimie que je ne supporte pas. Quant à moi, même en tant que déléguée de classe, je m'ennuie souvent à mourir, même si de temps en temps, je dois distribuer de la paperasse. Généralement, je fais passer le temps en dessinant sur mes feuilles de cours – surtout en physique. Oui, je suis déléguée mais je ne sais même pas pourquoi je me suis présentée à cette élection stupide … attendez un peu … est-ce qu'il y a eu une élection ? …

Les heures passent et nous voilà déjà mercredi après-midi. Vers 16 heures, toute l'équipe se prépare pour se rendre à l'hôtel Saint-John. Shizuka a revêtu sa robe rouge très élégante qu'elle a achetée quand elle nous avait accompagné avec Nejma pour faire du shopping. Même Dan a choisi de porter des vêtements plutôt classe, mais ça ne l'a pas empêché de dire :

- Vous savez, on n'est là-bas que pour trois heures, le temps de tirer les équipes et d'être interviewés pour ''Soir de Tournoi''. Pas besoin d'autant de préparation pour une tenue particulière, si élégante soit-elle. C'est pas un bal …

Mais bon, il sourit en disant cela, tout comme son adorable gouvernante donc je suppose que c'est pour taquiner Shizuka, qui lui sourit aimablement. Puis, nous nous rendons à cet hôtel où certaines connaissances ne manquent pas de nous remarquer :

- Mais c'est mon petit Dan chéri, dit une voix féminine déjà connue.
- Alors ? Comment vont nos quatre participants préférés ?, demande Kylie.
- Vous êtes là, vous aussi ?, répond Veneko.
- Mais évidemment, lui dit Sean. Nous habitons et travaillons ici. Nous n'allions pas laisser cet endroit vide juste trois heures ?

Alicia surgit de derrière Kylie et serre Dan dans ses bras. Évidemment, cela m'énerve un peu mais Warren me fait un geste pour me calmer. Étrangement, Dan la serre également dans ses bras, le sourire aux lèvres. À croire qu'il aime bien faire cela depuis leur Duel dans la chambre d'Alicia. Nous voyons d'autres Duellistes entrer dans le hall de l'hôtel. Je peux en reconnaître certains que j'avais vu dans l'édition de l'année dernière et même d'autres équipes éliminées qui sont venues. Il y a également la clique de Sid au grand complet, mais là, ils paraissent plus calme, ne parlant à personne si ce n'est qu'entre eux. Ce n'est pas plus mal comme ça. Puis, je vois une dizaine de personnes s'approcher de nous. Une jeune femme est à leur tête et elle s'avance jusque devant Dan, Warren, Nejma et Veneko. Cette femme est vêtue d'une robe de soirée bleue ciel et a quelques bijoux sans doute de grande valeur. Je ne pense pas me tromper en me demandant de qui cela peut bien être.

- Ainsi donc, vous vous êtes qualifiés ?, dit la jeune femme qui n'est autre que la Princesse Klothilde.
- Avec tout le respect que j'éprouve envers une personne de rang noble, nous avons mérité notre qualification, dit Warren en s'avançant jusque devant Klothilde, la défiant du regard.
- Reizo et ses élèves auraient été de meilleurs adversaires en demi-finale, ajoute Klothilde. Mais bon, si jamais votre … équipe venait à croiser notre route, sachez que je me battrai pour vous éliminer et même vous humilier.
- C'est vrai ce qu'on dit … que vous n'êtes pas facile à supporter, dit Warren ce qui fait sourire Dan.

Klothilde le fusille du regard, ce qui n'empêche pas Dan et Warren de sourire. De leur côté, Nejma et Veneko n'expriment pas grand chose devant l'équipe de la Princesse.

- Oui, j'espère vraiment que vous quatre serez opposés à notre équipe dimanche. Mon envie d'humilier des jeunes adolescents prépubertaires commence vraiment à me titiller, dit Klothilde en fixant les jumeaux.
- Je vais vous en coller du prépubertaire, dit Veneko.
- Pour ça, ne vous inquiétez pas, sort Dan d'un ton froid et menaçant. À vrai dire, il y a une autre équipe que j'aimerais battre avant de vous faire ravaler vos provocations.
- Calmez-vous, dit Klothilde à ses gardes mais aussi à Dan. Ce n'est pas le bon endroit pour nous donner en spectacle. Et si nous allions nous asseoir aux places qui nous ont été indiquées ?

Là dessus, tout le monde est d'accord. Juste avant que l'hôte de cérémonie, l'organisateur du tournoi, ne prenne la parole, il n'y a presque plus de sièges vides. Les membres des quatre équipes sont placées aux premiers rangs. Warren a eu l'intelligence de ne pas vouloir se placer à moins de trois mètres de Sid. Puis, l'organisateur prend la parole :

- Bonsoir à tous. Je suis Monsier Ryôta Takahatsu, Président du Comité d'Organisation de Ligues Professionnelles et Amateurs ainsi que des Tournois de Yu-Gi-Oh !. Je vous souhaite la bienvenue dans l'hôtel Saint-John d'Akinokuwa pour le tirage au sort des demi-finales du Golden Tournament.
- Je ne savais pas qu'une telle organisation existait, me souffle Veneko.
- Près de 256 équipes ont pris part à l'un des tournois les plus prestigieux au monde mais il n'en reste plus que quatre. Tout d'abord, je souhaiterais féliciter tous ceux qui se sont inscrits. Vous faites vivre ce tournoi chaque année et le Comité vous en remercie. Mais mon attention va se porter sur les seize derniers participants. Vous êtes considérés comme les meilleurs Duellistes au monde, étant donné votre parcours pour arriver jusqu'ici. Cependant … dans plus d'une semaine, il ne restera plus qu'une seule équipe. Et pour déterminer cette équipe, il faudra d'abord déterminer les équipes dont elle aura à se défaire pour obtenir la victoire finale. Commençons sans plus tarder notre tirage au sort. Mais avant ça, une petite précision au nombre de deux : Il y aura un buffet après le tirage et les caméras de ''Soir de Tournoi'' filmeront le tirage au sort. Maintenant, je laisse place à mon collègue, Monsieur Senzô, qui va donner les consignes du tirage au sort.
- Merci Monsieur le Président, dit Senzô. Les deux premières équipes tirées seront celles qui auront le droit de choisir par quel type de Duel commencer le Match. Et je demanderai à Shizuka Guzi et Gozû Kanowski, les parrains de cette édition, de venir sur scène pour tirer les deux premières équipes.

Shizuka et M. Kanowski font une petite étreinte sur scène. M. Senzô leur donne les instructions, un peu comme lors d'un tirage au sort pour des matchs de football.

- Les dames d'abord, dit Senzô. Madame Guzi, prenez une des quatre balles.
- … Voilà, dit-elle en souriant. Alors … , la première équipe tirée est celle de … Warren Fuzenki, Nejma et Veneko Kunoka et Dan Lotyuwi.
- Oh purée, dit Warren. C'est dur d'être choisi en premier.
- Tu parles, être choisi en dernier doit être encore plus dur, dit Dan. Mais bon, on va pouvoir choisir qui commencera, même si c'est pas le choix le plus utile.
Monsieur Kanowski, à vous de tirer, reprend Senzô.
- … La deuxième équipe tirée est … celle de Leilani et Arvin Puentes, Letizia Tellès et Armando Crisp.
- Ce qui veut dire qu'on a une chance sur deux de pouvoir démolir Sid en demi-finale, dit Veneko. C'est pas mauvais comme tirage.
- Non, c'est plutôt pas mal. Je les ai vus se battre en Duel et ils sont véritablement coriaces. Je n'aimerais hériter de cette équipe en demi-finale.
- Pour le prochain tirage au sort, dit Senzô. J'invite Alicia Saint-John, propriétaire de cet hôtel et Robbie O'Hara, ancien triple vainqueur du tournoi à venir sur scène.

Les deux personnes nommées montent à leur tour sur scène. Je ne comprends pas le choix de faire venir Alicia, étant donné qu'elle a participé au tournoi cette année. Je pose la question à Sean, qui est assis à côté de moi et il me répond que c'était un choix du Président du Comité et qu'il n'y a aucun favoritisme là-dedans, peut-être parce qu'elle est la propriétaire de l'hôtel qui accueille les tirages au sort de chaque tournoi Yu-Gi-Oh !.

- Madame Saint-John, voudriez-vous tirer l'équipe qui jouera contre celle qui a gagné le Tableau B ?
- Mais avec plaisir, dit Alicia en essayant de prendre une balle dans l'urne. Alors … l'équipe tirée est …

Dan retient son souffle. Il espère affronter Sid. ''Si on les affronte et qu'on les bat, le monde sera sauvé'', murmure-t-il. D'un autre côté, je n'ai pas oublié tout ce qui s'est passé depuis le soir où on a trouvé ses cartes dans sa cave.

- L'équipe de Son Altesse la Princesse Klothilde de Bavière, dit Alicia avec un grand sourire.
- Et merde !, fulmine Dan, en silence.
- C'est pas possible, dit Warren. On va se coltiner l'autre bourgeoise vulgaire.
- Visiblement, ça ne l'enchante pas non plus, dit Nejma en la montrant d'un signe de la main.

En effet, Klothilde rage de devoir nous affronter. Elle s'énerve contre un de ses gardes qui reste impassible. Dan et Warren gardent la tête dans les mains pendant que Robbie tire l'équipe de Sid pour la seconde demi-finale. Les dés sont jetés et la route pour la finale va débuter.


Dernière édition par Bloody Maiden le Sam 2 Déc - 11:17, édité 3 fois


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Jeu 6 Juil - 15:11
J'ai tout un tas de lectures à rattraper un peu partout, surtout en fic. Après, si tu penses que je vomirai en lisant ta fic, faudrait déjà que j'en aie un petit aperçu avant de rendre effectivement mon repas précédent.
En tout cas, content que cette préface t'ait plu. Je ne suis pas sûr que l'objectif premier soit d'amuser mais bon, un texte s'interprète de plusieurs façons.
Après, ce genre d'histoire, c'est le premier truc qui m'est venu à l'esprit. Et je crois que tu peux accrocher au début parce que le début est plus centré sur du Yu-Gi-Oh! bien pur que sur du fantastique poussé à l'extrême. Et je confirme qu'il n'apparaît pas au début, tout en étant mentionné indirectement bien sûr.

Et si je comprends bien, tu es plus dans un genre qui se rapprocherait du réalisme en évoquant des hommes plus que des créatures fantastiques ?


avatar
Messages : 1062
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le Démon d'un autre monde

le Jeu 6 Juil - 18:06
Dai, la totalité de ma fic est écrite de la même façon que la préface donc tu apprécieras la fluidité ...
Et pour ton information, il n'y a pas que l'histoire qui compte, c'est surtout l'attention qu'on porte à la forme d'une histoire qui en fait sa beauté et son caractère lisible.

Pour les croyances, ça, je ne dirai pas ce que j'en pense par pur esprit de volonté de cacher certaines choses au lecteur, ce qui nuirait au sens de cette histoire. Et tu peux me croire, ils ont un rôle


Contenu sponsorisé

Re: Le Démon d'un autre monde

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum