Faeris : Le Royaume des Duels

Partagez
Aller en bas
avatar
Modérateur
Modérateur
Messages : 111
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Les critiques d'Anime de Kikhay

le Ven 23 Fév - 17:21
Réputation du message : 100% (1 vote)
Salut tout le monde.
Voila ça me trottait en tête depuis quelques temps donc je vais me lancer.

Critique d'anime Par Kikhay :

1 – Kuzu no Honkai


Donc Kuzu no Honkai (ou Scum's Wish) est une adaptions animé de 12 épisodes produit pas les studio lerche et sorti de Janvier à mars 2017 du manga du même nom.

Kuzu no Honkai est un manga Seinen, school life, drama, romance.

Déjà faut savoir que je ne suis pas un grand adepte des romances dans les mangas/animes tous simplement par ce que dans la majeur parti des cas, les romances sont, tantôt  très mal exploité voir inutile (Fairy Tail, Rakudai Kishi no Cavalry pour n'en citer que deux) tantôt tellement niaise et/ou  pas crédible qu'il est tout simplement impossible de la prendre au sérieux ( Mashiro x Azuki dans Bakuman pour n'en citer qu'une) à part quelque œuvre j'ai assez rarement vu de réel exploitation de la romance dans un manga (on peut quand même citer Vegata x Bulma et Ban x Elaine ) .

Mais aujourd'hui ce qui va nous intéresser c'est, non pas de la romance en tant qu’élément mais en tant qu'enjeux, et je doit vous avouer que des animes de romance à part Clannad et Dusk Maiden of Amnesia qui m'ont tous deux extrêmement déçu et maintenant Kuzu no Honkai . . . bah j'en ai pas vu d'autre.


Bref entrons dans le vif' du sujet : « est-ce qu'il vous est déjà arrivé d'aimer quelqu'un mais qu'au final rien ne se passe comme prévu ? » (perso c'est ma spécialité mais bref passons).
Et bah c'est exactement ce dont va traiter le manga.

Yasuraoka Hanabi est un lycéenne qui depuis longtemps est amoureuse de Kanai Narumi (un ami de la famille), un (mal)heureux hasard fera que celui-ci ce retrouvera être son professeur de langue (rien de sexuelle merci) , qui plus est professeur principale.
En parallèle Awaya Mugi lui est amoureux de Minagawa Akama leur professeur de musique qui plus est, celle-ci ça professeur particulière au collège.
Le problème (ou en tout cas un parmi pas mal) étant que Kanai Narumi, lui est Amoureux de Minagawa Akane.
Hanabi et Mugi, tous deux frustrés de leurs situations finirent pas sortir ensembles, non pas qu'ils ressentent quoi que se soit l'un envers l’autre mais juste histoire de combler leurs manque affectif.(j'aurai bien dit histoire de combler les trous mais ça aurait pu être mal interprété xD)
Et c'est sur cette configuration initiale totalement chaotique que l'anime va conclure son premier épisode.

Ce que j'aime beaucoup avec cette animé c'est qu'il est très terre à terre, les personnages sont dans une situation assez vicieuse voir carrément malsaine, on est à des années lumière des clichés des mangas de romances classique du type « Izumi-senpai est trop beau [, , ,] ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant » (j'abuse un peu mais au moins vous voyer où je veux en venir).
L' anime va nous parler de romance mais pas la romance où tous va bien, mais plutôt de cette amour noir qui nous fait souffrir.
« Un amour à sens unique, vous trouvez ça romantique ? Moi, pas du tout » - Hanabi.
Cette anime va retranscrire des aspects de la romance qui ne sont que trop peux explanté dans la japanimation, animer quelqu'un qui n'est pas du même bord, avoir besoin de ce sentir désirer, ou tout simplement se faire recaler.
Les personnages vont, pour la plupart, vivre des moments difficiles, et c'est d'autant plus intéressant que ces situations pour la plupart très crédibles, ce ne serrait pas étonnent que pendant le visionnage de Kuzu no Honkai vous vous reconnaissez dans quelques personnage, non pas vis-à-vis de leur personnalité mais par rapport à leurs situations.
Pour moi la grande force de ce manga c'est de retranscrire une histoire de romance où tous vas mal de manière très terre à terre.

Au niveau de l'esthétique  y a pas à chier, les plans sont beaux, l'animation est superbe et la mise en scène est pertinente.
Pareil en se qui concerne les musiques/ost.
Je vous conseille vivement le opening/ending qui sont en terme de musicalité des bijoux.

 

Le dernier point que je vais aborder est sur la « présence » de fan service.
(A la base j'avais pas envie d'en parler mais quand je vois le nombre de connerie que les gens disent dessus)
Bon on va faire très simple Kuzu no Honkai est un anime de romance donc des scènes ( implicite qui plus est) de sexe entre les personnages sont selon moi justifié (surtout qu'on ne verra rien de plus que de la lingerie donc ne vous attendez pas un voir un hentai) .

Bref pour conclure je vous conseille vivement cette anime qui figure parmi mes préférés bien que je n'en attendais rien, cependant je déconseille aux plus  jeunes (genre moins de 15 ans) de le regarder, non pas par ce qu'il risquerait d'être choqué où je ne sais pas quelle autre connerie, mais je pense que si Kuzu no Honkai m'as autant touché c'est premièrement dut à mes expériences personnel que quelqu'un de plus jeune n’aurait tous simplement pas pu vivre, pour faire simple un jeune qui regarderais Kuzu no Honkai risquerait ne pas saisir tous les propos.

Bref j'espère que cette critique vous aura plus, n'hésitez pas à dit ce que vous en avez pensez (faites pas gaffe aux fautes de français svp xD).
Je sais pas si je vais en faire d'autre mais si vous avez des suggestion n’hésitez pas.

PS : Vegata x Bulma mériterait un post entier pour développer mon idée donc aller pas me sortir que leur romance est mal exploité.
Je critique la romance  Mashiro x Azuki et en aucun cas le manga qui est ma foi très sympathique.


Spoiler:


Kuzu No Honkai



Kiseijuu


avatar
Modérateur
Modérateur
Messages : 111
Age : 20
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les critiques d'Anime de Kikhay

le Mar 19 Juin - 15:50
Salut tout le monde.
Ma dernière critique commence à dater pas mal donc c'est parti pour la seconde.

2 – ReLIFE


ReLIFE est à l'origine un manga de Yayoiso de 8 chapitres paru entre octobre 2016 et mars 2018 au japon.
Page MAL du manga

La manga a connu une adaptation anime ReLIFE de 12 épisodes durant l'été 2016 ainsi qu'une série de 4 OAV nommé ReLIFE : kanketsu-hen sorti en mats 2018 qui iront conclure la série et c'est de cette adaptation que nous allons parler aujourd'hui.

ReLIFE est un Seinen : Comedy, Drama, Romance, School life et Slice of Life

Synopsis


Arata Kaizaki est un homme de 27 ans, qui pour certaine raison, a été contrait de quitter son travail.
Cependant celui-ci n'arrivais pas à retrouve du travail, il en était même arrivé à un point où celui-ci faisait semblant d'avoir un travail en face de ces amis.
C'est en rentant d'une soirée un peu trop arrosé qu'un homme nommé Yoaka Ryou se présentant comme une personne travaillant chez les laboratoires ReLIFE, celui-ci lui proposant d'être le sujet d'une expérience : à l'aide d'une gélule spécial, Arata retrouverais son apparence de lycéen et devra refaire une année de lycée, en échange de quoi, tous ces frais personnel lui seront couvert durant l'intégralité de l'expérience et à la fin de celle-ci le laboratoire lui proposera divers contrat de travail.
L'alcool aidant Arata décida d'accepté l'expérience et se retrouva ainsi de nouveau en terminal.
On va donc suivre les divers « aventures » d'Arata.

Analyse et Avis personnel

Déjà l'anime prend le pari assez risqué d'hybridé un côté très mature et des scènes extrêmement drôle (notamment via l'utilisation de Chibi pour accentué le côté innocent/niais d'une scène).
Pari selon moi réussis : le scène « serious business » ne sont pas décrédibilisé par les scènes comiques et les scènes comiques sont amenés de manière assez naturelle (on est pas au niveau d'un Angel Beast ! mais ça reste très bien fait) .

On va donc voir Arata évoluer dans cette classe de terminal mais aussi et surtout on va voir Arata, du haut de ces 27 ans et de tout le vécu qui en découle, influencer son entourage.
On a donc d'un côté des lycéens qui n'ont pas encore fini de grandir et Arata qui lui est déjà adulte, va influencé et être influencé par son entourage.

On a donc d'un côté Arata qui vas peu à peu retrouver son émotivité perdu (pour raison raison qui seront développées ne vous inquiété pas) au contact de ces lycéens ainsi que de leur traquas et histoires.
D'autre part Arata va influencer son entourages par sa maturité, son aptitude à réagir à des situations de « conflit » (à l'échelle de lycéen donc ça reste assez relatif) et aussi tous simplement par son expérience : « cette été sera ton dernier en tant que lycéen » - Arata, c'est évident cependant en tant que lycéen on s'en rend pas vraiment compte, mais la réalité est ainsi Le temps perdu ne sera jamais retrouvé.

La forme

Niveau animation dans la globalité est tout à fait correct sans casser des briques, juste certains plan, notamment où l'on vois des visages de loin, sont très moyen.
La mise est scènes est somme toute plus classique, ça fait le taf mais on reste dans du très connu.
Les OSTs sont loin d'être exceptionnel mais sont, je trouve, très bien utilisé.
Pour moi l'opening est vachement sympa :


En se qui concerne les endings c'est simple y en a un différent à chaque épisode mais j'en ai pas trouvé un meilleur que les autres.

Conclusion

Selon moi ReLIFE (et ReLIFE : kanketsu-hen par extension) est un très bon animé, c'est vivifiant, drôle, ça incite à la réflexion sans non plus partir dans de la psychologie très profonde,
Je le conseil personnellement à tous le monde : pour les étudiants c'est très enrichissant en plus d'être drôle et pour les personnes déjà dans la vie active y a moyen d'avoir un touche de nostalgie.


Spoiler:


Kuzu No Honkai



Kiseijuu


Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum